Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

News hardware Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore
,

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Roccat met à jour son milieu de gamme en repartant presque de zéro. En effet, si la série Burst est visiblement une héritière des Kain Aimo, elle ne lui emprunte pas son ergonomie, ni sa construction. Nous sommes donc bien face à un nouveau design, dont la Burst Pro est à l’heure actuelle la figure de proue en version filaire, et que nous comptons bien passer aujourd’hui au banc de test.

Spécifications
Sensibilité max. supportée16 000 DPI (bas sur le PMW3389)
CapteurOptique
Nombre de commandes (hors boutons droit et gauche, et rotation molette)4
RétroéclairageOui, RGB
Prise en mainDroitier
Fréquence d'interrogation max.1000 Hz
Poids77 g sans câble (68 grammes annoncés)
ConnexionFilaire USB 2.0
Offres
Cultura
49,99 €Retrait en magasin
Amazon
59,95 €Livraison gratuite
Cdiscount
59,95 €Livraison gratuite
Materiel.net
59,95 €Livraison 4,95 €
LDLC
59,95 €Livraison 5,95 €
Fnac Marketplace
59,99 €Livraison gratuite
Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Si les souris que nous testons aujourd’hui semblent toujours proposer plus de DPI, il y a une double bataille qui semble s'ajouter désormais aux caractéristiques que les fabricants aiment afficher : d’un côté la perte de poids en rognant au maximum sur la matière de la structure, et de l’autre l’arrivée sur le marché d’un nouveau type de téflon (PTFE) pour assurer une meilleure glisse des patins. Et dans cette bataille, la Burst Pro semble vouloir assurer sur tous les fronts. Du côté du poids, elle s’annonce comme étant passée sous la barre des 70 grammes grâce à une coque en nid d’abeille, mais toujours entourée d’une surface pleine pour que la souris garde son esthétique habituelle. L’effet est ici réussi puisque la surface est effectivement pleine, contrairement à la Steelseries Aerox 3, ne révélant sa structure qu’avec l’ajout de l’éclairage.

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Une souris agile et confortable

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Néanmoins, nous serons un tantinet moins optimistes sur le poids mesuré par le constructeur, avec 68 grammes annoncés, puisque nos 3 balances nous ont présenté un résultat plutôt autour des 77 grammes, sans câble. Une différence qui reste anecdotique au regard de la qualité de glisse de cette Burst Pro, qui se présente donc avec du PTFE de dernière génération, tout à fait comparable à ce qui équipe les récentes (et haut-de-gamme) Logitech Pro X Superlight et Razer Deathadder V2 Pro, pour un résultat remarquable sur tapis fin comme avec un peu d’épaisseur. Notez d’ailleurs que Roccat fournit un second jeu de patins, pour le remplacement après un certain temps. Une bonne initiative, pour une opération facile et rapide (comptez 5 minutes). Attention tout de même à prendre votre temps au moment du placement pour bien le réaliser, celui-ci étant déterminant pour la qualité de glisse.

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encoreTest de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore
Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Nous pouvons d’ailleurs citer à nouveau la Pro X Superlight pour la comparaison des formes, la série de Logitech semblant avoir servi d’inspiration aux modèles Burst pour ce qui est de la forme du dos, offrant ainsi une prise en main comparable, avec cependant une première différence notable au niveau de la forme des clics principaux, (très) légèrement moins bombés. Autre différence d’importance, alors que Logitech a fait le choix de proposer une surface lisse à laquelle on peut rajouter des stickers pour augmenter le grip, Roccat a placé une texture très légère de part et d’autre de sa souris, avec un pouvoir d’accroche que l’on ressent à peine mais qui suffit pour que le pouce et le petit doigt se maintiennent en place sans difficulté. En clair, la Burst Pro est une souris confortable, qui offre surtout un bon maintien et une belle agilité quand il s’agit d’accélérer le rythme.

Un capteur de haute volée

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Côté capteur, la bestiole assure avec un capteur optique Pixart PMW3389, customisé pour la marque, et atteignant les 16 000 DPI pour une accélération de 50G. En clair, vous ne le mettrez pas en défaut à ce niveau de précision sans balancer la souris à plus d’un mètre par seconde, et au-delà des 3 mètres par seconde en cas d’utilisation autour des 6000 DPI. De notre côté, nous n’avons rencontré aucun défaut de précision ou de décrochage, après une centaine d’heures d’utilisation dans toutes les situations habituelles, du traitement de l’image au FPS compétitif.

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Des fonctions bien placées et efficaces

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Pour les clics principaux de cette Burst Pro, Roccat a fait le choix de ses switchs opto-mécaniques Titan. Nous apprécions le toucher offert par les larges capots, qui réagissent sans difficulté quel que soit le point d’appui, avec un retour en position particulièrement rapide que permet un ressort à peine plus répondant qu’à l’accoutumée. Le revers de ce choix de ressort, c’est le point de déclenchement de ces clics, à peine plus élevé que la moyenne. Il faut appuyer un peu plus fort que sur les modèles sus-cités. C’est très minime et la plupart d’entre vous ne réaliseront pas cette différence avant de l’avoir comparée, et ce n’est en rien une excuse pour ne pas avoir touché votre adversaire en premier. Mais c’est un fait que nous constatons, aussi léger soit-il.

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore
Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Au niveau des boutons de pouce, Roccat a fait le choix de larges chapeaux, bien en relief, avec là encore un point de déclenchement un poil élevé qui évite la plupart des clics involontaires. Leur position est d’ailleurs parfaite pour une utilisation en griffe comme à plat. L’autre bouton secondaire, celui qui de base est attribué au changement de précision du capteur, se place comme souvent derrière la roulette. Carré, bien visible, mais suffisamment plat pour ne pas gêner les autres commandes, il ne soufre que de l’absence d’éclairage pour indiquer par exemple la valeur de DPI en cours.

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Du côté de la molette, nous avons droit à un modèle large, doublé de caoutchouc, avec une rotation légèrement crantée. Là encore, en comparaison de la Pro X, le cran est un peu plus élevé, avec en plus une roue plus basse, un peu plus discrète, ce qui n’est pas moins agréable à utiliser. Le clic en revanche est un peu plus léger que sur la Kain 200 Aimo que nous avons eue en test, et il s’active plus facilement quel que soit le point d’appui sur la roulette.

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encoreTest de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encoreTest de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Un logiciel très complet, à peine un peu austère

La Roccat Burst Pro est accompagnée du logiciel Roccat Swarm, un modèle en termes de fonctionnalités, malgré une interface un peu vieillissante. Tout est paramétrable pour votre mulot. Les seuils de précision, la vitesse verticale, le changement de vitesse logicielle de Windows, le point de décrochage quand on soulève la souris, l’ajustement de l’angle, et le remapping complet, avec ou sans touche alternative. Il y a là largement de quoi perdre les néophytes qui trouveront peu d’intérêt à tous ces paramètres, mais les amoureux du réglage précis apprécieront, bien évidemment.

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encoreTest de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore
Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Et puis évidemment, le réglage de l’éclairage est bien de la partie, avec au choix une couleur fixe ou un enchainement de couleurs, par profil, mais pas par réglage des DPI. Pour le coup, cette partie est facile d’accès et le résultat est … particulièrement visible, illuminant la roulette, les patins (oui oui) et tout le dos de la souris, faisant apparaître les nids d’abeille. Ca donne beaucoup de cachet à l’objet (si vous choisissez bien les couleurs) même si évidemment la paume de votre main viendra cacher la plupart des surfaces illuminées lors de l’utilisation.

Test de la souris Burst Pro : Roccat nous surprend encore

Un modèle équilibré, même au niveau du tarif

Du haut de ses 59€, la Burst Pro reste une souris filaire. Elle a tout de même le bon goût de proposer un câble très léger, très souple, qu’on oubliera facilement lors de l’utilisation. Il reste néanmoins tressé pour assurer une bonne protection dans le temps, avec 1m80 de longueur pour accéder sans difficulté à l’arrière de votre tour.

Dans tous les cas, nous avons trouvé ce modèle particulièrement agréable à utiliser, en jeu comme en bureautique. Un capteur de haute volée, une glisse de grande qualité, un confort de toutes les situations, Roccat nous signe encore une fois une très belle référence, bien en place sur son marché, et ce malgré une concurrence rude sur ce segment. Elle devrait plaire aux amateurs de souris agiles, raisonnables en taille et en poids, avec ce petit cachet supplémentaire apporté par son éclairage particulièrement visible. Pour nous, c’est en tout cas un grand oui.

Les notes
+Points positifs
  • Fabrication et finition de qualité
  • La glisse vraiment efficace
  • Un modèle rapide, agile, mais confortable
  • Le capteur, irréprochable
  • Le câble, très souple et très léger
  • Les boutons de pouce sont bien en place et en relief
  • Un bon rapport qualité prix
  • Le logiciel est très complet
  • Des patins de rechange fournis
-Points négatifs
  • L’interface logicielle un peu austère pour les néophytes

Superbe souris proposée aujourd’hui par Roccat à moins de 60€, la Burst Pro assure à tous les niveaux. Sa glisse est impeccable, son confort est excellent, son grip à la fois discret et efficace, et ses performances sont bien au-delà de ce qui est nécessaire en jeu. Si en plus vous craquez pour son éclairage atypique, alors tout y est.

Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
22 février 2021 à 15:08:00
19/20
Offres
Cultura
49,99 €Retrait en magasin
Amazon
59,95 €Livraison gratuite
Cdiscount
59,95 €Livraison gratuite
Materiel.net
59,95 €Livraison 4,95 €
LDLC
59,95 €Livraison 5,95 €
Fnac Marketplace
59,99 €Livraison gratuite
Profil de oliveroidubocal,  Jeuxvideo.com
Par oliveroidubocal, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
danos81
danos81
MP
le 23 févr. à 12:27

Roccat, la souris qui te fait du double clic..

j'en ai eu 2, les 2 ont commencées a faire du double clic a chaque clic, environ 2 ou 3 mois après leur achat.
1er achat renvoyé a amazon, recu un remplacement, qui a deconné apres 3 mois aussi.
hop les 6 mois amazon passé, hop dans le cul.

C'est con, car ergonomiquement parlant, j'avais jamais autant kiffé une souris.

Lire la suite...
dunharrow1970
dunharrow1970
MP
le 23 févr. à 07:48

et pour les gauchers ??? heureusement que razer n'est pas si égoïste....

Lire la suite...
urviall
urviall
MP
le 23 févr. à 06:43

J'ai l'impression de voir une souris toute petite et j'ai des mains assez grandes.
La taille est elle similaire a une razer blackadder ? Ou plus petite genre pc portable ?

Lire la suite...
bluesoldier00
bluesoldier00
MP
le 22 févr. à 22:08

Pas de revetement en caoutchouc sur les flancs pour améliorer la prise en main ? :pf:

Lire la suite...
TH0NY_1
TH0NY_1
MP
le 22 févr. à 20:52

Elle a l'air agréable à la main

Lire la suite...
Oxymoron
Oxymoron
MP
le 22 févr. à 20:48

Je l'ai parce que je voulais une souris simple, efficace et qui se nettoyait facilement (càd sans grip caoutchouc qui devient vite dégueu). Je suis pas déçu elle fait bien le boulot. Bon... la molette débrayable de ma logitech me manque un peu mais c'est le seul point négatif pour moi

Lire la suite...
saettadluffy
saettadluffy
MP
le 22 févr. à 19:11

toujours pas trouvé de quoi remplacer ma roccat kone premiere du nom.
je ne peux pas me passer de la molette à "5 clics" ..

Lire la suite...
MayoEkaiko
MayoEkaiko
MP
le 22 févr. à 18:28

La souris est sortie le 30 octobre 2020, le test le 22 février 2021. Bravo, vous êtes sur la bonne voie :rire: :rire: :rire:

Lire la suite...
the-dr1ver
the-dr1ver
MP
le 22 févr. à 18:19

Ma femme l'a acheté il y a quelques temps, rien a redire sur cette souris. Je garde encore ma RAT Pro S mais si je devais changer, pourquoi pas.

Lire la suite...
Commentaire édité 22 févr., 18:21 par the-dr1ver
Hamyuts
Hamyuts
MP
le 22 févr. à 17:33

Très bon test d'Olivier (comme souvent) !

Lire la suite...
Top commentaires
Athos01
Athos01
MP
le 22 févr. à 15:18

Elle a l'air très bien cette souris, à voir dans le temps la durabilité de cette structure en nida, mais pour le prix ça a l'air vraiment d'être un bon rapport q/p !
Merci pour le test.

Lire la suite...
Hamyuts
Hamyuts
MP
le 22 févr. à 17:33

Très bon test d'Olivier (comme souvent) !

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Biomutant
25 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Battlefield (2021)
2021
4
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021
5
Diablo II : Resurrected
2021