Menu
Grand Theft Auto : The Trilogy – The Definitive Edition
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • iOS
  • Android
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

GTA : portages incessants, absence de GTA 6, quel est le problème de la licence ?

News jeu GTA : portages incessants, absence de GTA 6, quel est le problème de la licence ?

C’est quoi le souci avec GTA ? Le cinquième épisode de la saga est le 2e jeu le plus vendu de tous les temps. Pourtant, si on en croit les tendances sur le net et dans le cœur des joueurs, un gros ras-le-bol s’est installé au fil des années à l’égard de la franchise. Mais pas à cause de la qualité de ses épisodes. Eux sont souvent excellents, mais bien à cause du traitement que reçoit la saga, au sens large, par ses propriétaires. On va tenter d’analyser cela aujourd’hui. Sortez les Tec9, on part en balade.

20 772 vues
Le texte suivant est une retranscription du script de la vidéo

Le point de bascule

Évidemment, si on sort cette vidéo aujourd’hui, c’est parce que Rockstar et Take Two viennent de franchir le rubicon avec la fameuse GTA Trilogy. C’est la première fois de leur histoire que le duo d’éditeur et de développeur sort un jeu qui n’est pas un exemplaire question qualité et, par conséquent, qui se fait critiquer sévèrement par les joueurs. La trilogie subit actuellement un review bombing massif un peu partout. Sur les sites de notation, mais aussi sur Metacritic ou sur Steam, les joueurs réels ou prétendus n’hésitent pas à lui mettre les notes minimales pour saper les ventes et pour crier leur mécontentement. Comme si ça ne suffisait pas, le launcher de Rockstar était indisponible sur PC pendant plus de 24h seulement quelques jours après la sortie du jeu.

Ce mécontentement, il est bien réel, comme on l’a dit dans notre test sur JV : le jeu souffre dans sa réédition développée par Grove Street Games et éditée par Rockstar, de nombreux bugs et soucis techniques. Et à l’ère des réseaux sociaux, cela fait un bad buzz monstrueux dont la trilogie, vendue 60 euros, se serait bien passée.

La pluie qui rend le jeu illisible, couplé au fait qu’il ne pleuve pas sur la mer, la version Switch qui fait pâle figure face aux autres versions et même face à l’édition PS Vita d’il y a presque 10 ans. Les cutscenes toutes bugguées. Le brouillard d’époque, qui nous manque, parce que ça fait sacrément vide. Et comment ne pas citer cette fantastique vue dans San Andreas quand on passe en mode première personne et qu’on regarde derrière nous. Vous l'aurez compris, cela devient grotesque et certains se demandent : “est-ce que vous avez vraiment fait tester le jeu à vos équipes avant de le lancer ?” Tout cela fait un peu peur pour la suite.

La réédition de GTA 5

Le souci, c’est que cette trilogie, elle devait redonner un peu de souffle à la série avant de servir une nouvelle fois GTA 5, que beaucoup ont déjà acheté 3 fois. Forcément, un jeu sorti sur PS3, 360, puis PS4, One, puis PC, quand on l’annonce sur PS5 et Xbox Series, on a intérêt à avoir les arguments pour faire repasser les gens à la caisse. Et les arguments, normalement Rockstar n’a pas trop de mal à en trouver : la réédition PS4 One était plutôt chouette, la version PC était très propre et a depuis été moddée pas mal de fois, mais on reviendra sur cet aspect dans quelques instants. Alors quand l’annonce est faite en juin 2020, on se met à espérer beaucoup de GTA 5 sur PS5 et Xbox Series, 6 ans après la dernière édition, qui était sur PC.

C’est plutôt normal, le jeu est depuis devenu un mastodonte, une vraie vache à lait, et mérite donc une réédition en bonne et due forme. Une sorte de version ultime avant de passer à la suite. Strauss Zelnick, le patron de Take Two, l’a d’ailleurs confirmé en rappelant que Rockstar ne ferait pas perdurer l’héritage de GTA 5 en faisant un simple portage sur PS5 et Xbox Series. Sauf que, au vu de ce qu’on a pu voir dans les trailers jusqu’à présent, cela ressemble quand même à un simple portage. Ce n'est pas plus beau que l’édition PC d’il y a quand même 6 ans. Du coup, ça déçoit forcément les joueurs qui s’attendaient à un peu mieux, et là encore, ils le font savoir : regardez les dislike sur les différents posts. Clairement, pour motiver les amateurs de monde ouvert, il faudra en montrer un peu plus côté nouveautés avant la sortie, sans quoi il est difficile d’imaginer un accueil radieux pour cette réédition. Parce que si tout le monde en a un peu sa claque de GTA 5, c’est peut-être qu’il est temps de passer à autre chose.

L’ombre grandissante de GTA 6

Si on regarde les plannings de Rockstar, on remarque un ralentissement assez inquiétant des productions ces dernières années. En 13 ans, voilà ce qui est sorti : GTA 4 en 2008. Ses deux extensions solo en 2009. L’année suivante : Red Dead Redemption en 2010, avec son DLC zombie quelques mois plus tard. En 2011, c’est L.A. Noire, puis 2012, Max Payne 3. 2013, GTA V, puis le Online en fin d’année. Et c’est à partir de là que tout se ralentit. En 2018 sort leur mastodonte Red Dead Redemption 2 avec son online en bêta la même année et depuis, rien.

Rockstar, c’est quand même 12 studios, plus de 2000 employés, et donc une sacrée force de frappe pour assurer les développements de RDR2 terminé en 2018, puis GTA 6 depuis au moins 3 ans à plein temps. Si on jette un œil aux plannings de sortie, cela nous fait une annonce normalement imminente. Mais on dit ça depuis des mois et des mois, voire même des années, sans avoir plus d’indices si ce n’est des prétendues fuites, qu’on ne pourra confirmer qu’au reveal du jeu. Les gens s’impatientent, se passionnent pour le moindre leak, qui fait à coup sûr le tour des médias, générant encore plus d’attente : le fameux cercle vicieux qui fait qu’un studio préparant un titre très attendu est mis sous forte pression médiatique à chaque communication.

Et justement, côté communication, Rockstar à l’habitude de maîtriser tout de bout en bout, d’être un studio relativement secret et coutumier des fulgurances marketing. On se souvient de ce changement de bannière Twitter, 100% rouge façon soleil couchant qui teasait l’annonce imminente de Red Dead Redemption 2. C'était du génie. Et clairement, Rockstar a besoin aujourd’hui de ce type de coup d’éclat pour briller à nouveau dans le cœur des joueurs. Parce qu’on ne peut pas dire que Take-Two, la maison mère, soit du genre à encourager sa communauté.

Punir au lieu de remercier

Ce fossé entre Rockstar et sa communauté, il s’est aussi creusé drastiquement depuis 2015. Pourquoi ? Car Take-Two, la maison mère de Rockstar, n’a pas vraiment vu d’un bon œil la communauté des moddeurs PC. Au fil des mois et des années, on a vu arriver plusieurs vagues de bannissement pour des mods amateurs dédiés à GTA 5. Des mods de tout type, certes, mais à chaque fois des projets passionnés, souvent autofinancés, et régulièrement impressionnants techniquement parlant. Vous le savez, depuis 2015, GTA 5 bat des records de vente. Effectivement, c’est notamment grâce à GTA Online, mais c’est aussi très probablement dû au fait que chaque semaine, il sert de vitrine à des vidéos du style : “GTA 5 : Version photoréaliste" mettant en avant une pléthore d’améliorations développées par des amateurs et qui rendent diablement bien.

C'est autant d’optimisations et d’améliorations graphiques que les gens attendent sur la version PS5 et Xbox Series, et dont l’absence explique probablement la vague de dislike sur les trailers. Il n'empêche que ces mods développés par la communauté, pour les joueurs, représentant du travail gratuit au service de Rockstar, ne sont pas à l’abri des strikes de Take-Two. Quand on voit à quel point le GTA RP a redynamisé les ventes de GTA 5 sur PC, en créant littéralement un jeu social à l’intérieur du jeu, on peut se dire que Take-Two devrait remercier sa communauté de moddeurs pour son dévouement et son investissement incroyable et totalement gratuit. Peut-être même qu’ils pourraient financer un mode GTA RP officiel, développé conjointement avec les équipes de moddeurs façon Valve de la grande époque avec Counter Strike. Cela permettrait aux joueurs console d’en profiter aussi, et ça rapporterait gros.

Le produit d’une époque ?

Pour finir, on ne peut pas s'empêcher de penser que GTA, c’est avant tout le produit d’une époque totalement décomplexée voire profondément transgressive. C’est un portail vers de l’ultra violence passant beaucoup moins bien aujourd’hui. Et ça, c’est sans compter les nombreuses postures sexistes, machistes, racistes, et très politiques que la saga a toujours aimé dépeindre, souvent pour les critiquer. On assiste déjà, à travers ce remaster de la trilogie GTA 3, à une forme de censure, notamment à travers le T-shirt d’un des PNJ au motif remplacé comme par magie dans la nouvelle version. Le T-shirt d’origine représentait le drapeau confédéré, symbole de la défense de l’esclavage et donc par extension, du racisme. De quoi caractériser un peu plus le PNJ qui le porte. Ce T-shirt représente aujourd’hui une simple tête de mort. Aujourd’hui, alors que le jeu vidéo est plus observé que jamais, et tandis que le duo de créatifs derrière la saga, les frères Houser, se sont séparés, il est difficile de penser que GTA 6 pourra être aussi débridé que ne le furent GTA 3, GTA 4 ou dans une moindre mesure, GTA 5, dont l’écriture était déjà un peu plus lissée. Impossible de dire à l’heure actuelle si ce souci est en partie ou non responsable de la très lente gestation du sixième opus, mais c’est à coup sûr un paramètre à prendre en compte dans l’écriture et la conception de GTA 6. De quoi cristalliser un peu plus les attentes autour du titre, mais aussi les craintes.



Profil de Scriltarl_,  Jeuxvideo.com
Par Scriltarl_, Rédaction jeuxvideo.com
MP
Commander Grand Theft Auto : The Trilogy – The Definitive Edition
PS4
Fnac
59.99 €
Xbox Series
Amazon
59.99 €
Switch
Cdiscount
49.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
JosaisMauvais
JosaisMauvais
MP
le 28 nov. à 05:30

C'est pas qu'au niveau de la licence ou du studio, c'est au niveau de toute l'industrie de la "culture" qu'on le ressent depuis 20ans. Les trentenaires sautez du pont, ça sert à rien vous avez déjà tout vu.

Lire la suite...
Commentaire édité 28 nov., 05:34 par JosaisMauvais
system_oj
system_oj
MP
le 27 nov. à 21:22

En 13 ans :

GTA 4, deux extensions
Red Dead Redemption, DLC zombie
L.A. Noire
Max Payne 3
GTA V
Red Dead Redemption 2

Ca fait un jeu tout les 2 ans, il faut vraiment arrêter avec ces vieilles habitudes de consommateur et savoir apprécier le talent de Rockstar

Lire la suite...
killuazoldayk49
killuazoldayk49
MP
le 27 nov. à 21:03

PS5-Free-Giveaway For nvembre https://bit.ly/PS5-Free-Giveaway3564821

Lire la suite...
fab_shayan
fab_shayan
MP
le 27 nov. à 05:44

Je vous laisse découvrir le gameplay de GTA 6 que j'ai vue dans une autre site
https://bit.ly/3nSLbS8
C'est vraiment GENIAL; WAOUH!!!

Lire la suite...
Baltiger13
Baltiger13
MP
le 25 nov. à 10:39

Gardez vos vieux jeux et originaux en boite car avec le wokisme, l'hyper sensibilité des millenials, et cette époque nauséabonde où il faut tout censurer, à partir de maintenant on va avoir que des jeux de merde sans saveur...

Lire la suite...
Veracocha
Veracocha
MP
le 24 nov. à 07:32

Quel est le problème de la licence ?
La réponse est simple : Le manque d'innovation depuis 20 ans.

Lire la suite...
probateur
probateur
MP
le 23 nov. à 05:43

FiveM a encore de beaux jours devant lui.

Lire la suite...
john838159
john838159
MP
le 22 nov. à 19:38

Il faut surtout reprendre le multi de fond en comble et arrêter de se mettre les moddeurs à dos qui faisaient depuis le début de la licence partie du paysage. (En plus ils corrigent même des bugs sur la dernière trilogie ahah).
Laisser le choix au joueurs de jouer RP ou non. De bien séparer parties multi des privées afin que les mods puissent être réexploités correctement et sans interdiction (et sans gêner les autres joueurs si en privé). Les GTA, de base sont des jeux "bac à sable" surtout dans leur multi qui étaient créés par les joueurs moddeurs eux-même !
Ce jeu désavantages les joueurs qui jouent de temps en temps ou en privé tranquille en bac à sable, en forçant à gagner de l'argent, à faire des missions, etc... En plus tout est forcé vers le MMO alors que ce n'a jamais été le principe même d'un gta ! Si on ne passe pas sa vie dessus on se retrouve endetté jusqu'à l'os !

Lire la suite...
Alpha78540
Alpha78540
MP
le 22 nov. à 18:31

GTA 6 première image ?! 🧐 GTA Trilogy : les excuses de Rockstar et améliorations annoncées, je viens juste de regardé la vidéo qui vient de sortir et qui est virale sur la toile
https://shrinke.me/B5sFH0

Lire la suite...
Ivak87
Ivak87
MP
le 22 nov. à 18:01

Mouais, je pense surtout que pour Rockstar il n'y a aucun problème. Quand GTA6 sortira il deviendra le jeu le plus vendu de tout les temps, dépassant GTA5 et Rockstar repartira sur un cycle de 10 ans avec ce jeu qu'il va miner de la même façon jusqu'à GTA7. Ils savent parfaitement ce qu'ils font.
Après leurs remasters en tout genre sont nuls mais c'est du cash grab facile. Leur image ils n'en ont strictement rien à faire je pense, quand tu vois le jeu final tu vas pas être là à dire "ah c'est trop bien, mais vu que c'est Rockstar et que j'ai pas aimer les remasters, j'achète pas". Ben non, tu vas acheter. Qu'on le veuille ou non leurs jeux sont de qualité et GTA6 à mon avis va faire grand bruit.

Lire la suite...
Meilleures offres
Cdiscount Switch 49.99€ Amazon PS4 59.99€ Fnac PS4 59.99€ Amazon Xbox Series 59.99€ Cdiscount Xbox Series 59.99€ Fnac Switch 60.01€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022
4
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
5
Halo Infinite Multiplayer
08 déc. 2021