CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Black friday week
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Black friday week
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News événement League of Legends : "les Worlds à Paris, c'est un accomplissement"

Contributeur

Profil de SylvainJVTV,  Jeuxvideo.com
SylvainJVTV - Staff Web TV jeuxvideo.com

Ce week-end s'est tenue à Paris la finale des championnats du monde de League of Legends, les Worlds, qui a notamment sacré la jeune équipe chinoise FunPlus Phoenix.

League of Legends : "les Worlds à Paris, c'est un accomplissement"
League of Legends : "les Worlds à Paris, c'est un accomplissement"

Il est 10h, sur le parvis de l'Accor-Hotel Arena (ou Bercy). La pluie tombe, mais une foule s'amasse déjà devant l'entrée principale avec comme objectif de découvrir la finale des Worlds 2019, rendez-vous incontournable de tous les fans de League of Legends.

Le MOBA de Riot Games, né des cendres d'un mod de Warcraft 3 en 2009, compte aujourd'hui plus de 100 millions de joueurs actifs à travers le monde. Il s'impose également comme le jeu de sport électronique par excellence, qui n'en demeure pas moins accessible pour ceux qui ne connaissent pas ses règles les plus cryptiques.

Cette édition 2019 des Worlds avait néanmoins un goût particulier pour les fans : c'est la première fois qu'une finale était organisée en France et seulement la seconde fois en Europe. De ce fait, il n'est pas étonnant de voir s'échapper une ferveur en faveur de l'équipe européenne G2, qui a réussi à se hisser au plus haut de la compétition. Une consécration pour les équipes françaises de Riot Games, comme nous le confirme son Directeur Général, Guillaume Rambourg :

Trois ans après qu'on ait accueilli la finale européenne et le MSI l'an dernier, l'ordre naturel des choses, c'était de se dire qu'il nous manquait la grosse cerise sur le gâteau. C'est vraiment un accomplissement pour nous. Trois ans après la création de nos bureaux parisiens, on ne pouvait pas rêver mieux. '''

La France, terre de League of Legends ? On peut l'affirmer sans trop de problèmes après avoir assisté, trois heures durant, au spectacle de cette finale. Le public présent a tenté de faire aussi bien que les années précédentes, scandant même la Marseillaise pour mettre l'ambiance.

Si pour beaucoup, le Stade de France aurait été un meilleur endroit pour accueillir l'événement, Bercy a permis de son côté des effets de scène grandiloquents, avec de la réalité augmentée et la révélation du groupe imaginé par Riot Games, True Damage :

Plus de 15 000 personnes étaient en tout cas dans la salle, un succès qui s'explique par l'investissement de la communauté française et son caractère compétitif :

La ferveur en France, elle s'explique par l'investissement de la communauté depuis le début. Les parties de League of Legends, elles sont diffusées depuis de longues années (...) Et puis je pense que le français est très compétitif, très chauvin aussi, on aime bien se confronter aux autres. En Europe, on aime bien la rivalité. Avoir les championnats du monde en France, c'est fantastique, on peut vraiment montrer ce que la communauté française a dans le ventre. Guillaume Rambourg, DG de Riot France

League of Legends : "les Worlds à Paris, c'est un accomplissement"League of Legends : "les Worlds à Paris, c'est un accomplissement"

Si G2 a largement eu le soutien du public, l'équipe européenne n'a cependant pas remporté cette finale. Après trois matchs gagnés haut la main, et avec une rapidité exemplaire, c'est finalement FunPlus Phoenix qui s'est imposée. L'équipe chinoise, créée en décembre 2017, a simplement été meilleure, là où G2 a sans doute manqué de rigueur à de nombreux moments décisifs des matchs.

Une analyse partagée par Laure Valée, journaliste spécialisée dans l'Esport :

FunPlus Phoenix était une équipe très forte sur le papier, mais on ne l'avait pas vue dans son plein potentiel. On pensait que ce qu'on avait vu jusque-là, c'était sa limite. Tandis que G2, on a constaté la limite, et j'ai cette impression qu'on vu une équipe vraiment en dessous de ce qu'elle est capable de présenter. Je me demande si ce n'est pas la pression autour du fait qu'ils étaient favoris qui a joué (...) FunPlus Phoenix est une équipe extrêmement agressive, et c'est ce qui a pris G2 a revers. Le jeu, tel qu'il est joué actuellement, est très dépendant d'éléments très particuliers, et ce sont ces éléments qui ont fait défauts à G2, et qui ont été sublimés par FunPlus Phoenix. Cela donne une finale certes peu équilibrée, mais où l'on a tout vu de notre champion du monde.

Après cette finale à Paris, et avec la présence d'un village de l'Esport proposé par la capitale, quel avenir pour cette discipline dans l'hexagone ?

Si on veut que l'Esport perdure dans le temps pour League of Legends, il va falloir qu'on crée une vraie scène compétitive à échelle locale. En France, on a lancé un championnat il y a deux ans (la LFL, produit par Webedia, éditeur de jeuxvideo.com, ndlr), l'an prochain, on va aussi annoncer une Ligue 2, on a une Ligue universitaire qui s'est créée... Petit à petit, on crée tous ces pans qui permettent à un joueur de savoir comment se lancer dans l'Esport, et de gravir les échelons pour un jour finir dans une compétition et représenter la France. Guillaume Rambourg, DG de Riot France

L'an prochain, la finale des Worlds de League of Legends sera organisée à Shanghaï. Tout un symbole.

PC Mac iOS Android Riot Games MOBA Stratégie Jouable en solo Multi en ligne Multi en compétitif Steampunk Cyberpunk Heroic Fantasy
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
dwetnann dwetnann
MP
le 12 nov. 2019 à 12:24

La France s'est faite rouler dessus par la Chine, comme d'hab.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
Diablo IV
2023
4
The Callisto Protocol
02 déc. 2022
5
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
La vidéo du moment