CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Final Fantasy VII
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
News jeu Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?
Profil de meakaya,  Jeuxvideo.com
meakaya - Journaliste jeuxvideo.com

En 2006, un internaute caché sous le pseudonyme "Webmaster" décide de partager une histoire pour le moins étonnante, et surtout morbide. Le but ? Prévenir les fans de Final Fantasy VII contre un étrange groupe ayant créé une véritable secte autour du jeu. Retour sur la maison FF VII, ou comment la passion du jeu a permis à de jeunes détraquées d’utiliser des fans fragiles.

816 064 vues
Mise à jour par meakaya, le 23 janvier 2022 à 12:51:08

Erreur d'habitude de ma part, les dates (2021 et 2022 au lieu de 2001 et 2002) ont été corrigées.

Jénova, la calamité des cieux

Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?

Connaissez-vous Cross Creek ? Il y a fort à parier que non. Il faut dire que la notoriété de ce petit établissement scolaire se cantonne aux Etats-Unis, et plus particulièrement l’État de l’Utah. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas vraiment réjouissante. Fondée en 1988 par Robert Lichfield et Brent Facer, cette école un peu particulière s’adressait aux élèves turbulentes avec la promesse de les "rééduquer" et les remettre sur le droit chemin. Le lieu était affilié à l’organisation World Wide Association Of Specialty Programs and Schools, pour le moins controversée. Et quand on voit les méthodes employées à Cross Creek, on comprend vite pourquoi... Violences, abus, viols et autres kidnappings marquèrent le quotidien de la plupart de ses résidentes. Si bien qu’en 2006, l’établissement fut porté devant la justice (25 plaignants), puis à nouveau en 2011 avec d’autres structures du même genre (environ 500 familles/étudiants), puis en 2013… Vous l’aurez compris, il s’agit là d’une grosse histoire qui a traumatisé bien des pensionnaires, causant parfois des troubles irréversibles.

Pas seulement un programme, mais une solution

Credo de l’institut Creek Cross

C’est sur les bancs de cette école que Jenova (pseudonyme) étudia quelques années. Déjà turbulente et dérangée à son arrivée, son passage dans cet institut n’arrangea en rien ses troubles, bien au contraire. Entre mythomanie, paranoïa ou encore trouble dissociatif de l’identité, l’esprit de la jeune femme était bien tourmentée. Néanmoins, il est difficile de connaître de sources sûres la nature de ses troubles, tout comme des faits concrets sur son passé. Les quelques détails que l’on connaît (son passage à Creek Cross notamment) viennent de personnes l'ayant cotoyée, même s'ils reconnaissent eux-mêmes que le passé de Jenova est plutôt mystérieux. Il faut dire que se baser sur ses propos ne semblait pas une très bonne idée pour comprendre qui elle était et d'où elle venait. À l'entendre, elle descendrait des vampires (tout en les chassant), aurait des pouvoirs magiques lui permettant de contrôler les Nazgûl et le cours du temps, tout en étant la réincarnation de la Mort mais aussi Morrigan La Fae, Lara Croft, Arwen (Seigneur des Anneaux), Buffy Summers (Buffy contre les Vampires), ainsi que Jenova, Sephiroth, Cloud ou encore Zack de Final Fantasy VII, et bien d'autres... Il suffit de jeter un coup d'œil à une biographie qu'elle aurait partagé sur les réseaux sociaux (aucune preuve aujourd'hui néanmoins) pour comprendre l'étendue de sa folie :

Salut, mon nom est Jen, et j'essaye de réhabiliter les vampires et d'aider à l'éveil spirituel. Je m'occupe également des urgences métaphysiques et, ah oui, je fais également les exorcismes et les bannissements. Je suis plutôt douée dans les rituels anciens et j'utilise souvent mon propre sang pour sceller des sorts. [...]

Je suis mariée à Metatron et, ah oui, je suis la réincarnation physique de l'ange Uriel. Dans mes vies passées, j'étais Integra van Helsing, Sephiroth et Dilandau Albatou, parmi d'autres. Je suis allée voir de nombreux thérapeutes, mais ils m'ont tous toujours dit que j'allais bien. À part quelques prêtres catholiques cherchant à exorciser ma maison et mon mari, les choses sont plutôt normales dans ma vie. [...]

Je combats à l'épée et chante et joue de la harpe et me jette dans des combats avec les Iscariot de la vraie vie, et il y a trois personnes sur cette Terre qui pourraient renoncer à tout et mourir pour moi, ah, et ce sont des anges, eux aussi. Je suis une horrible garce, redoutée dans plusieurs parties de la galaxie... et au Vatican. Tous mes moi antérieurs vivent dans ma tête également, et je peux les invoquer quand je le souhaite. Je ne tue pas les vampires, je les chasse.

Je pense que je suis particulièrement moche et peu sympathique. Je ne suis pas sûre de pourquoi les gens m'aiment, mais certains ont pourtant l'air de le faire.

Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?

Véritablement lunaire, cette biographie retrouvée, selon Webmaster, par des détectives spécialisés en dit long sur l'état psychologique de Jenova. Un état qui trahit des fragilités profondément ancrées, un besoin maladif d'attention et un terrible manque de confiance en soi. Pour atténuer tous ces maux, Jenova se lance d'abord dans une relation passionnelle avec Hojo, une jeune femme tout autant dérangée. Les deux se complaisent dans cet amour malsain et se trouvent heureuses ainsi. En 2002, alors que Jenova est âgée de 20 ans, elle décide de s'installer dans le borough de State College (Pennsylvanie) avec sa petite-amie. De cette résidence naîtra une histoire folle : celle de la maison Final Fantasy et d'une véritable secte tournée autour du jeu Final Fantasy VII.

Un jeu de rôles qui tourne mal

Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?

Tout commença sur le système de messagerie instantanée d'AOL, à savoir AOL Instant Messenger (AIM). C'est par ce biais que la plupart des victimes furent contactées par Jenova ou ses sbires, comme ce fut le cas pour Webmaster. Alors jeune étudiant à l'Alfred University, Webmaster avait tout pour se faire dévorer par les membres de la maison FF7. Relations compliquées avec ses parents, questionnements sur son identité de genre, difficultés à s'intégrer... Webmaster n'était pas vraiment bien dans sa vie. Pour aller mieux, il buvait même à outrance au cours de sa première année. Autre moyen d'oublier ses pensées négatives : le jeu vidéo, et particulièrement Final Fantasy VII. Très vite, il prend part à la communauté grandissante du jeu et se lance même dans la création d'un véritable autel numérique dédié à Cloud et Zack, qui attirera des fans des deux personnages, dont Hojo, en charge du site hojo.org.

Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?

C'est en 2001 qu'elle décide de contacter Webmaster sur AIM. Très vite, elle le redirige vers sa petite-amie, Jenova, qui rêverait de discuter avec lui. Elle lui parle de son site (un peu), du jeu (beaucoup) et de magie (aussi). Leurs discussions sont, en somme, semblables à celles de tout fan se réjouissant de leur passion commune... à un détail près. La jeune femme se fait non seulement appeler Jenova, nom de l'un des antagonistes du jeu, mais parle également en son nom, comme si elle était ce personnage. Mais Webmaster ne s'en étonne pas plus que cela. Il faut dire que les jeux de rôles sur Internet sont assez fréquents au sein de ce genre de communautés. C'est pourquoi il se prête au jeu quand Jenova décrète qu'il est la réincarnation de Zack.

Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?

Plus tard, il comprendra que ces histoires de réincarnations et de magie n'étaient pas un jeu. Jenova y croyait vraiment. Elle était une otherkin, autrement dit une personne qui ne se considère pas comme humaine. Si ce terme ne vous dit rien, sachez qu'il remonte aux années 90. Le phénomène, lui, a commencé à émerger dans les années 70. C'est à cette période que sont apparus les premiers hommes/elfes. Cette croyance existe encore aujourd'hui, et vous pouvez facilement retrouver des témoignages récents d'otherkin sur Internet. Mais lors de ses premières discussions avec Jenova, Webmaster n'est pas familier avec ce concept et ne se doute pas de la réalité de la situation.

Les deux continuent alors à se parler, l'un dans la peau de l'autre et par écran interposé, jusqu'à la période de Noël 2001. C'est ce moment que choisit Jenova pour enfin rencontrer celui avec qui elle discute depuis plusieurs mois et qui est devenu son ami. Elle lui propose donc de venir passer le week-end chez elle et ses amis. Ni une ni deux, Webmaster monte dans le bus et, après plus de 4h de route, se retrouve dans la petite ville de State College. Ce qu'il découvre alors est loin d'être florissant. L'appartement n'est qu'un amas de saletés en tout genre et de paillettes, et Jenova se révèle être complètement lunatique. Et pourtant, Webmaster se sent accepté dans cette maison, et donc à sa place. Et puis il prend plaisir à participer à des combats de magie imaginaires, scandant les sorts de son jeu préféré. Alors même si Jenova lui fait (accidentellement paraît-il) rater son bus retour, il promet de revenir régulièrement. Ce qu'il fera.

Oui mais voilà, les épisodes étranges se multiplient. Que Jenova cherche absolument à le mettre en couple avec The Cedra/Aeris (menaçant même de mettre des aphrodisiaques dans leur nourriture), passe encore... Mais être forcé d'ingérer chaque soir des aliments qu'il ne peut pas digérer et qui le rendent donc malade, cela commence à devenir problématique. Sans compter que Jenova lui pompe inlassablement tout son argent pour de futiles dépenses (jouets, nourriture excessivement chère...) ou s'amuse parfois à l'enfermer à clé dans une cave pendant des heures en espérant que les souvenirs de sa vie passée en tant que Zack refassent surface. Et puis il y a eu cette fois, où elle chercha par tous les moyens à obtenir des seringues, mentant sans sourciller sur son identité pour y parvenir - fort heureusement pour Webmaster et les autres, elle échoua. En somme, les signaux d'alarme étaient bien présents. Mais ces derniers n'étaient visiblement pas suffisant...

Webmaster décida même de s'installer avec Jenova et Hojo à l'été 2002. Il prit alors un emploi saisonnier dans un petit supermarché du coin afin de subvenir au besoin de son nouveau foyer. Tout allait pour le mieux... mais il fut bien obligé de constater qu'emménager dans cette maison était une grosse erreur. Très vite, Webmaster devient le larbin de la bande et se voit retirer ses libertés. Quand il discute avec des connaissances au téléphone ou en ligne, Jenova n'est jamais loin, toujours à surveiller ce qu'il peut dire ou faire. Il doit demander la permission pour sortir, n'ayant pas la clé de l'appartement... Et puis il y a cette violence perpétuelle entre Jenova et Hojo : les cris et le son de la peau qui claque, qui lui rappellent les souvenirs tristes du divorce de ses parents. Et pourtant, ce fut un simple vol de chaussures qui le poussa à partir.

Ça peut paraître stupide. Mais c'était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Ces horribles gens qui vivaient dans une horrible maison avaient fini par se dire que mon argent ne suffisait pas. Ils ont aussi voulu prendre mes CHAUSSURES.

Témoignage de Webmaster

Rentrant du travail sous une pluie diluvienne, il avait laissé ses chaussures sécher sur le perron. Le lendemain, elles n'y étaient plus... Cela lui fit l'effet d'un électrochoc. Il s'empara de quelques affaires, récupèra les 5 dollars qu'il lui restait et s'enfuit de cet enfer. Pendant plusieurs jours, il erra dans les rues avant d'être hébergé par un ancien visiteur régulier de la maison. Ce n'est qu'une fois dans l'avion pour, enfin, rentrer chez lui que Webmaster se sentira à nouveau en pleine sécurité. Dès ce moment, il ferma à double tour la porte de la Maison FF7.

Sincèrement, je préférais être SDF que de vivre avec des illuminés pareils. Je n'avais pas peur de vivre dans la rue, parce que j'avais vécu bien pire.

Témoignage de Webmaster

Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?

Tout est bien qui finit bien ?

Mais malheureusement, cette secte n'est pas l'histoire d'un seul homme. Ils sont au moins une petite dizaine à s'être fait prendre dans les filets de Jenova. Suite au témoignage de Webmaster, plusieurs d'entre-eux ont décidé de mettre les mots sur ce qu'ils avaient vécu, afin de se sentir mieux mais aussi d'avertir les potentielles futures victimes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les différents récits font froid dans le dos.

Lors de sa première visite, Zarla se vit obligé de participer à un rituel bien particulier : une past life regression. Cette forme d'hypnothérapie est censée faire revivre au patient ses vies antérieures. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la méthode de Jenova était loin d'être conventionnelle. Avec "The Nightmare is Only Beginning" en fond, Zarla a dû se coucher sur le sol, dans le noir le plus complet, tout en subissant les chants nébuleux de Jenova pendant de longues minutes. Le but ? Qu'il redevienne celui qu'il était autrefois, à savoir Vincent Valentine.

À ce moment précis, j'étais inquiet à l'idée d'être pointé du doigt comme un imposteur {...} Si je n'étais pas vraiment Vincent ou un autre personnage de jeu vidéo, la situation serait, sans aucun doute, devenu gênante, et je voulais m'intégrer avec tout le monde. Croyez-moi, je sais à quel point cela paraît stupide aujourd'hui.

Témoignage de Zarla

Pris d'une grosse crise de toux pendant la nuit, il eut aussi le droit à une crise d'hystérie de Jenova. Rien ne justifiait tant d'inquiétude, et pourtant elle en était convaincue : cette toux marquait la présence d'une force maléfique tentant de s'emparer du corps de Zarla. Pour l'empêcher de parvenir à ses fins, elle se mit donc à réciter des incantations et faire un cercle de sel dans la chambre, le tout en remuant quelques douloureux souvenirs pour Zarla, sans aucune forme de regret. Il ne remit jamais un pied dans cette maison.

Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?

Quelques années plus tard, c'est Mela qui emménagea avec Jenova et Angel (sa nouvelle petite-amie) à son tour. Elle avait prévu d'arriver tard dans la nuit, ce qui ne semblait pas déranger ces deux futures colocataires : elles seraient là pour l'accueillir. Enfin ça c'est ce qu'elles disaient. Car quand Mela arriva comme prévu à trois heures du matin, après plus de 6000 kilomètres de voiture, elle ne trouva personne dans l'appartement. Elle dut attendre plusieurs heures dans le froid avant que quelqu'un daigne enfin venir lui ouvrir.

Et ce ne fut pas la seule désillusion. On lui promettait une semaine de repos et de calme. À la place, elle se retrouva à faire des allers-retours incessants au centre commercial pour acheter des choses inutiles. Elle se révéla très vite être la vache à lait de Jenova qui dilapida peu à peu tout son argent. En tout et pour tout, Mela dépensa quasiment 100 000 dollars pour répondre aux lubies de sa colocataire. Et quand elle décréta que son emploi à la banque ne lui permettait pas de gagner assez d'argent, elle poussa tout simplement Mela à devenir strip-teaseuse.

Tout ce temps, elle me disait à quel point j'étais important pour son plan spécial, et à quel point le monde avait besoin qu'on reste ensemble pour anéantir le mal etc. Je voulais désespérément me sentir spéciale, j'étais seule et effrayée, et donc je l'ai cru.

Témoignage de Mela

De plus, Jenova prenait un malin plaisir à la mettre dans des situations inconfortables, l'embrassant sans consentement par exemple devant sa propre petite-amie, Angel. Cette dernière nourrissait d'ailleurs une grande haine pour Mela et menaça d'ailleurs de la planter avec un pieu, après lui avoir asséné un nombre important de coups, non sans l'aide de Jenova. La raison de cette violence ? Une absurde histoire de stylo... Cet événement la poussa d'ailleurs à finalement les mettre dehors.

Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?Comment une secte avait pu se former autour de... Final Fantasy 7 ?

The Cedra, quant à elle, avait de bonnes raisons de s'enfuir loin de cet enfer bien avant. Outre la situation compliquée dans laquelle elle se trouvait (au milieu d'un triangle amoureux entre elle, Jenova et Hojo), elle fut parfois forcée de faire des choses dangereuses pour sa propre santé : comme rester assise dans une baignoire pleine de glaçons et de colorants verts afin de venir à bout d'un entraînement magique Cétra.

Notons que Webmaster raconta d'ailleurs dans son récit, l'effet qu'eut le départ de The Cedra sur Jenova. Cette dernière fit mine de s'ouvrir les veines, forçant Webmaster et Hojo à rentrer en quatrième vitesse et haïr celle qui, par son départ, faisait tant de mal à leur bienfaitrice. Et pourtant, Webmaster savait bien, même à l'époque, que le sang sur ses poignets était dû à quelques égratignures et non des plaies profondes et réellement dangereuses. Le but était clair, comme dans tout ce qu'elle entreprenait à vrai dire : être le centre de l'attention et susciter de l'empathie.

Je pense qu'elle AIME être pauvre, qu'elle AIME vivre aux crochets de la générosité des autres. Je pense que ça la fait sentir que les autres l'aiment (au moins assez pour la payer à ne rien faire). Je pense qu'à chaque fois que quelqu'un lui achète quelque chose, ça renforce son impression d'être importante.

Témoignage de Mela

La Maison FF7 était le rêve d'un lieu de partage et d'acceptation pour des personnes déçus par la vie et rejetés par les autres. Elle est devenue un enfer sur terre qui aura, pour sûr, laissé des traumatismes profonds sur ses locataires et visiteurs. Pour ce qui est des gouroues dérangées de cette secte, Jenova et Hojo (puis Angel), elles continuèrent à sévir après les révélations de Webmaster... et puis plus rien. Aujourd'hui, on ne sait pas ce qu'elles sont devenues. The Cedra; quant à elle, aurait pris le nom de Sarah pour perpétrer à son tour ce qu'elle avait subi. Mais cette histoire, connue sous le nom de Sarah Saga, serait une pure invention... Une chose est sûre en tout cas, rester sur ses gardes est important car même au sein des plus innocentes et bienveillantes communautés peut se cacher le mal incarné.

PC Switch ONE PS3 iOS Android PS1 PSP Eidos Interactive Sony Squaresoft RPG Jouable en solo Fantastique Cyberpunk Rétrogaming
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
[Maggot] [Maggot]
MP
Niveau 9
le 27 janv. 2022 à 03:30

Ça pourrait faire un film carrément

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Hades II
2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
Kingdom Come Deliverance 2
2024
5
The Dark Side of Ceclon
20 juin 2024
La vidéo du moment