Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

Twitch a 10 ans : De spin-off de Justin.TV à phénomène de société

News culture Twitch a 10 ans : De spin-off de Justin.TV à phénomène de société
,

Depuis sa naissance, Twitch s’est imposé comme une référence pour les amateurs de jeux vidéo. De plateforme niche à carrefour multiculturel, le site séduit aujourd’hui des secteurs variés, de la musique au sport, en passant par la politique. Officiellement lancé en version bêta publique le 6 juin 2011, il souffle aujourd’hui ses dix bougies.

10 852 vues

Twitch, plateforme de streaming iconique, célèbre ce dimanche ses dix années d'existence. L’occasion pour nous de revenir rapidement sur l'histoire de son succès. Avant d'être le site phare que l'on connaît tous, il n'était encore, lors de sa création, que le spin-off d'un autre terrain de diffusion en temps réel baptisé Justin.TV. Débutons donc par la genèse de cette grande aventure prolifique.

Justin.TV, la genèse

Inaugurée en 2007, la Justin TV était une plateforme vouée à diffuser le quotidien en direct du jeune entrepreneur américain Justin Kan ; Via une caméra placée sur sa tête et avec l’aide de trois associés, l’homme s'adonnait pleinement au concept encore naissant de “lifecasting”. Les curieux suivaient son train-train habituel, ses cours de danse, ses rencontres amicales, ou encore sa visite dans un centre de scientologie. Mais selon l’intéressé, le succès n’était pas forcément au rendez-vous. La recette s'enrichit et le site se lance alors dans le streaming participatif, qui parvient à séduire des broadcasters du monde entier. Des milliers de chaînes se décident à proposer leur propre contenu. Disponible dans 19 langues, visité par 30 millions de spectateurs mensuels, la plateforme s’impose comme la référence des vidéos live. En 2011, l’engouement prédominant pour les contenus liés aux jeux vidéo est incontestable. La Justin.TV y dédie alors un site à part : Twitch.tv, dont le nom puise son inspiration dans l’expression "twitch gameplay" ; celle-ci fait référence à un type de jeu qui requiert des réflexes rapides, à la façon d’un Pong. Sur Reddit, Kan développe : “J'ai également aimé l'association du nom à la "vitesse", qui correspondait, selon moi, au fait que nous étions une plateforme de vidéo en direct. Et j'ai vraiment apprécié le fait que nous puissions acheter twitchtv.com et twitch.tv à des prix raisonnables !

En 2014, Justin.tv n’est plus, de manière à concentrer les efforts sur son héritage. Sur Twitch, on compte alors près d’un million de diffuseurs de contenus. D’après Mike Maples Jr., spécialiste du capital-risque de Floodgate Capital, le succès rencontré par la start-up était une belle surprise : "Ils étaient Justin.tv pendant cinq ans avant que les jeux de Justin.tv ne décollent, et nous avons réalisé que c'était l'entreprise qu'il nous fallait" (Via The Verge). Un concept gagnant qui émerge de bonnes connaissances, mais aussi d’un bon timing :

Pour moi, ces résultats exponentiels se produisent lorsque vous avez de grands fondateurs avec une connaissance très spécifique et profonde du domaine d'un nouveau changement majeur qui est encore plus grand que l'entreprise. Twitter est apparu parce que tout le monde se connectait, que tout devenait mobile et que le web traversait cette nouvelle phase où il ne s'agissait plus seulement d'un endroit où l'on pouvait consulter des pages, mais d'une plateforme permettant de connecter les gens. Et ils étaient juste au bon endroit, au bon moment, au bon produit.

Les grandes compétitions de sport éléctronique trouvent aisément leur place sur Twitch. Aujourd’hui, on reconnaît à la plateforme toute une flopée de personnalités publiques, entre Gotaga, Squeezie, et ZeratoR localement, qui enregistrent chacun des millions d’abonnés avec qui ils discutent quotidiennement. On aime l'interactivité, les échanges et le côté intimiste, voire "niche", que permet le lieu. Publicités, sponsoring, abonnements à 4,99 euros (Twitch conservant une commission de 30 à 50%) ou dons permettent à certains vidéastes amateurs de faire de Twitch leur lieu de travail.Notons quand même que selon le site Twitch Tracker, 95 % des vidéos diffusées sont regardées par moins de 5 personnes seulement. Le site est accessible pour le plus grand nombre, mais difficilement fructueux pour tous.

Amazon rachète Twitch : l'écrasante domination

Dans la nuit du 25 au 26 août 2014, le public apprend le rachat de Twitch par Amazon pour près d’un milliard d’euros. Une opération effectuée à peine quelque temps après que la multinationale ne se lance dans la vente de jeux dématérialisés. Durant la même époque, il prend aussi le contrôle de Double Helix, le studio derrière Killer Instinct. Bref, Amazon démontre un intérêt grandissant pour le jeu vidéo. Dommage pour Google, qui lui aussi, convoitait la start-up florissante pour l’intégrer au colosse YouTube. Mais Justin Kan préfère l’indépendance conférée par Jeff Bezos. L’empire contre-attaque tout de même avec YouTube Gaming en 2015, qui peine à rivaliser pleinement malgré des chiffres plutôt satisfaisants, dernièrement propulsés par la crise sanitaire ; la branche vidéoludique de YouTube concentre 100 milliards d'heures de contenus visionnées en 2020, 10% étant détenus par les diffusions en direct. Globalement, le contenu "froid" reste l'atout du site.

Twitch a 10 ans : De spin-off de Justin.TV à phénomène de société
Ninja de retour sur Twitch en 2020

On peut aussi évoquer un autre concurrent, cette fois bien plus fébrile : la plateforme de streaming Beam rachetée par Microsoft en 2016, plus tard devenue Mixer. Elle arrive avec deux atouts censés la distinguer : une faible latence, et la possibilité pour les viewers d'interagir directement avec certains jeux streamés. Mais malgré le débauchage de la vedette de la scène Twitch Tyler "Ninja" Blevins pour une poignée de millions de dollars (on parle de près de 50 millions de dollars), le projet prend l’eau, faute d’audience entre autres. Aussi, la présence de grosse tête n’est pas suffisante pour rameuter les petits créateurs qui abondent du côté de Twitch et portent sa croissance. Celle de Mixer, entre avril 2019 et avril 2020, ne s’élève alors qu’à 0,2 %. La plateforme ferme ses portes le 22 juillet 2020, sans que Microsoft ne prenne la peine d'essayer de l’inclure à ses machines Xbox. Une décision soudaine forçant 5 millions de streamers actifs à trouver un nouveau foyer. La firme de Redmond tente un partenariat avec Facebook Gaming, branche streaming du réseau social, avec un accès garanti au statut monétisé de partenaire. Une stratégie qui réussit à convaincre Cory "KingGothalion", mais pas Ninja, ou Shroud, qui retournent au bercail Twitch à peine quelques semaines plus tard ; une destination de choix pour les rapatriés.

Twitch a 10 ans : De spin-off de Justin.TV à phénomène de société
Source : Streamlabs & Stream Hatchet

Tous les efforts sont vains : au troisième trimestre 2020, entre Facebook, YouTube Gaming Live et Twitch, à lui seul, ce dernier détient 91,1% du marché du streaming gaming (Cf. Streamlabs & Stream Hatchet) et signe une augmentation de 14,5% par rapport en trimestre précédent. Si son homologue chinois Huya explose les records d'audience dans sa région, à l'international, on ne parle bien que du petit protégé d'Amazon. 15 millions de visiteurs uniques s’y regroupent par jour. Rien qu’en France selon Selon Médiamétrie, 5 millions d’internautes s'y connectent au moins une fois par mois. Facebook et YouTube se partagent les miettes. Et durant le mois de janvier 2021, selon les données de StreamElements, Twitch comptabilise 2 milliards d'heures visionnées, contre 439 millions pour Facebook Gaming ; c'est un record absolu.

Une plateforme ouverte à tous ?

Au fil des années, les fidèles consommateurs de Twitch auront sans nul doute remarqué un vent de changement sur leur plateforme favorite, qui ne se cantonne plus seulement aux jeux vidéo. Et l'ouverture à d'autres thématiques se poursuit. D'après StreamElements, pas moins de 24 millions d'heures de musique ont été visionnées sur le site en janvier 2021, contre 4,6 millions en 2020. Le sport trouve aussi sa place, en dehors des compétitions eSport bien sûr, déjà bien intégrées. L’été 2020, une catégorie Sports s’ouvre justement à la NBA ou encore à l’UFC. La chaîne /TwitchSport est parallèlement inaugurée. Le streamer Ibai Llanos, principalement connu de son public espagnol, a récemment brisé son record personnel de viewers en diffusant un match de boxe entre personnalités publiques. La diffusion a atteint un pic de 1 538 645 spectateurs simultanés. Au mois de juillet, le site diffusera les Jeux Olympiques de Tokyo ; une retransmission qui sera notamment pigmentée de quelques activités interactives pour séduire le plus grand nombre.

Dernièrement, les chaînes de télévision ont décidé de se joindre à la fête. Un engagement encore récent que beaucoup pensent propulsé par un responsable : Samuel Etienne. Quelques mois plus tôt, celui que l’on connaît surtout pour être le présentateur de Questions pour un champion inaugurait sa chaîne Twitch avec l’aide du streamer Etoiles. Chaque matin, plus de 10.000 personnes se réunissaient pour une revue de presse ; le présentateur - qui a depuis mis l'activité en pause - sélectionnait quelques titres de journaux, et échangeait avec sa communauté sur l'actualité. France TV, porté par son protégé, décide alors de lancer fin janvier son propre live, consacré aux vaccins contre le Covid. L’échange enregistre un pic à 18 000 viewers, et se hisse Top 1 France. Un succès partiellement généré par le “FC Bienveillance”, le public d’Etienne. La machine est lancée : BFMTV emboîte le pas avec un premier live lui aussi focalisé sur le coronavirus, et cette fois animé par la cheffe du service santé Margaux de Frouville, forcée de gérer des hordes de troll et des centaines de messages haineux.

Twitch : Samuel Étienne et France Television, une réussite !

Twitch a 10 ans : De spin-off de Justin.TV à phénomène de société
Pour beaucoup, le monde de la TV et celui du live web ne font pas bon ménage ; pour cause, le premier ne serait pas apte à s'adapter au format plus intimiste qui est profitable au second. Si ces rendez-vous organisés par la télévision sont encore loin d’être réguliers, Arte est pour l’heure le plus consciencieux. Avec Jour de Play, la chaîne mise sur un concept qui semble pour certains plus approprié, conviant toutes les deux semaines streamers et autres experts du secteur vidéoludique à parler jeux vidéo. La formule, bien plus familière pour les consommateurs réguliers, repose ici moins sur une volonté de créer un canal de communication. Lors d’une Nuit de la Culture, en compagnie d’Etoiles, Samuel Etienne explique : Je pense que les passerelles entre la TV et Twitch vont rester petites, et que celles qui ne sont pas intéressantes ne vont pas marcher (...) France Télévisions n’a aucune envie d’envahir cette plateforme, mais de créer des petites passerelles, sur une émission. Mais la pilule passe d'autant moins quand la politique s’invite chez ce dernier. Les passages de François Hollande et, d’autant plus du Premier Ministre Jean Castex qui peine à dissimuler le travail organisé en amont sur son discours, divisent. Difficile, pour beaucoup, de voir leur terrain de jeu favori transformé en outil politique quand d'autres y voient plutôt une plateforme d'expression ouverte à tous.

Dérives et polémiques : rapide détour

Une plateforme de l'ampleur de Twitch peut difficilement perdurer sans quelques sujets polémiques ou dérives. Côté viewers, elle met par exemple en exergue le swatting, cette pratique qui consiste à faire intervenir la police au domicile d’un diffuseur pour le simple plaisir d’assister à une intervention armée. Une mésaventure déjà vécue par Bibix ou encore Sardoche. On distingue aussi le streamhack : des joueurs traqués in-game, pour être tué en chaîne. Côté streamers, les scandales se comptent à la pelle. On se rappelle en 2020 de ce Marseillais qui organisait des marathons caritatifs au nom de la lutte contre la sclérose en plaques pour finalement garder les dons pour lui. ANIS13K était parvenu à récolter pas moins de 10 000 euros avant qu’on ne découvre le pot aux roses en appelant un représentant de l’AFSEP, l’Association française des sclérosés en plaques. La chaîne a été fermée par la modération de Twitch pour cause de “violation des conditions générales d’utilisation et des indications à la communauté”.

Gaming caritatif : Comment s'assurer de la destination de nos dons ?

Si la décision de clôturer ce compte semble tout à fait légitime, la plateforme de diffusion se voit souvent épinglée par sa communauté pour des directives jugées injustes. Il y a encore quelques jours, des streamers ont reçu des avertissements de strike en cas d’utilisation illicite de musiques. "Nous avons récemment reçu un lot de notifications de retrait DMCA avec environ 1 000 réclamations individuelles d'éditeurs de musique", a déclaré Twitch dans un e-mail vendredi, adressé à un journaliste de The Verge. Des réclamations qui concernent des VOD, lors desquelles la plupart des streamers écoutent simplement de la musique de fond tout en jouant à des jeux vidéo. Une situation déjà survenu l’année passée, lorsque de nombreux streamers clamaient avoir manqué d’un préavis avant d'être brusquement bannis. Depuis quelques semaines, une autre polémique secoue la toile : celle des streamers et streameuses en maillot de bain. Une tenue normalement interdite par Twitch, sauf si on est dans une piscine ou à la plage. Certains s’affolent, mais “être jugé sexy par d'autres n'est pas contraire à nos règles” rétorque Twitch. Afin de mieux distinguer les contenus proposés, la plateforme propose une nouvelle catégorie déjà active : piscines, bains à remous et plage. Et d’ajouter à son audience à 80% composée d’hommes : “Twitch ne prendra pas de mesures coercitives contre les femmes, ou quiconque sur notre service, pour leur attractivité perçue”. Un an plus tôt durant l’été 2020, la plateforme bannit une flopée de créateurs - américains pour la plupart - accusés de harcèlement sexuel. Des mesures prises dans un climat particulier, alors que le géant Ubisoft est sous le feu d’accusations similaires. Au mois d’octobre, ce sont en revanche des employés de Twitch qui témoignent dans les colonnes de gamesindustry, dénonçant des faits de misogynie, racisme, transphobie perpétrés dans les locaux. Un comble.

Avec ou sans polémiques, le succès de Twitch est exponentiel, et ne cesse de s’ouvrir à de nouveaux horizons tout en conservant son statut de leader du gaming. Bientôt, Twitch se placera au cœur des annonces de juin effectuées en parallèle de l'E3. Twitch Gaming accueillera notamment le Summer Game Fest le 10 juin prochain, le Netflix Geeked du 7 au 11 juin (event dédié aux “émissions et films basés sur (nos) jeux préférés"), ou encore la conférence Xbox & Bethesda le 13 juin à 19 h. Une cérémonie de clôture est d’ailleurs prévue à cette date, lors de laquelle Twitch remettra trois emote Awards aux personnes ayant marqué l'événement.

Profil de Tiraxa,  Jeuxvideo.com
Par Tiraxa, Rédaction jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 07 juin à 16:20

La société du spectacle dans toute sa splendeur.
C'est une plateforme bidon pour jouer par procuration.

Quand un jeu multi n'est pas dans le top des classement Twitch certains PNJ descendent le jeu en le qualifiant de "Dead game" ou autres connerie du genre. D'autres jeux se font descendre car il n'ont pas leur fun a regarder alors que l'expérience de jeu n'a rien à voir.

Inshallah la faillite pour cette plateforme bidon.

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 07 juin à 12:13

C'est formidable Twitch, des chaînes putaclics à foison et des escrocs qui s'en mettent plein les poches en prenant les gens pour des cons. Un peu comme dans la vraie vie en somme.

Lire la suite...
batto59
batto59
MP
le 07 juin à 07:38

Je n'y vais presque plus sauf pour voir Mister MV un des très rare qui le mérite. Pour les conférence E3 aussi.

ça ne ressemble plus du tout a ce que j'ai connu au début malheureusement, c'est devenu du stream de tout et n'importe quoi au plus ridicule. Il est loin le temps où Twitch était une plate-forme only jeux vidéo.

Lire la suite...
Commentaire édité 07 juin, 07:39 par batto59
Pseudo supprimé
le 06 juin à 20:45

Ce qui me choque le plus sur twitch c'est les nanas quasi à poil dans un jacuzzi ou sur une plage qui font rien que s’exhiber retourne sur chat***ate bordel!

Lire la suite...
halastor
halastor
MP
le 06 juin à 19:22

maintenant trwitch c'est ban abusif (sans motif valable), tag et pro " machin trucs + " et fait une section hot tub streams , mais ca interdit de stream des jeux sexy et ban des artistes qui dessine.

Lire la suite...
Commentaire édité 06 juin, 19:24 par halastor
[Sussudio]
[Sussudio]
MP
le 06 juin à 19:10

Twitch, la plateforme des consommateurs qui regardent d'autres consommateurs consommer.

Lire la suite...
Pro-GDC
Pro-GDC
MP
le 06 juin à 18:41

Cet égout du Net :malade:

Lire la suite...
godsnow
godsnow
MP
le 06 juin à 18:30

2021
l'année de la déchéance
avec l'acceptation du "porn" érotique dans une section dédié, sans limite d'age ou tout autre limitation de la part de twitch.

une hérésie

Lire la suite...
Di4ntre
Di4ntre
MP
le 06 juin à 18:07

Utile lors des events et des tournois esports.
Pour le reste, on aime ou pas mais comparé aux autres réseaux sociaux je trouve ça moins pire que Tik tok sur le soft porn et il y a pas la toxicité de Twitter.

Lire la suite...
noctician
noctician
MP
le 06 juin à 16:56

je ne critique pas l'existence de Twich mais je n'ai jamais accroché au fait de regarder jouer les autres.

Lire la suite...
Top commentaires
Jean-Sauciflard
Jean-Sauciflard
MP
le 06 juin à 09:33

De spin off de Justin.tv à site de soft porn

Lire la suite...
PetitVendu
PetitVendu
MP
le 06 juin à 09:39

beurk… :malade:

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Battlefield 2042
22 oct. 2021
2
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022
3
Halo Infinite
4ème trimestre 2021
4
Elden Ring
21 janv. 2022
5
Forza Horizon 5
09 nov. 2021