CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Cyber Monday
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Cyber Monday
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Riot Games annonce un accord de principe réglant le recours collectif lancé contre le studio
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Journaliste jeuxvideo.com

L'année dernière, Riot Games était accusé par d'anciens et actuels salariés de harcèlement sexuel et de discriminations liées au sexe. Hier, le studio a indiqué avoir trouvé un accord dans le but de résoudre ce problème sans avoir à se lancer dans une longue procédure judiciaire.

Riot Games annonce un accord de principe réglant le recours collectif lancé contre le studio

Petit rappel des faits avant toute chose. En juillet 2018, Kotaku publie une longue enquête sur la culture du sexisme chez Riot Games. Ce dernier était présenté comme constant dans la société, avec notamment la description de la culture du "bro". Suite à cela, certains salariés et ex-salariés avaient lancé une plainte. Sauf que dans les contrats, une clause obligeait à passer par un arbitrage privé, permettant ainsi de régler les problèmes dans une certaine discrétion. Cette clause a ensuite été supprimée pour les nouveaux salariés, ce qui n'a pas empêché une rarissime grève en mai dernier. En juin, troisième épisode majeur avec l'Etat de Californie, qui lançait une enquête pour discrimination systématique liée au genre.

Dans un communiqué publié hier, Riot Games a déclaré :

Nous nous sommes engagés à prendre les mesures nécessaires pour rétablir la confiance et démontrer que nous sommes sérieux au sujet du fait que Riot devienne un excellent lieu de travail pour tous les Rioters. Dans ces circonstances, nous avons dû examiner de manière critique notre approche du litige en matière de recours collectif. Bien que nous pensions avoir une position solide pour plaider en justice, nous avons réalisé qu'à long terme, faire ce qu'il y avait de mieux pour Riot et les Rioters était notre solution idéale. Par conséquent, plutôt que de nous retrancher et de continuer à plaider en justice, nous avons choisi de pivoter et d'essayer d'adopter une approche qui, à notre avis, témoigne de notre engagement à assumer notre passé et à guérir l'entreprise afin de pouvoir aller de l'avant ensemble.

Pour le moment, le processus n'en est qu'à ses débuts, et il doit encore être validé par le tribunal local. De leur côté, les plaignants se sont aussi exprimés via leur compte Twitter :

La résolution de ce recours collectif est une victoire pour les femmes dans les jeux vidéo. Nous pensons que cette modification, ainsi que les modifications apportées à la politique de Riot, permettent de poursuivre les progrès en matière d'équité. Ce règlement contribue à rassurer les femmes de Riot, mais nous voulons faire reconnaître le fait que les problèmes de discrimination et de harcèlement vont au-delà du genre, et faire reconnaître les victimes qui ne sont pas couvertes dans cette poursuite.

Il faudra attendre de nombreux mois avant d'avoir le fin mot de cette histoire, mais Riot semble proposer des conditions de règlement qui conviennent au plaignants. Reste à connaître les détails qui ont mené à cet accord, mais pour cela, il va falloir patienter, le temps que tout soit signé et clos.

Riot Games
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Caloune Caloune
MP
le 25 août 2019 à 09:39

En resumé au debut et au fur et à mesure que les plaintes tombaient :
"Il n'y a aucun probleme dans l'entreprise à ce niveau et aucun sexisme, tout va bien."
Maintenant : "on va soigner ce probleme et guerrir en faisant un gros chèque même si on gagnerait en justice car on a un bon dossier."
Je croyais que y'avait aucun probleme, et si tu es sûr de gagner va en justice, c'est parce que tu es sûr de perdre que tu fais un gros chèque...
Les rois de la communication.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
The Callisto Protocol
02 déc. 2022
4
Diablo IV
2023
5
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
La vidéo du moment