Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

News business
Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”
Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”
PC ONE Xbox Series
Partager sur :

Comme vous l’aurez remarqué si vous consultez régulièrement Jeuxvideo.com, Microsoft accélère sa communication autour de sa Xbox Series X et des services qui y sont liés. Hier, la firme de Redmond publiait des informations sur le xCloud, sur l’événement du 23 juillet, et sur la politique générale de la marque plaçant le joueur “dans le futur du jeu vidéo”. Aujourd’hui, nous vous proposons un entretien réalisé avec Phil Spencer, enregistré le 15 juillet 2020, à la fois en vidéo (sous-titrée) et en retranscription écrite. En compagnie du vice-président du gaming de Microsoft, nous revenons sur les dernières annonces faites via Xbox Wire pour mieux comprendre la politique que Xbox met en place. Nous en profitons également pour glaner quelques informations sur l’événement du 23 juillet, et sur les jeux japonais.

Notre interview intégrale de Phil Spencer en vidéo (sous-titrée).

Chargement de la vidéo

Jeuxvideo.com : Le Xbox Live et le Xbox Game Pass sont considérés comme étant des succès par Microsoft. L'un compte cent millions d'utilisateurs, l'autre une dizaine de millions d'abonnés. Avec le xCloud qui sera intégré au Xbox Game Pass Ultimate et qui arrivera au mois de septembre, pensez-vous que nous parlerons plus des services que du hardware pour la prochaine génération ?

Phil Spencer : Je pense que nous devrions parler uniformément des services et du hardware. L’expérience de nos joueurs sur notre plateforme est motivée par de grands jeux, c’est incroyablement important. Elle est également entraînée par des services que les jeux comme les clients utilisent, et évidemment un hardware donnant aux utilisateurs l’expérience qu’ils veulent avoir. Il y a aussi la communauté que nos services rassemblent, communauté qui est une part essentielle dans l’expérience gaming. Les jeux seront toujours au centre du débat, c’est l’objectif, mais nous voyons au fil des années la croissance et l’importance des services dans l’expérience de chacun.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : Votre politique multiplie les points d’entrée à l’écosystème Xbox. Vos jeux first party sortent d’ailleurs de plus en plus régulièrement sur Steam. Est-ce que vous pensez que les exclusivités sont encore décisives dans l’achat d’une Xbox ?

Phil Spencer : Vous abordez un point essentiel. Notre stratégie tourne autour du joueur plutôt que sur le périphérique. Nous créons des machines pour laisser les utilisateurs décider où ils veulent s’amuser. En tant que joueurs, ils sont à la base de notre stratégie. Nous voulons juste faire des jeux là où les gens veulent y jouer. Vous pouvez avoir l’expérience complète bien évidemment sur une console Xbox, vous y trouvez le Game Pass comme le Xbox Live, ou encore nos jeux first party. Au cours des dernières années que vous mentionnez, nous avons beaucoup travaillé pour apporter cette expérience complète sur ordinateur. Donc quand les gens jouent sur PC, ils se connectent au Xbox Live, ils y trouvent le Game Pass ainsi qu’une grande librairie de jeux, nos jeux first party sont également là, et ils peuvent jouer avec leurs amis peu importe le périphérique sur lequel ils sont. Et nous avons bâti une relation forte avec Valve et Steam en autorisant une expérience similaire. Pour nous, il s'agit d'une expérience complète quel que soit l’endroit où la personne joue. Mais notre console est d’une certaine manière l’âme de ce que Xbox représente. Et nous sommes très enthousiastes à propos du lancement de notre nouvelle machine cette année.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : L’année dernière était votre plus grosse année jamais enregistrée en matière de recettes sur votre segment PC. Avec le design de la Xbox Series X qui ressemble beaucoup à une tour d’ordinateur, nous avons l’impression que Microsoft efface petit à petit la frontière entre le monde du PC et celui des consoles de jeux. Est-ce que les joueurs console sont encore votre cible principale ?

Phil Spencer : En fait, les joueurs sont notre cible principale. Il y a des centaines de millions de joueurs qui apprécient de jouer sur consoles. Quand nous avons commencé le processus de développement de la Series X, nous voulions absolument faire la console la plus puissante. C’était vraiment l’intention principale de design transmise à l’équipe. Et nous ne voulions pas sacrifier de cette puissance quand nous nous sommes mis à réfléchir à son form factor. Le design est en fait conçu pour nous permettre d’injecter toute cette puissance dans un format qui nous semble convenir à la plateforme de divertissement de chacun. Je me sens bien à propos de la génération Xbox One. Avec la Xbox One X, l’équipe hardware a réussi un travail fabuleux en faisant une machine silencieuse et discrète. Nous avons tellement amélioré les performances dans cette prochaine génération que la console est un petit peu plus grosse, sans pour autant être plus bruyante. Le design nous permet de mettre toute la puissance que nous avons dans la console next-gen la plus performante, tout en maintenant le bruit à un niveau suffisamment bas comme espéré par nos joueurs, et avec un système de refroidissement fonctionnant bien en toute occasion.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : En vous fiant à ce qui se passe dans l’industrie de la musique et celle des films, quelles sont vos prédictions pour le Game Pass ?

Phil Spencer : Nous voyons le Game Pass comme un excellent choix pour les joueurs qui veulent essayer de nouveaux jeux, et construire d’une nouvelle manière une bibliothèque pour eux ou leur famille. Ça a été incroyablement inspirant de voir le succès du Game Pass, pas seulement auprès des joueurs mais aussi auprès des concepteurs de jeux. Beaucoup de créateurs ont trouvé un nouveau public lorsqu’ils ont apporté leurs jeux au Game Pass. Ils ont été capables de sensibiliser et d'intéresser les fans aux jeux qu'ils ont construits. Je pense que le Game Pass est en train de permettre aux développeurs d’essayer de nouvelles choses et d’avoir un petit peu plus d’ambition créative dans certains domaines, tout en motivant les joueurs à essayer des titres qu’ils n’auraient normalement pas lancés s’ils n’avaient été proposés qu’en boutique. Mais avoir des softs en vente tient aussi une place importante dans notre stratégie. Nous offrons aux utilisateurs le choix dans la manière dont ils veulent construire leur bibliothèque de jeux, nous les laissons décider.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : L’écosystème Xbox place le choix à l’honneur. Comme vous le disiez récemment, il s’agit du choix des jeux auxquels nous voulons jouer, le choix des amis avec qui y jouer, et le choix du périphérique. Est-ce que cela peut sous entendre qu’il serait possible de voir débarquer une application Xbox sur Switch ou PlayStation 5 afin d’aller là où d’autres joueurs sont ?

Phil Spencer : À propos du choix… en réalité, ce sont les joueurs qui font des choix. Nous ne proposons pas le choix pour l’amour du choix, mais plutôt pour offrir aux gamers la possibilité de choisir comment ils veulent connaître notre plateforme et nos jeux. À propos des autres consoles de jeux, nous ne pouvons pas apporter une expérience Xbox complète sur ces machines. Avec le xCloud arrivant dans le Xbox Game Pass Ultimate sans coût supplémentaire, nous pensons que c’est une grande valeur ajoutée de laisser les joueurs s’amuser sur mobile. Ce que nous avons fait avec le PC, c’est simplement d’apporter une expérience Xbox complète. Car nous savons que lorsque quelqu’un joue à un jeu Xbox, il y a forcément des attentes : “j’ai ma communauté Xbox Live”, “j’ai mes succès”, “le Game Pass est en option”, “mes jeux first party sont ici”. Les plateformes concurrentes ne sont pas vraiment intéressées dans le fait d’apporter une expérience Xbox satisfaisante sur leur hardware. De notre côté, nous voulons être là où les joueurs veulent que nous soyons. C’est le chemin que l’on emprunte.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : Les joueurs qui font des choix, donc. Sony a décidé de livrer une version moins chère de sa PlayStation 5 privée du lecteur de disques, afin de laisser les joueurs choisir ce qu’ils préfèrent. Pensez-vous que vendre deux modèles d’une console dès le jour de lancement est une bonne idée ? Est-ce que Microsoft pourrait en faire autant ?

Phil Spencer : Je pense que donner aux joueurs le choix du prix est une bonne chose. Surtout cette année avec le lancement d’une console dont le prix est au plus haut de tout son cycle de vie. Nous savons que la situation économique actuelle est compliquée avec le Covid, le chômage… il y a beaucoup de choses avec lesquelles les clients doivent faire face dans leur vie en ce moment. Donner aux acheteurs l’opportunité de choisir comment ils veulent entrer dans notre écosystème est important. C’est une des raisons pour lesquelles nous nous concentrons sur le Xbox All Access qui donne à l’utilisateur la possibilité d’entrer dans l’écosystème Xbox sans avancer de frais. Juste en s’engageant dans une relation mensuelle où il peut avoir le Xbox Game Pass Ultimate, la console et les jeux first party compris dans le Game Pass. Je ne pense pas qu’il ne s’agisse que de hardware, mais plutôt de la façon dont je crée ma bibliothèque de jeux et comment je paye pour avoir une console. C’est clairement une partie de notre stratégie. Je pense que le Xbox All Access tiendra une part importante dans notre lancement lors de cette fin d’année et que nous le proposerons dans beaucoup plus de marchés que précédemment. Nous sommes vraiment impatients de permettre aux joueurs de rentrer dans l’écosystème Xbox de la manière dont ils le désirent.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : Si nous mettons de côté la Xbox One X qui était en fait une nouvelle version de la Xbox One, la Xbox Series X est la première console que vous lancez depuis que vous êtes à la tête du gaming chez Microsoft. Cette console a forcément votre signature. Quelle est-elle ? Qu’avez-vous dit aux équipes au moment de la concevoir ? Quel était l’objectif à atteindre ?

Phil Spencer : Je suis toujours en train d’apprendre. Quand j’ai eu ce boulot, j’ai rejoint officiellement la tête des studios first party. Il s’agissait de faire des jeux... c’est comme ça que j’ai grandi. Et une des choses importantes pour moi, dans cette génération, était de concevoir une plateforme géniale pour les développeurs... parce que ça fait partie de mon background. Je voulais que l’environnement de développement soit solide, que le hardware soit le plus puissant disponible, que la technologie de la plateforme m’autorise en tant que créateur à atteindre le niveau que je veux atteindre pour le jeu que je fais. C’est tout simplement parce que j’ai vu ça auparavant, durant la génération Xbox 360, par rapport à la concurrence. Un des objectifs de la machine quand nous avons parlé avec l’équipe hardware était de fabriquer la meilleure console possible pour les créateurs. Qu’elle puisse leur donner le plus haut niveau de performance, la plus grande prédictibilité en termes de performance ainsi que les bons outils pour qu’ils apportent le meilleur de leurs jeux sur le marché. Il a été démontré, et peu importe que ce soit sur PC ou sur consoles, que le hardware le plus puissant qui est le plus facile à utiliser, et qui a un environnement logiciel de haute performance, engendre les meilleures versions des jeux. C’est exactement ce à quoi je m’attends pour la Xbox Series X.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : Nous nous souvenons tous, durant cette génération, des promesses du Cloud avec la démo impressionnante de Crackdown 3 est la destruction de bâtiments. La version finale du jeu était… moins impressionnante. Qu’est-ce qui fait que nous devrions de nouveau croire aujourd’hui aux bienfaits du Nuage ?

Phil Spencer : La bonne chose quand on regarde le project xCloud, c’est que nous voyons déjà des centaines de milliers de personnes en train de s’amuser dessus. Cela nous aide à la fois à apprendre, à tester, à concevoir nos infrastructures. Il n’est donc pas question pour nous de parler de puissance technologique avec xCloud, mais plutôt de prendre de grands jeux Xbox et de les mettre entre vos mains sur des périphériques mobiles. Vous pouvez ensuite témoigner de votre expérience. Nous travaillons vraiment à créer une attente juste, nous ne sommes pas ici pour dire que le Cloud Gaming va être plus puissant qu’un PC ou qu’une console de jeux. Nous avons parlé du Cloud comme d’une manière de donner le choix à l’utilisateur dans la façon dont il veut jouer. Notre vision pour le xCloud se concentre vraiment sur le choix du joueur. Quand vous êtes à la maison près de votre console, je me dis que voulez sûrement jouer dessus. Mais quand vous êtes dehors, nous voulons vous apporter la meilleure expérience possible sur des périphériques que vous avez déjà. Une fois de plus, nous bâtissons notre stratégie autour de votre monde, vos manières de jouer, et non en forçant une technologie pour notre propre bénéfice.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : Une console Xbox qui arrive avec un Halo le jour de sa sortie, cela rappelle forcément la toute première Xbox. C’est une console qui a accueilli pas mal d’exclusivités japonaises, comme Otogi de From Software, Ninja Gaiden de Tecmo (qui est arrivé plus tard sur d’autres consoles), Dino Crisis 3 de Capcom, Breakdown de Namco. De grands jeux SEGA également, comme Panzer Dragoon Orta, House of the Dead 3, Crazy Taxi 3, Jet Set Radio Future. Que peut faire la Xbox pour retrouver des projets japonais exclusifs. Est-ce que c’est encore possible, voire désiré ?

Phil Spencer : Notre équipe Xbox au Japon travaille très dur pour nouer des liens. Nous savons que les joueurs du monde entier réclament des jeux étonnants venant de certains des meilleurs créateurs de la planète. Nous connaissons d’ailleurs beaucoup de ces développeurs japonais. Nous voulons être une plateforme de choix pour ces jeux. Je suis fier de nos progrès faits durant ces 4 ou 5 dernières années. Lors des E3, nous avons une présence forte de jeux japonais sur scène. Nous savons que nous ne sommes pas un constructeur japonais, nous savons que nous devons travailler pour rebâtir un climat de confiance avec les créateurs japonais. Nous pensons que cela arrivera au fil du temps, et nous continuons d’écouter ce dont ils ont besoin pour atteindre un large public dans le monde. Je suis fier de ce que nous allons montrer le 23 juillet, j’apprécie notre roadmap pour travailler directement avec les créateurs japonais afin de concevoir des jeux Xbox dont vous entendrez parler prochainement. Nous savons que c’est d’une importance capitale dans notre stratégie que de s’assurer d’avoir des développeurs japonais fascinants, et qu’ils sachent que la Xbox est une plateforme sur laquelle ils peuvent avoir du succès.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : Matt Booty avait précisé dans une interview que la Xbox Series X n’aurait pas forcément d’exclusivités pendant 1 à 2 ans, les premiers jeux Xbox Series X fonctionnant sur Xbox One, comme Halo Infinite. Pourtant, lors du Xbox 20/20 de mai, nous avons vu de vraies exclusivités Xbox Series X avec Scorn ou encore The Medium, qui ne sont pas des jeux 1st party. Est-ce que ces déclarations de Matt Booty sont toujours d’actualité aujourd’hui ?

Phil Spencer : La chose que vous verrez le 23 juillet, c’est que nous donnons à nos studios une véritable liberté créative pour qu’ils puissent produire les jeux qu’ils envisagent de faire. Les créateurs veulent concevoir des titres géniaux qui atteindront un large public composé de personnes qui pourront les découvrir. Je pense que ce que vous avez entendu à propos des déclarations de Matt, c’est que nous avons une vision pour chaque jeu que nous créons. Et cette vision débute avec le joueur, pas avec le périphérique. Si un créateur vient à nous, comme ceux qui vous avez cité de notre Showcase du mois de mai, et nous dit : “je veux vraiment me dédier à la prochaine génération” avec leurs jeux, nous sommes totalement en faveur de cela. Si un développeur se rapproche de nous et qu’il a une certaine vision pour atteindre des clients en passant par de multiples plateformes et différentes générations, nous sommes là aussi favorables à cela. Il s’agit de laisser le choix à nos créateurs pour qu’ils fassent le jeu qu’ils souhaitent produire à destination du public qu’ils visent plutôt que de décider à leur place. Ce n’est pas notre rôle en tant que constructeur.

Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”Phil Spencer (Xbox) : “Ce que vous verrez le 23 juillet, c’est une véritable liberté créative”

JV.com : Quand nous parlons de la nouvelle génération, nous entendons souvent parler des graphismes plus jolis et du SSD. Mais vous, qu’est-ce qui vous impressionne le plus avec cette nouvelle génération ?

Phil Spencer : Ce que j'expérimente le plus actuellement, et qui a une influence sur ma vie de joueur, c’est la rapidité avec laquelle je peux avoir le choix du jeu que je veux faire. En tant que personne qui travaille dans l’industrie du jeu vidéo depuis de longues années, j’ai toujours été un peu jaloux de la musique ou de la vidéo. Si je veux écouter un groupe, j’ai juste à cliquer et ensuite je peux rapidement savoir si j’aime ce groupe ou non. Quand il y a un nouveau show sur Netflix ou Amazon Prime, j’ai juste à le sélectionner et je peux rapidement savoir si ça me plaira ou non. Pour le jeu vidéo, c’est différent. Il faut remonter à l’époque de la cartouche ou du CD, où il suffisait de l’insérer et de commencer tout de suite à jouer. Dans notre monde rempli de téléchargements de jeux très volumineux et de bande passante, il faut parfois attendre des heures avant de pouvoir essayer un jeu. Avec des services comme xCloud, je peux naviguer dans un catalogue de jeux. Je peux commencer un titre immédiatement sur xCloud et s’il me plaît je vais sur ma console et je le télécharge. La bande passante est de plus en plus élevée, la machine est plus réactive, il y a la fonction Quick Resume… tout cela permet de passer très rapidement d’un jeu à un autre. “À quoi vais-je jouer ce soir ? Où sont mes amis ?” Je pense que le gaming va être moins un média d’attente mais plus un média d’expériences, avec les nouvelles technologies qui arrivent. Cela a un grand impact sur les jeux auxquels je joue, et à quel rythme je joue. Ca prend encore un peu de temps mais je me sens moins envieux de la spontanéité de la musique ou de la vidéo. Car ça arrive dans le jeu vidéo. Ce mélange de xCloud, de PC, de console, de Quick Resume… tout cela donne une expérience un peu magique et j’adore ça.

La bande-annonce de la Xbox Series X.

Chargement de la vidéo

Retrouvez toutes les informations sur la Xbox Series X

Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Par Carnbee, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Godjima
Godjima
MP
le 28 juil. à 16:51

Liberté créative qu’il disait l’autre :lol:

Lire la suite...
gamer-pc-
gamer-pc-
MP
le 25 juil. à 21:34

c’était vraiment nulle de chez nulle aller file Phil

Lire la suite...
Pirloui
Pirloui
MP
le 24 juil. à 06:36

On a vu !
Malhereusement...
Va te cacher, Phil... Vraiment !

Lire la suite...
spooni83560
spooni83560
MP
le 21 juil. à 18:50

La véritable libération de la créativité, sera quand les studios supprimeront la propriété intellectuelle de leur licence, rendant la totalité des jeux open source!
Alors, la créativité des joueurs et des créateurs n'aura plus de limite, alors nous seront libéré de l'emprise et de la dictature des éditeurs.

Lire la suite...
XavDiep
XavDiep
MP
le 21 juil. à 04:28

Halo Infinite a lui tt seul tuera cette conf x)

Lire la suite...
Zguegboy
Zguegboy
MP
le 20 juil. à 20:20

"Une liberté créative" https://www.noelshack.com/2020-30-1-1595269246-739112-logan-paul-image-noelshack-com-fichiers-2017-51.png

Lire la suite...
EvilBott88
EvilBott88
MP
le 20 juil. à 11:54

La gen de la vérité pour microsft.

Lire la suite...
Moisurconsole
Moisurconsole
MP
le 19 juil. à 19:19

moi les jeux Xbox me parlent plus, que ceux de Sony pourtant j'ai les 2 consoles

Lire la suite...
Linformateur1
Linformateur1
MP
le 19 juil. à 18:15

Sony The last of Us 2, 4 millions de copie, pour 240 millions d’utilisateurs,un résultat pas si top :hum: quand tu regarde les jeux Mario se vendre comme du pain.
5 ans de développement pour un chiffre comme ca, en réalité ce n'est pas le Jackpot attendu...

Lire la suite...
Commentaire édité 19 juil., 18:16 par Linformateur1
NateDiaz33
NateDiaz33
MP
le 19 juil. à 15:03

Après une gen totalement pathétique pour la marque Xbox, c’est tout ce qu’on espère au minimum.

Lire la suite...
Top commentaires
LeDevinMasquay
LeDevinMasquay
MP
le 17 juil. à 10:24

Très bien la question de JVC : "le cloud n'a rien donné sur crackdown pourquoi devrions nous vous croire aujourd'hui"

on attend le même genre de questions quand ils interrogeront un responsable Sony, au hasard "vous avez augmenté le PS+ quand vous dominiez la génération, quelle garantie avons-nous que vous n'augmenterez pas encore vos prix à l'avenir?"

Lire la suite...
Gawong
Gawong
MP
le 17 juil. à 10:11

C'est la même liberté que les studios des jeux PC ont... :hap:

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Marvel's Spider-Man : Miles Morales
19 nov. 2020
4
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020
5
Gotham Knights
2021