CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Black friday week
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Black friday week
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Call of Duty, Ubisoft x Tencent, CD Projekt... les actus business de la semaine
Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Clementoss - Rédaction jeuxvideo.com

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l'actualité business de la semaine écoulée.

1 128 vues

Sommaire

  • Ubisoft : la famille Guillemot se renforce grâce à un nouvel investissement de Tencent
  • Call of Duty sur PlayStation : Sony juge la promesse de Microsoft "inadéquate"
  • CD Projekt dévoile son bilan et fait le point sur ses projets
  • En bref dans l'actualité business de la semaine

Ubisoft : la famille Guillemot se renforce grâce à un nouvel investissement de Tencent

Call of Duty, Ubisoft x Tencent, CD Projekt... les actus business de la semaine

Comme l'annonçait Reuters début août, Ubisoft a ouvert le capital de sa holding de contrôle, Guillemot Brothers, au géant chinois Tencent. Cette prise de participation s'élève à 300 millions d'euros et reste minoritaire (49,99 %), ce qui signifie que les frères Guillemot sont toujours aux commandes de l'entreprise qu'ils ont fondée dans les années 1980. "Tencent ne sera pas représenté au conseil d'administration et n'aura aucun droit d'approbation ou de véto opérationnel", souligne le communiqué d'Ubisoft.

Grâce à cet accord, Tencent aura toutefois le droit d'augmenter sa participation direct dans Ubisoft de 4,5 % à 9,99 % du capital. Mais la direction de l'entreprise française a ajouté des clauses contraignantes, empêchant Tencent de vendre ses actions Ubisoft avant cinq ans et surtout d'augmenter sa participation dans Ubisoft au-delà de 9,99 % avant huit ans. Et en cas de vente des actions Ubisoft de Tencent, la famille Guillemot bénéficiera d'un droit de priorité.

Tencent semble donc être pour la famille Guillemot un moyen de consolider, du moins à court terme, sa position en tant qu'actionnaire principal d'Ubisoft et de se protéger d'une opération hostile. Le "concert élargi" formé par les Guillemot et le groupe chinois dispose désormais de 19,8 % du capital et de 24,9 % des droits de vote. Il pourra en outre "augmenter sa participation jusqu'à 29,9% du capital ou des droits de vote", d'après le communiqué. "L'élargissement du concert avec Tencent renforce l'ancrage de l'actionnariat de référence d'Ubisoft autour de ses fondateurs et lui offre une stabilité essentielle pour son développement à long terme", a résumé Yves Guillemot, PDG d'Ubisoft.

Call of Duty sur PlayStation : Sony juge la promesse de Microsoft "inadéquate"

Call of Duty, Ubisoft x Tencent, CD Projekt... les actus business de la semaine

Depuis l'annonce du rachat d'Activision Blizzard par Microsoft en janvier, le maintien de la franchise Call of Duty sur les plateformes rivales de Xbox - et plus particulièrement PlayStation - est un sujet récurrent. Après avoir fait diverses déclarations plus ou moins floues sur le sujet, Phil Spencer, patron de Xbox, a révélé ceci la semaine dernière :

En janvier, nous avons fourni un accord signé à Sony pour garantir Call of Duty sur PlayStation avec une parité de fonctionnalités et de contenu pendant au moins plusieurs années supplémentaires au-delà du contrat actuel de Sony, une offre qui va bien au-delà des accords typiques de l'industrie du jeu. Phil Spencer, PDG de Xbox.

Pour Jim Ryan, PDG de PlayStation, cette promesse ne suffit pas d'après des propos relayés par Gamesindustry :

Je n’avais pas l’intention de commenter ce que je pensais être une affaire privée, mais j’ai senti le besoin de remettre les pendules à l'heure car Phil Spencer a mis le sujet sur la place publique. Microsoft a uniquement proposé le maintien de Call of Duty sur PlayStation pendant trois ans après l’expiration du contrat d’exploitation actuellement en cours entre Activision et Sony. Après presque vingt années de parution de la franchise sur PlayStation, leur proposition nous semble inadéquate à bien des niveaux et ne satisfait pas à la prise en compte de l’intérêt de nos joueurs. Nous souhaitons garantir le fait que les joueurs PlayStation puissent avoir accès à la meilleure expérience de Call of Duty possible, et l’offre de Microsoft va à l'encontre de ce principe. Jim Ryan, PDG de PlayStation.

Rappelons que l'acquisition d'Activion Blizzard doit encore obtenir le feu vert des autorités de la concurrence avant d'être finalisée, ce qui devrait arriver d'ici à juin 2023 d'après Microsoft. La semaine dernière, la Competition and Markets Authority (CMA) britannique a émis ses inquiétudes et annoncé l'ouverture d'une enquête approfondie.

La franchise Call of Duty avait dépassé les 400 millions de jeux vendus au printemps 2021. Comptant désormais sur le très lucratif free-to-play Call of Duty Warzone, qui va lui-même être décliné sur mobile, elle fait appel à plus de 3 000 développeurs.

CD Projekt dévoile son bilan et fait le point sur ses projets

CD Projekt a présenté ses résultats financiers pour le premier semestre 2022. "Une période chargée", selon le communiqué de la firme polonaise, qui a notamment lancé la version PS5 et Xbox Series de Cyberpunk 2077. Celle-ci a entraîné "une vague de commentaires positifs de la part des joueurs et a été suivie de chiffres de vente satisfaisants", peut-on lire. Côté finances, le chiffre d'affaires sur ce premier semestre s'élève à 80,2 millions d'euros, en chute de 20 % par rapport à la même période un an plus tôt. En revanche, le bénéfice net est en hausse de 8 % et atteint 24 millions d'euros, en partie grâce à la baisse des coûts d'exploitation.

Call of Duty, Ubisoft x Tencent, CD Projekt... les actus business de la semaine

Comme annoncé l'an passé, CD Projekt travaille sur deux productions AAA simultanément, dont le prochain The Witcher, actuellement en préproduction avec le moteur Unreal Engine 5, qui marquera le début d'une toute nouvelle saga dans la franchise. Autrement dit, le studio commence déjà à réfléchir à plusieurs nouvelles aventures dans l'univers des sorceleurs. Mais pour l'instant, comme vous pouvez le voir sur l'infographie ci-contre, le projet qui occupe la majorité des développeurs est l'extension de Cyberpunk 2077, nommée Phantom Liberty et prévue pour 2023 sur PC, PS5 et Xbox Series. Racheté en octobre 2021, le studio The Molasses Flood continue de son côté à travailler sur un jeu non annoncé basé sur une des franchises de CD Projekt (Cyberpunk 2077 ou The Witcher donc). Enfin, la version new-gen de The Witcher 3 est toujours prévue pour la fin d'année 2022. Elle avait été initialement confiée aux équipes de Saber Interactive avant d'être reprise en interne en avril dernier.

Pour rappel, CD Projekt a écoulé 40 millions de The Witcher 3 et 18 millions de Cyberpunk 2077 dans le monde, selon les derniers chiffres datant d'avril.

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • Don't Nod va coproduire le prochain jeu de Tiny Bull Studios, une petite équipe italienne qui a précédemment signé Omen Exitio et Blind. Il s'agira non pas d'un jeu narratif, mais d'un action-RPG. "Nous avons été séduits par le projet unique développé par ce talentueux studio, qui souligne la volonté de DON’T NOD de soutenir des créations originales en adéquation avec notre ADN, nos valeurs et dans un genre qui touche un large public", a commenté Oskar Guilbert, PDG de Don't Nod, dont le parcours en tant qu'éditeur a commencé avec Gerda : A Flame In Winter, sorti le 1er septembre sur PC et Switch.
  • Autre collaboration annoncée : celle de Focus Entertainment et du studio russe Mundfish autour du FPS uchronique Atomic Heart. Le jeu sera donc édité par Focus et sortira l'hiver prochain sur PC et consoles.
  • Suite à son rachat par Embracer Group, le studio Crystal Dynamics a annoncé avoir pleinement récupéré les droits de plusieurs licences comme Tomb Raider et Legacy of Kain, auparavant détenus par Square Enix. Même chose pour le studio Eidos Montréal et les franchises Deus Ex et Thief.
  • EA a annoncé le départ de Lars Gustavsson, directeur créatif de la licence Battlefield en poste chez DICE depuis 22 ans. Dans le même temps, la firme américaine a dévoilé que le nom de l'équipe dirigée par Marcus Lehto (directeur artistique des trois premiers Halo) est Ridgeline Games. Ce studio fondé il y a quelques mois travaille sur une nouvelle expérience narrative Battlefield, qui ne fera pas partie de Battlefield 2042.
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
thegoldust thegoldust
MP
le 07 oct. à 08:02

J'ai adoré lire l’article merci

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
Diablo IV
2023
4
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
5
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
La vidéo du moment