Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Trackmania : Le plus gros scandale de triche de son histoire

News jeu Trackmania : Le plus gros scandale de triche de son histoire
,

Le monde des petits bolides de la série trackmania a dernièrement été secoué par une sombre affaire de triche qui sévirait depuis des années dans la plus grande discrétion. Des speedrunners de renom avouent avoir utilisé une technique de slow motion pour battre des records de vitesse.

22 168 vues

Depuis des décennies, la triche fait partie de ces fléaux qui empoisonnent l'expérience des jeux compétitifs. Activision notamment lui mène une lutte acharnée qui a déjà permis l'exclusion de 475 000 joueurs des différentes productions Call of Duty. Dans le monde de la vitesse aussi, la pratique entache les classements mondiaux. Lors de certaines situations, elle peut mettre des mois, voire des années, à être détectée. Encore récemment, un speedrunner bien connu de Minecraft, Dream, a admis après six mois de dénégation avoir triché - sans s'en rendre compte précisera t-il - grâce à un plugin qui augmentait les taux d'apparition des ender pearls, qui permettent de se téléporter et donc de finir le jeu plus vite. Ces dernières semaines, une autre série vidéoludique phare a fait l'objet d'un scandale dans le monde du speedrun : Trackmania.

TrackMania United Forever

Trackmania : Le plus gros scandale de triche de son histoireTrackmania : Le plus gros scandale de triche de son histoire

Particulièrement populaire chez les amateurs de quatre roues, Trackmania est une série de jeux de course née il y a plus de 17 ans dans les locaux parisiens de Nadeo. Ici, loopings, virages serrés et rampes d'accélération doivent être exploités au possible afin de réaliser les meilleurs temps sur une flopée de circuits. Dans le monde, des millions de compétiteurs se sont déjà lancés dans la quête de la trajectoire parfaite. En 2006 sort notamment TrackMania Nations, un épisode gratuit qui cible les compétitions de l’eSports World Convention et qui séduit suffisamment pour donner vie à un remake en 2020. Aujourd’hui, c'est aussi TrackMania United Forever qui va nous intéresser tout particulièrement. Publié en 2008, l’opus convie toujours des centaines de compétiteurs. Les records de chacun sont conciliés sur un site Web baptisé Trackmania Exchange. Et si l’on aimerait croire que la communauté en ligne qui compose la franchise culte ne regroupe que de fervents passionnés désireux de se dépasser chaque jour, certains d’entre eux nous ont fait déchanter il y a quelques jours. Sur les leaderboards de United et Nations, des champions font actuellement l'objet de graves accusations.

Riolu, principal accusé

Wirtual, créateur de contenu sur Trackmania, et Donadigo, passionné de programmation, ont collaboré sur la publication d'un long rapport décliné en vidéo YouTube qui met en lumière un système de triche détecté dans la production estampillée Ubisoft Nadeo. C'est plus précisément un outil conçu par Donadigo qui a mis le doigt dessus ; celui-ci permet d'analyser au peigne fin les clips des compétiteurs, lesquels font office de replay pour déterminer le classement final. Pas besoin de les enregistrer soi-même, ces rediffusions sont automatiquement générées par le jeu à la fin d'un circuit. Les joueurs peuvent ensuite soumettre leur fichier sur Trackmania Exchange. Pour les parties hors-ligne, aucune forme de preuve vidéo en direct n'est requise, la confiance étant ici de mise ; une précision qu'il est nécessaire de retenir pour la suite.

Chaque vidéo contient des inputs - soit les entrées de données saisies par le joueur dans le jeu - accompagnées de leurs horodatages que Donadigo choisit d’extraire pour les afficher sur les séquences de gameplay ; une manière habile d'étudier la chronologie des actions du joueur et de voir quels boutons sont pressés à quel moment. Ainsi la même séquence d’inputs essayée par un joueur produira toujours le même résultat. L'outil, qui se voulait avant tout pédagogique, permet d’assimiler les techniques développées par les meilleurs pilotes. Mais il se révèle aussi utile pour débusquer les pratiques malveillantes.

Riolu est un joueur professionnel de Nordavind, organisation esports norvégienne. Détenteur de plusieurs records et en tête du leaderboard, il est considéré par beaucoup comme le meilleur joueur de la saga. Mais ses victoires ne seraient finalement pas toutes légitimes. Ses courses ont été le point d'étude principal de nos jeunes investigateurs. Comble de l'histoire, avant que les suspicions ne débutent, lui et Wirtual étaient plutôt bons amis. Mais une observation assez déconcertante est faite au vu des replay du professionnel : les inputs extraits semblent étrangement instables lors de ses parties hors-ligne, soit quand il joue à l'abri des regards. Alors un doute apparaît : et si Riolu utilisait en fait un logiciel tiers pour se hisser en haut des classements depuis près d'une décennie ?

Speedrun et slow motion, le mariage interdit

Pour en avoir le cœur net, Donadigo se base sur une unité de mesure : les “spike par seconde”, que l’on peut vulgairement traduire par les changements de direction réalisés par seconde.

Dans le jeu, une valeur de direction peut être représentée par un nombre compris entre -65536 et 65536, les valeurs négatives les plus élevées correspondant à une direction plus forte vers la gauche, et les valeurs positives plus élevées vers la droite. Un manche en position neutre correspond à la valeur 0.

En utilisant ce tableau de valeurs, nous pouvons effectuer une analyse automatique pour comparer les joueurs sur la base de leur comportement de direction.

Grâce à ce système, on peut donc déterminer la fréquence à laquelle un joueur change la direction de son bolide dans un replay. Pour être tout à fait authentique, notons une marge d'erreur à prendre en compte dans cette étude : le matériel utilisé par certains joueurs peut lui-même créer de "faux positifs". Mais Wirtual et Donadigo le rappellent : l'outil sert avant tout à "cibler les joueurs les plus suspects pour une analyse plus approfondie."

Sur un tableau, les deux chercheurs en herbe affichent chaque point représentant le nombre de pics survenus pendant la seconde correspondante de la course : "Ces données nous permettent de comparer les joueurs en fonction du nombre maximum ou moyen de pics par seconde dans chacun de leurs replays."

Trackmania : Le plus gros scandale de triche de son histoire

Résultat : la fréquence de pics constatée sur le jeu de Riolu (de son login acceleracer_01) est suspecte, et s’avère anormalement surélevée quand il ne joue pas en ligne ou en live. Sur pas moins de 531 replays tirés de l'épisode United, le rapport souligne une moyenne de 11,73 spikes par seconde ; une donnée assez stupéfiante puisqu'il s'agit presque du double de la moyenne du leaderboard, estimée quant à elle à 6,56. Selon Wirtual et Donadigo, le constat est clair : Riolu utilise une technique de slow motion (ralentissement), déjà aperçue chez certains tricheurs. Avec un outil open source comme Cheat Engine, la manipulation est plutôt facile et passe inaperçue dans un replay qui se lancera toujours à la vitesse initiale. De cette manière, il devient bien plus aisé d’anticiper les mouvements du véhicule, et d’entreprendre la meilleure trajectoire possible afin d'exploser les scores. Voilà comment l'homme trouverait le loisir de réaliser autant de changements de direction par seconde.

En mode hors ligne, les entrées de riolu se comportent de manière complètement différente. La manette de Riolu se remet en place anormalement vite et le mouvement ne semble pas naturel. Les runs hors ligne présentent également des accélérations plus fréquentes, plus courtes et plus réactives que les replays en ligne. Nous soutenons que ce mouvement de direction, combiné à un jeu précis, n'est pas réalisable quel que soit le type de dispositif analogique utilisé.

Certains passent aux aveux

Trackmania : Le plus gros scandale de triche de son histoire
Une discussion Discord entre Riolu et Wirtual partagée par ce premier
Sur Discord, Wirtual prévient Riolu de la publication imminente de son rapport, lui faisant part de replays "anormaux" capturés depuis certaines de ses parties au clavier. Le dernier se défend : "Je n'ai jamais joué cette map au clavier". Quand il est confronté à une capture d'écran affichant justement son circuit, son score et son pseudo sur le leaderboard de TMF Stadium A3, l'intéressé rétorque : "En 2011 j'ai complétement arrêté de jouer au clavier. Donc celui qui a posté ce replay n'est pas moi. Ce ne serait pas la première fois que quelqu'un s'empare de mon compte. Il y a quelques mois, tous mes comptes ont été piratés, quelqu'un a commencé à troller". Selon Wirtual, la défense de Riolu ne tient pas debout, l'adresse IP de la session de connexion correspondant visiblement à la plage d'adresses IP de tous les autres replays téléchargés au cours de la même période.

Cette discussion privée est diffusée par Riolu en personne, qui s'insurge des accusations de son ancien ami ; une manière surtout d'amortir le scandale quelques jours avant la publication de l'étude. Depuis, le champion n'a pas pris la parole sur ses réseaux.

Si Riolu a démenti les allégations faites, d’autres, en revanche, ont vendu la mèche, se sentant piégés. Techno par exemple, également bien positionné sur le leaderboard, a admis avoir fait tourner le jeu en slow motion, réglant le curseur entre 40% à 80% de la vitesse initiale. Sur Discord, il explique avoir triché pour rattraper le score de Riolu et reprendre sa place de recordman :

Comme de plus en plus de records mondiaux que j'avais réalisés étaient battus par lui et que je n’avais quasiment pas de chance ou de preuves, j'ai essayé de le battre avec ses propres méthodes.

L'aveu de Techno

Trackmania : Le plus gros scandale de triche de son histoire

En tout, sept personnes ont été pointées du doigt par la fine analyse de Wirtual et Donadigo, telles que les joueurs Neko ou Lanz qui sont eux aussi passés aux aveux ; il reste également Arti, vins et William_h_bonney, tous trois incriminés. Ces joueurs, pourtant bons dans leur “état naturel”, semblent se laisser guider par la volonté immorale d'atteindre plus vite le sommet, quitte à délaisser l'esprit de compétition. Pour prendre connaissance de l’étude menée par Wirtual et Donadigo dans le détail, vous pouvez consulter ce long rapport écrit mis à disposition. Wirtual a depuis invité Ubisoft Nadeo et le site communautaire Trackmania TMX à enquêter et à prendre "les mesures qu'ils jugent les plus appropriées."

Profil de Tiraxa,  Jeuxvideo.com
Par Tiraxa, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC Réflexion Course Focus Nadeo Ubisoft

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
earthwormjim357
earthwormjim357
MP
le 12 juin à 09:36

C’est devenu le cyclisme de l’esport Trackmania avec cette histoire… ils feraient mieux d’exclure et invalidés tous les records hors ligne

Lire la suite...
Awaikanmem
Awaikanmem
MP
le 12 juin à 03:36

C'est tellement révélateur de la personnalité d'un individu. Le fait de prendre du plaisir à être considéré comme le meilleur tout en sachant que ce n'est pas réellement le cas. Le fait que seul le résultat compte, peu importe le moyen pour y parvenir. La volonté d'atteindre un but mais uniquement pour la récompense qu'il offre, en se moquant que cela ne soit pas mérité et soit nuisible aux autres.

Oui je suis radical dans ma façon de juger les individus, et je pense que quelqu'un qui triche dans un jeu vidéo est une mauvaise personne dans l'absolu, pour toutes les raisons que je viens d'évoquer.

Lire la suite...
Commentaire édité 12 juin, 03:37 par Awaikanmem
mideity
mideity
MP
le 11 juin à 11:35

Riolu le tricheur, incroyable ! Ca ne m’a jamais effleuré l’esprit, on est sur un joueur connu en plus, tout jeux vidéos confondus.

Lire la suite...
Modemenu_noban
Modemenu_noban
MP
le 11 juin à 10:48

Cet article doit être vieux parce que depuis longtemps il y a un moteur anti triche sur tous les trackmania . Et CE ne fonctionne pas avec.
D'ailleurs le jeu est absent des principaux forum spécialisés à la triche et aux scripts dédiés

Lire la suite...
Modemenu_noban
Modemenu_noban
MP
le 11 juin à 10:28

Bien sûr que ça cheat dans trackmania, il suffit de passer 1 ou 2 heure sur une saison de circuit à la recherche de la courbe ultime pour s'en rendre compte.
Mais après tout qu'elle importance , le principal est de s'amuser et d'avoir du plaisir à jouer.
Et ça le jeu qui a le même gameplay depuis les années 2000 sait faire. M'en bat les co#illes des autres joueurs, le principal, c'est le fun

Lire la suite...
dricc1
dricc1
MP
le 11 juin à 10:13

C'est comme dans n'importe quel sport : Les tricheurs savent trés bien qu'ils finiront par se faire choper ... mais ils le font quand meme . L'enjeu est juste trop grand .

Lire la suite...
kidnoff
kidnoff
MP
le 11 juin à 09:00

Mais pourquoi tant de positif dans les commentaires tout d'un coup? Jv.com devra toujours faire publier leurs articles par des femmes....

Lire la suite...
rebellepleur
rebellepleur
MP
le 10 juin à 20:15

4 mois ferme.

Lire la suite...
paix-cul
paix-cul
MP
le 10 juin à 18:23

Mais :ouch:

C'est un bon article ? Wtf :ouch2:

Lire la suite...
The_Cidjay
The_Cidjay
MP
le 10 juin à 17:30

Super Article, long et complet ! punaise si ça pouvait être tous les jours comme ça !

Et les pros gamers qui se la raconte, c'est bon, je vois le genre... une vraie bande de clowns.
seul technoTm s'en sort avec les honneurs pour avoir un minimum d'honnêteté.

Lire la suite...
Top commentaires
KeromeJerviel
KeromeJerviel
MP
le 10 juin à 12:12

Pour le coup, voilà un excellent article digne de JVC.
Merci :ok:

Lire la suite...
Gunner31-2-
Gunner31-2-
MP
le 10 juin à 12:08

C'était plaisant de lire ce billet. Ça devient rare :)

Lire la suite...
TrackMania
PCDSWii
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Far Cry 6
07 oct. 2021
3
Battlefield 2042
22 oct. 2021
4
Elden Ring
21 janv. 2022
5
Starfield
11 nov. 2022