Menu
Deathloop
  • Tout support
  • PC
  • PS5
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Deathloop : Arkane signe-t-il une œuvre intemporelle ?

News jeu Deathloop : Arkane signe-t-il une œuvre intemporelle ?

Arkane Studios est connu pour faire des jeux dont le principe est difficilement explicable mais qui s’avèrent finalement être d’une très grande profondeur. Deathloop ne déroge pas à la règle. Nous pourrions dire que ce FPS coince le joueur dans une terrible loop temporelle. Mais loupe-t-il ce qu’il entreprend ?

75 911 vues

transcription de la vidéo

Quand Colt, le personnage principal de cette aventure, se réveille sur une plage, il a deux problèmes. Le premier, c’est qu’il est amnésique. Le second, c’est qu’il observe de drôles de phrases spectrales qui virevoltent dans l’environnement. En réalité, il y a bien pire : Colt est enfermé dans une boucle temporelle. Cela signifie que s’il meurt ou s’il attend la nuit, la même journée redémarre inlassablement. Le seul moyen de sortir de ce bourbier est de tuer les 8 psychopathes qui régissent l’île de Blackreef. Le problème, c’est que c’est normalement impossible à cause de différents protocoles de sécurité. Colt a néanmoins un avantage sur les autres habitants de l’île qui vivent eux aussi la même journée à répétition : il a conscience d’être dans une loop et a donc la faculté d’apprendre de ses erreurs… et celles des autres.

Commençons par le point qui est peut-être le moins reluisant de Deathloop. Graphiquement, le titre d’Arkane ne fait pas trop Next Gen. Certaines textures sont basiques et les effets spéciaux ne sont pas des plus impressionnants. Le manque d’objets du décor disposant d’une physique saute aux yeux dès que l’on commence à tirer sur tout ce qui bouge. Le soft dispose de trois modes visuels, Performance, Qualité et Raytracing. La technique pure qui manque d’éclat est contrebalancée par une direction artistique originale où les sixties et les seventies sont plus déjantées que jamais. Les accoutrements aberrants des PNJ et les fumigènes de toutes les couleurs correspondent bien au ton largement désinvolte de l’épopée. Sur PC, Deathloop nécessite une carte graphique très récente pour tourner en 4K à 60 FPS. Mais, heureusement, de nombreuses options graphiques sont proposées, dont FSR de AMD, qui permet d’augmenter sensiblement la fluidité. Le jeu reste en tout cas très propre, même sur une petite configuration et vous pourrez jouer sans aucun souci en 1080p, même si votre machine a déjà quelques années.

Le gameplay de Deathloop est bourré de détails et de règles à maîtriser avant de prendre son pied. Comme dans un Dishonored, le joueur a le choix entre la méthode douce et l’action pure pour progresser. Beaucoup d’éléments de personnalisation existent afin de créer un personnage qui correspond à notre style de jeu grâce aux breloques et aux modules à ramasser sur les ennemis. Petit à petit, Colt passe de l’état de proie à celui de chasseur. Télékinésie, téléportation, invisibilité, berserk, il y en a pour tous les goûts et ce sont vos adversaires qui font morfler. Un jeu Arkane avec des combats satisfaisants, voilà qui fait plaisir ! Dommage cependant de constater que l’IA comporte de nombreux soucis. En terme de structure, le joueur doit remplir différents objectifs selon des moments précis de la journée jusqu’à ce que la boucle parfaite lui soit proposée pour l’emporter. En gros, c’est plutôt classique, même si le jeu fait tout pour nous faire croire le contraire. Enfin, les parties peuvent être envahies par un personnage dirigé par un autre joueur humain qui incarne Julianna. Cela ajoute du sel à l’aventure et apporte une dose d’aléatoire totalement plaisante.

Deathloop, c’est l’école du gameplay. Le scénario est raconté par divers documents ou via les nombreux dialogues qu’il y a entre Colt et Julianna au début de chaque boucle. N’espérez pas assister à de belles cinématiques lorsque vous tuez un boss, quasiment toute l’aventure se vit sans qu’une cutscene ne prenne la main. Arkane oblige, la narration environnementale est bien présente et le scénario se laisse suivre avec un certain plaisir, d’autant plus que quelques surprises sont au programme. Dommage que la fin soit si abrupte et ne nous donne pas l’impression de nous récompenser pour tous les efforts fournis. Ce que nous regrettons vraiment, c’est le côté dirigiste de l’aventure. Le joueur n’a qu’à suivre ses marqueurs d’objectifs pour reconstituer la boucle finale. Nous aurions aimé nous creuser un peu plus les méninges pour produire à notre manière la boucle parfaite.

Bien que Deathloop n’offre que quatre grandes zones de jeu à explorer, au level design, certes, diablement réussi, le contenu est tout de même conséquent. Il y a tout un tas d’armes à ramasser aux styles différents avec des fusils à pompe, des fusils à lunette, des pistolets, des mitraillettes. Il y a aussi des éléments à pirater, des tourelles à transporter, des améliorations à ramasser et de multiples modules à piquer au boss pour devenir surpuissant. La maîtrise du résiduum permet de garder des compétences et des armes d’une boucle à une autre, ce qui engendre une montée en puissance grisante. Même s’il y a bien un mode PvP grâce à Julianna, les raisons de retourner sur Deathloop une fois la campagne terminée ne sautent pas aux yeux. Non, aucun new game + n’apparaît une fois les crédits de fin visionnés. En ce qui concerne les missions, certaines sont plus réussies que d’autres, mais elles restent globalement classiques.

Les musiques de l’œuvre d’Arkane sont réussies et collent bien aux actions du joueur. Cela signifie qu’elle est calme lors des phases d’infiltration et qu’elle s’anime lors des affrontements. Les sons couvrent convenablement l’action et les voix françaises, assez théâtrales, permettent de ne pas être forcé à lire de sous-titres. Les répliques des adversaires manquent tout de même de naturel, surtout au moment où ils nous détectent, mais ce n’est qu’un détail.

À l’aise dans l’exercice de style qu’impose la boucle temporelle, les artistes d’Arkane signent avec Deathloop un très bon FPS. Plus orienté action qu’un Dishonored, le titre de Bethesda nous laisse une grande liberté dans la manière de réussir les missions, quand bien même la trame principale serait dirigiste. Deathloop encourage les expérimentations de toutes sortes dans un univers qui tranche drastiquement avec ce que les lyonnais ont déjà produit. Dommage que l’IA ne soit pas fameuse et que rien ne nous invite véritablement à relancer le soft une fois la campagne terminée. Pour toutes ces raisons, nous lui attribuons la note de 16/20.

Deathloop est disponible sur PlayStation 5 et PC

Lire notre test de Deathloop

Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Par Carnbee, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC PS5 Bethesda Softworks Arkane Lyon FPS
Commander Deathloop
PC
Amazon
49.90 €
PS5
Cdiscount
59.89 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Yoshimitsu9
Yoshimitsu9
MP
le 21 sept. à 16:50

Pas de New game plus comme dans Dishonored 1.. j attend qu il passe à 20 euros ..sinon je me fait carotte. Ce jeu me bluff pas du tout..alors qe Dishonored 1 même quand je ne savais même pas qu'il avait un New game plus j'ai vu le trailer j'ai de suite surcraqué sur le jeu.. bon..plus qa attendre elden Ring..et la ,le monde n est tjrs pas prêt pour elden Ring..il va démonter la planète.. si meilleur que bloodborne ou bien dark souls 3 vous pouvez être sûr que le monde n est pas prêt pour ce jeu..

Lire la suite...
phobetor
phobetor
MP
le 17 sept. à 20:16

J’ai acheter ce jeu en marche arrière après avoir abandonné dishonored, et bien finalement quel claque ce jeu est une dinguerie. Vraiment je le conseille, il est vrais que les premières heures du jeu c’est un gloubi boulga d’informations. On est perdu mais il ne faut pas lâcher et on fini par comprendre le menu et la mécanique du jeu. Vraiment il faut encourager ce studio même si il est vrais que nous les joueurs PlayStation on ne reverra plus de jeux de la part du studio que Arkane. Mais vraiment ne faite pas de GDC et foncer sur ce jeux, ce studio le mérite bien.

Lire la suite...
Commentaire édité 17 sept., 20:18 par phobetor
Audinet
Audinet
MP
le 17 sept. à 16:52

Et du coup en quoi il est intemporel ? Tout ce que je lis là c'est un paraphrasage de votre test.

Lire la suite...
LostLegacy
LostLegacy
MP
le 17 sept. à 14:00

" Arkane Studios est connu pour faire des jeux dont le principe est difficilement explicable "

Dark Messiah of Might and Magic : T'es un mec avec des épées et des pouvoirs et tu dois traverser des niveaux et combattre des mecs soit en rusant soit en bourrinant.

Dishonored : T'es un assassin, t'as un épée et des pouvoirs, et tu dois la jouer soit bourrin soit infiltration dans des grands niveaux pour tuer des cibles.

Prey : T'es un scientifique avec des flingues et des pouvoirs coincé dans une gigantesque station spatiale infestée par des aliens et tu dois l'explorer pour pouvoir t'enfuir. Soit en y allant comme un guerrier, soit en étant malin.

Ah ouais c'était chaud. https://image.noelshack.com/fichiers/2021/30/2/1627348871-selepe.gif

Lire la suite...
Commentaire édité 17 sept., 14:01 par LostLegacy
nito666
nito666
MP
le 17 sept. à 13:18

"Le jeu ne fait pas next gen !" normal nous sommes sur current gen.
Les prochaines générations de consoles arriveront dans quelques années.

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 17 sept. à 12:42

Les jeux intemporels existent, Deathloop n'est pas de ceux-là.

Lire la suite...
Hobosapiens8585
Hobosapiens8585
MP
le 17 sept. à 12:11

Par contre l'IA ... c'est loin d'être un chef d'oeuvre

Lire la suite...
10en1
10en1
MP
le 17 sept. à 11:27

:rire: Une œuvre :rire:

Lire la suite...
Morcook1
Morcook1
MP
le 17 sept. à 11:20

Autant RETURNAL me parlait pas trop (je connaissais surtout pas les Rogues L) mais très agréablement surpris par la DA, la BO & consort... mais alors celui là j'ai carrément du mal, fps, graphisme en dessous, la BO pas ma came (de ce que j'ai entendu), puis surtout j'ai pas fait les jeux d'Arkhane, pas ma came jusque là... j'espère me tromper mais j'le prendrai en Occaz pour le tester.

Lire la suite...
blackandbluesky
blackandbluesky
MP
le 17 sept. à 10:45

C'est hallucinant comme ce jeu lambda (dont la communication de sony était déjà très agressive avec une présence forte lors de toutes les conférences) est sur représenté sur ce site comme si il révolutionnait le monde du jeu vidéo (alors qu'il repompe allègrement un jeu qui est infiniment meilleur et sorti il y a un moment).

Vous pourriez au moins préciser pourquoi vous faites ça jv.com, même si le doute n'est plus vraiment permis à ce stade :non:

Lire la suite...
Top commentaires
_Miranda_
_Miranda_
MP
le 16 sept. à 19:11

Mais vous n'avez pas fait le test il y a quelque jour ?
Pourquoi vous forcez comme ça à faire du matraquage de communication ? Il se vend mal ?

Lire la suite...
Rachid93100sisi
Rachid93100sisi
MP
le 16 sept. à 18:10

Pas un goty mais un excellent jeu unique, c'est ce qu'on lui demandait. Un peu comme Returnal, tres bon jeu qui sort des habituels FPS pan pan et simu de sport.

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 49.90€ Amazon PC 55.16€ Cdiscount PS5 59.89€ Fnac PC 59.99€ Cdiscount PS5 59.99€ Amazon PS5 62.83€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Battlefield 2042
19 nov. 2021
3
God of War : Ragnarok
2022
4
Call of Duty : Vanguard
05 nov. 2021
5
Grand Theft Auto : The Trilogy – The Definitive Edition
11 nov. 2021