Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Ubisoft priorise son bilan carbone au-delà de la diversité de genre de ses équipes

News business Ubisoft priorise son bilan carbone au-delà de la diversité de genre de ses équipes

Après son bilan financier, Ubisoft dévoile un document de 31 pages détaillant les rémunérations de son conseil administratif. On y apprend aussi que l'entreprise priorise son bilan carbone au-delà de la diversité de ses équipes.

66 335 vues

Si la période des bilans financiers de l'année fiscale écoulée vient de se terminer, un autre bal continue : celui de la rémunération des dirigeants. De fait, chaque entreprise cotée en bourse a l'obligation de dévoiler la rémunération de ses PDG. Si l'on a appris il y a un mois le salaire astronomique du PDG d'Activision Blizzard Bobby Kotick, c'est aujourd'hui ceux des dirigeants d'Ubisoft qui sont mis en lumière. On y constate qu'Yves Guillemot a été rémunéré 1,03 millions d'euros cette année (salaire + bonus compris). C'est 21 fois de plus que la rémunération moyenne d'un employé, et 27 fois de plus que la rémunération médiane. À titre de comparaison, Bobby Kotick a touché l'année dernière 154,6 millions de dollars (126 millions d'euros) l'année dernière : c'est 1560 fois plus que la rémunération médiane d'un employé chez Blizzard.

Si ce document partage les salaires distribués, on en apprend plus sur les objectifs d'Ubisoft et sur les compensations versées en cas de réussite de ces objectifs. Ces rémunérations bonus sont "pensées pour encourager la bonne exécution du business plan chaque année". Il en existe deux types : l'une n'est versée qu'au PDG (Yves Guillemot) tandis que la deuxième est versée au PDG mais aussi aux Directeur Généraux.

Dans un premier temps donc, l'entreprise veut améliorer la qualité de vie au travail pour 2022. Une initiative qu'elle justifie par les événements de l'été dernier. En juin dernier, Libération publie une enquête révélant des affaires de harcèlement chez Ubisoft ainsi qu'une culture d'entreprise toxique. Le mois suivant, Serge Hascoët (chef créatif du groupe) et Cécile Cornet, présidente des ressources humaines monde furent renvoyés par Guillemot.

Le contexte social de l’été 2020 a mis en lumière l’importance de renforcer le respect et la qualité de vie des équipes au travail. Le Groupe a ainsi construit un plan d’action comprenant une série d’initiatives apportant une réponse concrète à la situation et lui permettant de garantir un environnement de travail plus inclusif pour tous les collaborateurs. Le Conseil a retenu un Indicateur permettant d’évaluer le déploiement de ce plan d’action, composé de 3 axes majeurs : l’écoute des équipes, la formation des managers et des salariés au “respect au travail” et l’évaluation des collaborateurs sur l’exemplarité de leur comportement.

Dans un second temps, on peut noter qu'il n'y aura plus de compensations concernant l'augmentation de la diversité de genre des équipes' : pour l'année fiscale 2022, elles seront attribuées en fonction des efforts fournis par l'entreprise pour être éco-responsable. De fait, Ubisoft estime avoir réalisé son objectif de 24% de femmes dans l'entreprise. Elle en comptait 22% en 2020 et indique avoir gagné 1.5 points durant l'année fiscale 2020-2021. Ubisoft a donc décidé deréduire son impact environnemental et veut atteindre la neutralité carbone d'ici 2030. Pour se faire, cinq axes d'action ont été soulevé par le conseil administratif :

  • Atteindre 100% d'énergies renouvelables (73.5% en 2020)
  • Diminuer les voyages d'affaires d'au moins 20% minimum
  • Augmenter la durée de vie de l'équipement technologique d'un ou deux ans et orienter les processus d’achat vers un approvisionnement plus faible en carbone
  • Rationaliser la consommation électrique d’Ubisoft en améliorant l’adaptation des sites aux nouveaux modes de travail
  • Atteindre 68% d'unités vendues au format digital (48% en 2019)

Néanmoins, un représentant d'Ubisoft a déclaré à Axios que "la diversité des genres restait une priorité" et que cette compensation bonus pourrait revenir en 2023.

Sources : Axios, Oscar Lemaire et Ubisoft

Profil de Charlanmhg,  Jeuxvideo.com
Par Charlanmhg, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
Ubisoft

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
fenomal
fenomal
MP
le 08 juin à 16:49

À défaut de faire de bon jeu...

Lire la suite...
SunokamiV3
SunokamiV3
MP
le 08 juin à 14:57

Plutôt que de focus sur l'inclusivité ils ne pourraient pas se remettre à faire des jeux avec une âme?

Lire la suite...
HassenIjou
HassenIjou
MP
le 08 juin à 14:53

c'est sur que le recyclage ils connaissent

Lire la suite...
Covid_21
Covid_21
MP
le 08 juin à 14:35

Il priorise le progressisme et la décadence a tout les niveaux. Que c'est triste de voir un studio, de surcroît d'origine française sombré dans cette decheance dans tout les domaines y compris maintenant l'imposture du réchauffement climatique

Lire la suite...
Pinkboy
Pinkboy
MP
le 08 juin à 13:50

Alors j'adore l'objectif d'augmenter les ventes digital. En fait c'est juste nous prendre pour de bon gros pigeons. Souvent tu paye aussi cher que la version physique. Mais tu n'a pas le fait de posséder le jeux et sans conter le reste qui coûte de l'argent auquel tu ne paye pas et pourtant le jeux reste au même prix. Le jeux en digital, tu paye les serveurs finis. En version physique, tu paye la boîte, le jeux (cartouche ou cd), le transport, le magasin qui va vendre le jeux... et pourtant même en supprimant tous ces frais annexes, il arrive encore à te faire payer le jeux plein tarif, pire encore il arrive que le jeux soit moins cher en physique.

Lire la suite...
Take-kun
Take-kun
MP
le 08 juin à 13:33

Prioriser la neutralité carbone, pour investir dans le blockchain et la crypto monnaie derrière.

Changez pas Ubi !

Lire la suite...
Gerboire
Gerboire
MP
le 08 juin à 13:29

"Ubisoft priorise son bilan carbone au-delà de la diversité de genre de ses équipes".

Donc une décision logique alors? La "diversité de genre" qui est un nom de code pour dire discrimination à l'encontre des hommes et des blancs ne devrait pas passer par des politiques de quota et d'action d'affirmative, qui encore une fois n'est que de la discrimination déguisée.

Mais bon, vu le passif de Ubisoft en matière de traitement des femmes qui bossent dans l'entreprise, c'est effectivement peut être mieux qu'ils évitent d'en embaucher plus tant que les tripoteurs et harceleurs sexuels y sont encore...

Lire la suite...
ArnaqueCov
ArnaqueCov
MP
le 08 juin à 13:25

Boycott produit Ubisoft, comme Netflix .
La majorité ont a marre
C'est fait

Lire la suite...
01-010
01-010
MP
le 08 juin à 13:19

C'est pas pour rien qu'ils ont un logo en forme de crotte

Lire la suite...
maggie-bol
maggie-bol
MP
le 08 juin à 12:57

ça devient du n'importe quoi ubisoft
surtout sur la série historique assassin's creed ou il préfère la propagande a la vérité historique
ou bien que les jeux soit conçu par une équipe au genre et croyance diverse , se sont les chrétiens qui sont les plus visé

Lire la suite...
Top commentaires
LeClownEcoPlus
LeClownEcoPlus
MP
le 08 juin à 11:36

Ubisoft qui depuis la génération PS4 / one est devenu l'éditeur le plus insipide, avide, générique de ces dernières années. Dîtes adieux à l'ancien Ubisoft avec de grands jeux (Splinter Cell, AC2, Prince of Persia, Rayman). Dîtes bonjour à des mondes ouvert litgh RPG éco plus, re skin à ne plus savoir qu'en faire. Un Game Design périmé remplis de micro transaction (Far Cry, Assassins Creed, Ghost Recon, Watch Dog etc).

Lire la suite...
ralongedualshok
ralongedualshok
MP
le 08 juin à 11:34

1 million par an c'est "20% de plus que la rémunération moyenne d'un employé??"
je postule direct chez ubisoft
(ou alors c'est plutot 20% de plus que les patrons du secteur?)

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Battlefield 2042
22 oct. 2021
3
Far Cry 6
07 oct. 2021
4
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022
5
Elden Ring
21 janv. 2022