Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

La Chine suspend l'approbation de toutes les applications de Tencent

News business La Chine suspend l'approbation de toutes les applications de Tencent

La Chine a l'habitude d'exercer un contrôle massif et parfois une censure généralisée sur tout ce qui passe par son marché. A partir de maintenant, les applications de Tencent seront toutes vérifiées par l'Etat.

45 151 vues

Les autorités chinoises exigent, dès à présent, que Tencent soumette toute nouvelle application, ou toute mise à jour à l'organisme étatique de régulation. Actuellement, toutes les mises à jour sont suspendues et aucune des firmes de Tencent ne peut publier de nouvelle application. C'est une mesure temporaire, qui durera tant que le Ministère de l'Industrie et des Technologies de l'Information n'a pas vérifié toutes les mises à jour et les nouvelles applications prévues. Sur le marché mobile chinois, Tencent compte plus de soixante-dix applications et plus de cent jeux publiés par Tencent Mobile Games.

Les mises à jour de Tencent suspendues

Ce sont les médias chinois, notamment CCTV et South China Morning Post qui relaient l'information. Après que les régulateurs aient découvert plusieurs applications de Tencent en violation du droit à la protection des données, le gouvernement chinois a décidé de surveiller de plus près l'éditeur. A partir de maintenant, chacune des nouvelles applications de Tencent et chacune des mises à jour sera contrôlée avant leur lancement. CCTV estime que la suspension actuelle devrait durer environ sept jours, le temps de vérifier toutes les nouvelles applications et mises à jour déjà prévues. Pour rappel, Tencent détient notamment l'application WeChat, présente sur une énorme majorité des smartphones chinois, puisqu'on estime que l'application compte 1,2 milliards d'utilisateurs.

Tencent, le mauvais élève du marché chinois ?

Tencent aurait été déjà épinglé pour neuf infractions depuis de début de l'année, d'après CCTV (les infractions n'ont pas été nommées). Tencent a affirmé être prêt à se conformer aux exigences du gouvernement, tandis que le Ministère a contacté les boutiques et plateformes d'applications pour leur faire appliquer la nouvelle règle concernant les applications et mises à jour. L'éditeur a réagi dans un communiqué :

Nous travaillons continuellement afin d'améliorer la protection des utilisateurs dans nos applications, et coopérons régulièrement avec les agences gouvernementales compétentes pour en garantir la conformité. Nos applications demeurent fonctionnelles et disponibles en téléchargement.

Les applications déjà sorties sont en effet toujours téléchargeables, à l'inverse des mises à jour.

Une politique de contrôle à long-terme

Ces décisions interviennent dans une année où le gouvernement s'attaque régulièrement aux géants de la technologie en limitant l'utilisation des jeux par les jeunes, en censurant, en régulant, en suspendant, etc .... Mais aussi en appliquant de nouvelles lois sur la protection des données, comme ce mois-ci avec la Personal Information Protection Law, une des lois les plus strictes dans le monde en ce qui concerne l'utilisation des données des utilisateurs et des algorithmes. Toutes ces lois ont notamment forcé Tencent à suspendre les nouvelles inscriptions sur WeChat en juillet et août, ou encore à séparer WeChat et Weixin (version de WeChat exclusive à la Chine). South China Morning Post rapporte par exemple que le 3 novembre, dans une liste de trente-huit applications pointées du doigt pour un usage excessive des données d'utilisateurs, trois d'entre elles étaient développées par Tencent : Tencent News, Karaoke App et QQ Music. Récemment, d'autres groupes comme Alibaba ou ByteDance ont aussi été cités et pointés du doigt par le Ministère de l'Industrie et des Technologies de l'Information.

Il faudra donc sûrement attendre quelques jours pour que Tencent puisse de nouveau proposer des mises à jour et de nouvelles applications ... à condition qu'elles soient approuvées par l'organisme de régulation du ministère.

A lire ensuite :

Profil de Damien-Scaletta,  Jeuxvideo.com
Par Damien-Scaletta, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
iOS Android Tencent NetEase Games Hong Kong Netease Interactive Tencent Games

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Tobaka
Tobaka
MP
le 27 nov. à 10:44

On sais se que ça a donner avec Ali baba

Lire la suite...
PicoChan
PicoChan
MP
le 25 nov. à 20:36

Tencent c'est aussi Diablo immortal :)

Lire la suite...
Cacahuette0001
Cacahuette0001
MP
le 25 nov. à 19:07

Tencent a essayé de s'émanciper de la dictature de la bienveillante démocratie de la Chine mais c'est un échec.

Lire la suite...
BRshooter
BRshooter
MP
le 25 nov. à 18:23

Cheh!

Lire la suite...
BouJour13
BouJour13
MP
le 25 nov. à 18:21

l'Union européenne se plaint des gafa et la collecte de données d'ailleurs le chinois Tik Tok a même pris une grosse amande ( on attend toujours pour les Américains Facebook et Google )
Le gouvernement chinois prends le taureau par les cornes mais ... C'est les Chinois ( ou les russes ) donc c'est forcément pas bien 😂

Lire la suite...
DarkXehanort94
DarkXehanort94
MP
le 25 nov. à 18:12

Aucun entreprise ne naîtra jamais plus dans ce pays avec des conditions pareils.

Lire la suite...
Airwana
Airwana
MP
le 25 nov. à 17:53

Je parierais qu'après ⛷⛸🥌🥇🥈🥉peki 2022 cet hiver, ça va empirer dans le monde...

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Gran Turismo 7
04 mars 2022
3
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
4
Saints Row (2022)
23 août 2022
5
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022