Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Agressions sexuelles et harcèlement : Ubisoft annonce les démissions de plusieurs cadres

News business
Agressions sexuelles et harcèlement : Ubisoft annonce les démissions de plusieurs cadres
Agressions sexuelles et harcèlement : Ubisoft annonce les démissions de plusieurs cadres
Partager sur :

Au cœur d'un scandale d'agressions sexuelles et de harcèlement, Ubisoft a annoncé cette nuit par communiqué un important remaniement de sa direction. Serge Hascoët (directeur créatif) et Cécile Cornet (responsable monde des ressources humaines) ont démissionné de leur poste, tandis que Yannis Mallat (directeur des studios Ubisoft au Canada) a quitté ses fonctions et l'entreprise.

Des départs qui "font suite à un examen rigoureux que la société a mené en réponse aux récentes allégations et accusations de mauvaise conduite et de comportements inappropriés". Précisément, Serge Hascoët, considéré comme le numéro 2 d'Ubisoft, a "choisi de démissionner de son poste de Chief Creative Officer avec effet immédiat". Ce rôle sera repris "dans l'intérim" par le PDG Yves Guillemot, qui supervisera également "une refonte complète du mode de collaboration des équipes créatives". Le communiqué n'est pas clair sur ce point, mais selon Bloomberg, Serge Hascoët quitterait bien l'entreprise, et pas seulement son poste. Il l'avait rejoint en 1988 et occupait le poste de directeur créatif, central dans le processus de création des jeux Ubisoft, depuis 2000.

Concernant Yannis Mallat, directeur des studios canadiens d'Ubisoft, il "quitte ses fonctions et la société avec effet immédiat". "Les récentes allégations apparues au Canada à l’encontre de nombreux salariés ne lui permettent pas de continuer à assurer ses responsabilité", explique le communiqué. Enfin, Ubisoft va "nommer un nouveau responsable monde des ressources humaines en remplacement de Cécile Cornet, qui a décidé de démissionner de ce poste, et ce, dans l'intérêt de l'unité du groupe". La firme promet de "restructurer et renforcer la fonction RH afin de l'adapter aux nouveaux défis qui se posent à l’industrie des jeux vidéo" et va faire "auditer et améliorer ses procédures et politiques" en la matière.

Mise à jour par Clementoss, le 12 juillet 2020 à 11:33:06
Ubisoft a précisé au journal Le Figaro que Cécile Cornet démissionne de son poste, mais ne quitte pas la société.

Plus tôt cette semaine, de nouvelles enquêtes menées par Numerama et Libération ont mis en lumière les problèmes internes de l'entreprise au niveau mondial. De nombreux employés et ex-employés ont dénoncé des faits de sexisme, homophobie, harcèlement ou encore d’agressions sexuelles et une culture d'entreprise "viriliste" toxique entretenue par certains cadres, eux-mêmes protégés par leur hiérarchie et par les ressources humaines.

Les départs de Serge Hascoët et Cécile Cornet avaient été réclamés samedi 11 juillet par la section Ubisoft Paris du syndicat Solidaires Informatique, dans un tract en ligne reprenant des témoignages d'employés. Le 3 juillet, une semaine après l'apparition des premières accusations sur les réseaux sociaux, Yves Guillemot avait promis des "changements fondamentaux" au sein de l'entreprise. Le lendemain, il annoncait la démission de Maxime Béland et la mise à pied de Tommy François, tous deux vice-présidents de l'éditorial. Le PDG s'est de nouveau exprimé :

Ubisoft n’a pas été en mesure de garantir à ses collaborateurs un environnement de travail sûr et inclusif. Ce n’est pas acceptable. Tout comportement toxique est en opposition totale avec les valeurs avec lesquelles je n’ai jamais transigé et avec lesquelles je ne transigerai pas. Je suis plus que jamais déterminé à mettre en œuvre des changements profonds afin d’améliorer et renforcer notre culture d’entreprise. Alors que nous nous engageons collectivement à construire un Ubisoft meilleur, j’attends de tous les managers du groupe qu’ils accompagnent leurs équipes avec le plus grand respect. J'attends également d'eux qu'ils s’attèlent à mener ce changement nécessaire, avec comme ligne de conduite ce qui est le mieux pour Ubisoft et tous ses collaborateurs. Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft.

À lire également

Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Par Clementoss, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Lapintade
Lapintade
MP
le 09 août à 19:17

Le patron fait le ménage lol. C'est très surprenant qu'il ne fusse pas au courant. Donc faire tomber quelques tètes pourquoi pas, mais qui va le punir lui ? .... Avoir laisser cette situation pendant des décennies c'est une honte. C'est pas en clamant qu'il va faire du ménage que ça va s'arranger. Un bon patron connait ca boite, un bon patron s'assure que sa boite est saine (et pas juste quand on lui met le nez dans son caca).

Lire la suite...
Capoupacap2403
Capoupacap2403
MP
le 14 juil. à 23:15

Il y avait des milliers de raison de virer le directeur de la ligne éditoriale d'Ubisoft... Ça peut que leur faire du bien 😂

Lire la suite...
TREVOR4LIFE
TREVOR4LIFE
MP
le 14 juil. à 15:41

Pour abuser sexuellement de leurs employer il y a du monde apparemment. Mais pour mettre un nibard consentant dans leurs jeux il n'y a plus personne.

Lire la suite...
elangelo
elangelo
MP
le 13 juil. à 22:41

Sur ce genre de sujet il faut rester très prudent, les abus peuvent être des 2 cotés, attendons que les faits reprochés soient clarifiés. Certaines femmes cherchent à bénéficier de dédommagement, d'autres ont un comportement ambigu pour bénéficier de promotion. Evidemment il y a aussi des prédateurs, qui doivent être sanctionné, mais il n'y a peut être que des oies blanches dans cette affaire.

Lire la suite...
Qodulkein
Qodulkein
MP
le 13 juil. à 11:34

Si tes employés vont jusqu’à faire tout ça, que ce soit vrai ou pas tu mérites de démissionner :(

Lire la suite...
gamlish
gamlish
MP
le 13 juil. à 09:09

Bravo pour le réactivité de Monsieur GUILLEMOT. On ne peut pas laisser passer de tels comportements. La qualité des jeux est en baisse mais il reste un grand monsieur.

Lire la suite...
Bisounours300
Bisounours300
MP
le 13 juil. à 07:40

Toujours la même glorification de la victime. La société se meurt depuis qu'elle va au chevet des victimes fragilisées pour un rien. Une réflexion grivoise et c'est l'arrêt maladie pendant x temps. Après Ubisoft c'est bien fait pour eux qu'ils se fassent attraper par la jurisprudence victimaire vu qu'ils l'ont alimenté depuis tant d'années.

Lire la suite...
jenchene
jenchene
MP
le 12 juil. à 23:58

C'est quand-même le seul PDG d'un top studio à faire autant le ménage;
il est cohérent avec ce qu'il avait annoncé (il a commencé par le haut de la pyramide,perso,je trouve ça assez couillu de sa part).
On va dans le bon sens :cimer:

Lire la suite...
sanglier2000
sanglier2000
MP
le 12 juil. à 23:27

Il était temps de dégager ce vieux fossile. Il avait bien trop de pouvoir

Lire la suite...
T0MINA
T0MINA
MP
le 12 juil. à 20:39

comme dedommagement ac valala gratuit pour tous sur tout support merci

Lire la suite...
Top commentaires
deadly-boo
deadly-boo
MP
le 12 juil. à 11:22

https://image.noelshack.com/fichiers/2019/36/3/1567609119-ah-merde-rebelote.jpg

Lire la suite...
Mattm
Mattm
MP
le 12 juil. à 11:17

Et bé... Sur des faits avérés ou soupçonnés ?

Si c'est avéré : pas de problèmes, si c'est soupçonné : présomption d'innocence :question: c'est d'actualité parait-il :hum:

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Microsoft Flight Simulator
18 août 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020
4
Marvel's Avengers
04 sept. 2020
5
Assassin's Creed Valhalla
17 nov. 2020