Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News événement /

Paris Manga : “Une honte”, le salon sous le feu des critiques après une affluence hors normes

News événement Paris Manga : “Une honte”, le salon sous le feu des critiques après une affluence hors normes

Après deux ans d’absence en raison de la crise sanitaire, le Paris Manga & Sci-Fi Show a fait son grand retour ce week-end, les 6 et 7 novembre, à Paris Expo Porte de Versailles. Un événement très attendu par les fans de pop culture japonaise mais victime de son succès. Le deuxième plus grand rassemblement de France a connu une affluence hors normes. On vous explique toute la situation.

32 619 vues

À cause de la crise sanitaire, cela fait deux ans que les fans de pop culture japonaise n’ont pas eu droit à leur rendez-vous d’envergure situé à Paris. La Japan Expo ne reviendra que l’année prochaine et, en cette fin d’année, c’était au Paris Manga & Sci-Fi Show de contenter toutes les envies. L’événement s’est tenu ce samedi 6 et dimanche 7 novembre Porte de Versailles pour sa 30ème édition. Mais dès le premier jour, sur les réseaux sociaux, de nombreux messages ont pointé du doigt une organisation bancale, quasi-inexistante pour certains, qui a résulté en une attente interminable, même pour celles et ceux munis d’un billet. Sur Twitter, les photos et vidéos dévoilent des “milliers” de personnes amassées à l’extérieur du Hall 3, où avait lieu le Paris Manga & Sci-Fi Show 2021, avec une agitation comparable à l’intérieur. “J’étais contente d’y aller (...) Résultat : 4h30 d’attente. Une honte” affirme par exemple une visiteuse déçue, sur Twitter.


Nombre de visiteurs “exceptionnel”

Bien installé depuis des années, recevant une fois encore des invités de marque en 2021 (Tom Welling de la série Smallville, Jean-Robert Lombard de Kaamelott), Paris Manga & Sci-Fi Show n’en est pas à sa première fois. D’après Le Parisien, le deuxième plus grand rassemblement de France derrière la Japan Expo attendait cette fois plus de 70.000 visiteurs. “Le pavillon 3 à une capacité de 3.600 personnes (...) Qui a décidé de ne pas mettre de quotas sur votre billetterie ?” s’indigne une internaute, depuis la file d’attente le samedi 6 novembre, sur Twitter. Par le passé, le salon avait déjà lieu dans le Hall 7.2, bien plus grand.

Dans une interview accordée à CNews, Laurent Tanguy, fondateur et organisateur de l'événement, affirmait pouvoir accueillir “tout le monde” quelques jours avant le jour J. Dans les deux communiqués publiés jusqu’à présent, Paris Manga & Sci-Fi Show n’explique malheureusement pas ce qui a pu causer un tel raz-de-marée. Selon certains internautes, l’édition 2020, annulée en raison de la crise sanitaire, pourrait y être pour quelque chose, dans la mesure où les billets de l’an passé restaient valables pour cette année. Un système de remboursement sera bientôt mis en place pour celles et ceux qui ne sont pas parvenus à entrer.

Au vu du nombre exceptionnel de visiteurs pour cette édition, nous vous prions de nous excuser et nous mettons tout en place pour que chaque détenteur d'un billet prévente ou d'un pass VIP ait accès à l'événement (...) Il n'y aura hélas pas de vente de billets sur place et les préventes sont complètes - Communiqué Paris Manga & Sci-Fi Show, 06/11/21

Nous avons déployé les structures nécessaires afin de vous accueillir dans les meilleures conditions. Nous nous excusons des difficultés que vous avez pu avoir hier à accéder au salon. Les personnes n'ayant pas pu accéder au salon samedi et qui ne pourront pas venir aujourd'hui, pourront demander un remboursement - Communiqué Paris Manga & Sci-Fi Show, 07/11/21


“Aucun ordre, aucune communication”

Après réaction des organisateurs, le dimanche 7 semble s’être mieux déroulé, comme l’atteste le message d’un internaute. Les ventes de billets sont figées et les files sont réorganisées. Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer samedi ? “Il n’y avait aucune indication sur comment faire la queue, que quatre personnes qui régulaient le flux” affirme Julicorne, qui a consacré une suite de publications détaillée sur sa longue expérience. “Résultat : personne n'avançait. Deux heures d’attente plus tard, ils ont ouvert des accès en plein milieu, ce qui a évidemment provoqué une immense concentration sur tout le parvis du hall (...) Personne ne respectait rien”. Elle résume en bref : “Il n’y avait aucun ordre, aucune communication des organisateurs”.

Julicorne s’estime toutefois chanceuse. Elle n’a payé qu’un billet à 16€ pour une seule journée, alors que d’autres ont craqué pour le pass VIP, qui octroie un accès rapide à tous les invités et une entrée dès 8h30 à l’événement, une heure avant tout le monde, pour 110€ les deux jours. Une somme à laquelle vient aussi s’ajouter des dépenses annexes pour certains. “Et les billets de train et hébergement, vous remboursez ?” note un internaute, interpellant les responsables du Paris Manga & Sci-Fi Show. D’autres estiment que leur confiance est ébranlée pour de bon, imaginant le pire en termes de sécurité avec un attroupement aussi massif. Nous avons tenté de joindre les organisateurs du salon. Pour l’heure, nous n’avons eu aucun retour.


Profil de Indee,  Jeuxvideo.com
Par Indee, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
darmeos
darmeos
MP
le 10 nov. à 09:06

Connaissant la situation actuelle , l emballement médiatique de ce genre d événement , les gestes barrière encore bien présents , l état du Covid qui est encore bien présent, l engouement lié à une frustration de plus d un an de la part des passionnés …. Les organisateurs , se sont foirés bien comme il faut . C était évident qu un événement comme celui ci allait créer une foule de dingue . Résultat , ils se sont retrouvés comme un petit bataillon de campagne face à une armée et une marée humaine ….. et bien evidement avec l impossibilité de maîtriser les entrées, les consignes de sécurité et j en passe ….d un événement qui aurait dû être le plaisir de retrouver ces expos après tant de temps , ils en ont fait une anarchie totale …. Je suis navré pour tt ceux qui ont fait les kilomètres et ont eu des frais d hotels et j en passe .

Espérons que la leçon sera retenue .

Lire la suite...
zerainmaker
zerainmaker
MP
le 09 nov. à 10:40

C'est quoi qui est choquant ? quand j'ai fait les japan expo c'etait toujours comme ca ...

Lire la suite...
_pop0ti
_pop0ti
MP
le 09 nov. à 00:00

Joli pull.

Lire la suite...
atiradeon
atiradeon
MP
le 08 nov. à 23:22

Oui ouin les weaboo ont pas pu enter dans leur salon. D-R-A-M-E.

Lire la suite...
Blueicarus
Blueicarus
MP
le 08 nov. à 21:45

Mon résumé en tant que cosplayer/visiteur de cet événement:

Originaire du 37 j'ai donc payé essence, péage, hôtel ainsi que ma place (2j) pour tenter ma première Paris Manga.
N'arrivant plus à lire ou regarder un manga (même ceux ayant un minimum de sujet mâture) j'y suis simplement allé avec des amis cosplayers de type scifi.
Mon cosplay étant Robin de DC Comics j'ai retrouvé des amis super héros avec ainsi que des photographes afin de faire des photos de qualité en plus de retrouver des amis cosplayers venus de toute la France.
Je précise que je ne suis pas un weeb, comme je l'ai dit les mangas ne m'intéressant mais bon pour un week-end ça me rappelait mon enfance (car oui on va pas se mentir quand on approche la trentaine, ne vivre qu'à travers la culture japonaise façon manga, etc... c'est une preuve d'immaturité. ATTENTION on peut continuer à aimer tout ça mais n'avoir QUE ça pour passion n'est pas un signe de maturité c'est un fait et malheureusement j'en ai croisé beaucoup trop dans ce salon sans surprise). Mais revenons au sujet principal, j'avoue qu'avoir passé plusieurs heures parmi ces weebos énervants ne sachant pas s'exprimer, en échec scolaire/professionnel, avec plus de boutons qu'une calculette, macérant dans leur kigurumi dégueulasse à l'hygiène douteuse (certains proposant même des free hugs, j'en ai rembarré plus d'un, manquerait plus que ça oO), me rend mauvais mais bon je pensais pouvoir circuler et vite retrouver les personnes que je souhaitais retrouver et passer un "bon moment".

4h de queue à protéger mon cosplay contre les gens non cosplayés qui n'en avaient absolument rien à foutre (oui je sais c'est toujours comme ça mais en général on a un minimum d'espace contrairement à ce week-end où ce que vous pouvez voir sur les photos a été le cas les deux jours) pour au final ne même pas pouvoir retrouver l'air libre sur le toit du hall 7 (une tradition pour les cosplayers paraît-il) car les organisateurs sont venus nous dégager en clamant que c'était pour des raisons de "sécurité. Parce que l'intérieur de la convention, trois fois plus bondé que la capacité maximum, totalement exposée non seulement à la crise sanitaire mais surtout à un éventuel attentat car il n'y a eu aucun contrôle des sacs ou même détecteur de métaux c'était sécurisé ça ?
ils avaient surtout peur que les gens créent une affluence ailleurs ce qui ne serait pas bon pour la com de l'événement.

Le pire c'est qu'ils ont pratiquement enlevé tous les stands de nourriture, forçant les gens à amener leur propre déjeuner (les 2, 3 points étant non stop surpeuplés) avant de déclarer seulement QUELQUES HEURES avant le début de l'événement que TOUTE SORTIE SERAIT DÉFINITIVE ce qui est totalement inadéquat par rapport à ce que je viens de dire au-dessus. Pourquoi ont-ils fait ça ? Tout simplement parce qu'ils savaient qu'ils avaient vendu 3 fois plus de billets que la capacité maximale et donc voulaient écourter au maximum la journée des visiteurs pour éviter l'inévitable: une surpopulation dangereuse, porte ouverte aux attentats et pandémie en tout genre. Ne parlons pas des émeutes ayant eu lieu. Rappelons qu'un père de famille s'est fait tabasser devant ses enfants et sa femme dans la fil d'attente.
Ils remboursent la mutuelle santé et prise en charge du possible traumatisme psychique subi par les gens aux alentours ? Bien sûr que non.

En tant que visiteur qui voulait simplement passer un bon week-end bien mérité après une semaine de travail, revoir des amis cosplayers et photographes et désirant notamment se faire des contacts pour de futurs photoshoots (et ne venez pas me dire que j'aurais pu faire ça par le Web, bien sûr mais c'est bien ce genre d'événement qui permet cela autrement c'est toute la logique de l'événementiel qui s'écroule), je n'ai pas à me dire que c'est de ma faute d'être allé à cet événement. Ce genre d'événement est censé avoir une organisation optimale et ceux qui diront le contraire parce qu'ils n'y sont pas allés soit par choix soit malgré leur volonté n'ont pas à blâmer ceux qui y sont allés car eux-mêmes ont probablement déjà été déçus ou le seront pour des événements ou autre contre toute attente et n'aimeront pas qu'on se moque d'eux.
Paris Manga et ses organisateurs sont à blâmer et c'est un fait, aucunement celle des visiteurs. Point.

Lire la suite...
Studiok2r
Studiok2r
MP
le 08 nov. à 21:33

Par chance je suis allé le dimanche, j'ai déjà trouvé que c'était un gros bordel en arrivant. Après avoir vu les images du samedi, je me dis qu'on a eu beaucoup de chance en fait ^^'
Bon par contre, comme beaucoup, j'y suis allé par frustration de ne pas avoir eu de JE depuis 2 ans et franchement, même avec une bonne organisation et moins de monde, la PM n'a vraiment aucun intérêt. Chaque allée était un copié-collé de la précédente avec 5 fois les mêmes stands (encore pire qu'à la JE...), en dehors des invités, si on est fan, ce salon ne présente absolument aucun intérêt...

Lire la suite...
_ZHI_VAGO_
_ZHI_VAGO_
MP
le 08 nov. à 20:59

Tu m'étonnes... Organisation et France dans la même phrase...
Non sérieusement, c'est pas la première fois, casi toutes les fois où je suis venue en France pour telle ou telle manifestation, festival, etc, j'ai constaté une organisation et une gestion vraiment limite.

Lire la suite...
Lama_cancel
Lama_cancel
MP
le 08 nov. à 20:37

En cas d'incendie, d'attentat ou d'un pet de lama qui pu trop... je ne vous raconte pas le carnage :mort:

Lire la suite...
Cacahuette0001
Cacahuette0001
MP
le 08 nov. à 20:31

Je croyais qu'il fallait faire gaffe avec la pandémie. Avec tellement de monde serrés les uns sur les autres le Covid est pas près de s'en aller.

Lire la suite...
FallsMix
FallsMix
MP
le 08 nov. à 20:26

Si vous pouviez arrêter vos notifs sur téléphone avec des emojis ridicules ça serait bien, j'ai l'impression de lire un truc de teenager au bout d'un moment.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Gran Turismo 7
04 mars 2022
3
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
4
Saints Row (2022)
23 août 2022
5
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022