Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Showcase Oculus : quels enjeux pour le leader de la réalité virtuelle ?

News hardware Showcase Oculus : quels enjeux pour le leader de la réalité virtuelle ?
,

La réalité virtuelle a toujours été un peu à part dans le paysage vidéoludique. De simple utopie, la technologie est devenue réalité et s'est peaufinée avec le temps, mais peine encore à sortir de sa niche, dans laquelle elle est toutefois confortablement installée. Cependant Oculus, l'un des acteurs majeurs de cette nouvelle manière d'aborder le jeu vidéo, a choisi cette année de tenir le 21 avril prochain un showcase entièrement dédié à son catalogue.

30 388 vues

La nécessité de repenser sa communication

Depuis l'apparition de l'épidémie de Covid 19, la face du monde a changé, et l'industrie du jeu vidéo n'a pas été épargnée par la nécessité de repenser ses acquis, pour s'adapter aux nouvelles contraintes que la crise sanitaire a créées. Entre autres événements notables, l'annulation l'an passé de l'E3 a bouleversé le calendrier de communication des éditeurs, qui ont sans doute aussi vu là une belle opportunité de choisir le moment qu'ils jugeaient le plus approprié pour présenter leur catalogue à venir. En plus de s'affranchir des coûts exorbitants qu'implique la présence d'un stand massif dans les allées du Convention Center, les différents acteurs de l'industrie ont également eu plus de souplesse dans leur communication, dont les dates n'étaient plus dictées par ce que l'on appelle encore la grand-messe du jeu vidéo.

Showcase Oculus : quels enjeux pour le leader de la réalité virtuelle ?

Au milieu des traditionnelles conférences éditeurs et constructeurs se trouvait Oculus et d'une manière plus générale la réalité virtuelle. Jusqu'à présent, cette technologie, qui ne compte finalement pas tant de représentants différents que cela, était plutôt considérée comme une parenthèse au milieu d'un déluge d'annonces que comme une plate-forme de jeu à part entière. Le PC Gaming Show était naturellement le plus enclin à présenter les différentes sorties d'Oculus et de certains de ses concurrents, mais globalement, difficile de ne pas voir en l'absence d'une conférence en bonne et due forme en manque d'intérêt pour la réalité virtuelle qui, reconnaissons-le a longtemps été cantonnée à des notions d'encombrement, d'isolement et d'expériences courtes et souvent inégales.

Une gamme de produits prête à une plus grande exposition

Malgré tout, et si cette perception persiste chez de nombreuses personnes n'ayant jamais eu l'occasion de tester la VR dans ses itérations les plus récentes, les jeux dédiés à cette technologie ont considérablement progressé. Les casques, de leur côté, affichent pour certains un tarif abordable et le chef de file en la matière est incontestablement Oculus, qui a décliné de nombreuses fois sa gamme de casques pour la rendre de plus en plus performante. De l'encombrant appareil, emmêlé dans de nombreux fils, l'Oculus Rift et ses multiples variantes a simplifié son utilisation, sa mise en place et largement réduit ses coûts, l'appareil étant aujourd'hui facturé 400 € pour une version de plus en plus au point. Depuis peu, et c'était sans aucun doute ce que de nombreux consommateurs attendaient, une version autonome du casque a débarqué sur le marché. Si ce casque sans fil ne permet pas de faire tourner les jeux les plus gourmands, la plupart des titres les plus populaires avaient cependant trouvé leur place dans son catalogue et, mieux encore, cet Oculus Quest pouvait afficher se hisser à hauteur des performances qu'un Rift à l'aide d'un simple câble relié à un PC.

Showcase Oculus : quels enjeux pour le leader de la réalité virtuelle ?Showcase Oculus : quels enjeux pour le leader de la réalité virtuelle ?

La grande popularité de ce casque a conforté Oculus dans sa position de leader sur le marché de la réalité virtuelle et les utilisateurs sont de moins en moins frileux à l'idée de se lancer dans l'acquisition d'un appareil de ce type, la plupart des contraintes de la VR – encombrement, nécessité d'un PC solide - ayant été largement gommées au fil du temps. Cette position dominante d'Oculus l'a sans aucun doute conduit à chercher à voler de ses propres ailes et, là où l'E3 est menacé dans sa forme traditionnelle, même si un événement en ligne sera organisé pour l'occasion, Oculus a sans doute vu une opportunité de tirer la couverture à lui en proposant un Showcase, qui se tiendra le 21 avril prochain. Facebook, qui détient la marque, a d'ailleurs laissé entrevoir la teneur du programme : Lone Echo II, Star Wars : Tales from the Galaxy's Edge ou encore l'éreintant Pistol Whip passeront donc une tête au cours de la conférence, tandis que des annonces de Ready at Dawn ou de Cloudhead Games se tiendront dans le cadre de l'événement, qui sera aussi l'occasion de voir du gameplay de jeux qui n'ont pas encore été annoncés.

La carte Resident Evil 4 : un atout majeur

Et si l'on pourrait penser que ce qu'il manquait à la réalité virtuelle pour décoller, c'était une licence de renom exclusivement dédiée à cette technologie, Oculus vient de combler cette carence. Half-Life : Alyx l'a prouvé : si l'on pouvait entendre la légitime grogne des fans du fait du voir revenir une licence culte uniquement en VR, les ventes d'appareils ont tout simplement explosé suite à l'annonce du jeu. Oculus a de son côté choisi une autre franchise de poids avec Resident Evil, dont le remake de l'épisode 4 sortira sur l'Oculus Quest 2 et dont plus de détails seront dévoilés dans le cadre de la conférence de la semaine prochaine. Si certes, il ne s'agit pas là d'un nouvel opus de la célèbre franchise, cela reste cependant un portage remanié de l'un des épisodes les plus populaires de Resident Evil, à même de séduire ses fans inconditionnels, de quoi au minimum les inviter plus fermement à visionner la conférence du 21 avril et, pourquoi pas, enfin investir dans un Quest 2. La présence d'un RE sur le casque d'Oculus n'est d'ailleurs pas innocente : Resident Evil VII avait prouvé que la VR était une option viable qui ne dénaturait en aucun cas l'expérience, et le public ayant été enthousiasmé par le PS VR pourrait bien se laisser tenter par l'acquisition d'un casque plus performant, afin de retrouver leur licence fétiche sous un nouveau jour.

Resident Evil 4 en VR avec l'Oculus Quest 2

Le risque d'une conférence par des initiés pour des initiés

Showcase Oculus : quels enjeux pour le leader de la réalité virtuelle ?

La nouvelle est donc plutôt bonne pour les utilisateurs du casque, qui pourront avoir une meilleure visibilité sur les titres qui rejoindront le catalogue de l'appareil. Mais plutôt que de conquérir un public déjà acquis à sa cause, les possesseurs d'un casque n'étant clairement plus à convaincre de la qualité actuelle du jeu en réalité virtuelle, ce showcase pourrait aussi être l'occasion de parler à une nouvelle audience, à un public au moins curieux à défaut d'être totalement conquis. Si Oculus parvient à prouver que son catalogue est suffisamment attractif et que ses appareils sont aussi abordables qu'efficaces et peu encombrants, il pourra conserver son statut de chef de file du marché tout en attirant dans son giron de nouveaux consommateurs. Il montre, par la présence de ce showcase, qu'il est un constructeur sur lequel les joueurs peuvent compter,

Cependant, et c'est là l'épineuse situation de tout appareil de réalité virtuelle, difficile d'imaginer qu'un public désintéressé de base par la VR se donne la peine d'honorer le rendez-vous fixé par Oculus. Là où les jeux dédiés à la réalité virtuelle pouvaient profiter d'une vraie visibilité dans le cadre des conférences E3, très médiatisées, un événement consacré à la gamme Oculus aura aussi pour effet pervers de le conforter dans sa niche d'initiés. L'exposition sera moindre et le retentissement des annonces également, et le risque d'un showcase pour les fans est de réduire la portée que pouvait avoir une présentation diluée dans un événement à l'audience plus marquée.

La présence d'un showcase Oculus est donc à double tranchant. D'un côté, il montre la volonté d'Oculus de s'affirmer comme un acteur incontournable du gaming et pourra profiter de prendre le temps de dévoiler au public les charmes du jeu en VR. De l'autre, le risque de passer à côté d'une audience pas nécessairement enthousiaste de base, mais qui aurait pu montrer un intérêt pour les jeux VR dans le cadre de conférences plus généralistes est plus important que jamais. Quoi qu'il en soit, le constructeur nous donne rendez-vous le 21 avril prochain, ce qui nous permettra de savoir quelles cartes Oculus entend jouer pour conforter son statut de leader du marché complexe du jeu en réalité virtuelle.

Profil de [87],  Jeuxvideo.com
Par [87], Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
panzernecro
panzernecro
MP
le 19 avr. à 09:24

Du mal à justifier l achat d un casque à 400 euros uniquement pour quelques exclusivités et en plus il faut un pc de bon niveau pour y jouer alors qu à côté de cela on a un casque, certes moins performant, mais aussi nettement moins cher pour 100 euros en occasion et sur un support accessible à un plus grand nombre de personnes vu que quasiment tous le monde a une ps4 même fat pour faire tourner les jeux vr.

Lire la suite...
Commentaire édité 19 avr., 09:27 par panzernecro
vraddict30
vraddict30
MP
le 18 avr. à 21:03

Oculus , facebook ... non merci !!! Le PSVR 2 plutôt !!!

Lire la suite...
LeMonstrePS2
LeMonstrePS2
MP
le 18 avr. à 13:59

le 16 avr. à 19:50 :
leader ?
ceux qui vendent le plus de casque c'est sony
sony 5 millions https://www.realite-virtuelle.com/playstation-vr-5-milllions-ventes/
oculus 1 millions https://www.realitevirtuelle.com/oculus-quest-2-1-million/#:~:text=Rappelons%20que%20le%20casque%20VR,huit%20mois%20apr%C3%A8s%20son%20lancement. :(

LeTeuteuPS4 le retour.
Bordel comparé un casque qui a 5 ans et un autre qui a 3 mois. :rire:

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 18 avr. à 12:17

Pour l'instant, les limitations techniques empêchent la VR de devenir un élément incontournable du jeu vidéo.

Lire la suite...
halcyon2002
halcyon2002
MP
le 18 avr. à 08:36

ET la 3ème catégorie c'est la base de tous ceux qui se sont fait enflés par facebook ;
- possesseurs d'oculus go
- du rift-s
- du quest 1
- et de la base PC VR à qui facebook leur à envoyer le message à fonds à fonds à fonds dans ton Q...est 2 !
Perso après 4 ans de VR et le tournant effectué par le rachat d'Oculus par facebook en misant tout sur le quest 2 et ses limitations techniques, ben la VR Zuckerberg j'en veux plus !
J'ai pas acheté un seul truc sur la boutique PC d'oculus depuis azgard wrath et je n'achèterai rien sur la boutique du quéquette 2 !

J'espère que le psvr 2 et la ps5 permettront d'avoir des jeux plus proche de AAA que ce qu'est devenu la vision fesse-bouc- ocoulousse !

Lire la suite...
Commentaire édité 18 avr., 08:41 par halcyon2002
Francothebanned
Francothebanned
MP
le 18 avr. à 00:27

Avec la nouvelle mise à jour qui permet le 120Hz + Streaming sans fil.
Ce qu'il faut vraiment pour le Quest 3 c'est intégrer un FoV plus large à 150° minimum + du Eye Tracking.

Avec ça le casque sera imbattable et la VR pourra vraiment se démocratiser.

Et côté Dev faut que les mecs se bougent à optimiser leur jeux et mettre aussi du DLSS.

Lire la suite...
Commentaire édité 18 avr., 00:28 par Francothebanned
baton2joie
baton2joie
MP
le 17 avr. à 17:15

ce qui fait du QUEST2 un must-have c'est :
- jouer sans fil
- la définition de l'écran (même en LCD au top)
- la possibilité de le brancher à un PC fil/sans-fil
- un catalogue de jeux solide
- et le prix

après les écrans OLED, c'est peutêtre mieux que LCD
mais ils ont leurs défauts aussi :
- effet Mura
- effet Blur
- dalle PenTile
- noir/contrast mieux que LCD, mais en tout cas pas de quoi y voir une énorme différence, et pas aux standards des écrans OLED TV

Lire la suite...
Ludostrig
Ludostrig
MP
le 17 avr. à 16:54

reste encore et toujours le principal probleme pour moi (encombrement prix et tout ca n'a jamais ete le souci majeur pour moi et beaucoup d'autres...)

30Min de VR, c'est surtout 1h de nausees derrieres dont le premieres 15min vraiment a retenir de gerber... C'est juste pas faisable physiquement pour moi dans la majorite des jeux (certains sont moins dur bizarrement comme les jeux de courses auto). C'est dommage, je meurs d'envoie de me mettre vraiment a la VR mais impossible

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 17 avr. à 13:24

Pour ceux qui hésitent encore, patientez. J'ai renvoyé mon Quest 2 car ce n'est pas encore ça. Rien que le remplacement du oled par du led pour baisser les coûts est très décevant et gâche vraiment l'expérience. Le plus flagrant, le noir est gris souris. Je vous laisse imaginer dans les environnements sombres et ça concerne tous les jeux que j'ai pris avec le casque : Walking Dead, Half Life et Vador Immortal pour ne citez qu'eux. Resident Evil 2 aura droit à la même chose puisque le jeu a beaucoup de séquences sombres. Certes le choix de l'écran permet de baisser le coût de production et donc le prix de vente, mais ça impacte tellement l'expérience que c'est une erreur du point de vue joueur. Mais du point de vue Facebook c'est hyper rentable car ils en ont vendu beaucoup grâce au prix attractif. Par contre pour des jeux colorés, c'est clairement le meilleur casque du marché niveau rapport qualité/prix et facilité d'utilisation. Il faut acheter le câble en plus pour le PC, mais au moins on a là un casque autonome compatible avec les bibliothéques PC, et ça c'est génial. A noter que le poids du casque n'est pas anodin et qu'après une session de 45 minutes le soir, on est épuisé, mais pas en bien. Niveau cervical, cérébral, visuel, ce n'est pas terrible. Personnellement j'attends la génération suivante sur PC, et le PSVR2 sur console qui va être génial et plug-and-play (le Quest 2 est un peu pénible à installer, il faut un compte Facebook, une appli téléphone etc). Et Xbox proposera aussi peut-être une solution VR sur cette gen, ça serait pas mal pour les joueurs. Voila, si ça peut aider.

Lire la suite...
chopsuey3
chopsuey3
MP
le 17 avr. à 13:19

Le quest est en train de pourrir le monde de la Vr
L'avenir se sera les casques autonomes.
Ah tu as acheté le quest 1 sorti en 2019 ? oh ben maintenant il faut acheter le quest 2 si tu veux jouer au nouveaux jeux vr et tu feras la même chose quand le quest 3 sortira :)

Les jeux se vendent 10x plus sur quest que sur pc, les développeurs vont donc privilégier cette plateforme et adapter ensuite les jeux sur pc (ou pas, il y aura de plus en plus d'exclus quest) en augmentant juste quelques paramètres graphiques (ou pas)

Le quest est en réalité rien de plus qu'un smartphone en terme de puissance il faut pas l'oublier, le cross plateforme va forcément baisser le niveau de la vr pc, il suffit de regarder ce qu'il s'est passé avec onward.
Onward a reçut une "mise à jour" pour être cross plateforme.. je vous laisse admirer l'étendu des dégâts de cette "mise à jour": https://www.youtube.com/watch?v=TVgxk0ytTyI&t=1s
Oui oui c'est infâme :)
Onward est un "vieux" jeu vr bien implanté avec une communauté, c'était un peu le arma 3 de la vr.. pourtant les développeurs ont décidés de tout foutre en l'air et de chier sur la communauté existante pour que Timéo puisse y jouer lui aussi sur son quest 2 reçut à noël par papa et maman :)
Alors imaginez maintenant la mentalité des studios qui sont en train de développer les prochains jeux vr, ce sera bien plus simple de partir directement sur un développement pour le quest.
Mais on peut faire une croix sur les AAA et les jeux ambitieux.. C'est un peu comme si on imaginait que gta 6 serait d'abord développé pour sortir sur smartphone puis amélioré pour sortir sur pc et consoles, ce serait forcément médiocre, l'écart de puissance est trop grand et des concessions sur les technologies utilisés devront être faites.

"oui mais ça démocratise la vr https://image.noelshack.com/fichiers/2018/12/2/1521546271-feelsdumb.png "

Ça démocratise la vr pour casu qui n'achèteront jamais un pc gamer, c'est comme dire que les smartphones ont démocratisés le jeux vidéos avec candy crush..
La vr commençait à sortir de sa boucle de mini jeux bidons avec la venu d'un vrais AAA half life alyx.. et on va y retourner.
Mon seul espoir maintenant c'est les jeux classiques avec une compatibilité vr.

Lire la suite...
Commentaire édité 17 avr., 13:23 par chopsuey3
Top commentaires
shkop60
shkop60
MP
le 16 avr. à 19:32

depuis que jai mon quest 2 je ne jou plus qu'a ca, les jeux flat sont devenu insipides :(

Lire la suite...
zazel_vr
zazel_vr
MP
le 16 avr. à 19:48

Lone echo II et RE4 !
bon ça remplit pas une année mais c'est cool comme annonce si on oubli le côté exclus qui vient ternir un peu le tableau ^^

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Biomutant
25 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Battlefield (2021)
2021
4
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021
5
Diablo II : Resurrected
2021