CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu Les Game Awards 2021 peuvent-ils renverser l'E3 ?

La semaine dernière, comme c'est désormais la coutume dans le courant du mois de décembre, les Game Awards ont eu lieu et avec eux ont été dévoilés pléthore de jeux. Entre annonces tonitruantes, trailers spectaculaires et quelques remises de prix, l'événement derrière lequel se cache le très médiatique Geoff Keighley avait davantage des airs d'E3 que de cérémonie visant à récompenser les sorties marquantes de l'année.

60 696 vues

Un show spectaculaire

Les Game Awards 2021 peuvent-ils renverser l'E3 ?

3h30 de show, c'est long et il faut occuper ce temps d'une manière dynamique si l'on désire ne pas perdre son audience, et les Game Awards n'ont assurément pas lésiné sur les moyens. Actrices, acteurs, orchestre, chanteurs se sont mêlés à la cérémonie et au tunnel d'annonces et de trailers destinés à dévoiler ce que l'industrie nous réserve ces prochaines années. Et il faut reconnaître que les annonces ont été assez marquantes et que la cérémonie était sur toutes les lèvres une fois son rideau baissé. Et pour cause, lorsqu'une cérémonie consacrée aux jeux vidéo parvient à aligner des trailers de Horizon : Forbidden West, Senua's Saga : Hellblade II, Alan Wake II ou encore une démo technique de l'Unreal Engine 5 basé sur Matrix a tout pour faire penser qu'elle cherche à chasser l'E3 sur son propre terrain.

Un E3 déjà en perte de vitesse

Effectivement, le salon de Los Angeles ne traverse pas la période la plus simple de son existence. Avec une édition 2020 annulée et une version 2021 en demi-teinte en matière d'annonces, annonces également vampirisées par Geoff Keighley et son Summer Game Fest, l'E3 semble en position de faiblesse depuis deux ans. L'épidémie de Covid-19 qui semble n'en plus finir de faire parler d'elle a largement malmené la tenue d'événements physiques. Et il faut reconnaître qu'en l'absence d'une édition sur place, l'E3 2021 a perdu un peu de son caractère évènementiel. Assez peu de présentations presse ont largement diminué le nombre de previews, et là où le salon se déroule d'ordinaire sur une grosse semaine, celui de cette année s'est arrêté, dans l'inconscient collectif, à l'issue des conférences, encore une fois amputées de la présence de Sony qui a choisi désormais de faire cavalier seul et de gérer son propre calendrier de communication.

Les Game Awards 2021 peuvent-ils renverser l'E3 ?Les Game Awards 2021 peuvent-ils renverser l'E3 ?

Aussi les Game Awards, avec sa généreuse quantité de révélations a donné la sensation d'être l'E3 que le public n'avait pas eu cette année. Ce n'est d'ailleurs pas étonnant, et l'organisateur avait déjà cherché à braquer les projecteurs sur lui en lançant le Summer Game Fest peu de temps avant le coup d'envoi de l'E3 2021. Les Game Awards, qui ont gagné en puissance au fil des ans, sont comme un nouveau coup porté aux salons traditionnels, comme une manière de dire que c'est désormais chez l'écurie Keighley qu'il faut compter pour diffuser les exclusivités les plus frappantes.

Des Game Awards très dispersés

Mais les Game Awards représentent toutefois une cérémonie un peu dispersée. Logiquement, tout est supposé être dans le nom de l'événement. Les Game Awards sont avant tout supposés mettre à l'honneur les jeux qui ont fait l'actualité de l'année écoulée et ainsi mettre en avant leurs créateurs. Peu à peu, l'événement a davantage pris le parti d'une conférence spectaculaire qui finalement ne mettait les lauréats que dans une lumière très relative. Si l'on comprend qu'il soit nécessaire d'apporter un souffle un peu spectaculaire à la cérémonie pour attirer un large public, mettre un peu plus longuement en avant les acteurs et actrices qui ont fait les jeux qui ont fait vibrer l'industrie aurait été plus conforme à l'essence même de ce que devraient être ces "Oscars du jeu vidéo". C'est donc davantage devenu un spectacle dédié aux annonces de jeux qu'une véritable cérémonie de récompenses. Et si le tronc commun reste tout de même la célébration du jeu vidéo, les Game Awards n'hésitent pas à s'intéresser à l'univers étendu, ou du moins lié à la pratique du jeu vidéo. Concert, bande-annonce de films, les Game Awards sont désormais pluriels et Sting s'est mêlé à Keanu Reeves et Josef Fares dans une cérémonie aux annonces variées. L'événement a donc pris une ampleur supérieure, et Geoff Kighley a cherché à montrer que c'est sous sa responsabilité que les « World Premiere » peuvent occuper la meilleure place au sein de son organisation et qu'ils profiteront de la couverture médiatique qu'elles méritent.

Est-ce pour autant un signal d'alarme quant à la pérennité de l'E3 ? Pas nécessairement. Au-delà des conférences, qui sont certes le point d'orgue du salon de LA à l'international, toute la dimension présentation presse n'est pas encore arrivée jusqu'au Game Awards. L'E3 a beaucoup vocation à permettre à toute une partie du public ou des professionnels de l'industrie de ne pas se contenter de voir un trailer. Il est souvent possible de jouer aux jeux présentés, ou du moins, d'assister à des présentations plus poussées que ce qui est dévoilé dans une bande-annonce d'une poignée de minutes. Il est donc utile pour l'ESA de conserver la proximité qu'il entretient avec les professionnels pour que, sur une semaine, de très nombreuses informations concrètes parviennent au public par l'intermédiaire de preview ou encore d'interviews. Cependant, pour conserver son impact, l'ESA a aussi besoin que les regards soient braqués sur lui et devra donc à l'avenir s'assurer de pérenniser des partenariats forts. Avec Sony ayant boudé le salon depuis quelques années, quand bien même ses conférences étaient pour beaucoup considérées comme le point d'orgue de cet événement estival, l'E3 a été un rien affaibli et la crise sanitaire qui a paralysé une bonne partie de la planète en 2020 n'a pas arrangé les choses.

En ne parvenant pas tout à fait à se réinventer et en laissant le champ libre à d'autres événements pour s'approprier des exclusivités fédératrices, l'E3 pourrait finir par être en danger. Si pour l'heure, le discours concernant la tenue d'un salon semi-physique, semi en ligne semble être maintenu, il reste à savoir si les annonces qui normalement font de l'E3 un élément incontournable du calendrier seront au rendez-vous.

Profil de [87],  Jeuxvideo.com
Par [87], Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
Game Awards
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Xx-INF3RNO-xX
Xx-INF3RNO-xX
MP
le 15 déc. 2021 à 12:30

Chaque évènement a sont importance... pourquoi toujours vouloir de la compétition niveau audience ou hype ?
Plus il y a d'évènement mieux ces !

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
2
Starfield
1er semestre 2023
3
The Day Before
01 mars 2023
4
Diablo Immortal
02 juin 2022
5
Sniper Elite 5
26 mai 2022
La vidéo du moment