Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Ubisoft : Une année dans le creux de la vague

News business
Ubisoft : Une année dans le creux de la vague
Ubisoft : Une année dans le creux de la vague
Partager sur :

À l’occasion de la publication de ses résultats pour l’exercice 2019-2020, le géant français du jeu vidéo a dévoilé une année maussade qui mène les chiffres dans le rouge, ce qui n’était pas arrivé depuis l’exercice 2013-2014. Ubisoft compte néanmoins sur la sortie de nombreux “AAA” au cours des prochains mois pour renouer avec le succès.

Ubisoft : Une année dans le creux de la vague
Ghost Recon Breakpoint

Nous nous doutions qu’Ubisoft allait avoir une année 2019-2020 compliquée. Le bilan annuel nous l’assure. Avec un chiffre d’affaires de 1,59 milliard d’euros, le groupe concède en baisse de 14% par rapport à l’année précédente. Tous les indicateurs ou presque sont à la baisse, dont un Net Bookings (chiffre d’affaires excluant les impacts liés à l’application de la norme IFRS15) de 1,53 milliard d’euros, bien loin des 2,18 milliards d’euros initialement envisagés. "Comme attendu, les résultats financiers sur l’exercice sont très en deçà de nos attentes initiales” reconnaît Frédérick Duguet, directeur financier du groupe. Ubisoft, qui avait déjà baissé ses objectifs lors de la publication de ses résultats semestriels, n’a donc pas réussi à trouver la voie du profit cette année, malgré un quatrième trimestre encourageant (avec un Net Bookings supérieur aux objectifs).

En milliers d’euros Au 31/03/20Au 31/03/19
Chiffres d'affaires (IFRS 15)1 594 8311 845 522
Net bookings (Non-IFRS)1 534,02 028,6
Résultat opérationnel-59 496158 985
Résultat net de l'ensemble consolidé-124 24299 985
Ubisoft : Une année dans le creux de la vague
The Division 2

Ces résultats moribonds, l’éditeur français les explique comme il y a 6 mois par les mauvaises ventes de Ghost Recon Breakpoint et le terne succès de Tom Clancy's The Division 2. Des contre-performances qui ont motivé le géant, en octobre 2019, à repousser les sorties de Tom Clancy's Rainbow Six Quarantine, Watch Dogs Legion et Gods & Monsters. La bonne nouvelle, c’est que ces titres viendront garnir le portfolio de l’année fiscale 2020-2021 d’Ubisoft, accompagnés d’Assassin’s Creed Valhalla et d’un “AAA” qui n’est pas encore annoncé (et qui ne devrait pas être un nouveau Splinter Cell). Des softs attendus qui pourraient assurer à la firme française des résultats 2020-2021 solides, puisqu’elle dévoile dans ses perspectives viser les 600 millions d’euros de résultat opérationnel, et un Net Bookings pouvant atteindre les 2,6 milliards d’euros. La société prévient tout de même que ces prévisions dépendent des effets du Covid-19 dans la chaîne de production des jeux. "En cette période sans précédent, notre priorité a été d’assurer la sécurité et le bien-être de nos équipes, partout dans le monde” insiste Yves Guillemot, PDG de la compagnie. Il conclut : "Nos objectifs initiaux pour 2020-21 restent tout à fait atteignables à la lumière de notre excellente dynamique actuelle avec notamment un back-catalogue, un segment digital, un PRI plus forts qu’anticipés initialement et un line-up qui est le plus ambitieux de l’industrie sur la période”.

Dans le contexte du confinement, la société révèle les bons résultats du Discovery Tour d’Assassin’s Creed Odyssey en plus de ceux de Rabbids Coding, le logiciel gratuit permettant aux plus jeunes d’apprendre à coder. Aucun chiffre n’a cependant été donné.

Rainbow Six Quarantine, Watch Dogs Legion et Gods & Monsters, prévus pour l'exercice 2020-21, devraient aider Ubisoft à retourner dans le vert.

Ubisoft : Une année dans le creux de la vagueUbisoft : Une année dans le creux de la vagueUbisoft : Une année dans le creux de la vague

Comme à son habitude, Ubisoft fait également le point sur la répartition de son chiffre d’affaires selon les zones géographiques et les plateformes. Sans grande surprise, c’est toujours l’Amérique du Nord qui dépense le plus dans les jeux Ubisoft (49 %), suivie de l’Europe (33 %). Du côté des plateformes, si la PlayStation 4 reste toujours celle qui rapporte le plus à l’éditeur français, elle perd un peu de marge, au même titre que la Xbox One, aux profits des périphériques mobiles et de la Switch.

Répartition géographique du Net Bookings12 mois 2019-2012 mois 2018-19
Amérique du Nord49 %44 %
Europe 33 %36 %
Reste du monde18 %20 %
Répartition du Net Bookings par plateforme12 mois 2019-2012 mois 2018-19
PlayStation 430 %36 %
Xbox One16 %20 %
PC26 %26 %
Switch9 %6 %
Mobile11 %7 %
Autres8 %5 %

Enfin, le géant du jeu vidéo se félicite de constater que 11 de ses productions ont dépassé la barre symbolique des 10 millions de ventes sur cette génération de consoles. De quoi rouler des mécaniques pour l’éditeur, même si les nombreuses baisses de prix ainsi que les titres fournis dans des bundles ont certainement aidé à faire monter le compteur. Les résultats complets peuvent être consultés en français sur le site officiel d’Ubisoft.

Assassin's Creed Valhalla trailer

Chargement de la vidéo
Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Par Carnbee, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Ubisoft

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Diks62
Diks62
MP
le 22 mai à 12:12

Clone de leur jeux depuis 10 ans donc 0 originalité , finition douteuse, plate forme au fraise...etc

Si il ni avait pas des news sur ubi je ne serais même pas qu'il existe encore.

En espérant que la dégringolade ne s'arrête pas et qu'il touche le fond très bientôt.

Il le mérite largement .

Lire la suite...
PacmanJoe
PacmanJoe
MP
le 22 mai à 02:21

Y’a pas de fumée sans feu, à force de vouloir faire plaisir à tout le monde au détriment de l’identité des jeux, on déçoit...

Si on rajoute à ça une politique de finition de plus en plus scandaleuse dans l’industrie videoludique où des AAA se prennent pour des early access à 70 euros (politique menée également par cet éditeur).. et bien on obtient ce genre de résultats.

Alors dans toute entreprise il y a deux solutions :
- capitaliser sur le long terme en produisant de la qualité sur la durée avec de bons produits finis pour le plaisir du consommateur.

- faire de l’argent rapidement, pour rassurer les actionnaires avec evidemment les inconvenients qui vont avec... manque de finition, promesses intenables, contenu tronqué... etc.

Et qu’on ne vienne pas me dire « maintenant c’est comme ça il faut s’y faire » car les consommateurs ont le pouvoir de changer cela, en refusant d’acheter ces produits non finis.

Si on n’achete pas ça ne se vend pas disait un humoriste, et bien voila la solution.

Peut-être que leurs prochains jeux iront dans le sens de quelque chose de moins baclé et ne se contentant pas d’être jolis graphiquement, qui sait?

Lire la suite...
Aviachinois
Aviachinois
MP
le 20 mai à 15:34

Si ils faisaient des jeux moin générique et avec plus de substance ou alors qu'ils crée juste leurs open world car ils sont fort pour ça mais laissent des passionnés faire le reste plutôt que de faire des jeux full répétitif

Lire la suite...
N4N4R
N4N4R
MP
le 20 mai à 09:16

Studio qui a perdu de sa " superbe ".

Lire la suite...
rom1s54
rom1s54
MP
le 19 mai à 23:11

Les AC sont de bons jeux mais ils n' atteignent pas l' excellence et surtout ils ont perdu le fil rouge à partir de black flag en mettant de côté la méta histoire pour faire certes de bons jeux mais répétitif et 1 scénario anecdotique. Dommage. En plus ça se vend bien et la franchise a 1 fan base solide donc ils vont continuer dans ce sens

Lire la suite...
momo1907
momo1907
MP
le 19 mai à 19:27

C'est vrai que Ghost Recon breakpoint est complètement raté, la dernière fois que j'ai été aussi déçu d'un jeu c'était Mafia 3, le note de JVC est surréaliste, 17/20 pour cette daube :honte: :honte:

Lire la suite...
sanglier2000
sanglier2000
MP
le 19 mai à 16:55

Bizarre, GRB était pourtant noté 17/20

Lire la suite...
Urleur
Urleur
MP
le 19 mai à 16:48

et dire qu'il suffit de faire des jeux comme les derniers AC avec une vraie aventure solo sans rien ajouter et hop le jackpot, mais non les actionnaires sont cupides.

Lire la suite...
_mirage_
_mirage_
MP
le 19 mai à 16:45

Voilà bien longtemps que je ne m'intéresse plus aux jeux UbiSoft. Même constat pour la majorité des gros studios. Leur amour pour le pognon est tellement puant que je préfère découvrir des pépites de plus petits studios, à la passion pour le jeu vidéo plus palpable. Je n'en oublie pas les jeux mythiques que les gros studios ont été capables de créer lors d'une époque que j'estime révolue. Mes meilleurs souvenirs commencent avec eux, mais je suis passé à autre chose pour entretenir la flamme du joueur passionné que je suis.

Lire la suite...
Commentaire édité 19 mai, 16:46 par _mirage_
Ssekiro
Ssekiro
MP
le 19 mai à 15:56

C'est simple. Ubisoft n'en font qu'à leur tête. Les joueurs demandent depuis une éternité un splinter cell ou un prince of persia, ou encore un retour à la source pour les AC. Que font ubisoft ? ils te sortent un ghost recon breakpoint (un wildlands en moins bien) et continuent de forcer sur leurs propres trucs :)

C'est une équation simple :
les gens aimaient ubisoft pour leurs anciens jeux.
Ubisoft abandonne ses anciens jeux.
Donc => Ubisoft abandonne ses anciens fans (qui sont clairement nombreux).

Lire la suite...
Top commentaires
I_hate_myself
I_hate_myself
MP
le 18 mai à 17:33

Un studio devenue vraiment moyen avec des jeux generiques et surtout politique. Tres loin de leur age d or.

Lire la suite...
Ryuki
Ryuki
MP
le 18 mai à 17:30

C'est triste d'avoir un résultat opérationnel négatif tout en ayant 11 jeux vendus à plus de 10M d'exemplaire en 6 ans...
En plus, 22 titres répartis sur 4 licences seulement, sur 6 ans.. Ça sent l'usure...
Quand ils innovent ils arrivent à faire des trucs sympa (Mario + les lapins crétins, Child of Light, the Division 1er du nom...). Ils devraient essayer plus souvent.

Lire la suite...
Commentaire édité 18 mai, 17:34 par Ryuki
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020
4
Marvel's Spider-Man : Miles Morales
19 nov. 2020
5
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2021