Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Pratique, censure et interdiction du jeu vidéo dans le monde

News jeu
Pratique, censure et interdiction du jeu vidéo dans le monde
Pratique, censure et interdiction du jeu vidéo dans le monde
Partager sur :

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) recommande de jouer aux jeux vidéo pendant cette période de confinement afin de préserver sa santé mentale. Et pourtant, des gouvernements tentent de maintenir un contrôle sur cette pratique. En Occident, nous pouvons globalement nous réjouir d’avoir un libre accès à l’ensemble des oeuvres vidéoludiques et sans restrictions. Ce n’est pas le cas dans tous les pays et régions du monde. Européens, Asiatiques, Africains ou Américains, nous ne naissons pas tous égaux face à notre média préféré. C’est parti pour un petit tour d’horizon de ces différences.

Couvre-feux et temps de jeu limité en Asie

Pratique, censure et interdiction du jeu vidéo dans le monde
Au Japon les Dragon Quest ne sortent pas en semaine pour éviter l'absentéisme.

En Asie, des lois encadrent les usages du jeu vidéo, sous couvert de lutte contre l’addiction des populations les plus jeunes. Commençons par le Japon, où ce loisir occupe une place importante dans la culture du pays. Dans la petite préfecture de Kagawa sur l’île de Shikoku, une personne de 17 ans a fait appel à un avocat pour faire annuler une restriction, récemment approuvée dans le courant du mois de mars (2020). Cette dernière contraint les joueurs et joueuses de moins de 18 ans à jouer une seule heure par jours en semaine et 90 minutes maximum pendant le weekend. Pour le moment, impossible de contrôler si ces mesures sont bel et bien appliquées. La directive encourage par ailleurs à un couvre-feu de l’utilisation des smartphones à 21 heures pour les enfants de 12 à 15 ans, et 22 heures pour les 15-18 ans. D’après l’avocat de l’adolescent, il s’agirait tout bonnement d’un non-respect de la constitution japonaise.

Pratique, censure et interdiction du jeu vidéo dans le monde
Le championnat du monde de League of Legends en Corée du Sud. (flickr Riot)

En Corée du Sud, le jeu vidéo a l’honneur d’être reconnu comme un sport national. Son intensive pratique inquiète le gouvernement, là encore pour des soucis d’addiction. Pour les jeunes joueurs, des mesures s’appliquent. Depuis 2010, les mineurs ne peuvent pas jouer en ligne la nuit pendant une période de 6 heures selon le règlement du Ministère de la Culture. 3 heures, c’est aussi la durée maximale par jour autorisée pour les enfants et adolescents. Pour vérifier le respect de la loi, les éditeurs réclament aux joueurs de renseigner leur numéro de sécurité sociale pour connaître leur âge. Néanmoins, cette méthode peut facilement être détournée avec l’utilisation d’un identifiant d’un parent ou d’un ami proche. Si un joueur est pris la main dans le sac, il risque le bannissement.

Restons encore un peu sur le continent asiatique. La Chine, bien que représentant une énorme part dans le marché mondial, est sans doute le pays qui collectionne le plus de restrictions. Le géant de l’Internet chinois Tencent cherche à limiter les sessions avec l’invention d’un verrou numérique pour les moins de 13 ans. Un tuteur s’enregistre et peut ainsi choisir quand et combien de temps son enfant a le droit de s’adonner à son loisir. Les moins de 18 ans doivent également respecter un couvre-feu. Les parties en ligne s’arrêtent automatiquement entre 22 et 8 heures depuis 2019. Il leur est tout aussi impossible de se lancer dans une session de plus de 90 minutes d’affilée par jour. Jouer de l’argent réel sur Internet se trouve limité : 200 yuans (environ 35 euros) pour les moins de 16 ans et 400 yuans (70 euros) pour les 16-18 ans, par mois. Cette règle se contourne assez simplement puisque rien n'empêche de rentrer un autre numéro d’identité.

Quand les consoles et les stores sont absents

Toujours en Chine, un décret interdisait la commercialisation les consoles des marques PlayStation et Xbox entre 2000 et 2014. Les usages des Chinois diffèrent des nôtres puisqu’une grande partie des jeux vidéo sont en ligne sur PC, mais aussi beaucoup sur leurs smartphones. D’un autre côté, les plateformes d’achats comme Steam, PlayStation Store ou Xbox Store se montrent quasi inexistantes.

Pratique, censure et interdiction du jeu vidéo dans le monde
La salle de jeux Paradise Game dans la capitale ivoirienne.

En Afrique de l’Ouest, le marché se révèle très restreint. Il a connu son premier boom tardivement. Et plutôt que de populariser les consoles ou les ordinateurs puissants, l’arrivée du jeu vidéo s’est fait grâce aux smartphones pour des questions économiques, mais pas seulement. Cette région du continent africain a beaucoup misé sur le mobile et les paiements électroniques qui d'ailleurs cartonnent depuis quelques années. Le fondateur de Paradise Game (regroupe des développeurs ivoiriens) résume cela : « On a fait ce bond technologique. Au lieu de passer par le PC, nous sommes allés directement au mobile ». Les téléphones portables proposent des prix de plus en plus accessibles et même si le coût de la data reste onéreux, les jeux ne sont pas trop gourmands. Il arrive fréquemment que des titres soient préinstallés sur l’appareil. Du côté de l’Afrique Subsaharienne, le jeu vidéo se pratique avant tout dans des salles de jeux. Dans une partie des pays du continent africain, l’accès aux jeux vidéo et leur diversité n’est donc pas le même que dans nos contrées.

Violence, sexe et politique

Il nous reste un autre point à aborder concernant la disponibilité du jeu vidéo dans le monde : la censure, voire l’interdiction pure et simple. Les régions n’ont pas toutes accès à la totalité de la ludothèque que nous connaissons. Notre position est un privilège. La violence fait partie des principales raisons pour laquelle des titres ne se diffusent pas autant que nous aurions pu l'espérer. La Chine condame par exemple ceux qui mettent en scène des cadavres et du sang depuis une loi de 2019. Mais intéressons-nous aux autres continents.

Pratique, censure et interdiction du jeu vidéo dans le monde
Mortal Kombat, un jeu trop violent pour une partie des Sud-Américains.

L’Argentine, le Chili et le Brésil adoptent une posture plus que méfiante envers le média. Ces pays ont créé une classification en fonction du contenu, un peu comme notre PEGI européen. Mais ce système d’évaluation n’a pas la même valeur que le nôtre, car plutôt que de conseiller l’acheteur, cela contraint des titres à n’être jamais publiés sur leurs terres. Le libre arbitre se soustrait au choix définitif du gouvernement et des institutions. Au Venezuela et en 2009, l’Assemblée nationale a voté à l’unanimité une loi sur la prohibition de jeux de guerre. Cela criminalise la production sur place et la distribution et commercialisation de titres en provenance de l’extérieur jugés violents. Depuis 2019, les créateurs de jeux vidéo peuvent même se retrouver en prison si leur œuvre est reconnue violente. Afin d’échapper à ces persécutions, les studios et concepteurs de jeux migrent dans les pays voisins plus permissifs comme la Colombie. Quoi qu’il en soit, cela bride sévèrement la créativité locale et empêche de très nombreuses licences d’accéder aux populations d’Amérique Latine comme Mortal Kombat, Doom ou Counter Strike, catalogué comme ultra violents.

Dans une moindre mesure, l’Australie a mis en place également une classification assez proche de ce qu’on connaît pour le cinéma. Ainsi un jeu violent ou comportant des scènes pour adultes peut être autorisé, mais il obtient une étiquette 18+. Pour y échapper, des titres arrivent censurés pour atteindre au moins le 15+, afin de se retrouver entre les mains d’un public plus large. L’exemple le plus fameux étant la série des GTA, sans surprise.

Dans les Émirats arabes unis, en Malaisie, en Iran et au Pakistan les violences faites aux musulmans comme c’est le cas dans des épisodes de Call of Duty ou Assassin’s Creed ne peuvent pas être autorisés. Mais il n’y a pas que la violence qui pose problème. Les jeux comportant des scènes de nudités et de rapports sexuels comme God of War ou GTA sont prohibés.

Pratique, censure et interdiction du jeu vidéo dans le monde
Épisode interdit en Chine à cause de la représentation du Tibet et Taïwan.

Des titres n’arriveront jamais légalement dans des pays qui déjà, se montrent peu enclins à la liberté d’expression. Les états forts (pour rester polie) verrouillent aussi la distribution d’un jeu qui n’arrange pas leur politique locale. Nous en revenons encore une fois à la Chine, mais si un jeu la présente comme impérialiste (Battlefield 4) ou s’il reconnaît le Tibet ou Taiwan comme des nations indépendantes (Football Manager 2005), alors il ne peut pas être accepté. En Corée du Sud, Tom Clancy’s Ghost Recon 2 ne passe pas non plus, car il met en scène un conflit entre les deux Corées. Même chose au Venezuela, un titre ne passe pas s'il va à l'encontre de la politique du pays.

Les religions dans les pays non laïques peuvent aussi excercer un certain pouvoir sur le marché. L'Arabie Saoudite prive sa population de la franchise Pokémon. Pour être plus exacte, cette excommunion nous la devons au Comité permanent pour la recherche islamique et la fatwa, soit l’organe religieux le plus important du pays. Cela paraît assez curieux de voir un jeu familial recevoir les foudres d'un gouvernement, mais les transformations des monstres de poche rappellent un peu trop la théorie de l’évolution de Darwin, rejetée par l’Islam. Mais ce n’est pas tout, puisque la présence d’objets comme les étoiles à six branches et les croix chrétiennes disponibles dans les jeux de Game Freak seraient des symboles du sionisme ou de l’État d’Israël, non reconnus par l’Islam.

Pratique, censure et interdiction du jeu vidéo dans le monde
Pokémon interdit en Arabie Saoudite.

Toutes ces restrictions et interdictions rendent la réception des jeux vidéo inégale dans le monde. Alors que des gouvernements se mêlent des usages de leur population, en France, c'est le libre arbitre et les familles qui décident quoi jouer, et à quel moment. Il n’y a actuellement aucune étude scientifique prouvant qu’il existerait un temps de jeu adéquat pour lutter contre une pratique nocive. Qui dit interdiction dit piratage. Des sites comme Ali213 ou Gamersky permettent de mettre la main sur de nombreux titres illégaux. GTA V aurait d'ailleurs été téléchargé plus 14 millions de fois en Chine. Cela conduit aussi à la copie et adaptation de célèbres jeux afin de les rendre acceptables dans les pays concernés.

Profil de K-miye,  Jeuxvideo.com
Par K-miye, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
c0mpu73rguy
c0mpu73rguy
MP
le 29 mai à 07:14

Vivement qu’on en fasse de même. Ras le bol des parents incompétents qui achètent tout et n’importe quoi à leurs morveux pour ensuite se plaindre de la violence desdits jeux.

Lire la suite...
Sogno21
Sogno21
MP
le 28 mai à 19:05

En parlant de censure, on en parle de vos Forum ? Mieux vaut pas. :ok:

Lire la suite...
Flyouz
Flyouz
MP
le 28 mai à 11:17

+1 Pour le Pika qui pleure :cute: trop mimi (j'ai rien lu de l'article :o)) :hs:)

Lire la suite...
shametblame
shametblame
MP
le 28 mai à 11:03

Vous êtes bien placés pour parler de censure...

Lire la suite...
Xikoloko77
Xikoloko77
MP
le 28 mai à 10:28

"Les états forts (pour rester polie) "

Je comprend pas bien cet avis personel balancé comme ça, gratuitement.

South park le baton de la vérité est sorti censuré chez nous, à cause d'un god extraterrestre entre autre.

Lire la suite...
Kiwi-100
Kiwi-100
MP
le 28 mai à 04:46

Désolé, mais c'est pas forcément mieux en Europe (en grande partie à cause de la censure Allemande) :
- GTA 3 et Vice City sur PS2 = pas de sang, pas de massacres, pas de billets quand on tue les piétons.
- Twisted Metal = Twisted Metal Black où il n'y a pas les dossiers psychiatriques ni les conducteurs brûles vifs quand on détruit les véhicules et Twisted Metal 2012 où ils ont carrément coupé les cinématiques (la version PS2 de Twisted Metal : Head-On n'est même pas sortie en Europe).
- God of War 1 avec le monstre à sacrifier (dans la version US, c'est un humain) et GoW 3 avec les scènes de démembrements.

Lire la suite...
ludopad-pro
ludopad-pro
MP
le 27 mai à 23:50

En Occident, nous pouvons globalement nous réjouir d’avoir un libre accès à l’ensemble des oeuvres vidéoludiques et sans restrictions. Ce n’est pas le cas dans tous les pays et régions du monde.........

......et c'est ce qui permet au petit kevin (9 ans) que j'ai rencontré hier de jouer à GTA5 en mode "normale" payé par maman qui pendant ce temps picole dans son salon en bonne compagnie !!
LA FRANCE !!! :honte:

Lire la suite...
petit_issou20
petit_issou20
MP
le 27 mai à 21:16

En Occident, nous pouvons globalement nous réjouir d’avoir un libre accès à l’ensemble des oeuvres vidéoludiques et sans restrictions. Ce n’est pas le cas dans tous les pays et régions du monde.

C'est sur que chez les mechants ca doit etre horrible :)

Et pourtant l'allemagne a interdit enormement de jeux video, en australie, angleterre, aussi, pourtant c'est le camps des gentils, etrange :)

Et que dire de la liberté d'expression ici dont vous aimez tant parler mais uniquement dans le sens qui vous arrange :)

Lire la suite...
lamodestie
lamodestie
MP
le 27 mai à 16:27

JVLAcensure qui nous parle de censure^^ un comble.
Bande d'hypocrite.
Vous avez même inventé le "message inopportun" pour pouvoir censurer tout ce ne rentre pas dans le cadre de votre "politiquement correct" sans aucune justifications.

Vous n'êtes pas des journaliste jv.com, vous ne respectez aucune déontologie journalistique.

Lire la suite...
JKAE
JKAE
MP
le 27 mai à 00:03

Parler de censure sur un site géré par Webedia qui censure les commentaires (youtube/jvc) & forums tout en trafiquant des notes sur certains sites (coucou allociné), marrant :)

Lire la suite...
Top commentaires
Krungthep
Krungthep
MP
le 25 mai à 10:06

Et quid de la censure des commentaires sur ce site?

Lire la suite...
Sonybaby
Sonybaby
MP
le 25 mai à 10:13

La censure dans les jeux vidéo, ils nous cassent bien les bonbons avec ça.
Quand tu sais que la moyenne d'âge des joueurs de maintenant se situe entre 30 et 40 ans quel intérêt.
Faites plutôt quelque chose contre le libre accès à la pornographie pour les très jeune enfants, et aussi sur toute la sexualisation de notre société qu'on retrouve partout, magazines, affiches publicitaire, publicité, internet etc etc...

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020
4
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020
5
Microsoft Flight Simulator
2020