Menu
In Rays of the Light
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
11/20
16 à 20
0
11 à 15
1
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
1 note

Les avis les plus utiles

11/20
PictureShow
Alerte
Posté le 20 mars à 00:59

Une petite déception. Déjà le jeu écope d'une durée de vie ridicule (30 minutes en connaissant précisément toutes les ficelles de l'intrigue). J'ai adoré la première partie du jeu, la plantation du décor, surtout à l’extérieure...on trépigne d'impatience de découvrir pourquoi le silence y règne maintenant. Parce que c'est aussi un jeu post-apocalyptique. C'est plutôt réussi graphiquement, ce qui rajoute du crédit à cette atmosphère captivante. Moi j'ai vraiment adoré l'atmosphère du jeu, on a vraiment l'impression d'y être. Cependant, il faut admettre qu'il n'y a pas grand chose à y faire...et encore moins à y découvrir. Et je pense que le jeu passe à côté de son potentiel. Il y a tout pour faire un excellent thriller de survie, on aimerait presque y voir des invités hostiles pour avoir un sentiment de danger permanent et donc faire de ce Building, un espace de protection. Au lieu de ça, le jeu vous propose de suivre une narration un peu alambiquée, qui s'enlise dans une forme d'onirisme plutôt mal fichu. J'ai pas aimé les fins. En clair, il faut chercher quelques objets ici et là pour continuer le scénario, il n'y a pas du tout de rythme... c'est ce qu'on appelle un simulateur de marche (j'ai rien contre au contraire), il y a de bons moments tout de même... mais c'est vraiment pas assez. Si vous n'avez pas aimer Everybody's Gone To The Rapture, vous allez détester encore plus In Rays of the Light. C'est aussi un remake d'un jeu sorti en 2012 mais je ne connais pas du tout (The Light). Pour finir, pas de Français, même pas de sous-titres.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (1)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
11/20
PictureShow
Alerte
Posté le 20 mars à 00:59

Une petite déception. Déjà le jeu écope d'une durée de vie ridicule (30 minutes en connaissant précisément toutes les ficelles de l'intrigue). J'ai adoré la première partie du jeu, la plantation du décor, surtout à l’extérieure...on trépigne d'impatience de découvrir pourquoi le silence y règne maintenant. Parce que c'est aussi un jeu post-apocalyptique. C'est plutôt réussi graphiquement, ce qui rajoute du crédit à cette atmosphère captivante. Moi j'ai vraiment adoré l'atmosphère du jeu, on a vraiment l'impression d'y être. Cependant, il faut admettre qu'il n'y a pas grand chose à y faire...et encore moins à y découvrir. Et je pense que le jeu passe à côté de son potentiel. Il y a tout pour faire un excellent thriller de survie, on aimerait presque y voir des invités hostiles pour avoir un sentiment de danger permanent et donc faire de ce Building, un espace de protection. Au lieu de ça, le jeu vous propose de suivre une narration un peu alambiquée, qui s'enlise dans une forme d'onirisme plutôt mal fichu. J'ai pas aimé les fins. En clair, il faut chercher quelques objets ici et là pour continuer le scénario, il n'y a pas du tout de rythme... c'est ce qu'on appelle un simulateur de marche (j'ai rien contre au contraire), il y a de bons moments tout de même... mais c'est vraiment pas assez. Si vous n'avez pas aimer Everybody's Gone To The Rapture, vous allez détester encore plus In Rays of the Light. C'est aussi un remake d'un jeu sorti en 2012 mais je ne connais pas du tout (The Light). Pour finir, pas de Français, même pas de sous-titres.

Lire la suite...
1