Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Devotion annulé sur GOG : Les dessous du geste controversé de CD Projekt

News jeu Devotion annulé sur GOG : Les dessous du geste controversé de CD Projekt

Alors que le jeu d’horreur Devotion devait entamer sa seconde vie sur GOG le 18 décembre dernier, son proprio CD Projekt a décidé de rétropédaler, deux jours avant le Jour J. Si les explications de la firme polonaise se limitent aujourd’hui à quelques posts sur Twitter, nous avons décidé de creuser le sujet. En marge de publications supprimées sur le réseau social Weibo, plusieurs joueurs estiment que les papas de The Witcher ont agi ainsi pour ne pas froisser le gouvernement chinois, de taille à entraver le très bon départ de Cyberpunk 2077 dans le pays.

39 661 vues
Devotion annulé sur GOG : Les dessous du geste controversé de CD Projekt
Devotion annulé sur GOG : Les dessous du geste controversé de CD Projekt
Le poster dans Devotion où est inscrit "Xi Jinping, le Winnie l'Ourson idiot"

Pas évident de comprendre ce qu’il se passe dans cette “affaire Devotion”, alors que le titre des taïwanais de Red Candle Games devait doucement revenir le 18 décembre 2020 sur la plateforme GOG. “Merci pour votre confiance et votre soutien” écrivait le studio à l’annonce de la nouvelle, sur Twitter. Une phrase anodine qui résonne ici d’une autre manière. Cela fait presque deux ans que le jeu d’horreur a disparu de Steam, après qu’une mauvaise blague in-game à l’encontre du président Xi Jinping a fait le tour du web, déchaînant la colère des internautes chinois et obligeant Red Candle Games à retirer Devotion de la boutique de Valve. L’affaire aurait même forcé l’éditeur local du studio à fermer ses portes. Et ce n’est pas demain que les joueurs pourront à nouveau frissonner devant le titre, qui avait pourtant reçu des retours très positifs, y compris en Chine (du moins avant que la polémique éclate). Car quelques heures après l’annonce du retour de Devotion, GOG décide qu’il n’en sera finalement rien.

Plus tôt dans la journée, il a été annoncé que le jeu Devotion arriverait sur GOG. Après avoir reçu de nombreux messages de la part des joueurs, nous avons décidé de ne pas lister le jeu dans notre boutique - GOG, sur Twitter

Il y a peu, GOG a posté ce message sur son Twitter officiel. C'est regrettable, mais nous sommes prêts à comprendre et à respecter la décision du GOG. Pour les joueurs qui attendaient avec impatience la réédition de Devotion, veuillez accepter nos plus sincères excuses. C'est une situation difficile à surmonter, mais nous ne cesserons pas nos efforts - Red Candle Games, studio derrière Devotion, sur Twitter

La nouvelle a fait grand bruit, faisant réagir les internautes dont certains estiment que GOG ne devrait pas plier face au mécontentement d'une partie des joueurs, et poussant même des développeurs indépendants à retirer leur jeu de la plateforme en guise de protestation. De notre côté, nous avons tenté de joindre GOG pour en apprendre plus sur ces “nombreux messages” reçus, sans succès. Et nos confrères n’ont pas eu plus de chance que nous : pour l’instant, CD Projekt ne semble pas vouloir s’exprimer sur le sujet.

Devotion - Voyager dans le temps et l'horreur (Gaming Live)

Post supprimé ?

Ces messages pourraient toutefois être du même tenant que ceux qui ont alimenté le review-bombing de Devotion, dont les évaluations avaient chuté suite à la découverte de la blague Xi Jinping / Winnie l’Ourson, quelques jours après la sortie du titre en juin 2019. S’il n’est aujourd’hui plus possible d’accéder à ces commentaires, la page en question ayant été retirée en même temps que le jeu lui-même, des articles de l’époque rapportent que certains joueurs chinois se sont sentis trompés d’avoir pris part à une expérience qui se moque ouvertement de leur pays. Des personnes qui auraient très bien pu à nouveau exprimer leur mécontentement, à l’annonce du retour de Devotion sur GOG.

Devotion annulé sur GOG : Les dessous du geste controversé de CD Projekt
Le compte Weibo de GOG

Mais il n’y a pas de fumée sans feu. Et si la phrase “nombreux messages de la part des joueurs” fait bien référence à la colère des internautes chinois face à la nouvelle sortie du jeu d’horreur, c’est que cette colère s’est manifestée quelque part. Quand on se rend sur le compte Weibo (l’un des plus gros réseaux sociaux en Chine) officiel de la boutique de CD Projekt, il n’y a cependant aucune mention de Devotion. Plusieurs membres de Resetera et du forum même de GOG affirment que le poste en question a été supprimé. “Oui, le message a été effacé” explique par exemple l’internaute “949801422”, dont le profil indique “Habite à : République populaire de Chine”. Il ajoute : “Ils veulent faire comme si rien ne s’était passé. Car les joueurs chinois sont désormais plus préoccupés par les problématiques liées à Cyberpunk 2077”. Un autre membre, “Mori_Yuki”, avance une version plus détaillée :

La véritable histoire peut être trouvée sur Weibo. Les joueurs chinois ont menacé de boycotter Cyberpunk 2077 si Devotion n'était pas supprimé, avant même que ce dernier ne soit ajouté. Ils ont également menacé Cyberpunk 2077 parce qu'ils y ont trouvé des signes de promotion de la conscience de l'indépendance taïwanaise. C'est là que les choses en sont et voilà ce que GOG a répondu (...) sur sa page Weibo officielle : “保證不會做出傷害大家感情的事情,請大家放心”, ce qui se traduit en gros par : “Nous promettons que nous ne ferons rien qui puisse nuire aux sentiments de chacun. Soyez-en assuré” - Mori_Yuki, sur le forum de GOG

Pour prouver sa version des faits, cet internaute nous a fourni par message privé plusieurs captures d’écran, issues de publications sans doute supprimées depuis. La première immortalise le rétropédalage de GOG concernant Devotion, sur Weibo. Nous avons fait appel à quelqu’un qui parle couramment le chinois simplifié pour en savoir plus, et il s’agit de la même publication que celle postée à ce sujet sur le compte Twitter de la boutique de CD Projekt. La seconde capture d'écran dévoile le message d’excuse cité par Mori_Yuki dans la citation ci-dessus. Mais surtout le commentaire de “FaN7a-SY”, assez évocateur : “Boycott (...) J'attends avec impatience que la plateforme GOG soit interdite ! CD Projekt Red est une honte".

Capture d'écran fournie par Mori_Yuki et assemblée par nos soins : Commentaire de FaN7a-SY / Message d'excuse de GOG

Devotion annulé sur GOG : Les dessous du geste controversé de CD Projekt

Boycott à haut risque

Le même internaute nous a fait parvenir trois sources locales (ici, ici et ici) qui évoquent les menaces de boycott de Cyberpunk 2077 par les internautes chinois, après l’annonce du retour de Devotion. Et tout comme Mori_Yuki, un article du média chinois Tech News (dont la traduction a été obtenue via Google Translate) mentionne les “signes de promotion de la conscience de l'indépendance taïwanaise” qui seraient présents dans le blockbuster de CD Projekt. De toute évidence, cela viendrait du lore du jeu de rôle sur table Cyberpunk 2020, sur lequel se base Cyberpunk 2077. Dans cet univers fictif, détaillé sous la forme d’un Wiki en ligne, on peut lire : “En 2020, beaucoup de gens considèrent Taïwan comme un État distinct de la Chine, mais le gouvernement chinois essaie toujours de faire de Taiwan un territoire officiel”. Depuis des années, l’indépendance de l’île est au cœur d’un vif débat avec la République populaire de Chine, qui revendique son contrôle.

Devotion annulé sur GOG : Les dessous du geste controversé de CD Projekt
Cyberpunk 2077

Au-delà de froisser les joueurs, Devotion incarne ainsi un débat politique houleux qui divise depuis longtemps. Et selon plusieurs internautes, CD Projekt aurait choisi de ne pas publier Devotion pour s’éviter des déconvenus avec le gouvernement chinois, qui a l’habitude de censurer les choses qui lui déplaisent. Si dans l'immédiat nous ne pouvons pas confirmer avec certitude cette version des faits, il est néanmoins sûr que les papas de The Witcher gagneraient à ne pas être interdits dans le pays.

Car aussi surprenant que cela puisse paraitre, Cyberpunk 2077 est un succès dans le pays de Xi Jinping avant même de bénéficier d'une licence officielle pour y être distribué. Comme le rapporte le spécialiste jeux vidéo / marché chinois Daniel Ahmad sur Niko Partners, “la Chine était à un moment donné le marché numéro 1 des précommandes sur PC (pour Cyberpunk 2077, ndlr) et le titre était le plus vendu sur Steam en Chine pendant la première semaine”. Tout comme GOG, Steam opère dans une zone grise en Chine, parvenant à distribuer des jeux étrangers dans le pays sans approbation au cas par cas du gouvernement. Les joueurs locaux ont aussi eu recours à l’import pour mettre la main sur les versions consoles.

Cyberpunk 2077 a été diffusé par plus de 7500 streamers le premier jour sur Bilibili, Huya et DouYu (les plus grosses plateformes de streaming en Chine, ndlr), et vu par plus de 19 millions de fans. Le jeu est resté populaire car les principaux influenceurs diffusent le jeu eux-mêmes et les plateformes de streaming encouragent les autres à diffuser également en publiant des instructions pour les fans sur la façon dont ils peuvent le diffuser en toute sécurité sans exposer certains des éléments potentiellement controversés - Daniel Ahmad, spécialiste jeux vidéo / marché chinois, dans un article publié sur Niko Partners

Cyberpunk 2077 - Trailer de sortie

Maintenir l’équilibre

Ainsi, comme le suggère un article de The Guardian, la sortie de Devotion sur GOG aurait pu menacer cet équilibre incertain, auquel CD Projekt tient très certainement. Avec cette zone grise, la firme polonaise peut profiter des possibilités commerciales du marché chinois (le plus large au monde) sans attendre l’accord du gouvernement local, qui imposera sans aucun doute des changements à Cyberpunk 2077 lors de son arrivée officielle, retirant les scènes de violence, de drogue et de sexe.

Devotion annulé sur GOG : Les dessous du geste controversé de CD Projekt
GWENT

Toutefois, dans un récent appel aux investisseurs relayé par SpielTimes, le co-PDG de CD Projekt Red (la branche jeux vidéo de la firme, pas celle qui s’occupe directement de GOG) nuance la place du marché chinois dans les affaires de la boîte : "S'il y a une interdiction totale des plateformes comme Steam et GOG (en Chine, ndlr), alors il pourrait y avoir un impact (sur les ventes de Cyberpunk 2077, ndlr). C'est certain, car quand on regarde les ventes Steam de The Witcher 3, ce pays est assez haut sur la liste. Dans l'ensemble, cependant, le marché chinois ne représente pas une part importante de nos bénéfices. Nous travaillons à étendre notre présence là-bas, mais les trois opus de The Witcher étaient destinés aux marchés occidentaux. Le premier produit pour lequel nous avons spécifiquement considéré la sortie chinoise était GWENT, mais cela ne contribue pas beaucoup à nos résultats pour l'instant”.

Au global, CD Projekt a mis les bouchées doubles pour la sortie de Cyberpunk 2077 sur le sol chinois, avec une campagne marketing dédiée et surtout un doublage complet en Mandarin, fait rare pour un jeu occidental, même ambitieux. De quoi accroître la sympathie des internautes locaux à l’égard de CD Projekt, qu’ils surnomment “le stupide âne polonais” (“The Dumb Polish Donkey” en anglais). Bien que la traduction paraisse péjorative, c'est un terme d'affection en Chine pour saluer le dur travail des développeurs et leur contenu de qualité, proposé à petit prix par opposition aux titres médiocres remplis de microtransactions. Et avec l’affaire Devotion, CD Projekt semble vouloir garder cette image sympathique auprès du public chinois, et de son gouvernement.

Profil de Indee,  Jeuxvideo.com
Par Indee, Journaliste jeuxvideo.com
MP
CD Projekt RED CD Projekt PC PS5 Xbox Series PS4 ONE Stadia Survival-Horror RPG RedCandleGames Cyberpunk Science-Fiction Fantômes Asie Robots

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
mstnick
mstnick
MP
le 04 janv. à 17:32

Beaucoup critiquent ici la position de CD Projekt par rapport à la Chine, mais oublient qu'ils écrivent ces mêmes critiques sur un téléphone portable conçu en grande partie en Chine, et souvent par des enfants.

Si vous n'aimez pas la Chine, arrêtez les objets high tech et connectés, car vous êtes autant hypocrites que CD Projekt dans ce cas là.

Lire la suite...
Mathieu-R
Mathieu-R
MP
le 27 déc. 2020 à 14:30

"Et avec l’affaire Devotion, CD Projekt semble vouloir garder cette image sympathique auprès du public chinois, et de son gouvernement."

On peut être sympathique et savoir rester ferme. C'est ce que j'attends de tout bon studio qui se respecte. Et je suis déçu.

Tant que la Chine pratique la censure sur le contenu des jeux vidéo, on devrait purement et simplement cesser d'en vendre sur son sol. C'est simple. Et diablement efficace à long terme.

Lire la suite...
Commentaire édité 27 déc. 2020, 14:31 par Mathieu-R
[Alonisea]
[Alonisea]
MP
le 26 déc. 2020 à 11:31

La descente aux enfers de CD Projekt...

Lire la suite...
cedric62127
cedric62127
MP
le 25 déc. 2020 à 20:52

Les Chinois ne doivent pas comprendre le mot "FICTIF", quelqu'un peut leurs expliqué ?

Lire la suite...
Titanvoyager
Titanvoyager
MP
le 24 déc. 2020 à 20:43

La chine est une dictature mais pas qu avec les chinois.
Il suffit de voir ce qu ils font avec le commerce des qu un pays s oppose un peu a eux, ou ose les critiquer.
Exemple, l australie avait demande une enquete independante sur le virus du covid depuis, la chine leur a augmente toutes leurs taxes de douanes dans des proportions enormes, et a cesse enormement d importations de marchandises venant d australie.

En gros la chine,c est un peu comme la russie, ou les usa de trump. Des que tu contrarie le big boss, qui se prend pour dieu, tu meurres. Au sens propre, ou alors tout est fait pour te ruiner, et te reduire au silence.
Ca marche aussi avec les cingles et leur prophete. Un dessin avec leur prophete qui fait caca wakbar , et tu te fais decapiter.
C est pas nouveau tout ca.

Lire la suite...
rafaw47
rafaw47
MP
le 24 déc. 2020 à 15:08

Je voyais toujours la Chine comme un Etat fort... mtn je les voient comme des fragiles xD C'est qu'un jeux, et si la Russie devait faire la même chose à chaque fois qu'un COD sort.... C'est n'importe quoi

Lire la suite...
wilddev888
wilddev888
MP
le 24 déc. 2020 à 14:10

Ils ont bien fait, il ne s'agit pas de juger quel président est bien ou non, dictateur ou non, une société de jeu vidéo ne devrait pas cautionner l'insulte d'un président d'une nation (évidemment on peut avoir un combat politique et une résistance indirecte mais y aller avec le nom prénom c'est un peu limite)

Lire la suite...
Deflou
Deflou
MP
le 24 déc. 2020 à 12:36

Pardonnez ma naiveté mais un jeu qui fonctionnerait bien en Europe et aux etats unis à t il réellement besoin du marché Chinois pour fonctionner ?
Je comprends que les entreprises doivent toujours faire plus et gagner plus mais sont elles réellement obligée de passer par le marché chinois ?

Lire la suite...
Ritalino
Ritalino
MP
le 24 déc. 2020 à 05:39

Y a du monde pour gueuler sur twitter contre le héro cisgenré mais par contre quand on tombe sur des cas comme celui évoqué ici ça la boucle :rire:

Lire la suite...
Seskoi
Seskoi
MP
le 24 déc. 2020 à 01:38

Vraiment intéressant de voir à quel point le jeu vidéo n'est plus considéré comme un passe-temps insignifiant ni une forme d'art inférieure, mais rejoint plutôt les autres formes d'art plus "importantes" ou à plus grand impact comme le cinéma et Hollywood (les films américains s'adaptent depuis longtemps aux caprices de la Chine pour pouvoir profiter de l'énorme bassin de consommateurs chinois).
https://www.youtube.com/watch?v=8R-FQTY4KJk
(Transformers 4 a fait le quart de son chiffre d'affaire en Chine, qui dépassera bientôt les recettes en Amérique même. Quasiment tout le film a été financé avec des sponsors chinois!)
Quand les gars de CD Projeckt ont commencé leur business il y a plusieurs années en revendant des jeux en Pologne, ils ne s'attendaient sûrement pas à devoir gérer des affaires de politique étrangère et à éviter de se mettre les pieds dans les plats avec leurs gestionnaires de communauté!

Lire la suite...
Top commentaires
wonderm
wonderm
MP
le 22 déc. 2020 à 18:49

CD Projekt Red à montré sa dévotion au gouvernement chinois (désolé, c'était facile)

Lire la suite...
FLB42
FLB42
MP
le 22 déc. 2020 à 19:35

Et après CD Projekt se revendiquent comme des rebelles. La blague :rire:

Lire la suite...
Cyberpunk 2077
PCPS5"Xbox Series"PS4ONEStadia
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac PC 29.99€ Rakuten PS4 30.63€ Amazon PC 34.54€ Fnac PS4 34.99€ Fnac Marketplace ONE 37.91€ Rakuten ONE 44.98€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Biomutant
25 mai 2021
4
Diablo II : Resurrected
2021
5
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021