CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
News jeu Final Fantasy 14 Endwalker : Une conclusion satisfaisante pour le premier arc du MMORPG ?
Profil de Milius_M,  Jeuxvideo.com
Milius_M - Rédaction jeuxvideo.com

Sorti en 2010, Final Fantasy XIV était loin d'être le jeu que lui connaît désormais. Ce n'est qu'à partir de sa refonte totale en 2013 que le titre a fini par rencontrer du succès auprès des joueurs. Depuis, sa popularité n'a fait que croître avec même un pic de joueur en 2020 notamment grâce aux confinements. Aujourd'hui, le jeu accueille sa quatrième extension, Endwalker, qui vient apporter une conclusion au premier arc narratif du MMORPG. Une fin à la hauteur de l'attente ?

126 462 vues

Le texte suivant est une retranscription de la vidéo ci-dessus

Introduction :

C’est la fin du monde ! Non, pas à cause du Covid, mais parce que l’Apocalypse s’abat sur le monde de Final Fantasy XIV. Après un léger report de deux semaines, Endwalker, la quatrième extension de FFXIV, le deuxième MMORPG dans l’univers de Final Fantasy, est enfin disponible depuis quelques jours. Et comme son nom l’indique, cette nouvelle aventure apporte avec elle la fin du premier grand arc narratif du jeu débuté il y a plus de dix ans. Mais alors que les attentes autour de cette extension sont particulièrement élevées, Endwalker est-il vraiment à la hauteur de l’engouement des joueurs ?

Point Scénario :

L’intrigue d’Endwalker débute là où s’étaient arrêtés les patchs de la précédente extension, Shadowbringers. On retrouve donc les Héritiers de la Septième Aube de retour dans le monde primitif alors que d’étranges bâtiments du nom de Tours de l’Apocalypse sont apparus de nulle part aux quatre coins du globe. Rapidement, nos héros découvrent que des ennemis bien connus se cachent derrière ces phénomènes, ce qui n’inspire rien de bon pour l’avenir d’Éorzéa et de la planète. Pour lutter face à l’Apocalypse annoncée, toutes les nations s’associent pour former une grande alliance à l’exception de la cité-état de Sharlayan, haut lieu du savoir, qui refuse de participer à cette coalition pour une raison inconnue. Afin de comprendre les raisons de ce refus, les Héritiers vont prendre la route de Sharlayan qui sera la première étape de l’extension.

Au niveau de son scénario, Endwalker s'inscrit dans la droite lignée de Shadowbringers en reposant une bonne partie de son action sur les révélations de ce dernier. Pour autant, cela n’empêche pas l’extension d’avoir sa propre identité, avec cette menace de l'Apocalypse qui fait planer une ambiance de fin du monde et d'urgence tout au long de l'aventure. Grâce à cette atmosphère, on a droit à des moments vraiment émouvants, autant avec les personnages principaux qu'avec ceux qui jouent un rôle mineur qui ont aussi droit à leur quart d'heure de gloire. Et puis, l'extension revêt aussi un aspect fin de cycle par la nostalgie qui se dégage de certains passages qui font ressentir tout le chemin parcouru depuis les débuts du jeu. Pour ce qui est de son déroulé concret, il faut reconnaître que l’histoire met un peu de temps à se mettre en place avant de développer les enjeux majeurs. Mais passé un certain cap qui arrive relativement tôt, l’intrigue finit par décoller et enchaîne les révélations jusqu’à son dénouement. Endwalker réussit donc à apporter de nombreuses réponses aux questions laissées en suspens grâce à des explications denses mais passionnantes. Au-delà de ça, l’extension réussit surtout à nous faire vivre des moments forts grâce à ses donjons et défis particulièrement épiques. Et ce n’est pas tout, puisqu’on a aussi droit à des rebondissements imprévisibles qui donnent envie d’en savoir toujours plus sur ce qui va arriver. Malgré toutes ses qualités, l'extension souffre aussi de légers problèmes de rythme, avec quelques séquences entre deux moments cruciaux qui traînent un peu en longueur. Mais rassurez-vous, pas de quoi gâcher le souffle épique de l’aventure.

Quoi de neuf sur Endwalker ?

Pour ce qui est du contenu de l'Épopée, on reste sur du classique puisqu'il est toujours question d'aller de quête en quête, avec de temps à autre des donjons et défis à compléter avec d'autres joueurs pour progresser. Mais là où Endwalker apporte un peu de nouveautés, c’est dans les différents types de quêtes qu’on est amené à faire. On a donc droit à des missions d'accompagnement qui permettent de discuter avec nos compagnons ainsi qu’à des missions de filature qui proposent des séquences d'infiltration simplifiées. Des quêtes qui n’ont rien de révolutionnaire donc, mais qui apportent un peu de changement à la formule. À côté, on retrouve toujours des séquences où l'on incarne les Héritiers de la Septième Aube et des instances solo qui donnent lieu à des combats épiques. Du contenu supplémentaire sera ajouté dans les prochains patchs comme les raids, un nouveau mode joueur contre joueur ainsi que l’introduction d’îles désertes sur lesquelles il sera possible de faire de l’agriculture. Visuellement, Endwalker propose de nouvelles zones au charme unique grâce à une direction artistique plus soignée que jamais. Que ce soit Sharlayan et son architecture issue de la Grèce antique, la région colorée de Thavnair inspirée de la culture indienne ou les ruines de la capitale impériale de Garlemald, le titre affiche une grande diversité d’environnements. Fort heureusement, ce constat s'applique tout autant aux différents donjons de l'Épopée qui réservent quelques bonnes surprises en termes d’ambiance. Grâce à tous ces éléments, on oublie facilement le moteur daté du jeu qui affiche parfois des textures pixelisées ou des animations un peu trop rigides. D’un autre côté, il faut bien se rappeler qu'on a à faire à un MMORPG qui doit gérer un nombre impressionnant de ressources simultanément, ce qui explique ce genre de concessions.

Côté bande-son, on retrouve une fois de plus Masayoshi Soken, compositeur historique du titre, qui livre aussi bien des morceaux épiques qu’apaisants qui collent à chaque fois à l’ambiance de la situation. De plus, on a été agréablement surpris de voir le nombre de cinématiques doublées que comportent l'Épopée avec une mise en scène efficace et un découpage intelligent des plans. Toutes ces séquences permettent de profiter du doublage français toujours aussi bon, que ce soit celui des personnages que l'on côtoie depuis des années ou celui des nouveaux arrivants. En terme de gameplay, Endwalker est une extension sous le signe de nombreux ajustements. Si le niveau maximum se voit augmenté à 90, toutes les autres statistiques ont été diminuées pour permettre un rééquilibrage complet des valeurs du jeu. Mais rassurez-vous, si les sommes affichées à l’écran sont moins impressionnantes qu’auparavant, elles restent identiques en proportion. Pour citer d’autres évolutions, on note que les ceintures ont été retirées du jeu tandis qu’il est désormais possible de jouer un Viera mâle. Du côté des donjons, désormais, seuls les boss donnent de l'expérience une fois vaincus et le système d’adjuration qui permet de parcourir des instances avec l’intelligence artificielle a été amélioré.

Mais bien sûr, la plus grande nouveauté de gameplay d'Endwalker c'est surtout l'introduction de deux nouveaux jobs, le Faucheur et le Sage. Comme son nom l’indique, le Faucheur se bat à l’aide d’une faux et peut invoquer un spectre du nom d'Avatar. En tant que DPS, son but est d’infliger un maximum de dégâts le plus rapidement possible grâce à ses attaques tournoyantes accompagnées de nombreux effets visuels. De l’autre côté, on retrouve le Sage dont le but est d’aider ses alliés grâce à des boucliers magiques et des sorts de soin. Plus spécifiquement, il s’agit d’un healer barrière car il se concentre plus sur la protection de ses compagnons que sur le soin pur comme le mage blanc. Par cette approche assez particulière qui demande beaucoup d'anticipation, le Sage n’est pas évident à prendre en main au premier abord mais n’en reste pas moins agréable à jouer. Résultat, on a donc à faire à deux nouveaux jobs efficaces qui apportent chacun leur pierre à l’édifice avec des gameplays originaux. Pour terminer sur les autres jobs, la plupart ont droit à de nouvelles compétences dans la droite lignée de Shadowbringers avec le passage du niveau maximum à 90. Seuls deux ont droit à des remaniements en profondeur comme le Moine qui gagne un nouveau chakra ou l’Invocateur qui se concentre plus que jamais sur ses Invocations.

Conclusion :

Avec Endwalker, Final Fantasy XIV s’offre une conclusion à la hauteur des attentes des joueurs. Grâce à des moments forts et de nombreuses révélations, cette nouvelle extension réussit avec brio à conclure l'arc narratif d'Hydaelyn et Zordiarche débuté il y a dix ans. Cet exploit est notamment due aux donjons et défis épiques qui parcourent l’Épopée ainsi qu’aux compositions de Masayoshi Soken qui sont toujours de haute volée. Et si l’aventure connaît quelques longueurs, elle apporte surtout de nombreuses réponses satisfaisantes et profite d'environnements très inspirés qui permettent de faire oublier la technique datée du jeu. Une extension qui n’apporte pas de nouveautés majeures donc, mais plutôt des ajouts comme de nouveaux jobs et de nombreux ajustements plus que bienvenus.

Vidéo-test PC PS5 PS4 Mac Square Enix MMO
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
Niveau 10
le 06 oct. 2022 à 03:30

L'article explique comment les jeux vidéo peuvent être utilisés pour améliorer la coordination œil-main et la capacité à résoudre des problèmes. Bien que je ne puisse pas me prononcer sur la validité scientifique de cette affirmation, je peux dire que jouer à des jeux vidéo m'a définitivement aidé à améliorer ma capacité à résoudre des problèmes. Je me retrouve souvent à devoir résoudre des énigmes complexes ou à devoir trouver comment passer un niveau, et jouer à des jeux vidéo m'a aidé à développer la patience et la dextérité nécessaires pour relever ces défis.

Lire la suite...
Meilleures offres
PS3 5.45€ PS4 9.95€ PS4 9.99€ PS4 19.74€ PS4 27.99€ PS4 29.95€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
4
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
5
Légendes Pokémon Z-A
2025
La vidéo du moment