Menu
Banner of the Maid
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
10.7/20
16 à 20
1
11 à 15
1
6 à 10
0
0 à 5
1
Donnez
votre avis
3 notes

Les avis les plus utiles

14/20
Adiego-danrrun
Alerte
Posté le 12 août 2020 à 10:25

Banner of the Maid, comprenez la Bannière de la Pucelle (en référence à Jeanne d'Arc), est un T-RPG d'origine chinoise qui vous plonge en plein cœur d'une France post-révolution.
Attention, le contexte historique est romancé et uchronique (Louis XVI n'a pas été guillotiné et le régime est une Monarchie Constitutionnelle). L'histoire est toutefois intéressante à suivre et nous permettra de côtoyer plusieurs personnages illustres de cette période. Notre héroïne est même la sœur cadette de Napoléon Bonaparte.
Balayons déjà un premier souci : le jeu n'est pas localisé en français. Si le niveau d'anglais n'est pas insurmontable, les dialogues donnent parfois l'impression d'avoir été traduit mot-à-mot du Chinois, avec les subtilités de cette langue (des groupes de mots sont inversés, ce qui entraîne une expression "non-naturelle" des personnages.
Parlons d'eux, justement : à l'exception de Mirabeau, le chara-design est plutôt réussi malgré les travers de nombreuses créations d'aujourd'hui : des personnages féminins aux proportions... Exagérées, sans parler des tenues assez courtes. Remarquez, on reste dans la mode de l'époque.
Contexte historique oblige, vous devrez également interagir avec les différentes factions (5) pour booster vos stats et avoir divers bonus. Hélas, si l'histoire est plaisante à suivre, les choix ont un impact limité sur la progression.

Parlons maintenant des combats. Banner of the Maid est un T-RPG qui n'invente rien ! carte en 3D isométrique, unités qui sentent le vu et revu, sustème de pierre-feuille-ciseau pour l'avantage comme un certain FE... Sans être mauvais, le système est très (trop) classique même s'il emprunte du bon dans toutes ses références, pour le rendre finalement très complet. Le gros point noir viendra du fait que votre stratégie sera souvent malmenée par des événements aléatoires qui viendront tout ruiner en 2-3 tours : renforts ennemis qui vont réapparaître sans que vous en soyez préalablement informé, conditions climatiques, etc. Le rendu est frustrant car vous devrez recommencer la partie en sachant cela, et vous aurez l'impression de devoir suivre une trame précise pour terminer les missions. Ajoutons à cela l'impossibilité de faire tourner la caméra ou de zoomer et dézoomer... Préférez donc le mode portable, plus lisible que sur Dock.
Le jeu est doublé en Chinois, avec quelques expressions en français dans le texte. Cela donne un rendu plutôt inattendu : entendre Joséphine de Beauharnais (première épouse de Napoléon) s'exclamer "Oh lala..." en Chinois est désopilant !

Pour résumer, malgré le côté frustrant de certains combats (plutôt de certaines situations dans les combats) et un classicisme trop prononcé (ce qui ne le rend pas mauvais, juste "non-original"), Banner Of The Maid a le mérite de proposer une histoire originale dans une France uchronique, période peu exploitée dans le jeu vidéo. Il vous tiendra en haleine de très nombreuses heures car son contenu est plutôt conséquent, si vous pouvez passer outre la langue de Shakespeare.

Lire la suite...
18/20
Zachiara
Alerte
Posté le 14 août 2020 à 21:07

bonjour un jeu à conseiller aux adeptes des tacticals. une pépite son design et les animations. le gameplay est prenant et addictifs seul bémol tout en anglais ou chinois mais l'histoire permet une expérience enrichissante et de la stratégie je vous le conseille...

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (3)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
14/20
Adiego-danrrun
Alerte
Posté le 12 août 2020 à 10:25

Banner of the Maid, comprenez la Bannière de la Pucelle (en référence à Jeanne d'Arc), est un T-RPG d'origine chinoise qui vous plonge en plein cœur d'une France post-révolution.
Attention, le contexte historique est romancé et uchronique (Louis XVI n'a pas été guillotiné et le régime est une Monarchie Constitutionnelle). L'histoire est toutefois intéressante à suivre et nous permettra de côtoyer plusieurs personnages illustres de cette période. Notre héroïne est même la sœur cadette de Napoléon Bonaparte.
Balayons déjà un premier souci : le jeu n'est pas localisé en français. Si le niveau d'anglais n'est pas insurmontable, les dialogues donnent parfois l'impression d'avoir été traduit mot-à-mot du Chinois, avec les subtilités de cette langue (des groupes de mots sont inversés, ce qui entraîne une expression "non-naturelle" des personnages.
Parlons d'eux, justement : à l'exception de Mirabeau, le chara-design est plutôt réussi malgré les travers de nombreuses créations d'aujourd'hui : des personnages féminins aux proportions... Exagérées, sans parler des tenues assez courtes. Remarquez, on reste dans la mode de l'époque.
Contexte historique oblige, vous devrez également interagir avec les différentes factions (5) pour booster vos stats et avoir divers bonus. Hélas, si l'histoire est plaisante à suivre, les choix ont un impact limité sur la progression.

Parlons maintenant des combats. Banner of the Maid est un T-RPG qui n'invente rien ! carte en 3D isométrique, unités qui sentent le vu et revu, sustème de pierre-feuille-ciseau pour l'avantage comme un certain FE... Sans être mauvais, le système est très (trop) classique même s'il emprunte du bon dans toutes ses références, pour le rendre finalement très complet. Le gros point noir viendra du fait que votre stratégie sera souvent malmenée par des événements aléatoires qui viendront tout ruiner en 2-3 tours : renforts ennemis qui vont réapparaître sans que vous en soyez préalablement informé, conditions climatiques, etc. Le rendu est frustrant car vous devrez recommencer la partie en sachant cela, et vous aurez l'impression de devoir suivre une trame précise pour terminer les missions. Ajoutons à cela l'impossibilité de faire tourner la caméra ou de zoomer et dézoomer... Préférez donc le mode portable, plus lisible que sur Dock.
Le jeu est doublé en Chinois, avec quelques expressions en français dans le texte. Cela donne un rendu plutôt inattendu : entendre Joséphine de Beauharnais (première épouse de Napoléon) s'exclamer "Oh lala..." en Chinois est désopilant !

Pour résumer, malgré le côté frustrant de certains combats (plutôt de certaines situations dans les combats) et un classicisme trop prononcé (ce qui ne le rend pas mauvais, juste "non-original"), Banner Of The Maid a le mérite de proposer une histoire originale dans une France uchronique, période peu exploitée dans le jeu vidéo. Il vous tiendra en haleine de très nombreuses heures car son contenu est plutôt conséquent, si vous pouvez passer outre la langue de Shakespeare.

Lire la suite...
18/20
Zachiara
Alerte
Posté le 14 août 2020 à 21:07

bonjour un jeu à conseiller aux adeptes des tacticals. une pépite son design et les animations. le gameplay est prenant et addictifs seul bémol tout en anglais ou chinois mais l'histoire permet une expérience enrichissante et de la stratégie je vous le conseille...

Lire la suite...
0/20
c_bonvieux_bill
Alerte
Posté le 18 août 2020 à 00:38

Encore le stéréotype du manga avec des personnages et une histoire vue et revue, le seul point positif est l’ambiance 18ème siècle.

Lire la suite...
1