Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités

News hardware
Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités
Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités
Partager sur :
Spécifications
Sensibilité max. supportée20 000 DPI
CapteurOptique
Boutons11
Inputs (programmables)12 (24)
RétroéclairageOui, RGB
Prise en mainDroitier
Poids92 g
ConnexionFilaire USB A

La Basilisk première du nom avait reçu l’excellente note de 18/20 lorsque nous l’avions testé en octobre 2018. De l’eau a coulé sous les ponts depuis et les autres acteurs du secteur ont aligné eux aussi des souris aux qualités reconnues. Est-ce que la cuvée 2020 de la souris taillée pour les FPS de Razer a encore ce qu’il faut pour rester en haut du tableau ?

MarchandsPrix
AMAZONDisponible au prix de 79,17€
CDISCOUNTDisponible au prix de 79,36€
BOULANGERDisponible au prix de 80,38€

Tout comme pour la Deathadder V2 testée récemment, Razer a opté pour un changement dans la continuité puisque, de prime abord, la Basilisk V2 conserve le design tout en courbes et lignes tendues de la version précédente. En y regardant de plus près, on constate quelques différences bien présentes. Une épaisse ligne oblique à la finition noir brillant ceint désormais la souris, séparant la partie haute (boutons et molette) du reste. La modification est purement esthétique et renforce quelque peu les lignes agressives de la souris.

Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilitésTest de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilitésTest de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités

Les boutons de réglages de la sensibilité de la souris positionnés derrière la molette ont également été revus, de forme plus carrée, le bouton du bas voit son côté inférieur épouser la ligne oblique évoquée plus haut tandis que le bouton du haut pivote pour présenter une de ses arêtes au doigt de l’utilisateur, le rendant plus aisément identifiable dans le feu de l’action. Enfin, le grip change de texture et passe d’un caoutchouc rainuré à un caoutchouc texturé identique à celui de la Deathadder V2. On note également que, sur le côté droit, le grip monte un peu plus haut que sur la version de 2018. La molette crantée possède toujours un réglage de resistance positionné sous la souris, tout comme le bouton de changement de profil.

Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilitésTest de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilitésTest de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités

Concernant les boutons justement, en plus des habituels clics gauche et droit et des deux boutons de réglage de la sensibilité, notons les trois boutons de tranche, le bouton de changement de profil situé sous la souris et surtout les trois boutons de la molette. Car en plus du classique clic vertical habituel, la molette de la Basilisk V2 propose désormais deux clics transversaux ! Un manque relevé en 2018 qui est donc ici comblé, merci Razer. En revanche nous notons l’ambiguïté habituelle du nombre de boutons programmables annoncé sur la fiche produit, qui peut prêter à confusion. Précisons : La Basilisk V2 comporte 11 boutons physiques. Sur ces 11 boutons, seuls 10 sont programmables, Razer excluant le clic gauche pour des raisons évidentes. En revanche, Synapse propose d’ajouter au compte les deux directions avant/arrière de la molette, portant le nombre total d’inputs programmables à 12. Nous avons donc, 11 boutons physiques dont 10 programmables et un total de 12 inputs possibles.

A l'intérieur, même traitement que pour la Deathadder V2 : la sensibilité monte désormais à 20 000 DPI via l’adoption du capteur Focus+, les switches Omron sont remplacés par les switches optiques Razer garantis pour 70 millions de clics, les patins adoptent le PTFE pour assurer une glisse optimale et le cable USB se pare du tressage Speedflex maison.

En revanche, là où la Basilisk V2 pêche par rapport à la version précédente, c’est au niveau du troisième bouton latéral équipé d’une palette que nous appelions “touche sniper” lors du test du modèle précédent. Nous notions à l’époque que la souris était livrée avec 2 palettes de longueurs différentes. En 2020, la Basilisk V2 n’est livrée qu’avec une seule palette, ce qui est d'autant plus regrettable que cette palette est réelleement au coeur des nouveautés proposées par cette version.

Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilitésTest de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités

Car en effet, LA nouveauté à retenir sur cette Basilisk V2, c'est l'Hypershift. L’Hypershift ? C’est cette fonction qui propose d’apporter sur une souris ce que fait la touche Shift sur un clavier. Il permet donc d’assigner une nouvelle fonction à chaque bouton pressé tant que le bouton Hypershift est maintenu. Concrètement, cela veut dire que sur le papier chaque touche peut être assignée deux fois, montant donc le nombre d’inputs possibles à 24. “Sur le papier” car en utilisation réelle, on sait déjà que le bouton de changement de profil situé sous la souris sera peu sollicité tout comme les deux boutons de tranches qui jouxtent la palette Hypershift. La palette devant être maintenue par notre pouce, difficile en effet d’atteindre les deux autres boutons sans la relâcher. Notons néanmoins que la fonction Hypershift peut être assignée à n’importe quel autre bouton de la souris.

Un comptage réaliste ferait donc état d’au moins une quinzaine d’inputs utilisables aisément ce qui permet déjà un nombre de personnalisations assez fou, capable de combler aussi bien les férus de FPS auxquels la Basilisk originelle s'adressait, mais aussi de combler les fans d'autres styles de jeux, MOBA et STR en tête, sans utiliser une souris spécifique bardée de boutons en tous genres. Et ici, la gestion des profils qui peut sembler par moments dispensable prend tout son sens. Les possibilités de personnalisation sont en effet nombreuses et seule la limite des cinq profils enregistrables dans la mémoire intégrée à la souris est à prendre en compte. Précisons que les profils ne sont par contre pas limités dans Synapse. Vous pouvez donc tout à fait en créer 32 pour vos 32 jeux favoris, puis les alterner en mémoire dans la souris en fonction de vos habitudes de jeu.

Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités

Comme pour tout produit Razer, la personnalisation des boutons est gérée depuis Synapse, aux côtés des réglages de sensibilité et d’éclairage RGB. A ce propos, notons que les zones RGB de la souris ne changent pas par rapport à 2018, seuls le logo et la molette sont concernés. Un peu dommage, la barre oblique qui coupe la souris en deux ou les boutons de tranches auraient pu profiter eux aussi d’un éclairage chatoyant qui flatte les rétines des joueurs de bon goût.

Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités
Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilitésTest de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilitésTest de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités

Du côté de la prise en main, aucun changement avec le modèle de 2018, le design asymétrique de la Basilisk V2 la réserve à la seule main droite. La souris de taille relativement petite, est toujours plutôt orientée pour une prise “en griffe” (“claw grip”), du bout des doigts. Néanmoins, rien n’empêche l’utilisateur de poser la paume dessus, même si les grosses patounes se sentiront vite à l'étroit. Notez également que dans ce cas de figure le petit doigt sera directement au contact du bureau, rien n’est fait pour qu’il puisse reposer sur la souris.

Test de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilitésTest de la souris Razer Basilisk V2 : un monde de possibilités

La Basilisk V2 est donc une belle mise à jour qui, si elle affine simplement la formule déjà éprouvée en 2018 pour la partie externe, propose un lot de nouveautés appréciables en interne, à commencer par l’Hypershift qui décuple les possibilités offertes par la souris. Il s’agit là d’une excellente souris qui, contrairement à la version précédente, vise plus loin que les amateurs de FPS et cible désormais les adeptes des MOBA et autres STR. Un peu plus de fantaisie aurait été apprécié, mais gageons que des zones RGB supplémentaires viendront égayer la V3, qui ne manquera pas de relever un niveau déjà très haut.

Les notes
+Points positifs
  • Matériaux, finition
  • Nombre de boutons
  • Fonction Hypershift qui décuple les possibilités de personnalisation
  • Molette avec des clics transversaux (enfin !)
  • Grips moins sujets à l'encrassement
  • Paramétrage via Synapse très complet
-Points négatifs
  • Une seule taille de palette incluse
  • Zones RGB identiques à la version 2018
  • Souris un peu petite
  • Prix en nette hausse par rapport à la V1

Avec la Basilisk V2, Razer propose une excellente souris filaire très bien finie et agréable à utiliser. L’arrivée de l’Hypershift et les possibilités de personnalisation qu’il propose couvre un large panel d’utilisations et répondra aussi bien aux adeptes de FPS qu’aux férus de MOBA ou de jeux de stratégie. Tout cela permet en partie de faire accepter la nette hausse de prix comparé au modèle de 2018 puisque l’on passe de 60 à 90 EUR. Le prix de la qualité, à n'en pas douter.

Profil de DazJDM
L'avis de DazJDM
MP
Rédaction jeuxvideo.com
15 mars 2020 à 17:23:52
18/20
Profil de DazJDM,  Jeuxvideo.com
Par DazJDM, Rédaction jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
wakabayashigen
wakabayashigen
MP
le 16 mars à 06:46

On attend toujours une souris qui sera aussi bien que la mx518 de logitech...

Lire la suite...
phoxxx
phoxxx
MP
le 16 mars à 00:59

Peu d'améliorations par rapport à la V1 mais + cher :hum:

Dans l'ensemble les constructeurs actuels gonflent leur prix (encore + vrai pour les cartes graphiques). Heureusement il reste le marché de l'occase.

Lire la suite...
[Matrixtiti]
[Matrixtiti]
MP
le 15 mars à 23:52

Logitech et puis c'est tout.

Lire la suite...
o-kurwa
o-kurwa
MP
le 15 mars à 21:02

SteelSeries forever

Lire la suite...
[Urtok]
[Urtok]
MP
le 15 mars à 19:54

Elle a un look de G502.

Lire la suite...
CrazyRising88
CrazyRising88
MP
le 15 mars à 19:09

je comprendrais jamais l’intérêt des souris a 15/20 mille DPI qui joue avec une telle sensibilité

Lire la suite...
Layjin
Layjin
MP
le 15 mars à 18:57

Sinon avant de prendre des photos de près, avec un pinceaux à peintre les poussières partent facilement et ça fait quand même plus pro.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 15 mars à 18:36

Je suis très surpris de voir Daz faire des test sur ce site j'imaginais pas que ça arriverais :hap:

Lire la suite...
Maalnir
Maalnir
MP
le 15 mars à 17:54

En clair aucun intérêt comparé à la V1. Moins de possibilités et plus cher !?

Lire la suite...
kajjun
kajjun
MP
le 15 mars à 17:47

Trop cher pour une souris.

Lire la suite...
Top commentaires
CrazyRising88
CrazyRising88
MP
le 15 mars à 19:09

je comprendrais jamais l’intérêt des souris a 15/20 mille DPI qui joue avec une telle sensibilité

Lire la suite...
kajjun
kajjun
MP
le 15 mars à 17:47

Trop cher pour une souris.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020
3
Microsoft Flight Simulator
18 août 2020
4
Assassin's Creed Valhalla
17 nov. 2020
5
Halo Infinite
4ème trimestre 2020