Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

News jeu Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Connaissez-vous Pong ? Mais si, ce petit jeu tout en pixels qui vous invitait, dès 1972, à prendre part à des parties endiablées (et très rudimentaires) de Ping-Pong. Celui-là même qu’on nomme à tout-va le tout premier jeu vidéo jamais créé. Et si en réalité ce n’était pas vraiment le cas ? En remontant un peu le temps, on est bien forcé de constater que moult expériences vidéoludiques existaient avant Pong. C’est le cas de Tennis for Two, conçu en 1958.

211 540 vues

Et la science créa le jeu vidéo

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Nous sommes le 25 octobre 1910 dans la petite ville portuaire de Bridgeport (Etats-Unis). William A. Higinbotham vient de pousser ses premiers cris. Il ne le sait pas encore, mais il est déjà promis à un brillant avenir. Il grandit et se démarque très vite par son ingéniosité et son sérieux, qui lui permettent d’obtenir une place dans la prestigieuse Université Cornell. Moins connue que ses consœurs, elle fait pourtant partie de ce qu’on appelle le groupe de l’Ivy League aux côtés d’Harvard, Yale ou encore Princeton. Et pour cause, pas moins de 5 chefs d’Etats ont côtoyé ses rangs, ainsi que 59 prix Nobel , une médaille Fields et 18 prix Pulitzer.

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Dans cette réserve à petits génies, le jeune William a bien sa place. Moins de dix ans après l’obtention de son diploma (équivalent du baccalauréat), il commence déjà à travailler sur de petits projets, comme la création du système de radar ou bien tout l’électronique de la première bombe nucléaire, rien que ça. Ses différentes contributions, notamment dans le monde des armes nucléaires, furent telles qu’au moment de choisir le premier président du groupe de non-prolifération nucléaire Federation of American Scientists (qu’il a d’ailleurs co-fondé), les regards se tournèrent tout naturellement vers lui.

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyezLe premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

En 1947, il rejoint le tout juste créé Laboratoire national de Brookhaven. Installé dans une ancienne base de l’armée de Terre, il est spécialisé dans la physique nucléaire et organise chaque année une exposition annuelle pour promouvoir ses recherches. En tant que chef de la division Instrumentation du labo, William se voit chargé d’organiser celle de 1958. Son but ? Rendre la science plus sympathique aux yeux des néophytes par le biais d’attractions plus “vivantes”. Pour ce faire, il décide de transformer une avancée technologique en un moyen de divertissement. En se basant sur la simulation scientifique des trajectoires de balles, il met au point un jeu pour divertir les visiteurs. Son nom : Tennis for Two.

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Il y avait Bell, il y avait Edison et Fermi. Et puis il y a eu Higinbotham

John Anderson dans le magazine Video and Arcade Games

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Ce dernier fonctionne à l’aide d’un oscilloscope relié à deux contrôleurs et met en avant l’avancée scientifique de façon plus accessible. C’était d’ailleurs un usage classique du jeu vidéo à l’époque : un pont pour saisir des savoirs complexes. Mais ça, nous pourrons le voir plus tard. Revenons à Tennis for Two. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un jeu de tennis à deux joueurs, plutôt simple à développer pour Higinbotham. Quelques heures seulement furent nécessaires pour élaborer ce petit projet.

Selon le physicien, ce dernier n’avait rien d’une innovation, et c’est d’ailleurs pour ça qu’il fut si simple à réaliser. Il suffisait seulement de reprendre les circuits présentés dans les différents documents scientifiques. À noter tout de même que Tennis for Two fait partie des premiers circuits utilisant des transistors au germanium, commençant tout juste à être en vogue. Après quoi, William se dirigea vers Robert Dvorak, technicien spécialiste en électronique, pour donner vie à son idée. Trois semaines s’écouleront pour mettre au point la petite machine ludique. Après quoi, s’en suivront quelques jours de parties endiablées pour voir les différents points à améliorer ou déceler les éventuels bugs, une phase de test en somme. Suite à cela, ils décident par exemple de supprimer l’un des deux boutons du contrôleur. Permettant de régler la vitesse de la balle, William se dit qu’il rendrait le gameplay trop compliqué. Au bout de deux jours d’essai et de modifications, le petit calculateur analogique est déjà prêt à divertir des centaines de visiteurs.

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Le 18 octobre 1958, le laboratoire de Brookhaven ouvre ses portes au public. Très vite, les visiteurs sont intrigués par ce jeu électronique. Avec le bouche à oreille, le public s’élargit et une file d’attente commence à se former devant l’attraction. En somme, cette petite nouveauté fait sensation… peut-être même un peu trop. En effet, ils sont tellement à s’essayer à Tennis for Two que la machine a du mal à le supporter : ses composants fondent et il n’y a d’autre choix que de les changer en plein milieu de la journée pour ne pas gâcher la fête. Pas étonnant donc que Tennis for Two ait été qualifié d’attraction la plus populaire des portes ouvertes de Brookhaven, selon la journaliste Heater Chaplin.

C’est ainsi tout naturellement que la machine fut à nouveau présentée lors des portes ouvertes de 1959. À cette occasion, elle avait même eu le droit à une petite mise à jour gratuite. Grâce à cette dernière, les visiteurs pouvaient changer la gravité afin de faire comme s’ils s’affrontaient sur la Lune ou Jupiter. Sans oublier l'ajout d'une petite amélioration technique avec un écran bien plus grand et performant. Néanmoins, il n’y eut pas de troisième année pour Tennis for Two, qui fut démantelé puis finalement oublié. Si le jeu attirait les visiteurs, il n’avait aucune véritable utilité d’un point de vue scientifique. Une bien drôle destinée pour celui qui, pour beaucoup, est considéré comme le premier jeu vidéo de l’Histoire. Mais si je dis pour beaucoup, c’est que cette affirmation ne fait pas l’unanimité.

Un sujet à débat

Définir quel est le tout premier jeu vidéo jamais créé n’est pas chose aisée. Selon l’angle emprunté, ils sont en effet nombreux à pouvoir prétendre au titre. C’est pourquoi le débat fait encore et toujours rage à ce sujet.

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Certains préfèrent considérer Bertie the Brain comme le premier jeu de l’Histoire. Développé en 1950 à l’occasion de l’Exposition nationale canadienne, il s’agit d’une bien grosse machine vous invitant à défier une intelligence artificielle sur un jeu vieux comme le monde : le morpion. Imaginé par l’ingénieur Josef Kates, le jeu présentait plusieurs niveaux de difficulté. Tout comme Tennis for Two, il s’agissait d’un moyen de mettre en avant l’avancée technologique, ici le tube Additron. Conçu également par Kates, ce petit tube électronique avait pour mission de rendre plus fiable et moins gourmand l’ordinateur UTEC (University Toronto Electronic Computer).

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

En avançant un peu dans le temps, nous retrouvons un autre concurrent : Nimrod. Présenté cette fois lors du Festival of Britain de 1951, il mettait en avant le jeu de Nim. Si ce nom ne vous dit peut-être rien, vous avez pourtant probablement joué à l’une de ces variantes un jour : le jeu des bâtonnets. Le but ? Tirer tour à tour un certain nombre de bâtonnets tout en faisant attention à ne pas être le joueur tirant le dernier. Sur le Nimrod, le joueur affronte une intelligence artificielle à l’aide de boutons et de petites lumières. Il s’approche du Cathode-ray tube amusement device de 1947, mais n’est pas purement analogique et fonctionne sur un ordinateur contrairement à ce dernier.

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Autre candidat : OXO. Cette fois encore, il s’agit d’une adaptation électronique du morpion. Celle-ci fut développée en 1952 pour fonctionner sur l’EDSAC (Electronic Delay Storage Automatic Calculator). Avec le programme de dames de Christopher Strachey, ils constituent les deux premiers jeux proposant un affichage visuel sur un écran électronique. Une avancée qui en fait de bons candidats pour le titre tant débattu de tout premier jeu. Néanmoins, un point joue en leur défaveur.

Car si beaucoup défendent corps et âme ces quatre jeux pour différentes raisons, d’autres considèrent qu’ils n’ont pas leur place dans cette course. L’argument principal présenté contre la titularisation de ces jeux est purement technique : ils sont statiques, contrairement à Tennis for Two qui exploite les possibilités de mouvement de la vidéo. Vous l’aurez compris, si de nombreuses créations ludiques peuvent prétendre au titre de premier jeu vidéo de l’Histoire, tout est une question de définition.

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Ainsi, d’autres affirment même que le premier jeu serait postérieur à Tennis for Two, jetant leur dévolu sur Spacewar! (1962). Pourquoi repousser le curseur aussi loin ? Encore une fois une raison technique, à savoir que le jeu pouvait être joué sur différents ordinateurs. Avec Spacewar!, Steve Russell, Martin Graetz et Wayne Wiitanen avaient pour mission de produire un logiciel mettant en avant les performances de l’ordinateur PDP-1. Après s’être fait la main sur des logiciels tels que Tic-Tac-Toe et Mouse in the Maze, les trois compères décident de voir plus grand et de mettre au point un jeu bien plus demandeur et complexe. Influencés par les lectures de science-fiction de Russell (notamment les romans du Cycle du Fulgur par E.E. Smith), ils commencent à travailler sur un jeu se déroulant dans l’espace.

Ses héros ont une forte tendance à se faire poursuivre à travers la galaxie par le méchant et doivent en même temps trouver le moyen de se sortir de leurs problèmes. C'est ce genre d'éléments qui ont inspiré Spacewar!. La série avait de très brillantes rencontres de vaisseaux spatiaux et de manœuvres de flotte spatiale.

Stewart Brand dans Rolling Stone

En résultera un shoot’em up multidirectionnel plutôt complexe pour l’époque. Deux joueurs, contrôlant deux astronefs, s’y affrontent dans un combat spatial effréné. Pour cela, il est nécessaire de tirer tout en se déplaçant pour esquiver les tirs ennemis. Ajoutez à cela les lois de la physique, des roquettes en quantité limitée et une étoile à éviter à tout prix, et vous obtenez Spacewar!, les prémisses du jeu vidéo tel qu’il se développera au début des années 70. Ce jeu inspirera d’ailleurs le premier jeu d’arcade avec monnayeur mis sur le marché et largement déployé : Computer Space.

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Vous l’aurez compris, savoir quel est le tout premier jeu vidéo n’est pas une mince affaire. Et encore, nous vous épargnons ici bien des argumentations. Sachez que pour certains, les jeux précédemment cités ne peuvent être définis comme de véritables jeux vidéo. Pourquoi ? Et bien simplement car ils n’avaient pas pour but de divertir mais de vulgariser (ou mettre avant les capacités de telle ou telle machine). C’est notamment pour cette raison, entre autres choses, que Ralph Baer (le “père des jeux vidéo” comme on l'appelle) estime que la naissance du jeu vidéo se situe entre 1966 et 1969, à savoir respectivement entre ses premiers prototypes de jeu sur télévision et la conception de Computer Space par Nolan Bushnell. Cependant, si on s’accorde à définir le jeu vidéo comme tout logiciel commandé de manière électronique et utilisant la vidéo comme ressort ludique, c’est bien Tennis for Two qui remporte le titre.

Le premier jeu vidéo de l'histoire n'est pas celui que vous croyez

Mais alors Pong ? Vous vous doutez bien que si le jeu est aussi souvent décrit, à tort donc, comme le tout premier jeu vidéo, c’est qu’il a profondément marqué et changé l’industrie. En réalité, Pong est bien le premier jeu vidéo… à avoir rencontré un succès commercial. Sa sortie en 1972, suivant de près celle de la console Odyssey (en Amérique du Nord), concorde avec les prémisses de toute une industrie. Il est d’ailleurs intéressant de noter que ce fameux Pong est largement inspiré de Tennis for Two, proposant cette fois de contrôler la raquette et non la balle. Ainsi se clôture donc cette boucle vidéoludique.

Profil de meakaya,  Jeuxvideo.com
Par meakaya, Rédaction jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
MorcarFree
MorcarFree
MP
le 30 nov. 2021 à 07:40

C'est marrant de voir que plusieurs décennies plus tard il y en a encore qui se disputent pour savoir si tel ou tel logiciel est ou pas un jeu vidéo.😂

Lire la suite...
ludopad-pro
ludopad-pro
MP
le 29 nov. 2021 à 16:51

Laissez moi deviner........bin, je savais deja.

Lire la suite...
skaboy
skaboy
MP
le 29 nov. 2021 à 10:30

Si, c'est celui que je crois.
BIIIIIIIIIIM !!!!
J'ai cliqué, mais je tenais à le dire. Et tout le monde s'en fout. :noel:
En tout cas, l'article est sympa.

Lire la suite...
Commentaire édité 29 nov. 2021, 10:31 par skaboy
Sanayata
Sanayata
MP
le 28 nov. 2021 à 14:40

Bon article. J'avais déjà les infos mais j'ai apprécié de le lire. Dommage de devoir attendre le week end pour lire de bons articles et qu'ils soient si peu nombreux sur JVC.

Lire la suite...
[P]ortishead
[P]ortishead
MP
le 28 nov. 2021 à 14:16

En réalité je m'attendais à ce que l'article m'apprenne que ça n'était pas Tennis For Two.
Du coup merci pour ce genre d'article intéressant, mais pour ma part je zappe même si j'apprécie réellement l'effort fourni par Meakaya, mais tout ça on le sait déjà depuis longtemps que ça n'a jamais été Pong en fait.

Lire la suite...
Simtikr
Simtikr
MP
le 28 nov. 2021 à 14:15

Merci pour cet article fort intéressant :ok:

Lire la suite...
dom3873
dom3873
MP
le 28 nov. 2021 à 13:46

Dossier du week end vraiment très intéressant comme toujours, merci à vous !
Cette plongée dans la préhistoire du média est passionnante, peu importe si il s'agit du tout premier JV ou pas (il y aura toujours des définitions variables de ce qu'est un JV, chainons manquants, ).

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 28 nov. 2021 à 12:45

C'est comme ceux qui disent que les premières oeuvres d'art sont les peintures rupestres. On ne le saura jamais à moins de le demander à ceux qui les ont faites en personne.

Lire la suite...
SteakFrites69
SteakFrites69
MP
le 28 nov. 2021 à 12:11

Perdu ! Vous feriez mieux de rester sur les news bons plans, mouahahaha 😂

Lire la suite...
Fandemame
Fandemame
MP
le 28 nov. 2021 à 11:45

Raté !! en 1957, il y avait déjà des Blackjack, et des Chess video sur le MANIAC II, le UNIVAC 1103, et l'IBM 1103 pour ne citer qu'eux.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
2
Dying Light 2 : Stay Human
04 févr. 2022
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
4
Gran Turismo 7
04 mars 2022
5
Elden Ring
25 févr. 2022