CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News hardware PlayStation 5 : La fiabilité mise en accusation
Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Carnbee - Journaliste jeuxvideo.com

Depuis le lancement officiel de la PlayStation 5 le 12 novembre dernier aux États-Unis, il ne se passe pas une journée sans que les réseaux sociaux se fassent l’écho de problèmes techniques plus ou moins gênants qui toucheraient la console de Sony. De la classique panne à l’allumage aux artefacts visuels plus originaux, les utilisateurs remontent différents impairs techniques auxquels ils feraient face. Alors que nous sommes encore dans une phase de découverte, devons-nous vraiment nous inquiéter de la fiabilité de la PS5 ?

403 831 vues

Le jeu n’a pas de limite. Les consoles, si

PlayStation 5 : La fiabilité mise en accusation

Un paquet est arrivé… ma PlayStation 5 est là ! J’ai hâte de commencer à jouer” s’amusait Cory Barlog (directeur créatif de God of War) sur son compte Twitter officiel, accompagnant sa prose de photos de sa console comme l’aurait fait n’importe quel fan de la marque japonaise. Nous sommes le 12 novembre 2020 aux États-Unis, la PlayStation 5 vient de sortir (en petite quantité), et les messages des premiers acheteurs commencent à inonder les réseaux sociaux. Au milieu des louanges et autres explosions de joie d’avoir enfin pu mettre les mains sur une boîte renfermant une machine vendue jusqu’à quatre fois son prix, quelques dents grincent. Les mines ravies filmées en gros plan contrastent en effet avec les grimaces hors-cadre de celles et ceux qui exposent certaines anomalies avec leur téléphone portable. Dès les premières heures de disponibilité du nouveau système, le public américain rapporte une série de défauts. Sur quelques modèles de PlayStation 5, des effets visuels gênants apparaissent à l’écran, comme le montrent des extraits capturés par des utilisateurs jouant à Assassin’s Creed Valhalla, NHL 21 ou Astro’s Playroom. Parfois, les pixels affichent des couleurs aléatoires, parfois les éléments en 3D disparaissent de l’écran. Les bugs de ce genre ont été massivement signalés au compte @AskPlaystation, qui fait office de SAV sur certains territoires.

PlayStation 5 : La fiabilité mise en accusation

D’autres problèmes sont rapportés, comme un son strident émanant du lecteur Blu-Ray, une chauffe qui enregistre des montées à 94°C, de mystérieuses tâches noires qui apparaissent sur la coque, ou encore du joystick drift en plus des classiques plantages et autres soucis de lecture de disques. Le 23 novembre 2020, Julien Chièze crée le hastag #BugNextGen pour recenser les divers soucis techniques rencontrés par les utilisateurs français de PlayStation 5 et de Xbox Series X|S. En quelques heures, le hashtag grimpe dans les tendances Twitter. Les nombreuses vidéos/photos envoyées (près d’une centaine) sont édifiantes. En ce qui concerne la PS5, elles exposent dans la grande majorité des cas des consoles qui font trop de bruit, qui “freezent” ou qui rencontrent des difficultés à lancer des jeux. Nos confrères de Phonandroid ont également pointé du doigt une panne survenant dès les premières secondes d’utilisation de la console, transformant la machine en simple brique juste après l’allumage. Un problème qui toucherait “plusieurs dizaines de PlayStation 5” en France d’après une source proche de Sony citée par le site. Les Xbox Series X|S sont aussi épinglées à cause de quelques bugs liés à la chauffe, de manettes dont les touches répondent mal, ou d’un partage capricieux de captures d’écran.

PlayStation 5 : La fiabilité mise en accusation

Soyons clairs : il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. Nous ne connaissons pas les taux de retour dus à un dysfonctionnement de nos nouvelles consoles. Ni Sony ni Microsoft n’ont souhaité donner suite à nos demandes d’informations sur ce sujet délicat. S’il y a plus de PlayStation 5 distribuées que de Xbox Series X|S, la logique voudrait que mathématiquement, il puisse y avoir plus de problèmes remontés par les acheteurs ayant fait confiance au géant japonais. La marque japonaise évoque “le plus gros lancement pour une PlayStation”, ce qui pourrait indiquer un meilleur démarrage que celui de la PlayStation 4 qui s’était vendue à 1 million d’unités en 24 heures en Amérique du Nord, et à 2,1 millions d’exemplaires en deux semaines sur le même territoire. En Espagne, la PlayStation 5 se serait vendue à 43 000 exemplaires, contre 14 100 Xbox Series X|S selon le site Vandal. Trois fois plus de PlayStation 5 que de Xbox Series X|S, donc. Quant au Royaume-Uni, la console de Sony y aurait trouvé plus de 250 000 acheteurs selon VGC, là où la firme de Redmond aurait vendu 155 000 de ses machines de nouvelle génération. Oui, les premiers indicateurs laissent à penser que la PlayStation 5 se trouve dans bien plus de foyers que les Xbox Series X|S. Ce qui pourrait expliquer le déséquilibre constaté sur les réseaux sociaux dans les pannes constatées.

Circulez, il n’y a rien à voir ?

PlayStation 5 : La fiabilité mise en accusation

Bien qu’il soit toujours contrariant de découvrir une panne à l’allumage d’une toute nouvelle console de jeux, le phénomène est loin d’être inédit. Il est même (malheureusement) courant. La fiabilité des appareils électroménagers est régulièrement étudiée par les équipes d’UFC-Que Choisir. Une récente enquête aide d'ailleurs à se faire une idée plus précise : le taux de panne rapporté irait de 3,1 % pour les ordinateurs portables à 11,2 % pour les imprimantes. La fiabilité des systèmes conçus par Sony, Microsoft et Nintendo ont par le passé fait l’objet de plusieurs études en dehors de nos frontières. En 2009, le spécialiste des garanties SquareTrade publiait un rapport montrant que seulement 2,7 % des propriétaires de Wii avaient rapporté des problèmes, contre 10 % des possesseurs de PlayStation 3 et 23,7 % des acheteurs de Xbox 360. Nous rappelons qu’en août 2005, 68 % des Xbox 360 produites dans les usines chinoises de Flextronics et Wistron étaient défectueuses, et que l’entêtement de Microsoft à livrer des centaines de milliers de machines dans les temps a engendré la coûteuse affaire du Red Ring of Death. Lors du lancement de la PlayStation 4 en novembre 2013, IGN et Kotaku furent les premiers à tirer la sonnette d’alarme sur différentes pannes frappant le système. L’affaire du “rayon bleu de la mort”, panne qui empêche la console de fonctionner, se propage alors rapidement. De quoi obliger Shuhei Yoshida, alors président de Sony Interactive Entertainment Worldwide Studios, à publier un message sur Twitter afin de calmer les esprits. Selon Sony, les dysfonctionnements de la PS4 pendant la période de lancement n'auraient représenté que 0,04 % des consoles expédiées. La suite, nous la connaissons : la machine du géant japonais ne rencontrera pas de scandale lié à un éventuel souci de conception majeur.

PlayStation 5 : La fiabilité mise en accusation

Il faut reconnaître qu’à une époque où les réseaux sociaux font et défont l’opinion, il est aisé de tirer des conclusions hâtives en se basant uniquement sur les messages publiés par la foule. Entre 2013 (sortie de la PS4) et 2020 (arriviée de la PS5), Twitter a gagné 40 millions d'utilisateurs. Aujourd’hui, environ 275 millions de personnes échangent sur ce réseau social à travers le monde. Les vidéos s’y partagent très vite. Oui, il y a une frange de joueurs qui se délecte de propager les défauts techniques (vérifiés ou non) constatés sur une console. Pour avertir, diront certains, pour se moquer, penseront d’autres. Les supercheries peuvent également se propager à la vitesse de l’éclair, à l’image de la fameuse Xbox Series X fumante, qui n’était en fait qu’une infox mise au point avec de la vapeur d’eau d’une e-cigarette soufflée dans les entrailles du système. Cette histoire intervenue la veille du lancement mondial de la machine de Microsoft a prouvé que la “guerre” entre les fans Xbox et PlayStation allait une fois de plus se jouer tambour battant. Ce “facteur fanboy” a tendance à amplifier des soucis certes impardonnables, mais courants, quand il ne les crée pas de toutes pièces. Nous ne minimisons pas les témoignages envoyés par les victimes d’un dysfonctionnement, nous rappelons juste que Twitter est une formidable caisse de résonance.

Le bon et le mauvais dysfonctionnement

PlayStation 5 : La fiabilité mise en accusation

Le 14 septembre 2020, Bloomberg publiait un article révélant les soucis de Sony à produire le SoC qui comprend le GPU et le CPU des PlayStation 5. En effet, la puce aurait connu un taux de rendement de seulement 50 % au début de la phase de production, obligeant le constructeur à revoir ses objectifs de production à la baisse. Une information que Sony réfutera le lendemain dans les lignes de GamesIndustry. Mais dans les esprits, le doute s’installe : est-ce que le géant japonais a réellement la capacité de gérer convenablement ce lancement mondial en période de crise sanitaire ? Et surtout : est-ce que la PlayStation 5 ne risque pas de rencontrer divers problèmes techniques ? Dans le domaine des appareils électroniques, tous les dysfonctionnements n’ont pas le même niveau d’importance. Au lancement de la Xbox 360, Microsoft, société spécialisée dans le software, pensait que tous les défauts pouvaient être corrigés avec une simple mise à jour, comme le relate Dean Takahashi dans une enquête datant de 2007. La suite de l’histoire a prouvé que la firme de Redmond se trompait : non, évidemment, tout ne peut pas être réparé avec un correctif 100 % software. Quand une console ne s’allume plus, la seule solution est de l’envoyer en réparation.

PlayStation 5 : La fiabilité mise en accusation

Parmi les problèmes relevés grâce aux nombreuses vidéos qui circulent sur Internet, certains artefacts visuels soulèvent des interrogations. Les effets observés rappellent les bugs pouvant apparaître en cas d’overclocking ou de surchauffe d’un GPU, dans le monde du PC. Est-ce que l’infrastructure de la PS5 pensée autour de l’overclocking (avec l’AMD Smartshift) pourrait causer plus d'anomalies de ce genre ? Les spécialistes que nous avons approchés sont partagés sur la question. Il existe beaucoup d’éléments pouvant détériorer l’affichage d’un jeu d'une façon plus ou moins proche : un problème du GPU de la console en fait partie, mais un souci avec le HDMI du téléviseur ou un signal mal renvoyé à cause d’un splitter de HDMI (quand la console est branchée sur une barre de son par exemple) font également partie des possibilités, comme nous avons pu le constater à la rédaction. La semaine dernière, Sony a diffusé une mise à jour du firmware dans le but de supprimer les dysfonctionnements liés aux jeux qui se désinstallent tout seul, et de permettre un chargement des DualSense en mode veille moins erratique. Voilà qui devrait soulager un SAV quelque peu débordé. Au moment de l’élaboration de cet article, le message du service téléphonique PlayStation estimait l’attente à plus d’une trentaine de minutes pour joindre un conseiller. Chez Xbox, le numéro du SAV a été supprimé durant les années Xbox One. Pour joindre un technicien par téléphone, il est nécessaire de prendre un rendez-vous en passant par le site officiel afin d’être rappelé.

La PlayStation 5 peut faire vibrer. Les mains, tout d’abord, grâce aux retours haptiques de la DualSense. Les cordes vocales, ensuite, si une panne intervient et qu’il faut appeler le SAV. Bien que les Xbox Series X|S semblent au premier abord moins touchées par les soucis techniques, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. Ce qui est certain, c’est que depuis de nombreuses années, les mauvaises surprises frappent des premiers acheteurs raillés sur les forums. Cette malédiction n’est pas forcément pénalisante puisque la durée légale d’une garantie en France est de deux ans : de quoi laisser du temps pour se retourner en cas de dysfonctionnement qui se déclarerait même tardivement.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ELYSION-FR
ELYSION-FR
MP
le 01 janv. 2021 à 10:40

De la merde la PS5. J'en ai eu 2 neuves.. 2 défectueuses.
Je m'en suis débarrasser et bien content de l'avoir revendu.
Et cette console est très mal conçue elle est très bruyante plus que ma PS4 Pro.

La première PS5 que j'ai reçu était défaillante au niveau de l'alimentation. Après contact avec le SAV je la renvoie et Sony ne test même pas la machine ils m'envoient une PS5 neuve. Trop content je la déballe et la surprise.. un frigo bordel, le ventilo émet des cliquetis quand il tourne.. extrêmement bruyante. Je décide de contacter à nouveau le service après-vente est là c'est plus le même discours.. Sony me prend pour un con, me fait tourner en rond obligé de relancer plusieurs fois.. de passer des heures au téléphone .. au final Sony me demande de faire une vidéo avec mon téléphone et de la mettre sur youtube pour envoyer le lien non mais je rêve ? on parle de 2 ans de garantie mais en fait ils font tout pour pas qu'on la renvoie une honte.. donc solution revendu 500 balles merci Sony.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
2
Starfield
1er semestre 2023
3
The Day Before
01 mars 2023
4
Diablo Immortal
02 juin 2022
5
Sniper Elite 5
26 mai 2022
La vidéo du moment