CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Metro Exodus
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
  • Mac
  • Linux
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
News hardware Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Profil de Kracou,  Jeuxvideo.com
Kracou - Journaliste jeuxvideo.com

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne savons pas encore quel jugement 87 va réserver à Metro Exodus. Nous en avons une petite idée, bien sûr, mais l’expérience nous a montré que l’homme pouvait être plein de surprises… Peu importe, nous avons toute confiance en lui et nous ne sommes de toute façon pas là pour conjecturer sur la réussite du titre en tant que plaisir vidéoludique, mais pour parler de ses qualités visuelles et techniques, et sur ce PC, Metro Exodus sera sans doute à 2019 ce que The Witcher 3 a été à 2015 : une grosse grosse claque graphique. Un avis que nous nous proposons d’argumenter en répondant à quelques questions factuelles et techniques.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Conditions d'évaluation
Nous avons avons utilisé deux plateformes PC pour l'ensemble de nos mesures : une première reposant sur un ensemble Ryzen 7 2700X + 32 Go RAM 2600 Mhz, et une seconde basée sur un couple i7-8700K + 32 Go RAM 3000 MHz. Lorsque nous faisons référence à des réglages Ultra, cela implique que le jeu est réglé sur le preset Ultra, avec Hairworks et PhysX activés. La mention "Moyen" correspond au preset "Moyen", sans HairWorks et PhysX. Enfin, la mention "Low" Fait référence au preset "Low, toujours sans Hairworks et sans PhysX. Le jeu était en version 1.0.7 durant tous nos tests, via l'Epic Store.
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Alors Kracou : sur PC, il donne quoi côté réalisation ce Metro Exodus ?

Sur le papier, Metro Exodus s’annonce comme un condensé de tout ce qui se fait de mieux en matière de raffinements visuels : nous avons ainsi droit à un support de l’API PhysX pour la gestion des liquides et des particules, et à du ray tracing pour améliorer le réalisme des effets d’éclairage. A ce titre, le moteur de Metro Exodus passe sous DirectX 12 tout en conservant sa compatibilité DirectX 11. Également, le titre de 4A Games utilise NVIDIA HairWorks pour animer les fourrures de ses différentes créatures, et si vous disposez d’un moniteur compatible, l’accès à un rendu HDR vous tendra les bras.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Quant à savoir si tous ces ingrédients technologiques font réellement de Metro Exodus une réussite visuelle, la réponse est cent fois oui, d’autant plus qu’ici, la maitrise technique se marie à une direction artistique somptueuse. Cerise sur le gâteau pour les fans d’univers post-apocalyptique en mal de machines puissantes : même avec des réglages visuels très réduits, le jeu vaut le coup d’œil, 4A Games ayant réussi à conserver dans tous les cas un habillage riche et une grande distance d’affichage. Dernière précision : histoire que vous puissiez faire profiter vos camarades des beautés de la toundra radioactive, 4A Games a intégré un mode photo, et une compatibilité NVIDIA Ansel.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Parlons équipement : quel va être le minimum requis pour jouer en 1080P ?

Sur la partie graphique, les recommandations officielles de 4A Games sont en un sens pertinentes : avec une GTX 1050 en réglages « Low », on arrive effectivement à 34 FPS de moyenne sur notre scène de référence. Toutefois, cela nous parait léger pour ce type de gameplay, d’autant que deux éléments supplémentaires sont à considérer : d’une part, la consommation en VRAM de Metro Exodus navigue entre 3 et 4 Go, en low et selon que l’on soit en mode de rendu SDR ou HDR. Or, les GTX 1050 n’embarquent « que » 2 Go. D’autre part, les variations de framerate peuvent être importantes d’une scène à l’autre (du simple au double), et il vaut mieux prendre une marge par rapport à une valeur moyenne cible de FPS.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Voilà pourquoi nous vous conseillons plutôt de miser sur une GTX 1060 6 Go pour assurer une expérience minimale mais fluide en 1080P. Pour un preset plus qualitatif (Ultra), la GTX 1070 sera de rigueur. Côté RAM, le processus du jeu entraine une consommation entre 8 et 9 Go sur la mémoire physique. Disons que 8 Go de DDR suffisent pour un preset Low, tandis que l’on conseille des paliers supérieurs (12 ou 16 Go) pour tout autre preset. Enfin, sur la partie CPU, nous en parlerons en détail plus bas, mais sur une recommandation minimum, cet aspect ne devrait pas être un blocage. Il est également agréable de constater qu’entre les réglages Ultra et Low, on peut augmenter son frame rate d’un facteur 1,3 à 2 selon les configurations.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Quid des résolutions 1440P et 2160P ?

On commence à entrer dans le cadre d’exigences musclées, même si le titre reste en ligne avec de nombreux triple A sortis en 2018, tant qu’on ne parle pas de ray tracing. Plus concrètement, pour du 1440P / Ultra et en visant une expérience moyenne de 60 FPS, il faut une RTX 2060 ou une GTX 1080 (cartes entre 360 et 500€). En 2160P, seules trois cartes pourront monter en Ultra et prétendre atteindre ou dépasser les 60 FPS : les GTX 1080 Ti et RTX 2080 (54 et 56 FPS de moyenne) et la RTX 2080 Ti (76 FPS de moyenne). Au passage, signalons que la consommation de VRAM oscillera entre 3,3 et 6 Go sur ces résolutions. Une fourchette qui passera à 4,5 - 6,5 Go si l’on souhaite un rendu HDR. La demande en RAM reste stable par rapport aux chiffres énoncés plus haut.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PCFocus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Le ray tracing coutait cher en ressources GPU sur Battlefield V. Qu’en est-il sur Metro Exodus ?

Alors que Battlefield V s’attachait à utiliser le ray tracing pour donner une touche de réalisme aux effets de reflets, Metro Exodus a choisi de se focaliser sur les éclairages. Le principe est simple : plutôt que d’extrapoler les conséquences visuelles des sources de lumière sur un décor, 4A Games exploite le ray tracing pour obtenir des effets d’illumination plus rigoureux. En contrepartie, ce bonus de réalisme induit des baisses importantes de frame rate. Sur la base de réglages « Ultra » et sur notre configuration de référence (Ryzen 7 2700X / 32 Go 2600 MHz / RTX 2080 Ti), l’ajout de la gestion ray tracing fait tomber les performances de 12 à 18% en 1440P, et de 33 à 43% en 2160P. Une disparité certes importante, mais comme nous l'indiquions plus haut, les environnements de Metro Exodus induisent des variations importantes de frame rate, variations que l'on ressent logiquement lorsque le ray tracing est activé.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
L'activation du ray tracing dans Metro Exodus n'entraine pas d'effets supplémentaires. Il applique des variations dans la manière dont un environnement est éclairé. Paradoxalement, cela peut conduire à des décors plus sombres, des sources de lumière plus diffuses, et donner l'impression d'une perte de détails. C'est là que le rendu HDR est un plus, puisqu'il permet d'afficher des nuances dans ces cas de figure.
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Deux choses sont enfin à préciser sur le ray tracing : il faut évidemment une carte NVIDIA RTX pour en profiter (sur une GTX, ou sur une carte AMD, le menu RTX n’apparait pas). Quant à son impact visuel, chacun jugera : il faut garder en tête que les effets d’illumination ou la gestion des reflets au sein des rendus rastérisés ont profité de nombreuses améliorations et corrections ces dernières années. DXR marque le début d’une nouvelle étape et non une fin en soi, et à ce titre, les gains visuels peuvent encore paraitre timides. Mais il est probable (nous l’espérons en tout cas) que dans 5-10 ans, l’intégration d’éléments en ray tracing sera vu comme aussi indispensable, que l’antialiasing aujourd’hui. Pour revenir à Metro, signalons que cette nouvelle gestion de l’éclairage prend plus de sens en HDR, de par les nuances apportées dans les couleurs sombres.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Metro Exodus est le second jeu à intégrer le traitement DLSS, le premier étant FF XV. Est-il aussi efficace qu’escompté ?

En l’état, soyons francs : non ! Précisons que la mention DLSS renvoie vers une nouvelle technologie NVIDIA, propre aux dernières cartes graphiques RTX, et qui vise à compenser le cout en frame rate du ray tracing. En jeu, le GPU va calculer l’image à afficher sur la base d’une résolution inférieure, puis va l’extrapoler / l’upscaler à la résolution demandée, la promesse étant de le faire sans perte de qualité, par rapport à un process où l’image serait calculée en résolution native. Cela fonctionne très bien sur FF XV, ou sur le benchmark 3DMark Port Royal. Sur Metro Exodus, par contre, le résultat est clairement décevant.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
On peut constater ci-dessous les travers induit par l'activation du DLSS. Par rapport à une image 4K native, le traitement conduit à une perte de détail, ainsi qu'à un effet de flou généralisé. Dans le cas présent, c'est assez flagrant vis-à-vis de la végétation d'arrière-plan.

Si l’activation du traitement entraine une belle compensation de la perte de FPS liée au ray tracing, elle induit aussi un effet de flou, et une imprécision dans le rendu qui la rend finalement assez peu pertinente. Pire : en HDR, le DLSS s’accompagne d’un voile gris qui vient ternir toute la scène 3D. Nous sommes là sur un rendez-vous manqué pour NVIDIA. Il faut cependant préciser d'une part, que DLSS et ray tracing ne sont pas liés, et qu'on peut avoir l'un sans l'autre. D'autre part, les choses peuvent très bien s'améliorer. En effet, la qualité du rendu DLSS est forcément dépendante du temps d'apprentissage dont NVIDIA a bénéficié. Il est très probable que les défauts que nous soulignions aujourd'hui disparaissent d'ici quelques jours / semaines, et c'est d'ailleurs tout l'avantage de cette technologie basée sur l'IA, par rapport à un process de rendu figé. Il n'y a qu'à voir pour s'en convaincre la qualité du traitement DLSS sur Final Fantasy XV, presque indiscernable d'un rendu natif.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Ici, l'activation conjointe du rendu HDR et du DLSS provoque l'application d'un voile terne sur l'image
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

4A Games recommandent des processeurs i7-8700K et i9-9900K pour les affichages les plus léchés ? Qu’en est-il dans la réalité ?

C’est là le seul point assez discutable des spécifications techniques publiés par 4A Games, et ce, pour une raison très simple : le moteur de Metro Exodus fait peser une grosse partie de sa charge de calcul côté processeur sur un seul et unique thread. Résultat des courses : le processeur peut devenir assez vite, c’est vrai, un facteur limitant le framerate. En revanche, ce n’est pas en augmentant le nombre de cœur (et le prix du processeur) que l’on va remédier au problème, mais plutôt en jouant sur les fréquences de fonctionnement.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Le graphique ci-dessus traduit le fonctionnement typique du moteur de Metro Exodus, vis-à-vis des charges CPU et GPU. La plupart des coeurs CPU sont occupés à hauteur de 30-50%, sauf un dont la charge monte à 70-80%. C'est ce coeur qui devient le facteur limitant dans la relation CPU / GPU, et qui fait tomber la charge GPU (en orange) à peine 50%. Un beau cas de "CPU Limited"

Un postulat que nous avons d’ailleurs pu vérifier : sur notre configuration sous Ryzen 7 2700X, on constate que le frame rate moyen atteignable tourne autour de 100-110 FPS avec des paramètres de jeux induisant une charge forte côté CPU (2160P, preset Low ou Moyen ou 1440P, preset Low ou Moyen). Si l’on passe sur une plateforme en i7-7700K, on profite à plein de la supériorité des puces Intel en matière de calculs « mono-threadés », et les valeurs de frame rate atteignent alors 120-130 FPS, voire 150, si l’on passe en 1080P. Parallèlement, l’observation des courbes d’activité des processeurs vont dans le même sens : les 100% de charge sur le principal cœur sollicité sont atteints plus rapidement sur Ryzen 7 que sur Intel Skylake, Kabylake ou Coffee Lake.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

DirectX 11, DirectX 12… Quelle API faut-il privilégier ?

Sans hésiter, DirectX 12. Déjà parce que le ray tracing ne sera accessible que sur cette API, DXR étant une branche de DX12. Mais surtout, les performances seront bien meilleures sous DirectX 12 : d’après nos mesures, on gagne entre 8 et 15% de frame rate, à réglages graphiques équivalents, sans toutefois que l’on sache exactement ce qui justifie cette différence. Nous avons simplement constaté que les limites de performances liées à l’activité CPU se faisait plus forte sous DX11 que sous DX12.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Avez-vous des remarques d’ordre général à remonter sur l’aspect technique ?

Globalement, Metros Exodus est un jeu plutôt propre dans sa réalisation. Toutefois, il n’est pas exempt de critiques. Par exemple, les presets de qualité graphique incluent visiblement de nombreux paramètres auxquels le joueur PC aurait voulu avoir accès, comme le choix des textures, le niveau d’antialiasing, etc... Également, si tous les réglages semblent être modifiables à la volée (exception faite des effets PhysX et du choix de l’API), ils arrivent ponctuellement qu’il faille tout de même passer par une relance du jeu pour que certains paramètres soient validés correctement. Critiques toujours : l’environnement de l'Epic Store ne permet pas d’avoir des sauvegardes Cloud. Si besoin, ces dernières se trouvent dans le répertoire utilisateur « Parties enregistrées ». Sur un registre pratique, si vous souhaitez vous situer en matière de frame rate, nous vous renvoyons vers l'utilitaire OCAT, qui fonctionne aussi bien sous DX11 que sous DX12. Enfin, on signalera aussi qu’une installation sur un SSD accélèrera grandement les temps de chargement, même si ces derniers restent raisonnables en utilisant un disque mécanique.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Et les Radeon dans tout ça ? On en parle ?

Mais oui, parlons-en ! Par manque de temps, nous n'avons pu étudier que le cas de la dernière Radeon VII. Nous avons toutefois pu constater que les résultats de benchmarks que nous avons obtenus étaient en ligne avec ceux de notre dernier dossier GPU. Selon les résolutions et le niveau de qualité visuelle, sous DirectX12, les performances de la Radeon VII oscillaient dans l'intervalle qui sépare RTX 2070 et RTX 2080. Un résultat plutôt encourageant, sachant que les effets HairWorks étaient activés pendant nos essais. Enfin, et très logiquement, les cartes AMD n'ont pas accès aux options ray tracing.

Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC
Focus technique sur Metro Exodus : Benchmarks et conseils sur la version PC

Un mot pour conclure ?

Grille-pain

PC 4A Games Deep Silver FPS Jouable en solo Post-apocalyptique
Commander Metro Exodus
PC
Micromania
14.99 €
PS4
Cdiscount
16.95 €
PS5
Cdiscount
24.90 €
Toutes les offres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 24 févr. 2019 à 02:28

Metro Exodus sera sans doute à 2019 ce que The Witcher 3 a été à 2015

Peut êtres d'un point de vue technique mai visuellement je trouve Far Cry New Dawn plus beau ( et sa me fait mal de le dire )...

Ce qui est sûr et certain ce que ce Metro sera vite oublié par la communauté !

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Micromania PC 14.99€ Cdiscount Xbox Series 19.99€ Cdiscount Xbox Series 24.85€ Cdiscount PS5 24.90€ Amazon PC 25.99€ Amazon PS5 27.03€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
4
God of War : Ragnarok
2022
5
Street Fighter 6
2023
La vidéo du moment