CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Shawn Layden : Pourquoi son départ ne devrait (presque) rien changer chez PlayStation ?
Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Carnbee - Journaliste jeuxvideo.com

Il a été le visage le plus visible de PlayStation de ces trois dernières années, tantôt chef d'orchestre peu loquace des conférences E3, tantôt guy next door volubile des PlayStation Experience. Affichant une bonhomie appréciée des fans et renvoyant une image sympathique, Shawn Layden vient de quitter son poste de président des studios Worldwide chez Sony. "Un départ de plus" assèneront avec une pointe d'ironie vacharde certains observateurs ayant noté les démissions consécutives de Jack Tretton (2014), Adam Boyes (2016) et Andrew House (2017) du même navire. Après une restructuration compliquée et à l’aube du lancement de la prochaine PlayStation, le départ de Layden est-il forcément synonyme d’un changement drastique dans la future politique du constructeur ?

Shawn Layden : Pourquoi son départ ne devrait (presque) rien changer chez PlayStation ?

Les grands décisionnaires restent aux commandes

Âgé de 58 ans et ayant travaillé pendant presque la moitié de sa vie chez Sony, Shawn Layden quitte ses fonctions de grand patron des studios PlayStation. L’annonce soudaine assénée par un simple tweet sur le compte Twitter de la marque a rapidement fait gonfler la rumeur d’une mésentente le précipitant vers la sortie. Mike Futter, rédacteur qui a publié chez Game Informer évoque même une “lutte de pouvoir en interne chez Sony” qui survient à la suite d’une restructuration compliquée. Le 13 février 2019, Johnny Cullen (Eurogamer, Kotaku, PC Gamer) note dans un article publié chez GameDaily.biz l’ascension d’un autre homme fort chez PlayStation : Jim Ryan. Depuis que la marque se réorganise, Ryan, grand manitou de PlayStation Europe, est devenu vice-président des ventes mondiales et du marketing en janvier 2016. Trois ans plus tard, il prend le costume de vice-président de tout SIE (Sony Interactive Entertainment) sous la direction de John Kodera, avant d’en devenir le président et le PDG, reléguant son prédécesseur au statut de vice-président.

Shawn Layden : Pourquoi son départ ne devrait (presque) rien changer chez PlayStation ?Shawn Layden : Pourquoi son départ ne devrait (presque) rien changer chez PlayStation ?

Dans l’organigramme de Sony, Jim Ryan apparaît comme étant le président de Sony Interactive Entertainment LLC et de Sony Interactive Entertainment Inc. Il a un réel pouvoir de décision et s’est occupé de la majeure partie des opérations lorsque Layden était à la tête des Worldwide Studios, comme le note GameDaily. Une source interne au même site, décrite comme appartenant à un studio third-party, explique que les développeurs sont dans le flou à propos de la prochaine PlayStation, et que la restructuration de la compagnie “exacerbe de façon exponentielle le processus déjà difficile de transition vers la nouvelle génération”. Même si Layden n’est plus à son poste, la politique de Jim Ryan déjà opérée devrait continuer, et aucun gros changement ne devrait être constaté en termes de philosophie.

La prochaine PlayStation continuera de chasser sur les terres du “AAA” aventure/action

Au fil des E3, Layden gagne en temps de présence et devient même l'unique intervenant lors de l’édition 2017. Auprès des fans, il est l’homme aux bonnes nouvelles. C’est lui qui annonce l’arrivée des The Last Guardian, God of War, Spider-Man ou encore The Last of Us Part II. Quoi de plus normal, puisque c’est également lui qui a le droit de vie ou de mort sur les productions des studios Sony. Ce que l’on peut retenir de Shawn Layden, c’est qu’il a nourri la PlayStation 4 de “AAA” aventure/action qui ont eu des succès critiques et commerciaux retentissants. Son départ ne veut pas dire que la firme japonaise va changer son orientation éditoriale, pour la simple et bonne raison qu’elle s’est avérée payante. En mai 2019, God of War passait le cap des 10 millions d’exemplaires vendus, tandis qu’en juillet 2019 le groupe annonçait avoir expédié 100 millions de PS4 dans le monde.

Shawn Layden : Pourquoi son départ ne devrait (presque) rien changer chez PlayStation ?Shawn Layden : Pourquoi son départ ne devrait (presque) rien changer chez PlayStation ?Shawn Layden : Pourquoi son départ ne devrait (presque) rien changer chez PlayStation ?

Jim Ryan avait prévenu, en juillet 2019 que le contenu était plus important que jamais pour Sony. Le président de Sony Interactive Entertainment Inc. exprimait d’ailleurs son souhait d’acquérir de nouveaux studios. Un mois plus tard, pendant la gamescom 2019, nous apprenions que la société Insomniac Games était rachetée. Un studio qui travaille depuis longtemps avec Sony, et qui a produit Spider-Man, “AAA” solo ayant rapidement tissé sa toile dans les chaumières. Cette stratégie gagnante devrait être poursuivie dans les années à venir.

Shawn Layden : Pourquoi son départ ne devrait (presque) rien changer chez PlayStation ?Shawn Layden : Pourquoi son départ ne devrait (presque) rien changer chez PlayStation ?

Quelques menus ajustements pour combattre l’arrogance

L’annonce du départ de Layden a été faite quelques heures avant que le constructeur japonais revoit son offre PS Now. Moins cher et intégrant quelques grosses sorties first-party telles que Uncharted 4, inFAMOUS : Second Son et God of War, l’abonnement se veut “plus en adéquation avec les autres services de divertissement en streaming du marché”. Le PS Now, longuement poussé par Jim Ryan, devient un service sur lequel Sony projette de grands espoirs. Nous devrions de ce fait entendre parler plus régulièrement de la proposition streaming de la société qui permet de jouer à une sélection de titres sur PC et consoles PlayStation. Jim Ryan a aussi vigoureusement défendu l’absence de rétrocompatibilité sur PS4 et s’est montré peu enthousiaste envers le cross-play. Néanmoins, la future PlayStation donnera accès à la compatibilité descendante, comme l’a précisé Ryan plus tôt dans l’année, et le cross-platform devrait se généraliser pour la prochaine génération. Cela prouve que Sony observe les demandes des développeurs et des utilisateurs, et que la marque ne s’entête pas dans ses positions potentiellement impopulaires. Jim Ryan ne sait que trop bien à quel point l’arrogance peut mener à quelques sorties de route, lui qui a dû reprendre en main la stratégie de la PlayStation 3 quand cette dernière peinait à rattraper la concurrence.

Au moment où nous écrivons ces lignes, Sony n’a pas nommé de remplaçant à Shawn Layden. Cela pourrait indiquer un retour médiatique de Shuhei Yoshida, qui est lui aussi président des Worldwide Studios et qui est un visage bien connu des fans de la marque. Depuis le départ de Layden, il s’est d’ailleurs affiché aux côtés d’Ikumi Nakamura (Ghostwire Tokyo). Hermen Hulst, l’actuel vice-président de Sony Interactive Entertainment Worldwide Studios (depuis 8 ans) mais aussi directeur de Guerilla, pourrait également assurer la relève. D’autres noms seraient envisageables comme Michael Denny, le patron de Worldwide Studios Europe, et Scott Rhode, le chef du développement des jeux PlayStation chez Worlwide Studios. De quoi continuer une politique qui a prouvé son efficacité.

Retrouvez toute l'actu sur la PS5

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
MeruKami MeruKami
MP
Niveau 6
le 10 nov. 2019 à 14:19

Putain pourquoi c'est pas l'autre enflure de Jim Ryan qui se casse 🤬

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Diablo IV
06 juin 2023
2
Final Fantasy XVI
22 juin 2023
3
Starfield
06 sept. 2023
4
Marvel's Spider-Man 2
2023
5
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
La vidéo du moment