CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Elden Ring
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
News astuce Elden Ring : la fuite n'est pas une solution, et le jeu le sait ! Mais comment vous remet-il dans le droit chemin ?
Profil de MuchBaguette,  Jeuxvideo.com
MuchBaguette - Rédaction jeuxvideo.com

Face à la difficulté légendaire des jeux From Software, les joueurs peuvent parfois avoir envie d’abandonner et d’éviter le plus d'affrontements secondaires possibles pour se concentrer sur les principaux. C’était déjà le cas dans les jeux précédents du studio, et c’est encore plus vrai dans le monde ouvert d’Elden Ring. Mais est-ce vraiment une solution viable ?

1 222 006 vues

On a pu l’entendre partout : Elden Ring se targue d’être le plus accessible des jeux From Software. Si les puristes ont d’ailleurs pu avoir un peu peur de cette nouvelle, ils ont vite été rassurés tant la difficulté est toujours présente dans le dernier titre du studio, voire supérieure aux autres. Mais alors quand un passage devient trop difficile, un joueur un peu agacé pourrait très bien avoir envie de fuir pour accéder à la suite. Cette mécanique de fuite fait en fait intégralement partie du titre, et les développeurs ont essayé de faire comprendre aux joueurs quand il est bon de fuir, et quand il vaut mieux faire face aux difficultés. Car après tout, l’essence même d’un Souls-like comme Elden Ring repose sur ce sentiment de dépassement de soi et d’accomplissement dans les moments les plus difficiles. On vous explique.

Sommaire

  • La difficulté du choix ou le choix de la difficulté ?
  • Un guide très discret
  • Connaître ses forces et ses faiblesses
  • I'll be back

La difficulté du choix ou le choix de la difficulté ?

Elden Ring : la fuite n'est pas une solution, et le jeu le sait ! Mais comment vous remet-il dans le droit chemin ?

Il y a autant de façons de jouer à Elden Ring que de joueurs qui s’y essayent. Si certains voudront faire des personnages concentrés sur la force brute, les grosses armures et les épées démesurées, d’autres préfèreront se concentrer sur l’agilité, quand ils ne feront pas des mages restant le plus loin possible de leurs adversaires. Et si toutes les façons de jouer sont tout à fait viables, il est vrai que certains sorts ou certains objets peuvent paraître plus forts que d’autres.

Mais il faut rappeler une chose : toute difficulté est personnelle. Un joueur habitué des jeux From Software n’aura pas les mêmes difficultés qu’un nouveau du genre, qui n’aura lui-même pas les mêmes difficultés que quelqu’un qui n’a tout simplement pas l’habitude de jouer aux jeux vidéo en général. Ainsi, même si le coeur d’Elden Ring repose sur la difficulté, il est bon de rappeler que tout le monde n’a pas les mêmes obstacles, et qu’il faut donc adapter ses outils pour les surmonter. Le joueur expérimenté pourra donc se passer de ce qu’il juge « trop fort » pour ne pas ruiner son expérience de jeu, et le plus novice pourra en profiter sans transformer son expérience en promenade de santé, loin de là.

Cependant, il peut arriver que des façons de jouer dénaturent totalement l’expérience. Dans ce genre de cas, les développeurs peuvent toujours intervenir pour essayer de contrer ces pratiques. C’est particulièrement vrai quand elles sont liées à l’utilisation d’équipement particulier : il leur suffit alors de changer leurs statistiques. Mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit d’une mécanique aussi naturelle que celle de rouler ou de sauter ? Quand est-il lorsqu’il s’agit de fuir les combats, tout simplement ?

Les développeurs de From Software n’ont pas attendu Elden Ring pour répondre à cette question. On peut par exemple se souvenir de la Forteresse de Sen ou du Tombeau des Géants de Dark Souls, qui empêchaient déjà les joueurs de fuir leurs ennemis en proposant des couloirs étroits et surtout en bord de précipices mortels. Si l’on courrait trop vite pour éviter les monstres, on pouvait terminer par faire un plongeon droit dans le vide. Mais dans un monde ouvert comme Elden Ring, les méthodes pour empêcher le joueur de fuir ne peuvent pas être les mêmes.

Un guide très discret

Elden Ring : la fuite n'est pas une solution, et le jeu le sait ! Mais comment vous remet-il dans le droit chemin ?

Si From Software a de toute évidence réussi à faire un monde ouvert passionnant à explorer, ils n’ont pas non plus oublié d’y intégrer des donjons plus traditionnels dont le design ne prendra pas les habitués du genre par surprise. Et l’aventure du joueur changera drastiquement selon l’ordre dans lequel il décide de s’y aventurer. Cependant, les développeurs ont bien fait tout leur possible pour essayer de guider naturellement les joueurs.

L’un des premiers donjons majeurs du jeu à la difficulté bien présente est le Château de Voilorage, et son boss Godrick. Si les ennemis qui le peuplent font certainement partie des plus indulgents du jeu, étant donné qu’ils ne sont équipés que de boucliers et d’armes de mêlée et dénués de toute affinité élémentaire ou de magie, ils ne sont pas inoffensifs pour autant, loin de là. Pourtant, le jeu vous poussera à affronter ces soldats avant de passer à un autre donjon. En effet, il existe bien un passage caché vous permettant de contourner le château et de passer à la zone suivante, mais il est suffisamment bien caché pour n’être trouvé que par les joueurs les plus vigilants. Ainsi, pour la majeure partie des joueurs, il va falloir affronter les difficultés qui se dresseront devant vous, et c’est plutôt une bonne chose, puisque le donjon est taillé pour être faisable à ce stade du jeu, avant de se diriger vers les autres.

Cependant, même si le jeu veut vous mettre face à vos difficultés, il ne vous forcera pas pour autant à choisir un affrontement frontal. Dans ce même Château de Voilorage, par exemple, la barricade menant à la porte principale est bourrée d’ennemis qu’il sera difficile d’affronter tous en même temps. Les ignorer et passer à la suite du château est donc une solution tout à fait envisageable, puisqu’elle ne vous fait pas éviter tout le donjon pour autant. Un peu après ce passage, dans l’Académie de Raya Lucaria, vous pourrez également tomber sur des érudits qui sauront vous mettre des bâtons dans les roues.

En effet, ces derniers lancent des sorts à tête chercheuse et sont parfois très nombreux à l’écran. Sachant qu’ils sont attirés par le bruit, fuir devient alors extrêmement difficile. L’affrontement direct étant plutôt mal conseillé, il vous reste l’approche furtive. Grâce à ce moment, vous apprendrez donc de nouvelles façons d’affronter vos obstacles plutôt que de les ignorer. Et c’est là tout le but du jeu.

Connaître ses forces et ses faiblesses

Elden Ring : la fuite n'est pas une solution, et le jeu le sait ! Mais comment vous remet-il dans le droit chemin ?

Il ne vous aura peut-être pas échappé que l’ensemble de la zone de Nécrolimbe a été conçue comme un tutoriel. Mais le tutoriel d’un jeu aussi fourbe et difficile qu’Elden Ring ne peut pas être comme les autres. L’une des meilleures leçons que vous pourrez apprendre dans ce lieu, par exemple, vous est enseignée par la célèbre Sentinelle qui patrouille à dos de cheval sur les routes de Nécrolimbe. Cette leçon est que oui, parfois, la meilleure solution est de fuir. Parfois, vos adversaires seront trop forts pour vous, et ce n’est pas grave. Alors bien sûr, vous pouvez forcer le combat jusqu’à réussir par un coup de chance ou une maîtrise impeccable. Mais le combat vous paraitra anormalement difficile, et c’est normal. Le jeu essaye de vous apprendre que vous n’êtes pas censés le faire tout de suite. C’est une façon un peu rude de donner une leçon, mais la pédagogie par l’échec a parfois du bon.

Cependant, la zone de Nécrolimbe vous apprend aussi que tout n’est pas insurmontable. Le camp au pied de la forteresse, par exemple, nous apprend qu’il y a plus qu’assez de ressources dans le jeu pour vaincre la plupart des ennemis un par un, ou avec des esprits alliés si vous en sentez le besoin. Le but de From Software est alors clair : vous apprendre que pour profiter correctement d’Elden Ring, il va falloir tout expérimenter, et en déduire votre approche favorite. Certains ennemis ont d’ailleurs des faiblesses notables que l’on peut facilement exploiter.

Les monstres des grottes de l’Entre-Terre, par exemple, portent sur leur dos des sacs de pierre inflammables, que le joueur peut facilement faire exploser en utilisant des flèches incendiaires ou des grenades, qu’il peut d’ailleurs très facilement fabriquer. Même chose pour les calmars terrestres : s’ils sont certes très résistants au corps à corps, ils meurent très facilement quand on utilise des armes empoisonnées à distance. Pour savoir ce genre de choses, il n’y a pas mille solutions : il faut expérimenter et affronter ses ennemis de plusieurs façons différentes (ou acheter des notes auprès des commerçants, mais le résultat est le même : il faut explorer.) Si on ne faisait que fuir pour essayer d’enchaîner les passages obligatoires, on passerait à côté de ce genre d’informations, et le jeu perdrait toute sa saveur.

From Software met donc en place suffisamment de ressources pour que le joueur ne se sente pas complètement sans défenses. Il y aura des passages plus difficiles que d’autres, certes, mais s’il choisit d’expérimenter plutôt que de fuir, le joueur pourra comprendre à quel moment il faut se battre, et à quel moment il faut revenir plus tard.

I'll be back

Elden Ring : la fuite n'est pas une solution, et le jeu le sait ! Mais comment vous remet-il dans le droit chemin ?

On le sait, il est techniquement possible de terminer les jeux From Software sans améliorer son avatar. On se rappelle par exemple que de nombreux joueurs ont déjà fini Dark Souls III avec des personnages de niveau 1 en abusant des parades et des roulades, et en sachant précisément à quel moment frapper. Cependant, sur Elden Ring, l’aspect ouvert du jeu est couplé à des monstres largement plus difficiles que le reste de la zone (comme le prouve la Sentinelle de Nécrolimbe, par exemple). Le joueur est donc confronté dès le début du jeu au fait qu’il va devoir non seulement apprendre à jouer, mais faire évoluer son personnage. Et s’il doit revenir plus tard, c’est bien pour profiter de ce qu’il aura débloqué entre temps.

D’ailleurs, l’amélioration du personnage et de son équipement passe également par la collecte d’objets bien particuliers, que l’on ne peut obtenir qu’en explorant et en affrontant ses ennemis. En ce sens, Elden Ring utilise une mécanique plutôt classique du RPG, mais se la réapproprie tout de même en saupoudrant son monde de pics de difficultés suffisamment bien placés pour que le joueur puisse sérieusement se demander si le problème vient de sa propre maitrise du jeu, ou d’un manque d’équipement.

Au final, si Elden Ring ne vous empêchera pas vraiment de fuir quand vous en aurez envie, il saura cependant vous récompenser si vous décidez d’affronter vos obstacles. Cependant, il n’hésitera pas non plus à freiner les ardeurs des plus téméraires et à leur faire comprendre que parfois, la fuite est la meilleure des solutions. En clair : explorez, et vous serez récompensés. Explorez, et vous pourrez de plus en plus facilement affronter tous vos ennemis, et profiter pleinement du chef d’oeuvre de From Software.

Elden Ring, solution complète : tous nos guides, trucs et astuces
Commander Elden Ring
PC
Micromania
59.99 €
PS4
Cdiscount
49.90 €
PS5
Cdiscount
47.99 €
Toutes les offres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
baigmomin
baigmomin
MP
le 29 avr. à 11:03

Le plus casual des souls c'est le Dark Souls 4, alias Elden Ring.
Le plus dur est Dark Souls 2.
Bloodborne a vu son esquive très permissive pour compenser le bouclier, mais ça l'a rendu plus facile en combat corps à corps.
Demon Souls et Dark Souls 1 sont identique pour moi. Avec un lore mieux travaillé dans Dark Souls.
Dark Souls 3 est l'aboutissement de la formule des souls avant la casualisation dans Elden Ring.

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount PS5 47.99€ Rakuten PS5 49.99€ Cdiscount Xbox Series 49.99€ Amazon Xbox Series 59.90€ Auchan PC 59.99€ Micromania PC 59.99€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Street Fighter 6
2023
4
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
5
Call of Duty : Modern Warfare 2 (2022)
28 oct. 2022
La vidéo du moment