CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News culture Netflix : Les meilleurs films et séries d’horreur à regarder pour Halloween
Profil de Jiikaa,  Jeuxvideo.com
Jiikaa - Journaliste jeuxvideo.com

Quel meilleur moment qu'Halloween pour découvrir ou redécouvrir un bon film d’horreur ? Voici une sélection d’œuvres pour frissonner seul, entre amis ou en couple (on évitera en famille), que ce soit sur Netflix, Amazon Prime Video ou Disney +.

15 926 vues

Sommaire

  • Les meilleurs films et séries d’horreur sur Netflix
  • Les meilleurs films d’horreur sur Amazon Prime Video
  • Les meilleurs films d’horreur sur Disney+
  • Bonus : Shadowz, le service pour les amateurs du genre

Les meilleurs films et séries d’horreur sur Netflix

The Haunting of Hill House

Quoi de plus classique qu’un récit de maison hantée ? The Haunting of Hill House prend ce postulat archi vu dans les récits horrifiques, mais en tire un drame familial poignant et bouleversant. 5 frères et sœurs doivent affronter les fantômes de leur passé, lié à la mort de leur mère et à l’absence de leur père. Cette série en 10 épisodes propose une narration audacieuse : les 5 premiers épisodes se concentrent sur l’un des frères et sœurs, chacun ayant leur arc narratif, puis l’ensemble se rejoint dans la seconde moitié et forme un tout étonnamment cohérent. En plus d’une tragédie bien écrite, The Haunting of Hill House offre aussi de vrais moments de de flippe, mettant en scène de terrifiants fantômes. Et il y a également l’un des jumpscares les plus malins (et justifié) que vous pourrez voir dans le cinéma d’horreur moderne. Une grande série d'épouvante, tout simplement.

  • Voir la série The Haunting of Hill House

American Horror Story

Disons-le clairement : il y’a à boire et à manger dans American Horror Story et certaines saisons ne valent pas forcément la peine d’être vues. Mais l’avantage, c’est que la série de Ryan Murphy se présente comme une anthologie de l’horreur et chaque saison est indépendante. Rien ne vous empêche de commencer par la saison 3, de zapper la 4 et de revenir sur la 1. L’histoire et le contexte sont complètement différents à chaque fois. Et avec 9 saisons disponibles sur Netflix, ce sont neuf ambiances différentes. Personnellement, on vous conseille de jeter un œil en premier aux saisons 3 (l’Assemblée) et 2 (l’Asile), qui mettent respectivement en scène un groupe de sorcières et des patients dans un asile psychiatrique. En grattant un peu, vous allez cependant découvrir des épisodes totalement fous, où se mêlent et se démêlent de nombreuses thématiques classiques de l’horreur. Et si vous êtes fan de l’esprit « slasher » des années 80, avec une bonne pointe de comédie, la saison 9 (1984) pourrait bien vous plaire.

  • Voir la série American Horror Story

Jessie

Adaptation du roman éponyme de Stephen King, Jessie est un film original Netflix des plus réussis, au postulat de départ ultra efficace. Une femme se retrouve attachée à un lit suite à un ébat sexuel qui a mal tourné (son amant meurt d’une crise cardiaque). Isolée dans une maison de campagne loin de toute vie humaine, elle doit trouver un moyen de s’en sortir, avec pour seule compagnie un cadavre et un chien. Tenu admirablement par l’excellente Carla Gugino, presque seule durant tout le film, Jessie délivre une tension redoutable et parvient à nous tenir en haleine pendant 1h40. On aime les moments d'hallucinations, quelques fulgurances gores impliquant un animal qui a faim de chair faisandée, ou encore sa révélation finale plutôt bien trouvée, qui apporte une autre vision du long-métrage.

  • Voir le film Jessie

Don’t Breathe

Connaissez-vous le sous-genre du « Home Invasion » ? Le concept est immuable : des étrangers aux funestes intentions tentent par tous les moyens de rentrer chez des gens innocents, et ça finit en général en bain de sang. Don’t Breathe prend le problème à l’envers et font des « envahisseurs » les personnages principaux. Un petit groupe de malfrats tente ainsi de cambrioler la maison d’un vieux militaire aveugle. Manque de bol : l’occupant cache bien son jeu et s’avère une bête sanguinaire qu’il est très difficile de mettre à terre, malgré sa cécité. Durant 1h38, Don’t Breathe nous étouffe de sa tension, jouissant d’une mise en scène impeccable, jouant avec l’espace et les décors. Il faut aussi préciser que l’interprétation de Stephen Lang (que vous avez peut-être adoré détester en « méchant » d’Avatar) est terrifiante. La caméra de Fede Alvarez le filme comme le prédateur ultime, s’amusant avec des proies qui ne comprennent plus rien.

  • Voir le film Don't Breathe

Ça : Chapitre 1

Seconde adaptation d’un roman de Stephen King de cette sélection, et pas des moindres : la trilogie, "Ça" est sans doute l’une des plus connues du maître de l’horreur. Ce « Chapitre 1 » a l’avantage d’être tout à fait appréciable en tant qu’œuvre unique et vous ne serez pas frustré par un cliffhanger opportuniste. Une bande de gamins dans les années 80 décident de partir en croisade contre Pennywise, un clown-monstre responsable de la mort du petit frère de l’un d’eux. Dès la scène d’ouverture, la maîtrise du réalisateur Andrès Muschietti (à qui l’on doit le très sympathique Mama, aussi sur Netflix) impressionne. Nous sommes ici dans une espèce de « blockbuster de l'épouvante , un film qui a les moyens, mais qui ne fait pas de concession sur les effets gores et horrifiques. Le design du clown est l’une des grandes réussites du film, tout comme le casting des gosses. L’alchimie entre eux fonctionne à merveille, donnant un aspect « Les Goonies au royaume des monstres » loin d’être désagréable.

  • Voir le film Ça : Chapitre 1

American Nightmare

Sous ses airs de licences surexploitées (il y a déjà 5 films et une série), American Nightmare (« The Purge ») est pourtant loin de démériter. Là encore, nous sommes sur un pur « high concept » : une nuit par an, toute forme de crime est légalisée aux États-Unis, meurtre inclus. Une façon, selon le gouvernement, de canaliser la violence de ses citoyens pour faire baisser la criminalité le reste de l’année. Netflix propose les épisodes 1, 2 et 4, mais nous nous concentrons ici sur le premier film, avec Ethan Hawke au casting. Pur film de « home invasion », à l’inverse de Don’t Breathe, American Nightmare met en scène une famille typique de classe moyenne dans sa calme banlieue, face à un groupe de petits bourgeois déviants voulant à tout prix entrer chez eux afin de capturer une proie (un SDF noir) ayant trouvé refuge chez eux. Derrière un bon film de suspense à la violence exacerbée, American Nightmare est aussi une métaphore sociale - certes pas bien finaude - qui n’a de cesse de critiquer le rêve américain.

  • Voir le film American Nightmare

Les meilleurs films d’horreur sur Amazon Prime Video

Hérédité

On va être honnête : Hérédité est un peu le chouchou de cette sélection, un film d’épouvante immense, parvenant à renouveler le genre du « film de possession » à lui tout seul. Mais il faut aussi savoir où vous mettez les pieds : Hérédité est du genre à prendre son temps pour installer une ambiance malsaine. Ici, pas de jump scare, très peu de portes qui claquent et d’effets gores : la trouille vient de ce qu’on devine. Petit à petit, une inquiétude sourde s’immisce en nous et on se prend en pleine poire le destin funeste de cette famille en apparence normale. Hérédité parle de sorcellerie et d’héritage, d’amour maternel et de rites païens. Servi par un casting en or (Toni Collette est exceptionnel dans le rôle d’une mère qui doit porter le fardeau bien trop lourd de sa défunte génitrice), le premier film d'Ari Aster est un coup de maître.

  • Voir le film Hérédité

Dernier Train pour Busan

Le cinéma coréen regorge de pépites et son succès dépasse depuis bien longtemps les frontières du pays. Dans le genre surexploité du film de zombies, Dernier Train pour Busan est assurément une locomotive. Tous les codes y sont et pourtant, on a l’impression de n’avoir jamais vu un tel film. Le cadre, tout d’abord : des survivants d’une attaque zombies se réfugient dans un train en partance pour la ville de Busan et doivent tenter de survivre. Le cadre étriqué et linéaire des wagons permet mille idées de mise en scène et le réalisateur Sang-ho Yeon s’amuse comme un fou à maltraiter ses acteurs. Mais il y a aussi de l’émotion dans Dernier Train pour Busan, notamment à travers le parcours d’un père qui doit faire face - enfin - à ses responsabilités et protéger coûte que coûte sa petite fille de la violence d’un monde trop grand pour elle.

  • Voir le film Dernier Train pour Busan

It Follows

Avec Hérédité juste au-dessus, It Follows est sans doute l’un des meilleurs représentants de la nouvelle vague de l’horreur, qui mise davantage sur la suggestion que sur les effets tape à l’oeil. Le pitch semble pourtant sorti d’une série B : une malédiction se transmet sexuellement entre adolescents : le ou la « contaminé » va alors voir quelqu’un le ou la suivre constamment, sans courir. Ce « marcheur » saura toujours trouver sa victime et peut tuer d’un simple contact. Le film parvient à nous faire peur juste en filmant une vieille femme avançant droit vers la caméra ou un homme passer l’encadrement d’une porte. L’ambiance délétère d’IT Follows peut dérouter, mais impossible de rester de marbre, d’autant plus que l’excellente bande-son composée par Disasterpiece (que l’on retrouve dans le jeu vidéo sur Hyperlight Drifter) participe largement au malaise.

  • Voir le film It Follows

Les meilleurs films d’horreur sur Disney+

The Empty Man

Disney+ n’est pas que le repère de Star Wars, Marvel et Pixar et l’on y trouve également plusieurs bons films de trouille dans la section « Star ». Parmi eux, The Empty Man est une pépite méconnue sortie l’année dernière directement sur la plateforme. Le film de David Prior raconte avant tout une légende urbaine, celle de « l’homme vide » qui apparaît suite à une invocation. « Au premier jour on l’entend. Au second jour on le voit. Au troisième jour il nous trouve » : voilà ce que se racontent les jeunes d’une petite ville du Missouri. S’ensuit alors une enquête sur des meurtres maquillés en suicides, qui vont pousser un inspecteur de police au bord de la folie. The Empty Man s’ouvre par ailleurs sur une longue et virtuose séquence en montagne, où un groupe d’alpinistes va faire les frais de cette légende, bien malgré eux. Cette entrée en matière peut presque être vue comme un court-métrage de type « préquelle » à l’histoire principale, tant l’ambiance tranche radicalement avec le reste du film.

  • Voir le film The Empty Man

La Mouche

Sorti en 1986, La Mouche est certes le plus ancien film de cette sélection, mais est surtout un chef d’œuvre intemporel qui aura traumatisé bon nombre de spectateurs (dont l’auteur de ses lignes qui l’a vu pour la première fois à un âge bien trop peu avancé). Référence dans le genre « Body Horror », le film de David Cronenberg met en scène l’histoire d’un scientifique mettant au point un système de téléportation basé sur la déconstruction et reconstruction d’un corps vivant. Lorsqu’il décide de l’essayer lui-même, une mouche se glisse dans l’un des « pods ». On vous laisse deviner la suite… Rarement un long-métrage n’a aussi bien représenté la déliquescence du corps, à travers un maquillage et des prothèses qui, encore aujourd’hui, font référence. En plus d’être un film particulièrement « dégueu » à intervalle régulier, La Mouche est aussi une magnifique histoire d’amour portée par Jeff Goldblum et Geena Davis. Si vous préférez les hauts de cœur à la peur, c'est ce qu’il vous faut.

  • Voir le film La Mouche

Bonus : Shadowz, le service pour les amateurs du genre

Si vous êtes friands de films gores, de fantômes, de classiques ou de pépites indés, jetez un œil à Shadowz, un service de SVOD exclusivement consacré à l’horreur, au fantastique, au gore, à la violence… Bref, à tout ce qui peut vous secouer très fort. Ce n’est donc pas à mettre entre toutes les mains, mais c’est surtout le meilleur moyen de découvrir des chefs d’œuvre coréens comme The Chaser et Blood Island, de redécouvrir les origines du slasher avec Black Christmas ou Halloween de John Carpenter ou de voir des punks et des néonazis s’entretuer dans l’excellent et méconnu Green Room. Et ça ne coûte que 4,99 euros par mois.

  • Découvrez le service Shadowz
Netflix : Les meilleurs films et séries d’horreur à regarder pour Halloween

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
salsa89
salsa89
MP
le 31 oct. 2021 à 02:07

Le clown de ça est tellement moche à côté de l'original.

C'est ce qui rendait le truc flippant, limite quand j'ai vu le premier je pouvais retomber sur le même au cirque du coin, alors que là bon... C'est un clown qui tape 10h de maquillage quoi

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
3
FIFA 23
30 sept. 2022
4
The Last of Us Part I
02 sept. 2022
5
Call of Duty : Modern Warfare 2 (2022)
28 oct. 2022
La vidéo du moment