Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

News hardware Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Si Capcom n’a jamais été un fabricant de consoles, sa participation à l’aventure de l’arcade a été jalonnée de systèmes hardware incontournables ayant accueilli des jeux parmi les plus marquants de l’histoire. Il n’est donc pas étonnant de voir l’éditeur/constructeur commémoré non pas avec une mini-console et ses manettes, mais avec un grand stick arcade taillé pour accueillir deux joueurs coude à coude. Reste maintenant à voir si le symbole est à la hauteur de notre mémoire.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

L'avis de la rédaction en 3 minutes

MarchandsPrix
AMAZONDisponible au prix de 199€
RAKUTENDisponible au prix de 199€
CDISCOUNTDisponible au prix de 219,99€

Mettons d’entrée les choses au clair. Le Capcom Home Arcade n’est pas un stick arcade du genre de ceux que l’on connecte à un PC ou à une console pour jouer aux derniers jeux de baston. Normal donc qu’il ne rejoigne pas notre comparatif, dans lequel il se sentirait trop “à part”. Non, l’imposante bécane que nous avons sous les yeux s’apparente plus aux mini machines qui nous ont été présentées ces dernières années par Nintendo, Sony, Sega, et autres fabricants de consoles et ordinateurs. En effet, en plus de ses sticks et boutons, le Home Arcade intègre un système complet, avec processeur, logiciel et jeux. C’est donc un appareil autonome à connecter directement à son téléviseur, en HDMI. Une console avec le look d’un stick arcade, ou un stick avec les fonctions d’une console … A vous de voir.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Une liste de jeux imparfaite

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Le Capcom Home Arcade propose un total de 16 jeux issus des célèbres cartes arcade CPS 1 et CPS 2. C’est assez peu comparé aux 30 titres de la NES Classic Mini, aux 42 de la Megadrive Mini, mais c’est surtout moins que ce que propose SNK, le concurrent historique, avec 40 jeux pour la Neo Geo Mini. On y trouve néanmoins tout ce qui faisait le sel des bornes Capcom de l’époque, à savoir du puzzle, du beat'em all, des shoot’em up, de la plateforme, du versus fighting et du sport. Dans chaque catégorie, un ou plusieurs jeux emblématiques, avec toutefois une offre un peu déséquilibrée et des choix qui, de notre point de vue, ne sont pas forcément les plus pertinents.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

La catégorie des shoot’em up s’en sort assez bien, représentée par pas moins de 4 jeux. 1944 : The Loop Master est un shoot vertical classique sorti en 2000 sur CPS II, plutôt agréable en mode découverte, surtout en à deux joueurs. Assez permissif, il manque surtout de variété sur la longueur et peut devenir rapidement lassant. Eco Fighters est beaucoup plus innovant dans ses mécaniques mais demande un peu de temps avant d’être totalement apprivoisé. Il tire parti de son système de visée à 360° et de ses armes parfois étranges, pour amener les joueurs à penser les niveaux avec une approche inhabituelle. C’est rafraîchissant.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?
Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

GigaWing est un incontournable du genre. Un écran large, une lisibilité mise à l’épreuve par un déluge de tirs et d’ennemis, avec un système de bouclier qui donne de la profondeur au gameplay. Bien qu’accessible, nous sommes en présence d’un des premiers Manic Shooter de Capcom, en réponse au Don Pachi de Cave. Cave qui signe justement le développement de Progear, shoot’em up au rythme frénétique, à la difficulté élevée et aux graphismes particulièrement réussis.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Côté versus fighting, on a bien évidemment droit à un épisode de la série Street Fighter. Cependant, le choix du représentant de cette saga est loin d’être notre préféré. Street Fighter II’ Hyper Fighting, à l’origine de portages sur Megadrive et Super Nintendo, navigue un peu entre deux eaux avec un gameplay trop rapide mais qui garde la rigidité de ses ancêtres. Dommage que le choix ne se soit pas porté sur Hyper Street Fighter II: The Anniversary Edition ou Street Fighter Alpha 3.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Darkstalker The Night Warriors est un jeu de combat sympathique, qui joue la carte de l’humour et qui a le bon goût de se différencier assez nettement de la saga Street Fighter au niveau du gameplay. Mais là encore, on aurait préféré que Capcom nous propose une de ses suites, plus aboutie, telle que Vampire Savior 2. Le troisième jeu du genre n’est autre que Cyberbots : Fullmetal Madness, un jeu de combat de mechas plutôt agréable à l’oeil mais dont le gameplay offre très peu d’intérêt.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?
Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Catégorie reine de ce Capcom Home Arcade, les beat’em up sont légion. On retrouve le très classique Final Fight, monstre sacré d’un genre qui montre malheureusement vite ses limites, et ses nombreux dérivés tous plus répétitifs les uns que les autres : Alien vs Predator, Armored Warrior et Captain Commando, autant de titres qui souffre de la comparaison avec un simple Street Of Rage sur Megadrive. S’ajoute à cette liste l’inclassable Mega Man : The Power Battle, sorte d'enchaînement de combats de boss sans grand intérêt.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Restent deux petits bijoux de la plateforme-action, à savoir Ghouls’n Ghost et Strider, dont la difficulté ne souffre pas trop des crédits illimités qu’offre le Home Arcade. On se surprend à y trouver un plaisir intact, leur gameplay ayant gardé une certaine saveur. Enfin, la liste se ferme avec le Capcom Sports Club, une compilation regroupant des jeux à peine corrects de Football, Basket Ball ou Tennis, et Super Puzzle Fighter II Turbo, un “Versus Puzzle” accessible, intéressant mais vite redondant.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

En conclusion, cette offre est plutôt décevante, tant par la quantité que par la qualité des titres qu’elle propose. Quitte à chercher dans les catalogues CPSI et CPS II, nous aurions aimé voir aussi du Marvel vs Capcom pour le versus, du Mars Matrix pour le shoot, du Cadillac vs Dinosaurs pour le beat’em all. Et puis, c’est aussi la source, à savoir le catalogue de Capcom dans les années 90, qui peine à trouver sa voie de nos jours, insuffisant à fournir une bonne variété avec un niveau de qualité minimum.

Bonne émulation mais interface perfectible

Un immense logo Koch Media suivi du logo Capcom, le tout en haute définition, pour 15 secondes d’attente entre le démarrage de la console et l’affichage de la liste des jeux. Rien de grave, si ce n’est que ce temps devra être répété trop souvent. A chaque changement de jeu et pour chaque essai d’un nouveau paramètre, le redémarrage est simplement inévitable et toujours aussi long. On pourra aussi pester face à ce carrousel qui demande un temps d’attente minimal entre deux commandes pour qu’elles soient bien prises en compte, ce bouton On/Off qui ne sert franchement à rien ou ce menu pause n’offrant aucune option, là où on aurait aimé y trouver le manuel de chaque jeu, la liste des commandes, le choix de l’affichage et une option de remapping.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Cette dernière est d’ailleurs totalement absente de la machine, même au sein des paramètres principaux, alors même que quelques choix de contrôles semblent un peu maladroits (le bouton de saut n’est pas le même d’une jeu à l’autre, attaque au pied et au poing sont parfois inversés entre deux beat’em all). Il manque aussi des options de sauvegarde, de rewind, ou simplement les réglages de difficulté inclus dans les bornes elles-mêmes. Nous souhaitons donc bon courage à ceux qui n’ont encore jamais touché un Street Fighter, cette version étant particulièrement corsée et hermétique aux débutants.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Heureusement, l’émulation nous semble des plus correcte. La fluidité est bien là (les ralentissements originaux dans GigaWing aussi), la qualité d’affichage est bonne avec un 1080p très propre, et la latence d’action reste comparable à celle des bornes originales. Durant tous nos essais, les jeux n’ont souffert d’aucun bug d’affichage, d’aucun problème côté sonore. Mais si l’interface propose bien six affichages différents, plus ou moins larges, avec ou sans lissage, il manque tout de même deux options pour nos yeux : le pixel perfect qui réduit la taille à un multiple de celle d’origine pour éviter tout effet de flou, et les scanlines pour imiter l’effet d’un écran à tube. C’est un peu dommage, on y était presque.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Du matos sérieux sous les doigts=

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Pourtant, ce stick produit par Koch Media avec la licence Capcom, est loin de se moquer de nous. Ne serait-ce qu’au niveau hardware, le choix s’est porté sur la marque Sanwa, une des plus grandes références de l’arcade. On trouve donc deux sticks JLF-TP-8YT avec guide octogonal et des boutons OBSF tant pour les touches d’action que pour les Start et Select, avec une vraie sérigraphie (et non un autocollant comme sur le Razer Atrox DBZ Edition). On ne pouvait rêver mieux pour parcourir ces jeux, que l’on soit débutant, joueur expérimenté, ou même bourrineur de première, la résistance de ce matériel étant une de ses qualités premières.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Idem côté châssis où l’on profite d’une base très stable et parfaitement rigide, composée certes d’un plastique gris assez moche, mais surmonté d’une épaisse plaque de PVC épousant la forme d’un immense logo Capcom. Pour le coup, les goûts et les couleurs sont laissées à la discrétion de chacun, et il est vrai que ce visuel fait débat, mais il a le mérite d’être bien réalisé, et parfaitement ancré dans les années 90 auxquelles il fait référence.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Les dimensions du Capcom Home Arcade sont assez impressionnantes, dans le sens où l’on a bien affaire à un grand stick arcade pour deux joueurs, de la taille de ceux qui équipaient les bornes des bars et salles d’arcade dans les années 80 et 90. Par contre, une erreur de conversion amène le fabricant à nous donner de fausses informations. Présenté pour 74 centimètres de long, le stick mesure à sa base pas plus de 70,3 centimètres, pour un plateau de 66,5 centimètres. Idem avec sa largeur, de 20,5 centimètres à la base et 16,4 au niveau de plateau. L’épaisseur sticks compris est bien de 11 centimètres de la base jusqu’à la hauteur des sticks, de 6 centimètres pour le bloc seul, avec une épaisseur de patins de 0,5 centimètres à ajouter à tout ça.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Le plateau est donc suffisamment large pour accueillir confortablement deux joueurs, surtout que le set choisi ici est un classique 2 x 3 boutons, parfaitement adapté à la série Street Fighter, et qui fonctionne assez bien pour tous les autres types de jeux utilisant moins de touches. Cependant, les habitués des sticks modernes trouveront probablement à redire sur le layout choisi, l’angle formé par les deux lignes et l’écart entre les boutons n’ayant aucune logique ergonomique. Rien de grave tout de même. On est loin d’être sur une catastrophe de type X-Arcade et les mains s’habituent rapidement à ce format, mais disons qu’on aurait préféré quelque chose de plus standard, façon Astro City.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Nous notons enfin que les cordons USB et HDMI font bien partie de la boîte, mais qu’il manque (comme pour les autres mini-consoles) l’adaptateur secteur pour fournir les 2 Ampères nécessaires au fonctionnement du système. Vu la puissance demandée, un modèle inclus aurait été fortement apprécié.

Des presque-promesses d’évolution

Le Capcom Home Arcade est la première console rétro à proposer une connexion WiFi. Et si aujourd’hui cette connexion ne sert qu’aux mises à jour de la machine et à la gestion d’un tableau de scores planétaire, l’idée d’ajouter des jeux dans le futur n’est pas exclue. Pas exclue, mais pas promise non plus, Koch Media réservant cette option à un éventuel succès commercial.

Test Capcom Home Arcade : aussi bien qu’une borne ?

Reste que les bidouilleurs devraient trouver rapidement de quoi tirer parti de ce matériel, équipé d’un port USB acceptant déjà les manettes D-Input dans le menu, mais surtout d’un dérivé d’Orange Pi H3 avec port micro-SD pour étendre sa mémoire et d’une carte 2 joueurs vers deux USB en interne. Autant dire que transformer le stick en super-émulateur ou en stick pour PC ne devrait pas poser trop de problème.

Points positifs
  • L’arcade à la maison, ça marche
  • Une qualité de fabrication irréprochable
  • Stick et bouton Sanwa avec guide octogonal, c’est du sérieux
  • L’ensemble est stable et confortable comme une borne Jeutel
Points négatifs
  • Un line-up incomplet et certains choix contestables
  • L’interface molle et mal pensée
  • Le temps de passage d’un jeu à l’autre
  • Il manque pas mal d’options d’affichage, de sauvegarde, de gestion de la difficulté
  • Pas d’adaptateur secteur inclus

Conclusion

De toute évidence, cette machine ne manque pas de qualités et devrait satisfaire quelques collectionneurs ou nostalgiques de l’arcade des années 90, pour peu que ceux-ci accrochent le design un peu particulier de l’ensemble. C’est aussi le genre d’appareil qu’on sort facilement du placard pour faire une partie de Street, de Final Fight ou de Puzzle Fighter, sans avoir le moindre réglage à faire pour que ça marche, avec un bon confort de jeu, et tout en restant dans la légalité la plus totale. Reste que le Capcom Home Arcade peine à accrocher nos coeurs avec des choix de titres plus ou moins judicieux parmi ses séries les plus emblématiques, quelques absents aussi. On retiendra aussi que la partie logicielle n’est pas encore au niveau du matériel, quasiment irréprochable pour le coup, avec l’espoir que des mises à jour, possibles grâce à la connexion WiFi, viennent améliorer cette situation.

Profil de oliveroidubocal,  Jeuxvideo.com
Par oliveroidubocal, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ZE_KILLERS_BACK
ZE_KILLERS_BACK
MP
le 13 janv. 2020 à 12:41

a la base cps1 et cps2 il y a beaucoup plus de jeux que ca (the punisher pour cps 1 et dongeons et dragon tower of doom sur cps2) et certains oublies sont impardonnable... 200 euro avec le fullset cps1 et 2 ok mais 30 jeux... faut pas pousser meme dans les orties.... j'aurais meme accpete un store pour telecharger les autres mais la meme pas...

Lire la suite...
doc-tyler2
doc-tyler2
MP
le 26 nov. 2019 à 20:51

heu quand c'est un publi reportage c'est pas précisé ???

" et ses nombreux dérivés tous plus répétitifs les uns que les autres : Alien vs Predator, " ok ...... donc ils y ont même pas joués ^^

Lire la suite...
LtMa
LtMa
MP
le 26 nov. 2019 à 03:38

200 balles ce truc... Alors on pourrait dire que le bloc sans aucun jeu justifierait à lui seul le prix, ça a l'air d'être du très bon matos. Mais 16 jeux en 2D des années 90" putain, dont 2 SF que tout le monde a usé, plié... 30 ou 40 titres ne leur aurait pas couté plus cher... Pourquoi pas 5 titres pour le prochain stick ? AH AH

Capcom, vous êtes vraiment des rats :hap:

Lire la suite...
Commentaire édité 26 nov. 2019, 03:38 par LtMa
Fan-Retro
Fan-Retro
MP
le 23 nov. 2019 à 12:37

J'aimerai dire quelques choses en commentaire mais je risque d'être bloqué 1 mois comme la dernière fois qu'il a fallu a cause de ça que je crée un nouveau compte 😕

Lire la suite...
Albertini
Albertini
MP
le 23 nov. 2019 à 09:32

Pour 200€ de plus je me suis monté une petite borne d'arcade deux joueurs avec catalogue de jeux quasi infini.

Ils savent pigeonner les gens chez Capcom.

Lire la suite...
saveking
saveking
MP
le 22 nov. 2019 à 23:16

Heu... je viens de tester cet aprem' et... l'interface,que dire :( ils n'ont jamais essayé Hyperspin chez Capcom pour voir ce qui ce fait maintenant??

Lire la suite...
superobotaisen
superobotaisen
MP
le 22 nov. 2019 à 21:16

qle choix des jeux est bien discutable mais le prix du tout est tout à fait resonable vu ce qui est proposé

Evidament on peut pour le memes prix se faire la memes chose lmaison des tonnes de jeux.....mais c'est totalement illegal quoi qu'on en pensse ,et me sortez pas des trucs genre Abandonware ou autre pour vous justifier parcque tout ca n'existe pas.

Et puis commes toutes les machines qui contiennent un emulateur y aura bien moyen d'en rajouter gratuitement....

Lire la suite...
Commentaire édité 22 nov. 2019, 21:18 par superobotaisen
Jimmy31400
Jimmy31400
MP
le 22 nov. 2019 à 20:54

https://www.noelshack.com/2019-47-5-1574452453-screenshot-20191122-205257-aliexpress.jpg
Perso j'ai ça chez moi et du pure bonheur

Lire la suite...
MrCorvand
MrCorvand
MP
le 22 nov. 2019 à 19:04

Votre lecteur la , c'est plus possible ... Même en 400p et quelques ça charge pas assez vite la vidéo ...

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 22 nov. 2019 à 18:45

Encore une machine pour émuler la poche des nostalgiques.

Lire la suite...
Top commentaires
amstrad464
amstrad464
MP
le 22 nov. 2019 à 10:23

autant s' acheter une pandora box a ce prix la :)

Lire la suite...
joliechatte
joliechatte
MP
le 22 nov. 2019 à 09:16

Ils auraient pas pu proposer des skins interchangeables, comme ça ils gardent leur grosse tête avec le logo, mais offre une possibilité visuel correct.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
3
Diablo II : Resurrected
2021
4
Biomutant
25 mai 2021
5
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021