CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
News jeu 30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !
Profil de meakaya,  Jeuxvideo.com
meakaya - Journaliste jeuxvideo.com

Skull & Bones, Cyberpunk… Il y a des jeux qui passent un sacré paquet de temps en développement. Mais tous ceux auxquels vous pensez n’arrivent pas à la cheville de ce jeu initialement prévu sur borne d’arcade SEGA et finalement sorti sur Nintendo Switch, PS4, Xbox One et PC presque 30 ans plus tard. Retour sur l’histoire de ce jeu vidéo qui n’aurait jamais dû voir le jour.

30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !

Sommaire

  • Un frère spirituel pour Wonder Boy
  • Une résurrection rétro inattendue
  • Une sortie presque 30 ans après

Un frère spirituel pour Wonder Boy

30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !

Nous voilà au début des années 90. Les bornes d’arcade, malgré un léger déclin, continuent à faire les beaux jours des jeunes joueurs et ont permis à ces derniers de découvrir des titres devenus mythiques. C’est notamment le cas de Wonder Boy, licence de Westone. En 1992, la firme nippone se lance dans un projet similaire : un platformer 2D coloré répondant au doux nom de Clockwork Aquario.

Cette nouvelle licence est tout de même censée se démarquer du mastodonte de Westone, aussi bien du côté du gameplay et de l'univers, que des capacités techniques. Sur ce plan, Clockwork Aquario se veut particulièrement ambitieux. Les développeurs souhaitent en effet repousser les limites du Sega System 18. En plus de cela, on retrouve dans l’équipe des grands noms qui ont travaillé sur la fameuse licence Wonder Boy, comme Ryuichi Nishizawa (papa de la franchise) et Takanori Kurihara.

En somme, Westone souhaite frapper fort pour cette nouvelle licence. Mais malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévues… Dès 1993, le vent commence à tourner du côté de l’industrie des jeux vidéo. Les platformer 2D n’ont plus la côte, c’est maintenant l’ère des jeux 3D et du versus fighting. Ainsi, un titre comme Clockwork Aquario n’a plus vraiment sa place. Les premières sessions de test dans des salles d’arcade locales sont peu concluantes. Peu de joueurs s’y intéressent, préférant lancer de courtes parties sur les jeux du moment que passer de longues minutes devant la borne de SEGA et Westone. Autant dire qu’en sortant Clockwork Aquario, les deux prennent le risque de faire un four et ça, c’est inenvisageable. En 1994, Clockwork Aquario est donc définitivement annulé.

30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !

Malgré ces changements dans l'industrie, nous sommes restés fidèles au genre des platformer, notre domaine d'expertise. Nous pensions que la tendance des jeux de combat allait s'estomper, mais elle n'a jamais pris fin et ils devinrent même de plus en plus populaires.

Ryuichi Nishizawa

Pour Westone, l’annulation de Clockwork Aquario marque l’abandon des salles d’arcade. Face à un marché qui ne lui correspond plus, la firme décide de se tourner vers les jeux consoles. Une transition sans grand éclat qui ne permet pas à Westone de s’imposer comme un acteur de choix dans l’industrie. Après des années de survie, le couperet tombe en 2014 : Westone fait banqueroute. Mais tandis que le studio est bel et bien mort et enterré, Clockwork Aquario, lui, renaît de ses cendres. Et c’est sur les réseaux sociaux que s’est amorcé le retour le plus inattendu de l’Histoire du jeu vidéo.

30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !

Une résurrection rétro inattendue

Tout commence avec une simple photo. Un blogueur japonais partage à ses lecteurs une photo d’un vieux jeu qu’il avait pu tester lors d’une session de test localisée dans la salle d’arcade en bas de chez lui. Cette simple capture intrigue, fait parler et tourne sur tous les réseaux sociaux. Le grand public vient de découvrir Clockwork Aquario, 12 ans après son annulation. Mais rien ne se passe.

30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !

Ce n’est qu’à la sortie de Monster World Collection en 2012 que Ryuichi Nishizawa réalise l’intérêt surprenant que suscite Clockwork Aquario. Redécouvrir le monde merveilleux de Wonder Boy et Monster World a donné envie aux joueurs d’enfin découvrir celui, mystérieux, de Clockwork Aquario. Outre l’attrait pour le côté rétro, l’idée de mettre la main sur un jeu disparu de longue date que seule une poignée de joueurs ont pu tester a de quoi faire rêver petits et grands curieux. Et cela se voit sur les réseaux sociaux.

Face à cet engouement, Ryuichi Nishizawa décide de faire ressusciter son bébé mort-né. Il épluche les fichiers de son ancien PC et finit par retrouver le code source de Clockwork Aquario. Histoire de prendre la température, il tweete la nouvelle :

Ce n’est pas un buzz avec un double Z, mais l’annonce prend tout de même auprès d’une certaine communauté de joueurs. Ryuichi Nishizawa y croit et va donc voir le studio M2, qui s’est justement illustré sur Monster World Collection et les SEGA 3D Classics. Mais malheureusement, rien ne se passe… rien jusqu’en 2018. Cette année-là, un acteur déterminant fait son entrée dans cette histoire : Dennis Mendel et son studio, Strictly Limited Games.

30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !

En plein travail pour signer le retour d’un autre jeu annulé en 1994, Ultracore, l’équipe s’intéresse de près à cette histoire de code source pour Clockwork Aquario. Il faut dire qu’une grande partie des développeurs sont des fans invétérés de Wonder Boy. Redonner vie à son successeur spirituel, c’est donc une sorte de rêve pour eux. Forts de leurs précédents travaux, ils n’ont pas de mal à mettre la main sur le code du jeu. Ils se mettent donc au travail pour fournir une démo du jeu pour la montrer à son créateur à la Tokyo Game Show 2019. Ryuichi Nishizawa est conquis et ce moment marque le début d’une belle collaboration visant à redonner vie à ce jeu au destin tragique, tout en signant l’un des records les plus inattendus du monde du jeu vidéo.


Une sortie presque 30 ans après

Après une très longue pause, le développement de Clockwork Aquario reprend donc en 2019, et ce avec des membres de l’équipe originelle. Le programmeur Takanori Kurihara prend le lead du projet qui ne se limite pas à un simple remaster/portage. Un véritable travail de restauration se lance en effet pour sublimer la base tout en comblant les pans disparus avec le temps.

Quand nous avons commencé à travailler sur le jeu, nous pensions que nous avions tous les programmes et données nécessaires pour le faire. Mais en avançant dans le développement, nous avons découvert qu'ils manquaient une partie des données. {...} C'était très difficile de faire coincider les ajouts avec les pixels de l'époque. C'était comparable au travail d'un artisan restaurant une œuvre d'art.

Ryuichi Nishizawa pour Gematsu

30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !

Le développement de Clockwork Aquario fait partie de ces moments rares et hors du temps dans le monde du jeu vidéo. En presque 30 ans, l’industrie du jeu vidéo a bien changé et la façon d’en faire également. Avec Clockwork Aquario, ce sont deux époques diamétralement opposées qui se sont rencontrées, deux façons de travailler, deux visions, deux champs des possibles… Et c’est ainsi sans surprise que ce moment restera à jamais à part dans la tête des développeurs.

30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !

Presque 30 ans après sa genèse, Clockwork Aquario voit finalement le jour le 30 novembre 2021. D’un point de vue critique, le jeu n’est ni un échec, ni un carton. Si les mécaniques n’ont pas franchement bien vieilli, l’effet nostalgie et l’ingéniosité du titre lui permettent d’obtenir un plus que correct score de 69/70 sur Metacritic. Pour ce qui est des ventes, nous n’avons pas de chiffres précis. Mais si la sortie du titre a été un événement pour un bon nombre d’initiés, il n’a pas réussi à devenir un succès grand public. Certains seront ainsi tentés de dire que toute cette histoire n’en valait pas la chandelle. À quoi bon faire revivre un tel jeu et déployer toute une équipe pour une si petite niche ? Et bien la réponse est simple : pour la passion et le plaisir de donner enfin vie à un jeu déchu qui aurait, sinon, sombrer à jamais dans l’oubli.

Ce jeu est visionnaire. C'est presque un miracle qu'un jeu qui a été annulé soit aujourd'hui mis en vente après 27 ans.

Ryuichi Nishizawa pour Gematsu

30 ans après, ce jeu a fini par sortir : découvrez l'histoire d'un record fou !

Clockwork Aquario n’est ni un remake, ni un portage, mais bien un jeu qui a commencé en 1992 avant de connaître une longue pause et finalement sortir en 2021. Certes, il n’a donc pas pris 29 ans à être développé, mais il n’en reste pas moins le titre enregistrant le temps le plus long entre le début de sa création et sa sortie. À ce titre, il est inscrit au Livre Guinness des records, dans lequel est célébréce surprenant laps de temps s’élevant officiellement à 28 ans et 81 jours.

Grâce à Strictly Limited Games et ININ Games, Ryuichi Nishizawa a pu vivre un véritable rêve : redonner vie à son bébé, mais aussi à tout l’univers de feu Westone. En parallèle, Monster World/Wonder Boy a eu le droit à de nombreux remake, plus ou moins bien accueillis mais jamais détestés. Ryuichi Nishizawa s’est même laissé aller à quelques pensées folles, comme un remake du shoot’em up Aurail ou même un retour de Milano no Arbeit Collection, merveille de pixel art jamais sortie en dehors du Japon. Simples rêves ou projets en cours ? L’avenir nous le dira, mais ce qui est sûr c’est que les jeux rétro ont toujours de belles heures devant eux.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Cacahuette0001 Cacahuette0001
MP
Niveau 17
le 10 juil. 2022 à 22:28

L'article qui arrive 1 an après. J'ai l'édition physique PS4 du jeu depuis bien longtemps.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
The Legend of Zelda : Echoes of Wisdom
26 sept. 2024
La vidéo du moment