Menu
Disintegration
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)

News jeu
Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)
Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)
PC PS4 ONE
Partager sur :

Alors que pour lutter contre le mal qui nous assaille actuellement, les autorités nous demandent de rester chez nous, les épidémies du monde de Disintegration ont forcé les Hommes à ne plus en être. Marcus Lehto, connu pour son travail sur Halo, nous a présenté en visioconférence de nouveaux détails sur le titre qu’il développe chez V1 Interactive. De quoi nous rappeler que le soft n’est pas pensé uniquement pour le multijoueur, contrairement à ce qu’il aurait été possible de s’imaginer.

Disintegration : 15 minutes de la campagne solo (gameplay).

Chargement de la vidéo

Il a fui, il a tout compris

Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)

L’histoire de Disintegration se déroule sur Terre, dans 150 ans, à un moment où l’humanité est en crise : les catastrophes climatiques ont engendré la famine, puis une pandémie est apparue, entraînant la chute des nations. La solution temporaire et quelque peu radicale trouvée par les têtes pensantes, c’est “l'intégration”, à savoir un système de transplantation du cerveau humain dans des armatures robotiques. Si la plupart des participants au programme veulent retrouver leur corps d’origine une fois les problèmes sanitaires réglés, un groupe de dissidents compte bien rester robotique et continuer à évoluer ainsi. C’est le cas de Black Shuck, l’antagoniste principal de l’aventure solo imaginée par V1 Interactive. Le guerrier menaçant est à la tête d’une faction baptisée "The Rayonne". Et cette faction devient rapidement une armée mondiale peuplée de soldats qui se transforment en créatures mécaniques monstrueuses. À bord de l’Iron Cloud, une forteresse volante, l’armée désincarnée chasse les êtres faits de chair disposant d’un libre-arbitre. Nous, pauvres petits humains, sommes perçus comme des aberrations aussi faibles que dispensables au bon développement du monde.

Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)

Dans la campagne solo présentée (à distance) par Marcus Lehto, le joueur incarne Romer Shoal, une des rares personnes sur Terre à avoir été “intégrée” tout en ayant conservé sa faculté de penser par elle-même. Il a fui le Rayonne, mais l’organisation met tout en œuvre pour le retrouver. La bonne nouvelle, c’est que Romer est un pilote émérite de Gravcycle, une sorte de vaisseau volant disposant d’armes ainsi que de quoi commander des troupes directement sur le terrain. Aidé par d’autres compères, il mène une lutte contre Black Shuck afin de sauver ce qu’il reste de l’humanité 1.0. À bord de sa machine, Shoal peut donc engager le combat directement mais a surtout la faculté d’utiliser des mécaniques de commandement en temps réel. Pensé comme un véritable RTS au début de son développement, Disintegration est finalement devenu un jeu à la première personne avec une dimension stratégique. “Il s’agit d’un FPS classique doté de vrais éléments de tactical” résume celui qui a créé le design de Master Chief.

Quid du multi ?
Le multijoueur de Disintegration est composé de trois modes de jeu. Dans "Contrôle de zone", il faut capturer et garder le contrôle de trois zones. Dans "Récupération", une équipe doit récupérer un cœur nucléaire et le livrer à une base de lancement pendant que l'autre équipe lui met des bâtons dans les roues. Enfin, "Collectionneur" nécessite d'abattre des pilotes adverses, mais surtout de récupérer les cerveaux des ennemis éliminés.
Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)

I spit on your Gravcyle

Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)

Vous l’aurez compris, le Gravcycle est ce qui différencie Disintegration des autres FPS. V1 Interactive souhaite donc mettre le paquet pour faire de ce véhicule un véritable atout. Beaucoup d'éléments qui y sont liés sont améliorables, à l’image de la performance des unités au sol, de la résistance de l’armure, ou encore du temps de rechargement des pouvoirs. Ces upgrades (à installer dans le garage) ne doivent pas être ignorées par le joueur, sinon l’aventure risque de devenir particulièrement compliquée, prévient Marcus Lehto. En solo comme en multi, l'engin dispose d’un scanner permettant de mettre en évidence des éléments importants du décor, et de garder à l’œil les ennemis. Il est important de faire attention à ses troupes, et de penser à bien les protéger, car si elles disparaissent au combat, elles provoquent un Game Over. Heureusement, quand un soldat ami est battu, le joueur dispose de trente secondes pour récupérer son crâne afin de le faire réapparaître – en entier – sur la carte. Ces protagonistes ont “des personnalités uniques, promet Lehto, que nous découvrirons au fil des cinématiques de la campagne. Réservée au mode solo, la capacité de ralentir le temps donne au joueur la faculté d’utiliser les capacités de plusieurs de ses unités plus efficacement, en plus de lui donner la possibilité de créer des combos. V1 Interactive vise des combats “épiques contre des opposants “allant du petit robot humanoïde au vaisseau alien gigantesque”.

La bande-annonce de Disintegration.

Chargement de la vidéo Disintegration trailer

À l’occasion de cette présentation de Disintegration, l’équipe de développement a dévoilé une mission se déroulant vers la moitié de la campagne. Graphiquement et artistiquement, nous nous trouvons devant un mix de Destiny et de Titanfall. À bord de son Gravcycle, le joueur ne peut pas aller plus haut que 16 mètres de hauteur, “afin d’être toujours suffisamment proche des unités au sol” défend le studio. Du côté des contrôles, le vaisseau dispose d'armes à changer avec “Y”, et il est possible d’activer un boost en appuyant sur “A”. Bien qu’il soit possible de donner des ordres à ses troupes, développant ainsi un aspect stratégique, c’est surtout l’action effrénée qui saute aux yeux. Les tirs fusent de toute part pour un rythme soutenu. Dans le but de varier les plaisirs, V1 Interactive prévoit également des séquences d’infiltration. La destruction des décors qui paraît encore plutôt sommaire et le comportement de l’intelligence artificielle somme toute classique, sur la vidéo diffusée, rappellent qu’il faudra définitivement mettre les mains sur une version jouable du solo pour jauger son intérêt.

Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)Disintegration : Le mode solo dévoilé par Marcus Lehto (ex-Bungie)

Au début imaginé comme un successeur spirituel de Myth (jeu de stratégie imaginé par Bungie sur lequel Lehto a travaillé), Disintegration est devenu un FPS avec une dose de tactique. “Le jeu était à la base purement solo, puis nous avons ajouté le multijoueur” assure Lehto. Les ambitions sont là : les 30 développeurs de V1 Interactive comptent livrer un titre à la fois original et efficace en solo comme à plusieurs. Du contenu additionnel est d’ores et déjà prévu après la sortie du jeu, avec de nouvelles cartes multijoueur, des modes supplémentaires, et du cosmétique. Le crossplay ne sera quant à lui pas disponible au lancement (prévu pour cette année), mais devrait être intégré par la suite.

Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Par Carnbee, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC PlayStation 4 Xbox One Action FPS V1 Interactive Private Division

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
tryclo999
tryclo999
MP
le 19 avr. à 21:21

Ce jeu a l'air cool ! La da est un peu passe-partout, mais comment reprocher a un studio de vouloir plaire au plus grand nombre...

Lire la suite...
belial174
belial174
MP
le 11 avr. à 02:26

la video de gameplay me donne pas envie.... j’espère que c'est pas représentatif du jeu sinon c'est bien chiant....

Lire la suite...
CassieHolmes
CassieHolmes
MP
le 09 avr. à 18:08

" Alors que pour lutter contre le mal qui nous assaille actuellement, les autorités nous demandent de rester chez nous, les épidémies du monde de Disintegration ont forcé les Hommes à ne plus en être. "

Je comprends pas la phrase. En être quoi ? :pf:

Lire la suite...
PrittOriginal
PrittOriginal
MP
le 09 avr. à 13:50

La video me fait autant d'effet qu'un documentaire de 3h45 sur le tricot au Swaziland.

Lire la suite...
[JV]Freeize
[JV]Freeize
MP
le 09 avr. à 11:42

Voilà, 15 minutes de gameplay et on a vu tout le jeu.
C'est ennuyant et répétitif au possible.
Aucun ressenti quand on tire avec les armes, l'IA allié qui ne savent pas ou se mettre quand tu leurs donne un ordre ou les adversaires débiles qui te foncent dessus sans réfléchir.
Les décors et le futur post-apo vu un milliard de fois.

Lire la suite...
kaioshindu60
kaioshindu60
MP
le 09 avr. à 11:10

Sa sent encore la même douille que avec destiny.
Le jeu semble beau et super, mais quand on va arriver à la limite rapidement, bah la suite va être en multi joueurs.

Moi ce genre de jeu, j’attend qu’il sorte avant de l’acheter. Car je me suis fais avoir pas une mais deux fois avec destiny ( car je pensais qu’ils allaient s’améliorer avec le 2 mais non ).
Car maintenant il suffit d’avoir une super communication pour le jeu et c’est bon il est super bien vendu.

Oui c’est bien le gars a travaillé sur halo ( qui est juste génial) mais pour le reste ça ne veut pas dire que c’est une réussite énorme.

Lire la suite...
Skwat42
Skwat42
MP
le 09 avr. à 07:49

Certes la DA n'a pas l'air bien originale, mais le gameplay lui si. Ça a l'air aussi stratégique quagreable à manier. Moi je l'attends de pied ferme ce jeu.

Lire la suite...
Lightsu
Lightsu
MP
le 09 avr. à 03:12

Marcus Lehto un ex de Bungie qui nous sort jeux de SF je suis hype ! .

Lire la suite...
Commentaire édité 09 avr., 03:12 par Lightsu
Solar_Warden
Solar_Warden
MP
le 08 avr. à 23:23

Ca a l'air répétitif et linéaire au possible

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 08 avr. à 21:44

C'est étrange a chaque fois que je regarde un truc de ce jeu je n'ai aucune sensation ressentie...

Lire la suite...
Top commentaires
Emaxz
Emaxz
MP
le 08 avr. à 16:16

Encore cette direction artistique hyper générique qu'on retrouve dans tous les jeux qui se sont (ré)essayés au genre du futuriste post-apo sur cette gen : Killzone, CoD, Rage 2, Gears,...
Toujours les même environnements urbains ou industriels dévasté. C'est fou j'ai l'impression de n'avoir vu que ça sur cette gen alors que les précédentes faisaient davantage la part belle à la créativité.
Au moins Destiny, malgré tout ses défauts, avait une direction artistique réussie dans le genre. Au moins une chose qu'on ne peut pas lui enlever.

Enfin bref j'espère que la prochaine gen nous sortira davantage de FPS comme Bioshock, parce que là le recyclage devient de plus en plus visible.

Lire la suite...
Star2
Star2
MP
le 08 avr. à 15:42

Ça fait penser a l'histoire d'Halo le coup du RTS qui devient FPS

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Marvel's Spider-Man : Miles Morales
19 nov. 2020
4
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020
5
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2021