CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Activision divise le salaire de son PDG Bobby Kotick par deux (mais il est toujours millionnaire)
Profil de Damien-Scaletta,  Jeuxvideo.com
Damien-Scaletta - Rédaction jeuxvideo.com

Bobby Kotick, le PDG d'Activision-Blizzard, est de ces dirigeants qui n'ont pas toujours eu une image positive ces dernières années ! Le dirigeant a en effet été accusé plusieurs fois d'être "surpayé", quand ses employés se faisaient licencier.

Activision divise le salaire de son PDG Bobby Kotick par deux (mais il est toujours millionnaire)
99 453 vues

Nous vous en avons déjà parlé plusieurs fois sur jeuxvideo.com, CtW Investment Group, un groupe d'investisseurs qui dénonce les comportements irresponsables et non-éthiques à la tête des entreprises, a épinglé plusieurs fois Bobby Kotick. En 2020, CtW alertait les organismes de contrôle et les investisseurs, en les sommant de ne plus laisser Activision-Blizzard et ses actionnaires décider seuls de la rémunération de son directeur général. A l'époque, ils comparaient déjà les 40 000 dollars annuels moyens d'un développeur en Californie aux 96,5 millions de dollars gagnés par Kotick en quatre ans, uniquement en salaire.

En mars 2021, Activision-Blizzard a licencié 190 employés du groupe, dont certains travaillaient chez King.com (qui rapporte pourtant énormément à Activision). Auparavant, 800 personnes avaient été licenciées en 2019 parmi l'effectif total de l'éditeur, puis 400 de plus rien qu'en fermant les locaux de Versailles en 2020. Après la vague de licenciement de mars 2021, CtW avait à nouveau alerté l'opinion : grâce à la hausse du court de l'action d'Activision durant le confinement, Bobby Kotick était sur le point de toucher 200 millions de dollars grâce à une prime "d'incitation à la création de valeur actionnariale". CtW déclarait, par le biais de Michael Varnier son directeur de la rechercher sur la rémunération des dirigeants : "Comme nous l'avons déclaré l'année dernière et continuons à l'affirmer, 'cette réussite ne justifie pas à elle seule une rémunération aussi importante''' pour le PDG"''.

Il semble que CtW ait été entendu, mais également que Bobby Kotick n'ait pas trop à craindre de son avenir financier. Après trente ans à la tête d'Activision, il touchait 20 millions de dollars en stock-options et actions chaque année. Son salaire lui, était de 1,75 millions de dollars par an, sans tous les bonus qu'il était en droit de toucher à travers différentes clauses. D'après la SEC (U.S. Securities and Exchange Commission), Kotick vient d'être prolongé deux ans (jusqu'en mars 2023) par ses actionnaires, mais a vu sa paie bien réduite. Il ne pourra plus toucher son bonus d'incitation de 200 millions de dollars durant cette période. Il percevra 875 000 dollars annuels, soit la moitié de son salaire de base. Sa prime annuelle est aussi réduite de moitié, basée sur les performances de l'entreprise, mais plafonnée à 200 % de son nouveau salaire "réduit".

Tout cela représente effectivement des réductions importantes de revenus, mais il ne faut pas oublier que Bobby Kotick détient toujours 4,8 millions d'actions Activision, d'une valeur individuelle de 92 $. Le document de la SEC rappelle tout de même que Bobby Kotick a rapporté beaucoup d'argent à l'éditeur et ses actionnaires. En trente ans de service, il a fait grimper l'action d'Activision de 8100 %. La capitalisation boursière d'Activision est en effet passée de 10 millions de dollars à 70 milliards.

Rendez-vous en mars 2023 pour voir si Bobby Kotick sera à nouveau prolongé, combien il aura finalement réellement touché, et si Activision-Blizzard a réduit son nombre de licenciements par an durant cette période.

A lire aussi :

Activision Blizzard Entertainment Activision Blizzard
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
nex57 nex57
MP
Niveau 54
le 01 mai 2021 à 08:15

Oscar Lemaire avait fait un graphe entre le salaire de Kotick et le coût des employés licenciés sur la même période, c'était édifiant...

Bref, une bonne nouvelle, un tel salaire est totalement injustifiable surtout quand il est alimenté par des destructions d'emplois et une probable fragilisation de la société.

Lire la suite...
Commentaire édité 01 mai 2021, 08:16 par nex57
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
The Legend of Zelda : Echoes of Wisdom
26 sept. 2024
La vidéo du moment