Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

News hardware
Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?
Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?
Partager sur :
Spécifications
technologie de toucheHybride
RétroéclairageRGB, touche par touche
Raccourcis multimédiaOui via la molette
Raccourcis macrosOui, 6 touches
Connectique1 port USB
Port(s) USBNon

Le marché des claviers gaming est particulièrement fourni mais les modèles proposant les raffinements les plus courus tutoient généralement les 200 Euros. C'est la raison pour laquelle ce clavier Apex 5 de Steelseries est une bonne surprise.

Offres
Top Achat
129,99 €Livraison 4,95 €
Materiel.net
149,94 €Livraison 5,95 €
LDLC
149,94 €Livraison 7,95 €

Nous sommes en 2020, et de nos jours il est difficile pour une marque de se démarquer sur le marché du clavier gaming sans embarquer les fonctionnalités attendues par les clients au rang desquelles on trouve les switches mécaniques, le rétroéclairage RGB, les touches multimédia, les touches de macros, la customisation RGB poussée, le repose-poignet, un design minimaliste (si possible en aluminium) etc. Les fabricants se retrouvent donc à jongler avec ces critères pour définir leur gamme. Chez Steelseries, la gamme de claviers se nomme Apex et se décline en 4 modèles, Apex 3, 5, 7 et Pro, les deux derniers proposant en outre des versions standard ou TKL (sans le pavé numérique). Mais laissons le haut du panier de côté, c'est le milieu de gamme qui nous intéresse aujourd'hui, voici donc venir l'Apex 5 et son lot de surprises.

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

Visuellement, cet Apex 5 coche déjà la case du design minimaliste et de la sobriété. Sa robe anthracite respire l'élégance que de très discrets logos noirs ne viennent pas contredire pour conférer à l'ensemble un côté premium plutôt bienvenu. Mais il faut reconnaître qu'il est difficile de faire une fausse note côté design quand on limite le chassis au strict minimum. L'Apex 5 est un clavier "complet" comprenant 105 touches, soit la dotation standard. Pas de touches de macros dédiées, celles-ci au nombre de 6 sont partagées avec les habituelles touches d'insertion, début, fin, suppr et page up/down. Pas de zone perdue, donc, et le chassis ne laisse qu'un bord d'à peine un demi centimètre de chaque côté du clavier. Concernant la construction du produit et son aspect premium évoqué plus haut, Steelseries se fend d'un alléchant "alliage d'aluminium de qualité aéronautique" sur sa page produit et c'est vrai, mais uniquement pour la partie visible qui supporte les touches. Parce que la base du clavier, elle, est toujours en plastique. En y regardant de plus près, on constate même que la partie supérieure est en fait une fine feuille d'aluminium plliée et posée sur un chassis intégralement en plastique. On ne le sent pas trop à l'usage, mais il fallait quand même éclaircir ce point. Pas de construction de type unibody ici, donc, ce qui reste compréhensible pour un clavier sous la barre des 130 Euros.

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

La particularité notable de la gamme Apex, c'est la présence d'un écran OLED et de la molette et du bouton d'action qui l'accompagnent sur l'ensemble des claviers, y compris l'entrée de gamme. Bel effort d'homogénéité de la part de Steelseries.

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

"Un écran OLED ? Pour quoi faire ?" Bonne question. Cet écran monochrome, lorsqu'il n'est pas actif, affiche par défaut le logo de Steelseries. Libre à vous d'utiliser n'importe quelle image, tout est possible, gifs compris, tant que le format respecte les 128 x 40 pixels requis. Lorsqu'il est actif, il présente un menu permettant de régler l'illumination RGB via des préréglages ainsi que la luminosité des touches, de choisir les profils et enfin de régler l'écran. L'accès à ce menu se fait via un appui long sur la touche dédiée sous la molette. Cette dernière, cliquable, permettant de naviguer dans les menus et de valider les choix.

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

Notons tout de même que lorsqu'ils ne sont pas monopolisés par l'écran, la molette et le bouton servent de touches multimédia. La molette est dédiée au son tandis que le seul bouton action se charge de la lecture/pause et passage aux titres précédents/suivants par des appuis répétés, à la manière des kits mains-libres pour mobiles. L'intérêt de cet écran reste néanmoins discutable puisqu'en fait toutes les fonctions auxquelles il donne accès restent accessibles via les combinaisons de touches auxquelles nous sommes habitués sur ce type de clavier. Ici c'est via la touche de fonction Steelseries située entre les touches Windows et Ctrl de droite que l'on peut créer ou sélectionner une macro existante, sélectionner un profil ou encore régler la luminosité des touches. L'intérêt de passer via l'écran et un appui long de 2 secondes avant d'accéder au menu rend l'ensemble assez peu utilisable, surtout en pleine partie. Mais l'intérêt de cet écran est ailleurs. Steelseries explique sur son site que l'écran peut afficher des données personnalisés dans certains jeux ou applications. Le joueur verra donc ses stats dans CS:GO, DotA 2, Mortal Kombat 11 ou encore Minecraft, les titres en cours de lecture dans Tidal ou encore le nom de la personne active dans le chat vocal de Discord. Toutes les apps compatibles sont présentes dans la partie Applis du Steelseries Engine 3, l'outil qui accompagne les périphériques de la marque.

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

Hormis l'écran OLED, l'autre point qui attire l'attention dans la fiche technique de l'Apex 5, c'est la mention de switches hybrides. Pour résumer, comme sur le Razer Ornata, l'Apex 5 utilise des switches alliant à la fois les éléments que l'on trouve habituellement dans les switches mécaniques classiques et dans les claviers à membrane. Mais contrairement au Razer Ornata qui se contente d'apporter un feeling "clicky" purement esthétique, Steelseries a décidé de placer un vrai ressort dans chaque switch. L'hybride de Steelseries ne vise donc pas seulement à "singer" un switch mécanique, le switch hybride est bien 100% mécanique dans son utilisation. Il garantit donc un comportement homogène de la touche pendant toute la vie du produit (garanti pour 20 millions de clics), contrairement aux touches à membrane dont le comportement dépend de la santé de la membrane en question, qui décline au fur et à mesure de son utilisation. En revanche, le contact entre la touche et le PCB est identique à celui des claviers à membrane afin d'économiser le coût des contacteurs présents habituellement dans les switches mécaniques. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'Apex 5 est le seul clavier de Steelseries à être livré avec cette technologie. L'Apex 3 utilise des touches à membrane et les Apex 7 et Pro (et leurs déclinaisons) utilisent de vrais switches mécaniques que le client peut choisir à sa convenance.

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

A l'usage, ces switches sont proches des sensations offertes par les Cherry MX Blue. Ils sont tactiles et donc "à clic" pour une force d'activation de 50g, ce qui correspond aussi à celle observée pour les Cherry MX Blue. La conséquence, c'est un clic audible très présent sur ces switches hybrides, voire parfois trop présent, à se demander si la création de Steelseries n'est pas plus bruyante que les switches dont elle s'inspire. Amateurs de switches linéaires plus discrets, passez votre chemin, l'Apex 5 se révèle ainsi bruyant et il est quasi assuré que les gens autour de vous ne feront pas DU TOUT la différence entre ces switches hybrides maison et de vrais Cherry MX Blue. Quitte à proposer des switches hybrides pour abaisser les coûts de production, une alternative linéaire identique aux switches Cherry MX Red ou Brown aurait été une bonne idée.

Ces switches sont rétroéclairés individuellement, ce qui garantit une customisation assez poussée avec plusieurs effets sympathiques. On trouvera les habituels effets chromatiques croisés chez tous les constructeurs (vague, respiration, etc), mais aussi des possibilités de customisation des effets entre l'état actif/inactif des touches avec sélection possible de la durée du changement d'état et ce pour chaque touche, permettant de se concocter des profils vraiment personnalisés.

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

Côté ergonomie, Steelseries a inclus un repose-poignets au toucher doux mais sans rembourrage qui se fixe magnétiquement au chassis et tient suffisamment en place pour que l'on puisse repositionner le clavier sur le bureau en tirant le repose-poignets sans que celui-ce ne nous reste en main. Si, à notre grand regret, le cable USB n'est pas tressé et détachable, il est néanmoins possible de le faire passer à 3 endroits différents (gauche, droite et milieu) grâce au passe-cable (le grand frère) intégré sous le chassis, encore un bon point, donc.

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

Du côté de la configuration, comme évoqué plus haut, tout se passe dans le soft maison de Steelseries, le très efficace Steelseries Engine 3. Tout est clair et bien présenté et le soft propose en sus un éditeur de macros (touche et texte) efficace et accessible même aux néophytes. L'utiliaire de gestion du rétroéclairage est également bien conçu et permet de stocker 5 profils à la fois dans la mémoire du clavier, l'application permettant, elle, d'en stocker bien plus.

Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?Test du clavier Steelseries Apex 5: le premium à prix doux ?

Cet Apex 5 répond donc à pas mal des critères attendus sur le marché des claviers gaming, que l'on parle d'un rétroéclairage touche par touche, d'un capot en aluminium, d'un repose-poignets magnétique ou d'un chassis permettant différentes configurations de cablage. Mais ce qu'il faut retenir, plus que l'écran OLED à l'utilité finalement assez réduite, ce sont bien ces switches hybrides qui proposent des sensations proches des habituels switches mécaniques tout en permettant de réduire les coûts. Et un clavier de cette qualité affiché à un tarif -raisonnable- de 129 EUR, c'est toujours appréciable.

Les notes
+Points positifs
  • Design réussi et qualité perçue
  • Possibilités de customisation très poussées
  • Les switches hybrides sont une bonne surprise
  • Le repose-poignets magnétique
  • Steelseries Engine 3, sobre, clair et efficace
  • Un rapport prix/prestations intéressant
-Points négatifs
  • L'écran OLED qui tient finalement plus du gimmick qu'autre chose
  • Pas de cable USB tressé et détachable (ok, on chipote)
  • Quitte à faire des switches hybrides tactiles, on aurait aussi apprécié des switches linéaires

Avec l'Apex 5, Steelseries signe un quasi sans-faute sur le milieu de gamme, la qualité perçue est clairement premium et les switches hybrides s'avèrent être une bonne surprise. Le seul point en retrait est, ironiquement, la fonctionnalité qui lui permet de se différencier des autres modèles du marché : sans cet écran OLED finalement assez anecdotique, le prix aurait pu être encore tiré vers le bas et aurait fait de l'Apex 5 un clavier parfait. C'est dommage.

Profil de DazJDM
L'avis de DazJDM
MP
Rédaction jeuxvideo.com
30 mai 2020 à 09:00:02
18/20
Profil de DazJDM,  Jeuxvideo.com
Par DazJDM, Rédaction jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
DazJDM
DazJDM
MP
le 11 juin à 17:55

Oui 130 EUR par rapport aux produit proposé, c'est assez doux quand d'autres claviers s'envolent allègrement au-dessus de la barre des 230 EUR.

Désolé si je vous ai heurté, mais au JDH on considère ça comme un prix raisonnable

:oui:

Lire la suite...
quequet91
quequet91
MP
le 01 juin à 10:18

Corsair K55 :ok:

Lire la suite...
GrosVendu
GrosVendu
MP
le 31 mai à 12:15

Aucune notion de prix quand on est sponsorisé :oui:

Lire la suite...
CocoLNx
CocoLNx
MP
le 31 mai à 11:14

"A prix doux" :rire: . Je ne vais rien dire sur le prix en lui même parce que j'ai jamais utilisé de claviers à plus de 100 euros et je sais pas quelle sensation ça procure mais je trouve qu'il y a comme une forme d'hypocrisie, dans le hardware au niveau des prix. Je m'explique: Quand tu vois un youtubeur tech ou les tests sur jvc, c'est comme si tous les vré gAmErS utilisaient du matos hors de prix alors qu'en réalité, une très grosse partie des joueurs utilisent un vieux pc pas adapté et des périphériques sog ou klim (c'est pas moi qui le dit, c'est les meilleures ventes fnac, amazon[...] qui le disent). Je dis pas que klim est meilleur que Corsair, ni même que c'est une marque recommandable(loin de là, même), mais beaucoup sont contents d'avoir ça. Ce que je veux dire, c'est juste que c'est du foutage de ****** envers les 3/4 des gamers de mettre un clavier à 130 euros et "prix doux" dans la même phrase sachant que la majorité utilisent du matos bas de gamme/moyenne gamme.

Lire la suite...
Commentaire édité 31 mai, 11:16 par CocoLNx
El_Burro
El_Burro
MP
le 31 mai à 09:51

L'article a rapporté combien ? :)

Lire la suite...
Darkelite90
Darkelite90
MP
le 30 mai à 23:11

Mon dieu que c'est horrible le tactile. On joue le jeu du clavier meca qui fait un max de bruit mais sans le bon côté c'est a dire le côté "meca" qui je le rappelle est un gage de robustesse dans le temps.

Donc pour récapituler, on a un clavier a membrane qui fait du bruit. L'exact opposé des deux qualité des deux mondes.

L'avantage du membrane c'est le prix et le silence, le meca la robustesse et la qualité de frappe.

Bref ne soyez pas des moutons passez votre chemin. Si vous voulez vraiment un bon clavier prenez le Apex pro qui est le meilleur clavier "grand public" du marché.

Sinon tournez vous vers des claviers sur mesures comme le gmmk ou le obin anne pro 2.

Lire la suite...
josebovetr0d4rk
josebovetr0d4rk
MP
le 30 mai à 23:01

Les salaires chez JVC ça parle en montants à 5 chiffres pour que 130e soit un prix doux ? :hap:

Lire la suite...
Molleburne
Molleburne
MP
le 30 mai à 21:10

Allez voir chez Klim. Là, ce sont des prix raisonnables pour de la qualité. 130 balles, un prix doux, non mais...

Lire la suite...
univ3r5
univ3r5
MP
le 30 mai à 17:58

Pour avoir eu un SteelSerie plus cher, ce fut une énorme déception.

A l'achat, sympa, mais rapidement, les Leds n'affichaient plus toutes les couleurs ( pas très grave) mais pire, les touches se cassaient ( le plastique sous les touches qui les reliaient à la partie qui clique)...

Bref, c'était de la bonne merde hors de prix, alors que leur souris sont vraiment tops...
Je déconseille d'avance, car la structure ressemble énormément, et le prix me parait élevé au regard de la qualité apparente.

C'est un avis personnel, et je n'ai pas d'action chez les concurrents...

Lire la suite...
Gotua
Gotua
MP
le 30 mai à 17:05

Un clavier trop bruyant c'est rédhibitoire chez moi.
L’intérêt des switch hybrides c'est de justement diminuer ce défaut des mécaniques, si ce n'est pas le cas j'y vois aucun intérêt, surtout à ce prix.

Lire la suite...
Top commentaires
bluesoldier00
bluesoldier00
MP
le 30 mai à 09:36

130 balles un prix doux mais omg ce monde a bel et bien perdu la raison !!! :-(
ça c'est un vrai bon clavier à prix doux :
https://www.google.com/shopping/product/11042981199004313451?q=ck550&sxsrf=ALeKk02Yl7hH4TUjUCCZaRo8PxrIAEldUg:1590824120817&biw=1920&bih=969&prds=epd:6710329595339429979,prmr:3&sa=X&ved=0ahUKEwjP3pXYidvpAhVIAWMBHSedCPIQ8wII4QQ

( Cooler Master CK550 pour ceux qui ont la flemme de cliquer ^^ le meilleur méca en dessous de 80€ )

Lire la suite...
Commentaire édité 30 mai, 09:37 par bluesoldier00
Dark-Kevinious
Dark-Kevinious
MP
le 30 mai à 10:49

Si 130€ c'est un prix doux je passerai jamais le cap du clavier gamer :hap:

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020
4
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020
5
Captain Tsubasa : Rise of New Champions
28 août 2020