Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

Un festival Netflix ? Les distributeurs réagissent au quart de tour

News culture Un festival Netflix ? Les distributeurs réagissent au quart de tour

Cela fait désormais des années que Netflix, le service de SVOD, a travers l'Atlantique pour s'imposer chez nous. Ambitieuse, la plateforme a des velléités cinématographiques importantes, et aimerait par exemple présenter ses productions à Cannes. Mais les distributeurs indépendants sont inquiets.

48 250 vues

Selon Le Film Français, dont les propos sont rapportés par Les Numériques, Netflix prévoirait d'organiser un festival du 7 au 14 décembre et de diffuser un certain nombre de films dans une sélection de salles MK2 et Utopia, et certaines autres salles dans la région de Saint-Etienne et de Lyon. Le site évoque ainsi The Power of the Dog, de Jane Campion, The Hand of God de Paolo Sorrentino, ou encore Déni Cosmique d'Adam McKay.

En apprenant la nouvelle, qui n'a pas encore été confirmée par Netflix, trois syndicats indépendants ont immédiatement fait connaître leur mécontentement : le Syndicat des distributeurs indépendants (SDI), les Distributeurs indépendants réunis européens (DIRE), et l'Association du cinéma indépendant pour sa diffusion (ACID). Pour le SDI, ces productions ne peuvent pas être qualifiées de films de cinéma car "ils ne sortiront jamais en salles mais sont destinés à être vus par des téléspectateurs" et que ce festival ne servirait qu'à faire sortir les gens des salles, et à bloquer la projection de films qui ont du mal a exister. "Vous rendez-vous compte qu’une attraction à court terme de vos spectateurs est un suicide à moyen terme pour nos professions respectives ?", peut-on également lire.

Dans son communiqué, l'ACID en rajoute, en visant à la fois le festival et les salles qui accepteraient de participer. Le syndicat fustige la superficialité de Netflix qui, même en embauchant des cinéastes, ne peut pas prétendre faire du cinéma. Toujours selon l'ACID, ce qui sera présenté ne sera qu'un produit de plus dans un océan de contenu qui "offre indifféremment ad nauseam téléréalités, séries, reportages, dans une logique implacable de saturation (...)". De leur côté, les salles sont accusées de faire preuve de cynisme, en renonçant à l'aspect artistique pour valoriser la consommation de masse. Visiblement, le conflit entre les plateformes de SVOD et l'industrie du Cinéma va se poursuivre pendant quelque temps.


Via : Le Film Français / Les Numériques

Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
Par MalloDelic, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
lemagefou
lemagefou
MP
le 28 oct. à 09:19

La dernière fois que je suis aller au ciné c’était pour aller voire Shang Chi et j'ai payer 13 euro la place
le soucis c'est que ça augmente mais que le confort n'est pas souvent la entre les boulet qui matent leur tel, les papotage et les bruit de papier.

pour l'abo standard on a tout ce que peut proposer une séance de ciné donc ouai

L’industrie du cinéma surtout en France est sous perf alimenté par les deniers public, pourquoi ils n’arrivent pas a de renouveler et a proposer de nouvelle chose que soit en terme de salle ou de contenue ?

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 28 oct. à 08:26

Le cinéma c'est un peu l'industrie de la musique d'y il y a quelques années. Ils sont en train de crever et au lieu d'innover, de trouver des solutions, ils gueulent avant de sombrer en appelant le bon ti peuple à son bon coeur. Le cinéma va crever c'est une certitude en bien ou mal perso je m'en cogne, ce que je vois c'est que se sont de vieux débris qui restent campés sur des notions du siècles derniers en gardant leur privilèges, mais qui ne font rien pour aider réellement le cinéma.

Lire la suite...
Ada79
Ada79
MP
le 27 oct. à 10:39

les prod low de Netflix dans des festivals :rire:
le pire c'est que c'est en route :malade:

Lire la suite...
bogdoga
bogdoga
MP
le 27 oct. à 09:39
Pour le SDI, ces productions ne peuvent pas être qualifiées de films de cinéma car "ils ne sortiront jamais en salles mais sont destinés à être vus par des téléspectateurs" 

Non c'est parce que vous ne gagnez pas d'argent avec que vous ne les considérez pas comme des films : quel malhonnêteté !

Lire la suite...
takkotakk
takkotakk
MP
le 27 oct. à 08:29

Quand tu as le monopole tout va bien. Et puis le marché s'ouvre, on découvre le low cost de façon mondialisée et cela fonctionne. C'est le futur, rien de plus.
Ils ont raison de râler jusqu'au jour où l'on verra un premier complexe cinématographique s'associer avec Netflix...

Lire la suite...
Commentaire édité 27 oct., 08:30 par takkotakk
Manuto59
Manuto59
MP
le 27 oct. à 06:41

Les salles de cinéma n'ont pas su/voulu évoluer. Ce qui leur arrive est de leur faute.
À trop vouloir rester sur un modèle du siècle dernier, ils mourront avec leur idée.
Ils ne compte que sur la chronologie des médias pour survivre, bien aidé par leur lobbies, mais cette chronologie finira par sauter un jour.
Le public à changé son mode de consommation, adaptée vous, ou mourrez.
Ce fut la même chose pour la musique.
C'est la même chose pour le JV qui se tourne vers les services. Si les constructeurs ne s'adaptent pas, ils mourront.

Lire la suite...
krakxx
krakxx
MP
le 27 oct. à 04:15

Payer le prix d un abonnement à netflix pour aller voir une des daubes au cinéma je me tâte....

Lire la suite...
Jane_Dark
Jane_Dark
MP
le 26 oct. à 23:42

Netflix c'est comme McDonald's : si vous n'en voulez plus, commencez par arrêter d'y aller.

Vous êtes les seuls responsables du nivellement par le bas.

En attendant, ils ont tout à fait le droit d'organiser leur festival comme ils l'entendent. Vos films cinéma passent à la télé, eux font passer la télé au cinéma ; je ne vois pas au nom de quelle logique pseudo-conservatrice on les y empêcherait.

D'autant plus lorsque c'est motivé par une industrie qui vit -allègrement- sous la perfusion de nos impôts et qui, en retour, ne cesse de nous produire toujours les mêmes merdes bien-pensantes pour beaufs préretraités.

Lire la suite...
Trigun_2007
Trigun_2007
MP
le 26 oct. à 23:19

Ha encore ce MalloDelic ...

"Cela fait désormais des années que Netflix, le service de SVOD, a travers l'Atlantique pour s'imposer chez nous"

A chaque fois il manque quelque chose, le but du jeu c'est de trouver c'est ça?
Parce que sinon ... en plus de pas avoir de lien avec les jeux vidéos, c'est pas normal d'avoir systématiquement des fautes (ou oublis) à chaque article !
2 au moins sur un autre publié juste au dessus ,
1 au moins ici ...
Et c'est le cas tout le temps avec ...

Un minimum quand même.

Lire la suite...
Commentaire édité 26 oct., 23:20 par Trigun_2007
godsnow
godsnow
MP
le 26 oct. à 22:13

Ptdr les mafieux de la télé cinema français en pls
Les même mafieux qui veulent augmenter la taxe TV car plus personne regarde leur programme de merde

C'est fini le cinéma et série des année 90
Ils ont pas su s adapter
Go crever
Le numérique est déjà là depuis 10 ans
Ses vieux dinosaure n ont pas voulu suivre

Qu ils crèvent
La TV et le cinéma de ses mafieux est chiant et nul et cher

Vive Netflix
Vive amazon Prime
Vive la liberté de regarder ce qu on aime et de payer quand on veut

Canal etc
C'est l'ancien temps
Ils sont fini

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022
4
Halo Infinite Multiplayer
08 déc. 2021
5
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022