CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Black friday week
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Black friday week
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Ubisoft, Square Enix, Sony... les actus business de la semaine
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Rédaction jeuxvideo.com

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l'actualité business de la semaine écoulée.

15 120 vues

Sommaire

  • Activision-Blizzard demande à la justice de rejeter la plainte du DFEH
  • Ubisoft dévoile ses comptes et opère des changements
  • Encore une année fiscale record pour Capcom !
  • Sony PlayStation : Une année record, des investissements et des ventes en retrait
  • Nintendo of America : les intérimaires au coeur d'une polémique
  • Square Enix aussi va très bien
  • En bref dans l'actualité business de la semaine
  • Nos autres articles business de la semaine

Activision-Blizzard demande à la justice de rejeter la plainte du DFEH

Depuis plusieurs mois, Activision-Blizzard prépare son rachat par Microsoft, une opération actuellement étudiée par les autorités. Mais l'entreprise doit également composer avec sa situation interne, chamboulée par les plaintes, les enquêtes et les témoignages faisant état de cas de harcèlement, d'agressions sexuelles et de discrimination. Il y a quelques mois, nous apprenions que le juge s'occupant de l'une des plaintes avait validé un accord entre Activision-Blizzard et l'EEOC (Equal Employment Opportunity Commission).

Ubisoft, Square Enix, Sony... les actus business de la semaine

Cet accord prévoit la création d'un fonds d'indemnisation de 18 millions de dollars, ouvert aux plaignants qui renoncent à poursuivre l'entreprise. Mais il y a toujours une plainte en cours, cette fois-ci portée par le DFEH (ministère de l'Emploi équitable et du Logement). C'est cette plainte que tente de faire rejeter Activision-Blizzard, indiquant que le DFEH n'aurait pas enquêté correctement, et que cela aurait injustement porté atteinte à sa réputation. Le DFEH aurait mis un terme à son enquête sans attendre d'avoir reçu les documents demandés à Activision-Blizzard, afin de constituer un dossier à charge.

Nous nous apprêtons à demander le rejet de la plainte du DFEH parce que l'agence a violé ses propres règles, a agi de mauvaise foi, et a sapé son autorité pour intenter cette action en justice. Notre motion intervient quelques jours seulement après que nous nous soyons accordés avec l'EEOC, afin de nous opposer à la sixième tentative du DFEH de perturber l'accord fédéral conclu avec l'EEOC, qui aide déjà Activision à construire un lieu de travail meilleur et plus inclusif (...).

Le DFEH a également été accusé d'avoir outrepassé ses droits en intégrant le harcèlement à son enquète, en ayant préalablement indiqué être en train de travailler sur les disparités et la discrimination sexuelle. La Cour Supérieure de Los Angeles n'a pas encore fait connaître sa décision. Notons qu'Activision-Blizzard vient de nommer Jessica Martinez au poste de Vice-Présidente de la culture d'entreprise chez Blizzard. Elle travaillera en étroite collaboration avec Kristen Hines, responsable de la diversité, de l'équité et de l'inclusion.

Ubisoft dévoile ses comptes et opère des changements

Ubisoft, Square Enix, Sony... les actus business de la semaine

Comme tout le monde, Ubisoft a récemment dévoilé son bilan pour l'année fiscale 2021-2022. Ce dernier est en recul avec un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros contre 2,2 l'an dernier. Le bénéfice opérationnel passe de 289,4 à 241,5 millions d'euros, tandis que le bénéfice net est de 79,5 millions contre 105,2 lors de l'exercice précédent. Il y a tout de même du positif puisque les licences Far Cry, Rainbow Six et Assassin's Creed ont toutes passé le cap des 300 millions d'euros générés en un an.

Il y a eu beaucoup de discussions sur la consolidation dans l'industrie et chez Ubisoft en particulier. Notre position globale est claire et bien connue. Comme nous l'avons dit en février dernier, nous avons tout ce dont nous avons besoin pour rester indépendants. Nous avons le talent, l'échelle industrielle et financière, et un large portefeuille d'IP puissants pour créer une valeur massive dans les années à venir, a déclaré Yves Guillemot.

Far Cry 6 et Assassin's Creed Valhalla sont même les plus grosses performances de leurs licences respectives. Pour la suite, Ubisoft confirme que Skull and Bones, Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope et Avatar : Frontiers of Pandora sortiront tous entre octobre 2022 et mars 2023. On attend désormais des nouvelles du projet Assassin's Creed Infinity, qui devrait ouvrir une nouvelle ère pour la licence. Ubisoft compte également développer son catalogue sur mobile, puisque quatre titres sont prévus.

Ubisoft, Square Enix, Sony... les actus business de la semaine

La gestion de l'entreprise fait également partie du bilan, Ubisoft ayant été visé par de nombreuses plaintes et enquêtes. Il y a eu des départs au sein de la direction, et l'entreprise communique à ce sujet. Yves Guillemot, le PDG, indique que 600 anciens employés sont revenus, et que "les actions menées commencent à porter leurs fruits". Du côté de la parité, on nous indique que 25% des employés sont des femmes, et que ces dernières ont représenté un tiers des embauches sur les 12 derniers mois. La dernière statistique donnée indique qu'il y a "42% de femmes sont au sein du comité exécutif et 45% au sein du conseil d'administration". Ubisoft a également nommé Marie-Sophie de Waubert au poste de Senior Vice President of Studios Operations.

Marie-Sophie sera responsable de tous les studios de productions AAA d’Ubisoft à travers le monde. Elle aura pour mission de définir et mettre en œuvre la stratégie des studios afin de créer les jeux, technologies et services de demain, et apporter les meilleures expériences possibles aux joueurs et joueuses.

Dans le même temps, Ubisoft a annoncé l'élargissement de son comité exécutif, ajoutant les prérogatives suivantes aux membres :

  • Amener nos plus grandes marques vers de nouveaux sommets grâce à des stratégies ambitieuses,
  • Créer des expériences de jeu mémorables et durables qui répondront aux attentes croissantes des joueurs, notamment en matière d'expression personnelle et d'expériences sociales,
  • Élargir considérablement notre audience à travers une expansion de nos plateformes, zones géographiques et modèles économiques,
  • Élargir notre portefeuille, notamment en créant de nouvelles marques en interne,
  • Continuer à générer des revenus toujours plus récurrents,
  • Renforcer notre impact à travers notre culture et nos valeurs à tous les niveaux de l'entreprise.

Cet élargissement se traduit par l'intégration de nouvelles personnes :

  • Sandrine Caloiaro, Chief Portfolio Officer
  • Jean-Michel Detoc, Chief Mobile Officer
  • Frédérick Duguet, Chief Corporate Finance Officer
  • Caroline Jeanteur, Chief Purpose Officer
  • Cécile Russeil, Chief Legal Officer
  • Martin Schelling, SVP Production
  • Marie-Sophie de Waubert, dont on parlait plus haut.

Encore une année fiscale record pour Capcom !

Capcom annonce poursuivre sa croissance mondiale, après plusieurs bilans déjà très positifs. Après avoir réorienté la stratégie il y a quelques années, rien ne semble freiner la marche en avant de l'éditeur. Sur la période d'avril 2021 à mars 2022, Capcom a enregistré un chiffre d'affaires de 802 millions d'euros (+107,4 millions), un bénéfice opérationnel de 312,7 millions d'euros (+60,6 millions), et un bénéfice net de 237,2 millions d'euros (+55,6 millions).

Ubisoft, Square Enix, Sony... les actus business de la semaine

Resident Evil Village et Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin représentent 6,1 et 1,5 millions de joueurs, Monster Hunter Rise a passé le cap des 9 millions de copies distribuées en attendant la sortie de l'extension Sunbreak, tandis que Resident Evil VII et Monster Hunter World : Iceborne restent " très populaires".

Au total, les trois licences que sont Resident Evil, Monster Hunter et Street Fighter représentent respectivement 125, 80 et 47 millions d'unités vendues. Pour l'année prochaine, l'éditeur vise un nouveau record avec un chiffre d'affaires de 874,4 millions d'euros et 37 millions de jeux vendus. Il ne nous reste plus qu'à attendre des nouvelles d'Exoprimal, de Street Fighter 6 et de Pragmata.

Sony PlayStation : Une année record, des investissements et des ventes en retrait

Comme les autres éditeurs et constructeurs, Sony a dévoilé ses résultats pour l'année fiscale qui a pris fin le 31 mars 2022. Malgré la pénurie de composants qui affecte la production de PS5, Sony Group a tout de même réalisé la meilleure année de son histoire, avec un chiffre d'affaires de 19,8 milliards d'euros pour bénéfice opérationnel de 2,5 milliards. Les estimations internes étaient également bonnes puisque Sony a bien vendu ses 2 millions de PS5 entre janvier et mars, portant le total à 19,2 millions de consoles dans le monde.

Ubisoft, Square Enix, Sony... les actus business de la semaine

Malgré l'importance du chiffre, il s'agit de la plus mauvaise année de Sony en termes de ventes de consoles, puisqu'il faut remonter à 1997 pour trouver une année avec des ventes plus faibles. Heureusement, les ventes software sont là et permettent de poursuivre la croissance. Depuis la sortie de la PS5, Sony a gagné 642 millions d'euros (PS4+PS5), ce qui est tout simplement le record absolu de la société. La majeure partie provient des DLC et microtransactions (31,15 %), devant les ventes de jeux (25,54%). Le hardware ne représente plus de son côté que 21,51 %. Les abonnements divers et variés représentent 14,94 % du chiffre d'affaires, tandis que les ventes de jeux sur PC et les accessoires représentent 6,85 %.

Nous prévoyons d'augmenter les dépenses dans le développement de logiciels visant à renforcer les software first-party de nos studios existants d'environ 40 milliards de yens (308 millions de dollars américains). À l'avenir, nous visons à développer notre business du jeu vidéo en renforçant notre secteur first-party et en déployant ce secteur sur plusieurs plates-formes.

Nintendo of America : les intérimaires au coeur d'une polémique

Nintendo, qui a également dévoilé ses résultats financiers, est actuellement au coeur d'une polémique concernant sa branche américaine. On le sait, Nintendo est une entreprise assez secrète, qui fait rêver de nombreux travailleurs et passionnés, mais dont on connaît finalement assez mal le quotidien. Alors quand IGN et Kotaku publient un article sur le sujet, on tend l'oreille.

Ubisoft, Square Enix, Sony... les actus business de la semaine

Des intérimaires ayant accepté de témoigner indiquent avoir le sentiment d'être des "citoyens de seconde zone", relégués dans un bâtiment annexe moins confortable que le principal. Ces travailleurs temporaires ne disposent pas du "badge bleu" permettant d'accéder au bâtiment principal, aux terrains de sport ou même aux soirées d'entreprise, sauf s'ils sont conviés par un salarié permanent. l semble également qu'ils doivent consigner presque "chaque minute" de leur journée, créant un sentiment d'oppression constant, qui explose en cas de léger retard ou d'une nécessité de partir un peu plus tôt de façon exceptionnelle.

"Certains disent avoir peur de quitter leur poste de travail quelques minutes pour aller aux toilettes de peur que le logiciel ne les considère comme inactifs", nous indique IGN. Si Nintendo affiche fièrement un pourcentage de turnover très inférieur à la moyenne (4,7% contre 13%) il semble très difficile pour les intérimaires, parfois présents depuis très longtemps, d'obtenir un contrat à temps plein. Reggie Fils-Aimé, patron de la branche américaine pendant de nombreuses années, a nié sa responsabilité vis-à-vis de la situation relatée dans les articles :

(...) Je me suis retiré de Nintendo of America il y a trois ans et je ne peux pas commenter ce qui se passe aujourd'hui au sein de l'entreprise. Ce que je peux dire, c'est que lorsque j'étais là, nous embauchions régulièrement des employés contractuels comme employés permanents (...) Cela a toujours été un élément positif de la culture de l'entreprise. J'ai lu les mêmes histoires sur cette division entre les contractuels et les employés à temps plein. Tout ce que je peux dire, c'est que ce n'est pas du tout la culture que j'ai laissée lorsque j'ai pris ma retraite de Nintendo.

Square Enix aussi va très bien

Ubisoft, Square Enix, Sony... les actus business de la semaine

L'éditeur japonais a aussi dévoilé ses résultats pour l'année fiscale écoulée, et on peut dire que tout va bien pour l'entreprise, qui vient de se séparer de ses studios américains. Avec un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros, un bénéfice opérationnel de 442,2 millions d'euros et un bénéfice net de 380,1, Square Enix a largement dépassé tous les objectifs fixés l'an dernier. L'année fiscale a notamment été marquée par les sorties Outriders NieR Replicant ver.1.22474487139..., Life is Strange : True Colors, Les Gardiens de la Galaxie Stranger of Paradise Final Fantasy Origin ou encore TRIANGLE STRATEGY.

C'est le mobile qui a fait office de locomotive avec 972 millions d'euros générés, contre 650 millions pour les titres PC/consoles et 464 millions pour les deux MMO que sont Final Fantasy XIV et Dragon Quest X. Le dématérialisé continue d'ailleurs de prendre son envol, en rapportant 1,8 milliard d'euros quand le physique ne représente plus que 203 millions.

Concernant la vente d'Eidos et de Crystal Dynamics à Embracer, évaluée à 300 millions d'euros, Yosuke Matsuda a déclaré :

L'objectif de l'opération est de permettre à la société d'allouer plus efficacement ses ressources, d'accélérer la croissance de ses activités principales et le lancement de nouvelles activités, tout en faisant face aux changements majeurs en cours dans l'environnement commercial mondial.

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • Outriders n'est toujours pas rentable et People Can Fly n'est pas certain que le seuil sera atteint un jour, malgré les mises à jour, l'extension à venir, et les événements.
  • Detroit : Become Human a passé la barre des 7 millions de copies vendues dans le monde depuis sa sortie.
  • Sans surprise, Nintendo Switch Sports a chippé la première place des ventes en valeur en France (semaine 16). Il est suivi par Horizon : Forbidden West, Kirby et le Monde Oublié, Mario Kart 8 Deluxe et Légendes Pokémon : Arceus.
  • Stardew Valley a récemment franchi le cap des 20 millions d'exemplaires écoulés sur l'ensemble des supports où il est disponible.
  • Animal Crossing : New Horizons devrait prochainement devenir le jeu le plus vendu de toute l'histoire du Japon. La première place est pour le moment occupée par les différentes versions de la première génération de pokémon. Mais l'avance n'est plus que de 40 000 unités au dernier pointage.
  • Criterion et Codemasters Cheshire collaborent sur le prochain opus de la licence Need For Speed.
  • La streameuse Maghla a été choisie pour représenter la marque Yves Saint-Laurent. Un partenariat de taille, qui montre que les industries, et notamment celle du luxe, s'intéressent de plus en plus aux influenceurs gaming.

Nos autres articles business de la semaine

Business
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
zadig57 zadig57
MP
le 17 mai à 08:34

Les intérimaires chez Nintendo c’est les mêmes que dans toutes les grosses boîtes apparemment, faut être patient et faire ses preuves avant d’avoir tous les avantages, rien de choquant je trouve…

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
The Callisto Protocol
02 déc. 2022
4
Diablo IV
2023
5
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
La vidéo du moment