Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News personnalité /

Qui est Yoshinori Ono, l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter ?

News personnalité
Qui est Yoshinori Ono, l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter ?
Qui est Yoshinori Ono, l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter ?
PC PS4 PS3 360
Partager sur :

Le 9 aout 2020, la veille de son anniversaire, Yoshinori Ono annonce son départ de la compagnie pour laquelle il aura officié pendant presque 30 ans. Au même titre que Katsuhiro Harada, ex-producteur de Tekken chapeautant désormais la division esportive de Bandai Namco, Masahiro Sakurai, chef de troupe de la série Smash Bros. et créateur de Kirby, Ono est une figure emblématique du renouveau du jeu de combat. Il est un véritable repère pour les joueurs de Street Fighter et un visage pour Capcom et sa scène compétitive. Revenons donc ensemble sur cette personnalité pour le moins singulière, qui aura fait beaucoup pour une des plus grandes sagas de notre média, et donc pour le jeu vidéo en général.

Street Fighter X Tekken Reportage

Chargement de la vidéo

L'homme de la situation

C’est en 1993 qu’Ono fait ses débuts chez Capcom comme programmeur sonore. D’abord crédité en tant que compositeur ou Producteur Son sur des titres comme Street Fighter III 3rd Strike, Onimusha : Warlords ou encore Devil May Cry, c’est avec Chaos Legion sur PlayStation 2 qu’il se lance dans la production. Outre Capcom Fighting Jam, ses débuts en la matière sont consacrés au Beat’em up avec Shadow of Rome et Onimusha : Dawn of Dreams. C’est finalement la sortie de Street Fighter IV en 2008, qu’il aura chapeauté tout du long, qui le fera passer sur le devant de la scène.

Qui est Yoshinori Ono, l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter ?Qui est Yoshinori Ono, l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter ?Qui est Yoshinori Ono, l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter ?

À l’orée du nouveau millénaire, Street Fighter est au plus bas. En effet le 3e épisode peine à trouver son public, malgré ses 3 versions différentes et ses systèmes de jeu fantastiques. À l’heure où la 3D est reine, que Tekken 3 domine le marché du jeu de combat et que les salles d’arcade sont désertées au profit des consoles de salon, le jeu de combat en 2D et son plus grand représentant semblent tomber en désuétude. Jugé trop élitiste, trop martial et obsolète techniquement, alors même qu’il sera plus tard considéré comme une référence de l’animation de jeu vidéo, Street Fighter 3 est un échec commercial. L’avenir de la licence était alors incertain. C’était sans compter sur la volonté et la détermination de l’homme qui nous intéresse aujourd’hui, qui parviendra à convaincre les dirigeants de Capcom de le laisser mettre en chantier le quatrième épisode canonique de la saga.

Qui est Yoshinori Ono, l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter ?

L’objectif est simple, faire de Street Fighter IV un successeur spirituel à Street Fighter II. Ainsi la saga retrouve une direction artistique chaleureuse, plus traditionnelle que son prédécesseur, et opère un retour aux sources au niveau de ses mécaniques de jeu. Le Perfect Parry disparait au profit de la Focus Attack, les manipulations complexes comme les quarts de cercles et autres Shoryuken bénéficient de raccourcis dans leurs inputs, rendant les fondamentaux de Street Fighter accessibles au plus grand nombre. Autre changement de taille, Street Fighter IV adopte un moteur graphique en 3D, une première pour un épisode canonique de la licence et pour le jeu de combat en 2D. De son côté l’implémentation d’un mode online stable, aidé par les infrastructures bien plus solides des consoles de 7e génération, permet au titre de rayonner à l’internationale et aux joueurs de trouver des adversaires à leur mesure. 3rd Strike n’y était pas parvenu en son temps, la crise des salles d’arcades s’étant déjà produite alors que les technologies réseau sur consoles de salon n’en étaient qu’à leurs balbutiements. Tous ces éléments et choix audacieux mis bout à bout réconcilièrent le grand public avec la licence et le Versus Fighting en général, ce qui permet à Street Fighter IV et ses versions de trouver près de 9 millions d’acquéreurs. De quoi donner un nouveau souffle à tout un genre qui en avait désespérément besoin.

Une personnalité joviale et excentrique

Qui est Yoshinori Ono, l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter ?

Avec ce nouvel épisode qui les ravit, les joueurs découvrent un communicant jovial et excentrique. Fan sincère de Street Fighter depuis ses débuts, il est constamment accompagné d’une figurine articulée de Blanka. Difficile de trouver une photo où il ne brandit pas ladite statuette aux côtés d'un fan. Il confiera à IGN en 2017 qu’il en avait accumulé des dizaines, car elles étaient offertes dans les pochettes surprises d’une chaine de fastfood. D’un naturel distrait, il perd la plupart au fil du temps. Sa collection rétrécit au gré de ses déplacements et le laisse désormais avec une poignée d’entre elles, s’usant au fil des années, témoignant de son amour immodéré pour la licence qu’il aura fait renaitre.

Qui est Yoshinori Ono, l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter ?

En 2011, lui et son homologue de chez Bandai Namco, Katsuhiro Harada, entretinrent une relation de respect mutuel et de “rivalité” en marge de leurs projets communs que sont Street Fighter X Tekken et Tekken X Street Fighter, le projet maudit de Harada. Costumés, les deux hommes relèvent de multiples défis avec une autodérision qui force le respect, prêts à tout pour contenter les fans de leurs licences fétiches. Évidemment tout ne fut pas toujours rose. Vous n’êtes pas sans savoir que Street Fighter V, également produit par Ono eut un lancement pour le moins polémique, entre contenu limité, netcode qui manque de fiabilité et modèle économique décrié. En première ligne en tant que producteur et communicant, Ono subit les foudres des joueurs et leur présentera ses excuses à plusieurs reprises. Depuis c’est en ajustant le titre, en le bourrant de contenu et en l’accompagnant avec intérêt au fil des compétitions comme l’EVO et le Capcom Pro tour qu’Ono fait amende honorable.

Difficile de déterminer les termes du départ d’Ono en l’état. Il était absent lors de la présentation de la dernière saison de Street Fighter V diffusée la semaine dernière et son communiqué de départ aborde les difficultés rencontrées par le Capcom Pro Tour en ces temps incertains. Des conflits internes ? Un potentiel développement de Street Fighter VI qui bat de l’aile ? Quelles qu’en soient les raisons et les conditions, nous souhaitons le meilleur à Yoshinori Ono qu’il décide de prendre un repos bien mérité ou de partir vers de nouveaux horizons. La saga Street Fighter et l’univers du Versus Fighting lui doivent beaucoup et il est évident que sa présence au sein de cette communauté manquera à bon nombre de joueurs de par le monde.

Profil de Aubin_Gregoire,  Jeuxvideo.com
Par Aubin_Gregoire, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC PlayStation 4 PlayStation 3 Xbox 360 Combat Capcom Arts martiaux
Commander Street Fighter IV
PC
Fnac Marketplace
2.71 €
PS3
Amazon
39.00 €
360
Rakuten
31.50 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
diegoooooo
diegoooooo
MP
le 11 août à 19:21

Yoshinori Ono est l'ex-producteur emblématique responsable du renouveau de Street Fighter.

Lire la suite...
Fig21
Fig21
MP
le 11 août à 18:22

Autre changement de taille, la licence adopte un moteur graphique en 3D, une première pour la licence et pour le jeu de combat en 2D.

Mais non, la série des street fighter ex était justement une tentative (ratée ? Disons oubliable...) de passage à la 3d bien avant le IV
(Le 1er date de la ps1)

Lire la suite...
takkotakk
takkotakk
MP
le 11 août à 16:20

Il aurait pu au moins partir sur le portage d'Ultra SF4 sur Switch. C'est un grand manque pour cette console (surtout pour moi😏).
Merci mec, je suis content d'avoir claqué du frics dans tes (anciens) Street Fighters.

Lire la suite...
Guitou_13004
Guitou_13004
MP
le 11 août à 12:05

Y ressemble au professeur dans le flim battle royale :rire2:

Lire la suite...
BoomerDeter
BoomerDeter
MP
le 11 août à 09:37

Street Fighter V souffre encore aujourd'hui de son lancement catastrophique et surtout famélique.
Pourtant c'est objectivement un jeu fantastique.

Mais les fans ont la dent dure, je peux comprendre.

Lire la suite...
jfaute
jfaute
MP
le 10 août à 23:52

Je n'ai rien contre Ono mais emblématique Lol; ces jeux de combat sont anecdotiques depuis fighting Jam.
enfaîte il à fait les pires jeux de versus fighting de Capcom, il n'a jamais eu ce savoir-faire ni le talent des gars de SNK ou Arcsys pour ne citer que les plus connue,
il a eu de la chance d'avoir pu reprendre le nom de street fighter et a sorti son jeu au bon moment, sans sa personne aurait regardé son jeu.
SF IV et V ont certaines mécaniques étranges pour des jeux de VS (notamment pour les joueurs aguerrie) et ses autres jeux si on peut donner cette appellation ne sont même pas jouable.
cf Marvel vs. Capcom: Infinite et Street Fighter X Tekken

De plus des rumeurs cour comme quoi le fait que Capcom ne ferait plus d'association avec SNK serait en partie sa faute due à une mauvaise entente avec certaine personne de chez SNK.
Peut-être que maintenant on aura enfin le retour de CVS...
Je lui souhaite quand même bonne continuation.
La question maintenant c'est de savoir il reste qui chez Capcom qui c'est faire des jeux de combat ?

Lire la suite...
DucDeBourbon
DucDeBourbon
MP
le 10 août à 21:49

Capcom , une boite que j'adore pourtant, est entrain de prendre une sale direction , qui rappel parfois Konami .... J'ai très peur .... Ressaisissez vous Capcom !

Lire la suite...
_hylden_
_hylden_
MP
le 10 août à 21:05

C'est bizarre que le 3.3 n'est pas eu beaucoup de succès pourtant je pense que C'est le meilleur de tous jusqu'à aujourd'hui

Lire la suite...
Commentaire édité 10 août, 21:07 par _hylden_
l-pj
l-pj
MP
le 10 août à 20:49

Merci Ono San pour Street 4 . Qui est avec 3rd Strike les meilleur Street ( Alpha 3 est mon Street du coeur )
Laisse Capcom dans leur bousin .
Ils ont un Put#%# de " potar " Avec Rival School , Darkstalkers ou autres licences BTU , Plate-forme ou de Shmup etc... Mais ils s'en servent pas ! Tu as fait du bon boulot , grâce a toi Street a ete re populariser en occident ( Du moins chez les caincains )! Laissez les puer la défaite et se prendre des Perfect's et Fury par Arcis et Namco !
.

.

Tekken 3 domine le Marcher du jeu de combat fin 90 ? Street 3 3rd un échec ?

Tekken 3 dominait juste le jeu 3d console mais pas celui du jeu de combat en général que cela soit console ou Arcade .
Et la 2d se portait tres bien :Darkstalkers , Marvel Vs Capcom , Street Alpha 3 , Garou , Kof 98 etait là et Street 2 X etait encore très joué donc ...
Et Celui qui cassait tout et dominait le jeu de combat a cette époque etait Kof 98 !

Street 3 new gen et 2nd impact etaient des échecs .
Mais 3rd Strike etait juste boudé par une minorité en France et une majorite au USA ( Gneu Gneu il on toujours pas mis Guile , c'est quoi ces nouveaux persos ).
Au Japon et chez les Rosbeef , fallait voir les pièces en attentes sur les bornes ( Surtout au Japon ) et en France même si il n'y avait pas des queus de ouf bahh fallait patienter !
Son animation etait oufissime ( Comme celle des Alpha ) , un nouveau cast qui a amené un vent de fraîcheur , un Système de gameplay qui est devenu la norme .

Sans vous offensé Mr le journaliste, vous aviez quel age a cette époque ?
Aviez vous l'age d atteindre un Stick ou de voir le moniteur d'une borne ?

Lire la suite...
gdp06
gdp06
MP
le 10 août à 19:47

Bonjour. Je suis un joueur de 3rd Strike, un vrai. Cette personne m’est sympathique au demeurant.

4 et 5 auraient pu être bons.

Lire la suite...
Top commentaires
davhuithuithuit
davhuithuithuit
MP
le 10 août à 18:45

Pourtant, on peut la supposer facilement la raison de son départ. Street Fighter VI a été confié à quelqu'un d'autre, et le dernier season pass a été prévu en "urgence" pour donner un an de vie supplémentaire à SFV, le temps de remettre SFVI sur de bons rails.

Source : Ken Bogard.

De mon côté, je lui tire mon chapeau pour le IV, par contre pour le V, oui, il est clairement oubliable.

Lire la suite...
Commentaire édité 10 août, 18:46 par davhuithuithuit
_hylden_
_hylden_
MP
le 10 août à 21:05

C'est bizarre que le 3.3 n'est pas eu beaucoup de succès pourtant je pense que C'est le meilleur de tous jusqu'à aujourd'hui

Lire la suite...
Commentaire édité 10 août, 21:07 par _hylden_
Street Fighter IV
PCPS3360iOS
Meilleures offres
Fnac Marketplace PC 2.71€ Amazon PC 7.16€ Rakuten 360 31.50€ Amazon PS3 39.00€ Amazon PS3 39.16€ Amazon 360 66.55€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Gotham Knights
2021
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020
4
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020
5
Halo Infinite
2021