Menu
The Secret of Monkey Island
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Mac
  • iOS
  • Amiga
  • Box SFR
  • Box Orange
  • Mega-CD
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

The Secret of Monkey Island fête ses 30 ans

News jeu
The Secret of Monkey Island fête ses 30 ans
The Secret of Monkey Island fête ses 30 ans
PC Mac Box Orange Box SFR Mega-CD
Partager sur :

En octobre 90, il y a donc trente ans cette année, sortait celui qui est encore considéré comme une référence absolue du jeu d'aventure : The Secret of Monkey Island. Perçu comme culte par beaucoup et connu même par celles et ceux n'ayant jamais eu l'occasion de s'essayer au jeu, le titre estampillé Lucasfilm Games est le symbole du lancement de l'âge d'or du point'n click et semble traverser avec indécence les outrages du temps.

Rétro Découverte - Pourquoi Monkey Island est-il un si grand jeu ?

Chargement de la vidéo The Secret of Monkey Island Chronique

Une volonté de changement

The Secret of Monkey Island fête ses 30 ans

En dépit de la bonne humeur manifeste de The Secret of Monkey Island, l'initiative de sa création a été articulée – dans l'esprit - autour d'un article plutôt bougon rédigé en 1989 par Ron Gilbert, créateur de la franchise, sobrement baptisé : « Why adventure games Sucks », comprenez : « Pourquoi les jeux d'aventure craignent ?». Dans ce manifeste, qu'il a choisi de republier son son blog en 2004, il dresse une liste thématique des différents points qu'il estime nécessaire de voir corriger dans l'ensemble des jeux d'aventure de l'époque. Donner du sens aux puzzles sans les rendre trop évidents et faire en sorte qu'ils servent toujours à faire avancer l'intrigue, chronologie du ramassage d'objets utiles à la progression, volonté de ne pas frustrer le joueur... cette énumération loin d'être dénuée de bon sens a fait des émules bien après sa publication, comme l'a d'ailleurs avancé Nicolas Deneschau, auteur du livre Les Mystères de Monkey Island dans les colonnes de France Inter :

«(...) aujourd'hui encore, c'est assez amusant de discuter avec certains game designers (et pas des moindres), et de remarquer que c'est presque leur livre de chevet, cet article. Les pratiques se sont largement améliorées, mais il y a un peu les dix commandements du game design narratif, cette volonté de raconter une histoire via un jeu vidéo, dans cet article-là ». Nicolas Deneschau - auteur du livre Les Mystères de Monkey Island

The Secret of Monkey Island fête ses 30 ans

Si cette vision générale et pertinente du jeu d'aventure est rédigée en 89, c'est sans doute, car le style n'est pas nouveau, tout comme l'humour des productions LucasArts n'a pas été inventé par Monkey Island, comme l'ont prouvé les excellents Maniac Mansion et Indiana Jones and the Last Crusade : The Graphic Adventure, sortis de la même écurie quelques années auparavant. Mais c'est la volonté de proposer un univers rafraîchissant et surtout, de développer une narration savamment pensée qui a dicté l'écriture du jeu par Ron Gilbert, secondés par deux autres grands noms du style en devenir : Tim Schafer et Dave Grossman. C'est ainsi que, après plusieurs mois de travaux mêlant « amateurisme, les soirées pizza, avec par contre, une envie de faire quelque chose de cool, » le titre est passé Gold, comme l'a rappelé Ron Gilbert en dévoilant une photo des disquettes du jeu final, qui est parvenu à gommer les erreurs des précédentes productions LucasFilm et à établir de nouveaux standards pour le développement de ses jeux ultérieurs ainsi que celui de nombreux jeux d'aventure.

Une histoire de pirates

The Secret of Monkey Island, c'est l'histoire de Guybrush Threepwood, qui, désireux de devenir pirate au cœur des Caraïbes, se voit proposer 3 épreuves par des juges du conseil des pirates pour qu'il en obtienne le titre. Au cours de sa quête, le jeune homme croisera le chemin d'Elaine Marley, dont il s'éprendra et trouvera sur son chemin le redoutable pirate fantôme LeChcuks. Toute une galerie de personnages hauts en couleur jalonneront les étapes de la quête de Guybrush, le tout auréolé d'un humour "Monty Pythonesque" à souhait, qui a clairement marqué son époque et qui a pour mérite de ne pas avoir vieilli, même encore aujourd'hui.

The Secret of Monkey Island fête ses 30 ansThe Secret of Monkey Island fête ses 30 ans

Énigmes burlesques, mais intelligentes, dialogues au poil , décors dépaysants et humour omniprésent seront les marques de fabrique du jeu, qui, s'il n'a pas été un énorme succès commercial lors de sa sortie, n'a cependant pas manqué d'être quasi unanimement salué par la critique. Ses graphismes, son histoire, son ouverture, ses personnages sont parvenus à séduire la presse spécialisée, tandis que son aura, elle, aura mis un peu plus de temps à se répandre dans l'industrie. Ron Gibert, lorsqu'il célébrait les 25 ans de son jeu culte, avait d'ailleurs déclaré, à propos de la réception et de la longévité de Monkey Island :

Monkey Island n'a jamais été un énorme succès. Il s'est bien vendu, mais rien de comparable à n'importe quel jeu sorti par Sierra. J'ai commencé à travailler sur Monkey Island II environ un mois après que Monkey Island soit allé à l'usine, sans savoir si le premier jeu allait bien ou s'il s'était fait complètement bombarder. Je pense que c'était une partie de ma stratégie : commencer à travailler dessus avant que qui que ce soit ne puisse dire : "ça ne vaut pas le coup, faisons un autre jeu Star Wars."

Il y a deux choses dans ma carrière dont je suis le plus fier. Monkey Island est l'une d'entre elles et Humongous Entertainment est l'autre. Ils ont tous les deux touché et influencé beaucoup de gens. Des gens m'ont dit qu'ils ont appris l'anglais ou à lire en jouant à Monkey Island. Des gens ont eu des mariages sur le thème du jeu. Deux personnes m'ont demandé si j'étais d'accord pour qu'ils baptisent leur nouveau-né Guybrush. (…) Ça m'impressionne que des gens jouent et apprécient encore Monkey Island. Je n'y aurais jamais cru à l'époque. C'est difficile pour moi de comprendre ce que ça représente pour eux. Je me fais toujours demander pourquoi je pense qu'il a été si important et a eu une telle longévité. Ma réponse est toujours : « je n'en ai aucune idée ». Je ne sais vraiment pas. Ron Gilbert

Monkey Island n'en est pas resté là et effectivement, en 1991 est sorti Monkey Island 2 : LeChuck's Revenge. Il aura ensuite fallu attendre 6 ans pour que sorte en 97 le troisième volet de la saga, The Curse of Monkey Island. La saga a ensuite célébré son passage à la 3D en 2000, avec Escape for Monkey Island avant que Telltale ne codéveloppe un jeu épisodique de Monkey Island avec TTales of Monkey Island.

Un avenir incertain

Cependant, si les différentes déclinaisons sont de qualité, ce sont essentiellement les deux premiers opus qui ont marqué leur génération, et la série s'est d'ailleurs offert une petite touche de modernité grâce à une « Special Edition », qui offrait une refonte graphique afin de moderniser le design global des premiers jeux, sans pour autant les dénaturer. De quoi notamment, faire découvrir avec un jour plus contemporain des titres cultes à toute une nouvelle génération, à une ère où le point'n clic n'est plus le genre incontournable qu'il était à l'époque.

Si la légende du jeu est encore bien vive dans les mémoires et que Monkey Island est encore considéré comme l'alpha et l'omega du point'n clic à l'ancienne, son avenir ne se présente malheureusement pas sous les meilleurs auspices. Effectivement, Disney ayant racheté LucasArts en 2020, les droits de la franchise Monkey Island leur ont été transférés dans la foulée. En 2016, alors que Dinsey manifestait son envie d'abandonner le développement de jeux vidéo, Ron Gilbert à tweeté la demande suivante :

Cher Disney, maintenant que vous ne faites plus de jeux, s'il vous plaît, vendez-moi ma propriété intellectuelle sur Monkey Island et Maniac Mansion. Je paierai du vrai argent pour elle.

Les chances de revoir un jour la suite des aventures de Guybrush sont malheureusement très minces. Outre le fait que Disney n'ait jamais manifesté l'envie de restituer les droits de la franchise à son propriétaire, ce dernier était assez lucide, s'estimant assez peu capable de faire un nouveau Monkey Island sans un total contrôle créatif sur le jeu. Et comme il vaut mieux souvent laisser le sacré là où il est, profitons plutôt de ce 30e anniversaire pour découvrir ou redécouvrir les aventures de Guybrush qui elles, ne prennent pas une ride et font encore sentir tout le poids qu'elles ont eues sur le paysage vidéoludique et sur le jeu d'aventure en particulier.

Profil de [87],  Jeuxvideo.com
Par [87], Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PC Mac Box SFR Box Orange Mega-CD Aventure LucasArts Rétrogaming

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ANGELWITHU
ANGELWITHU
MP
le 20 oct. à 15:24

Que de souvenirs, à l'époque c'était une petite révolution.... Et l'aventure, je n'en parle pas, beaucoup d'humour.
Tous les Lucast Arts, Sierra Online, Loom, the dig, Space Quest alias Roger Wilco et King Quest , Sam et Max, Grim Fandango, Chevaliers de Baphomet, Discworld, The Longest Journey ...
J'ai toujours en disquettes Gabriel Knight 1, complet avec 11 disquettes, boite et manuel :)

Lire la suite...
Commentaire édité 20 oct., 15:25 par ANGELWITHU
lsacrow
lsacrow
MP
le 19 oct. à 20:29

Oh mon dieu maniac mansion...toute mon enfance sur Amiga...que de peur sur ce jeu à l'époque ;)

Lire la suite...
Manacash
Manacash
MP
le 19 oct. à 17:07

Mon premier jeu Amiga 🥺 quelle aventure!!! Quelle ambiance, les musiques, le cast, les énigmes, le poulet poulie pour aller voir le mec au tatoo qui a peur de son perroquet haha tout était juste parfait et hors concours pour lépoque, une grande baffe comme on en fait plus. Gros big up à tous ces jeux Lucasart et autre qui mauront rempli la tête dhistoire farfelues, les simon the sorcerer, indiana jones and the fate of atlantis, loom, day of the tentacle, beneath a steel sky, lure of the temptress, les voyageurs du temps, bargon attack, ohlala que de nostalgie les amis.. quand je vois les jeux d'aujourdhui on a quand même sacrément perdu en inspiration..!

Lire la suite...
Commentaire édité 19 oct., 17:13 par Manacash
sansfauxcou
sansfauxcou
MP
le 19 oct. à 12:11

Un de mes premiers point n click, une saga intemporelle, re-découverte avec mes enfants. Un must-have.

Lire la suite...
Rouvidonan
Rouvidonan
MP
le 18 oct. à 20:59

Une saga exceptionnelle que je refais avec toujours autant plaisir chaque année depuis 20 ans.

Lire la suite...
Cpt_Usopp
Cpt_Usopp
MP
le 18 oct. à 19:00

Je n'ai fait ce jeu que sur le tard.
Gamin, mes point and click préféré étaient Maniac Mansion et Zak Mckraken.

Lire la suite...
djshotam
djshotam
MP
le 18 oct. à 18:56

Je peux pas utiliser le squelette de bras avec ça.

:-)))

Lire la suite...
kidi84
kidi84
MP
le 18 oct. à 17:40

Le jeu que je faisais en anglais avec mon père car j'étais genre en 6e et que j'avais clairement pas le niveau (surtout pour la partie "bataille d'insultes").

Je vous raconte pas le boost que ça m'a fait niveau English...

D'ailleurs à ce propos, y a une phrase d'interview où je vois "ou s'il [le jeu] s'était fait complètement bombarder"...

Ca sent un peu la traduction de merde de "to bomb" dont l'équivalent français est "faire un four" = ne s'est pas du tout vendu

Bref, grand jeu qui aura marqué toute une génération.

Lire la suite...
Commentaire édité 18 oct., 17:41 par kidi84
mortadelle55
mortadelle55
MP
le 18 oct. à 16:44

Je viens de réaliser que le demat c’est pire que je pensais
Après avoir lu cette article, j’ai eu envie de me replonger dans monkey 1.
L’ayant acheté sur mon iPhone je décidâmes de le télécharger de nouveau, que fumes ma surprise quand tout un coup, je m’aperçus qu’il n’exister plus, je me suis fait volais mon jeux s’en mon apercevoir en toute l’égalité,
Je vous en prie acheter des cd, des cartouches et s’il ils existent pas e-m-u-l-e

Lire la suite...
Stone10
Stone10
MP
le 18 oct. à 16:34

Une époque pour les jeux d’aventure magnifique ...
penser à ce genre de jeux me rend très nostalgique... c’était vraiment une ambiance, un contexte particulier. De la magie et de l’insouciance.

Lire la suite...
Top commentaires
DirtyShady
DirtyShady
MP
le 17 oct. à 11:53

J'ai 40 balais et j'ai des magnifique souvenirs de ce jeu.....

Cette musique, cette ambiance....

A l'époque sur Amiga 500.

Lire la suite...
Commentaire édité 17 oct., 11:54 par DirtyShady
cyrius122
cyrius122
MP
le 17 oct. à 11:14

Je n'ai joué qu'aux deux premiers, mais ils restent parmi mes meilleures expériences du point'n'click.
Alors, joyeux anniv' à toi, Guybrush !
:fete:

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020
4
Marvel's Spider-Man : Miles Morales
19 nov. 2020
5
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2021