Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?

Chargement du lecteur vidéo...
News culture House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?

Cela fait désormais deux ans que les amoureux de complots en cascade et de distorsion spatio-temporelle n’ont pas eu leur dose de morts soudaines. L’attente est désormais quasiment terminée avec l’arrivée prochaine d’un ambitieux spin-off de, vous l’avez deviné, Game of Thrones.

21 560 vues
House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?

L’univers dépeint dans la partie fantasy des écrits de George R.R. Martin - l’écrivain ayant également des écrits plus orientés science-fiction accrochés à son trousseau - réagit comme le nôtre, mu par une expansion constante. Une sorte de puit sans fond à la Tolkien dont il semble possible de retirer de la matière à adaptations et continuations pendant encore des décennies. Car si le grand public est en majeure partie au fait de la lignée A Song of Ice and Fire (Game of Thrones), les histoires d’Essos, Westeros et autres terres infusées de magie ne se limitent pas à cette fresque. Entre les nouvelles, les courts romans et les “chroniques”, c’est au moins l’équivalent aux gros tomes de la série principale (en termes de volume) qui est raconté depuis des années. Devant le succès de la série produite par HBO entre 2011 et 2019, la puissante chaîne payante américaine n’allait pas abandonner les contes de R.R. Martin au seul domaine littéraire. Davantage que de savoir si ce genre de projet allait devenir une réalité, la question de fond était de définir quel arc creuser.

House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?

Après plusieurs propositions, dont le fameux cycle The Long Night évoquant la naissance des Marcheurs Blancs et l’érection du Mur plusieurs milliers d’années avant GoT, les annulations en cascade se succèdent et, comme dans toute lutte de pouvoir, ne reste qu’un prétendant. Tout du moins un dont l’arrivée prochaine prend la forme d’un fait, tant gravitent dans l’ombre d’innombrables rumeurs et envies, laissant penser à tout un chapelet de nouveaux projets en réflexion. L’heureux élu est donc House of the Dragon, prévu pour une diffusion dès 2022, avec un début de production dès le mois d’avril prochain, comme le soulignait Casey Bloys - directeur des programmes chez HBO - durant l’une des habituelles conférences de presse organisées en hiver par la TCA (Television Critics Academy), cette fois à distance. La démarche peut sembler rapide, presque empressée, mais il est important de noter que cette future série en 10 épisodes dispose d’un atout : contrairement à The Long Night qui manquait d’appuis narratifs directement créés par Martin, House of the Dragon pousse sur un terreau autrement plus fertile.

Vouivre ou laisser mourir

House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?

Cette source n’est autre que la longue histoire des Targaryens narrée dans le roman Fire & Blood (738 pages), publié en France en deux tomes sous le nom de “Feu et Sang”. Première partie d’un tour d’horizon complet de la dynastie des rois amateurs de dragons, le livre s’étend de la prise de pouvoir d’Aegon I Targaryen sur Westeros en l’an -2 avant la Conquête (qu’il mènera) jusqu’à la prise de pouvoir d’Aegon III et sa régence aux alentours de l’année 135 après ladite Conquête. Sachant que les évènements de la série principale GoT débutent eux en 298. Plus d’un siècle d’histoire condensé donc, avec son lot de batailles épiques et le développement de toute une société, qui se révèle donc complexe à adapter sous la forme d’une série. Certes, ce récit comporte moins de pages que A Song of Ice and Fire, mais la densité d’informations est telle que créer un show digeste peut vite devenir une gageure. Il ne serait alors pas étonnant que HBO définisse soit une période précise de cette ode Targaryenne, soit opère une sorte d’hybridation, afin de rester didactique.

House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?

Entendre par là un épisode introductif sous la forme d’un résumé des premières années, avant d’enchaîner sur sa sélection. D’autant que la présence d’un archimestre en tant que conteur (Gyldayn) permet un résumé intradiégétique, cassant donc le côté parfois un peu mécanique du procédé. La logique voudrait que la série se concentre sur l’épisode le plus glaçant de l’histoire des descendants de Valyria, à savoir la Danse des Dragons, guerre intestine de deux ans. Bien sûr, les racines de cette colère s’étendent plus en amont, mais le coeur du drame prend place durant cette période où deux branches issues du défunt roi Viserys Ier Targaryen - sa fille Rhaenyra et sa seconde femme Alicent Hightower - s’affrontent pour définir qui va s’emparer du trône : les Noirs d’un côté et les Verts de l’autre.

Targaryen à perdre

House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?
Illustration de Doug Wheatley

Deux années de trahisons, de fines tactiques, de passion et de guerres civiles qui vont voir disparaître parmi les plus glorieux représentants de célèbres familles et surtout la majorité des dragons encore vivants. La Danse des Dragons de Fire & Blood est une passionnante chronique d’une décadence, la fin d’une époque et des mythes. Que l’on peut rapprocher en un sens de la dernière saison de la série Game of Thrones où, là aussi, les croyances et la fantaisie arrivaient à leur crépuscule. Selon les dernières annonces relatives à House of the Dragon, il semble fort heureusement de plus en plus évident que c’est bien cet arc qui sera développé. L’indice le plus fort se trouve au meilleur endroit possible, dans les paroles de George R.R. Martin. Celui que l’on nomme depuis longtemps par le sobriquet de “termine ce tome 6” a en effet communiqué sur son blog personnel en octobre 2019 - à l’annonce officielle de la création du projet House of Dragons - un élément important. Expliquant qu’il a pitché l’idée à HBO au moment où cette dernière cherchait un successeur à GoT, Martin précise vers quelles oeuvres se tourner pour savoir à peu près de quoi va traiter la série. Bien évidemment Fire & Blood, mais également deux recueils de nouvelles aux nombreux auteurs édités en collaboration avec Gardner Dozois : Dangerous Women et Rogue (Vauriens en version française). Deux histoires sont issues de Martin : La Princesse et la Reine dans le premier, Le Prince Vaurien dans le second.

House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?

Leurs similitudes ? Évoquer chacune le destin de grandes figures de la Danse des Dragons, avant de se voir développées dans Fire & Blood. D’un côté la rivalité entre Alicent et Rhaenyra, de l’autre les performances guerrières de Daemon Targaryen, frère de Viserys. De quoi appuyer avec force le choix de ce conflit familial comme toile de fond. D’autant que le casting corrobore cette piste. En effet, l’acteur Paddy Considine (Hot Fuzz, La Mort de Staline) a été choisi pour incarner le débonnaire Viserys, impliquant de fait au moins un rappel des faits, au plus une première saison centrée sur les prémices du drame. Continuité évidente, Emma D'Arcy (Astrid dans l’excellente série Truth Seekers) et Matt Smith (Doctor Who) endossent eux respectivement les rôles de la tempétueuse princesse Rhaenyra et du sauvage Daemon.

Frousse of the Dragons

House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?
Illustration de Gary Gianni pour Fire & Blood

Côté régence, Otto Hightower - ancienne Main du Roi de Viserys - prendra les traits de Rhys Ifans (Elementary, Good Morning England), tandis que sa fille, la redoutable reine Alicent bénéficiera du jeu d’Olivia Cooke (Bates Motel, Ready Player One). Elle devra faire face à la puissante maison Velaryon, elle aussi originaire de l’ancienne Valyria. Proche des Noirs et donc de la princesse, cette famille est célèbre pour ses talents de navigation. Notamment ses grands représentants que sont Lord Corlys Velaryon, incarné par Steve Toussaint (Prince of Persia, Pine Gap) et sa femme, Rhaenys, dont c’est Eve Best (Nurse Jackie, Le Discours d’un Roi) qui enfilera le costume. Enfin, toujours dans la confirmation de cette fameuse Danse des Dragons, apparaîtra la mystérieuse Mysaria (Lady Misère), amante de Daemon Targaryen et bien plus puissante qu’elle le laisse penser, disséminant son influence dans les rues de Port-Réal. C’est l’actrice Sonoya Mizuno (Devs, Ex Machina) qui se chargera de lui donner toute la malice nécessaire. Un casting de choix donc, mais qui n’irait pas très loin sans showrunners et réalisateurs : point de Benioff et Weiss cette fois-ci, sans doute pour le plaisir des déçus de la fin de Game of Thrones. Le nouveau conteur des récits de R.R. Martin (supervisant l’adaptation) n’est autre que Ryan J. Condal dont le principal fait d’arme dans le mode du serial réside dans la création de la fort sympathique série de science-fiction Colony.

House of the Dragon : qu’attendre de la préquelle de Game of Thrones ?

Il sera accompagné - entre autres - dans sa tâche d’adaptation/réalisation par le talentueux Miguel Sapochnik, dont les fulgurances sur plusieurs épisodes majeurs de GoT résonnent encore (La Bataille des Bâtards notamment). Également producteur exécutif, ce dernier partage le poste avec Vince Gerardis (au même rôle sur Game of Thrones) et Sara Hess (Orange is the New Black). Que les mélomanes ne se sentent pas lésés, Ramin Djawadi (Westworld, Pacific Rim) se voit une nouvelle fois chargé de mettre cet univers en musique afin de conserver un lien artistique, sans doute déjà préparé à livrer des pièces aussi sublimes que le fameux morceau Light of the Seven de la saison 6 de GoT.

Sur le papier, que ce soit le casting ou le contexte choisi, la proposition de HBO charme. Concentré de complots et de tragédies encore plus viscéraux que ceux de A Song of Ice and Fire, Fire & Blood devrait donc, dans sa version House of the Dragon, créer une nouvelle fois des débats enflammés et des crises d'angoisse devant l’écran. Même si, avouons-le, personne ne détrônera Cersei. Réponse donc d'ici quelques mois.

Profil de K-i-l-l-y,  Jeuxvideo.com
Par K-i-l-l-y, Rédaction jeuxvideo.com
MP
Heroic Fantasy Moyen-Age Dragons

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
-FF-
-FF-
MP
le 09 mars à 10:06

Qu’attendre si c'est aussi peu interessant que les premières saisons de GoT? Rien...

Lire la suite...
Commentaire édité 09 mars, 10:06 par -FF-
goinghawk
goinghawk
MP
le 09 mars à 08:16

Si je veux un avis sur une serie/film je vais sur un site spécialisé la dedans.

Jeuxvideo.com :hap:

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 08 mars à 12:24

Ce qu'on peut attendre c'est qu'il ne trône pas parmi les projets avortés (Je sais, je sais, je sors).

Lire la suite...
SneakySnikch
SneakySnikch
MP
le 08 mars à 09:44

un article beaucoup plus long que ceux qui traitent des jeux ...

Lire la suite...
Net_
Net_
MP
le 08 mars à 08:38

Ils n'ont pas été capables de faire quelques épisodes à la hauteur pour terminer GOT, et certains croient encore qu'ils vont réussir à faire une série entière ? :doute:

Lire la suite...
Texa
Texa
MP
le 08 mars à 05:57

Perso, s'il y a Sapochnik et Ramin Djawadi, je m'y intéresserait. :oui:

Lire la suite...
AAHologue
AAHologue
MP
le 08 mars à 04:56

Les gars vous vous êtes trompés, Allociné c'est l'étage au dessus.

Lire la suite...
Rom1S54
Rom1S54
MP
le 07 mars à 22:19

Rien osef vu le rush des deniers épisodes bâclé..

Lire la suite...
Commentaire édité 07 mars, 22:21 par Rom1S54
zafool974
zafool974
MP
le 07 mars à 22:04

quels sous-titres de merde

Lire la suite...
Tibudon
Tibudon
MP
le 07 mars à 20:27

Appelez ce genre de news "news culture" est assez insultant pour le jeu vidéo car cela sous entendrait que le jeu vidéo ne fait pas partie de la "culture"...

Lire la suite...
Top commentaires
Storminds
Storminds
MP
le 07 mars à 15:06

JVCOM : qu'attendre d'un site sensé traiter des jeux video ?

Lire la suite...
DDL-Li
DDL-Li
MP
le 07 mars à 15:08

Les têtes de D&D montées sur des piques serait un bon début :oui:

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Diablo II : Resurrected
2021
3
Resident Evil Village
07 mai 2021
4
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
5
Légendes Pokémon : Arceus
1er trimestre 2022