Menu
Yakuza 3 Remastered
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PlayStation 4 / Jeux sur PS4 / Yakuza 3 / Yakuza 3 Remastered sur PlayStation 4 /

Avis Yakuza 3 Remastered sur PlayStation 4

La note des lecteurs

Note moyenne
14.6/20
16 à 20
5
11 à 15
3
6 à 10
1
0 à 5
0
Donnez
votre avis
9 notes

Les avis les plus utiles

16/20
Gurennu
Alerte
Posté le 24 févr. 2020 à 17:59

Là où Yakuza 3 accuse le poids de l’âge par son gameplay mais aussi visuellement (notamment dans les cinématiques), le 4 s’en sort déjà mieux, le gameplay est plus "vif" et les cinématiques sont quand même bien plus propres. Et le 5 est réellement un plaisir digne des opus 0 et Kiwami au niveau du gameplay mais aussi des mini jeux (il fait même mieux que Kiwami de ce côté !).
Notons que la trilogie a le bon goût de ne pas se vendre plein pot, c’est à dire pas au dessus de 50€. (Après, qui achète ses jeux au-dessus de 50€ en dehors des collectors me direz-vous.)
Je ne vais pas m’éterniser plus, si c’est la première fois que vous faites ces jeux et que vous avez aimé les opus PS4 (ou même Judgement), je ne peux que vous conseiller de foncer l’acheter, vous en aurez pour votre argent.

Lire la suite...
16/20
waky138
Alerte
Posté le 24 févr. 2020 à 21:24

Même si le poid des années se fait sentir. Quel plaisir de retrouver ces épisodes culte sur une seule galette.
Cela permet de compléter la collection yakuza en attendant le portage du nouvel opus qui change radicalement de style.
Avec kiwami, 1 et 2 , 0 et la collection. On aura la collection intégrale de la première génération de jeux yakuza et c est très appréciable.
Par contre quand je vois la note et que le test a été attribué a "Jay" , ça sera bien de respecter vos lecteurs et de pas confier ce test a un personnage qui met 17 au dernier Ghost Recon.
Pour lui cette collection

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (9)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
16/20
Gurennu
Alerte
Posté le 24 févr. 2020 à 17:59

Là où Yakuza 3 accuse le poids de l’âge par son gameplay mais aussi visuellement (notamment dans les cinématiques), le 4 s’en sort déjà mieux, le gameplay est plus "vif" et les cinématiques sont quand même bien plus propres. Et le 5 est réellement un plaisir digne des opus 0 et Kiwami au niveau du gameplay mais aussi des mini jeux (il fait même mieux que Kiwami de ce côté !).
Notons que la trilogie a le bon goût de ne pas se vendre plein pot, c’est à dire pas au dessus de 50€. (Après, qui achète ses jeux au-dessus de 50€ en dehors des collectors me direz-vous.)
Je ne vais pas m’éterniser plus, si c’est la première fois que vous faites ces jeux et que vous avez aimé les opus PS4 (ou même Judgement), je ne peux que vous conseiller de foncer l’acheter, vous en aurez pour votre argent.

Lire la suite...
16/20
waky138
Alerte
Posté le 24 févr. 2020 à 21:24

Même si le poid des années se fait sentir. Quel plaisir de retrouver ces épisodes culte sur une seule galette.
Cela permet de compléter la collection yakuza en attendant le portage du nouvel opus qui change radicalement de style.
Avec kiwami, 1 et 2 , 0 et la collection. On aura la collection intégrale de la première génération de jeux yakuza et c est très appréciable.
Par contre quand je vois la note et que le test a été attribué a "Jay" , ça sera bien de respecter vos lecteurs et de pas confier ce test a un personnage qui met 17 au dernier Ghost Recon.
Pour lui cette collection

Lire la suite...
14/20
Nicomacdo
Alerte
Posté le 21 févr. à 19:29

Petite précision, j'ai joué au remaster sur PC. Le jeu commence directement après les péripéties de Yakuza 2 sans introduire les persos ou expliquer les précédents évènements: un nouveau venu sera complétement largué. Kiryu Kazuma est de retour, en chemise d'été. Souhaitant définitivement couper les ponts avec son passé mouvementé, il part sur l'ile d'Okinawa avec sa fille adoptive s'occuper d'un orphelinat. Cette 1ère partie du jeu, au rythme nonchalant, casse la routine, ce qui était bien le but. L'ex-yakuza fait montre d'une pédagogie touchante envers ses protégés, et d'une pédagogie douloureuse envers les inconscients menaçant son havre de paix.

Le souci, c'est qu'au lieu de se régler en quête secondaire les tracas de l’orphelinat sont greffés à la trame principale. Celle-ci est un peu faible et pas très originale (les éternels dysfonctionnements du clan Tojo). C'est peu de dire que l'histoire tarde à décoller, les clefs nous sont données dans les derniers chapitres et avant ça ne raconte pas grand chose, l'intérêt est maintenu par le fait de recroiser des têtes connues.

Heureusement cette lacune est comblée par un contenu annexe phénoménal, on en prend vraiment conscience une fois de retour à Kamurocho: le jeu est blindé de surprises, il se passe toujours quelque chose, impossible de tout citer. Le nombre de quêtes secondaires est hors-concours, la vie du dragon de Dojima est une succession ininterrompue d'imprévus, de situations incongrues, assurant une durée de vie énorme pour le genre (70h perso).

A cela s'ajoute pléthore d'activités (liste non-exhaustive): salon de massage, combats en arène, pêche, casino, entrainements de toute sorte (les révélations, très drôles), bowling (sympa mais une physique un peu zarbie), baseball et billard (funs et réussis), contrats contre des tueurs à gage, golf (étonnamment bien fait), UFO Catcher (quasi-infaisable), fléchettes (complétement raté, la visée est trop difficile à appréhender ) ou karaoké (plus dur que de coutume). Les bars à hôtesses sont présents, on peut y participer aussi bien en tant que coach que client.

Le jeu a vieilli sur certains points malgré quelques retouches: Kazuma se déplace comme un robot, ses animations en combat sont sèches. Les passants dans la ville se déplacent comme des zombies. Les commandes sont sensibles, on s'y fait. La rareté des points de sauvegarde, des raccourcis (les taxis), et l'inventaire trop petit augmente les allers-retours bien au-delà du tolérable. Passer systématiquement par le menu pour voir la carte est un vrai problème, y accéder direct en pressant select aurait été un soulagement. Par contre j'ai aimé le tableau montrant les liens entre les différents persos, c'est tout simple mais ça joue pour l'immersion.

Les cinématiques sont vraiment superbes, les décors très propres aux couleurs chatoyantes. Le sound design est moyen, certains effets sonores sont horribles (le son des pas de Kiryu, catastrophique), je n'ai rien entendu d'aussi mauvais depuis les Resident Evil 32 bits. L'OST est décevante, c'est pas vraiment mélodieux. Le système d'expérience est archaïque, on ne peut débloquer de nouvelles habiletés que dans l'ordre parmi les 4 catégories proposées (body, tech, soul, heat).

Le système de combat est violent et jouissif, avec une bonne utilisation des QTE. Détail croustillant, les blessures sur les inconscients qu'on passe à tabac, ça fait son ptit effet. Néanmoins c'est certainement la partie du jeu qui a le plus mal vieilli (même pour 2010 ça parait assez daté), souffrant d'une rigidité désagréable et de nombreux écueils. La jauge de heat met trop de temps à monter, trop souvent l'interaction pour déclencher une heat action n'apparait pas, le temps qu'elle soit là on se prend une mandale, la jauge baisse, on ne peut plus déclencher l'attaque. On pestera contre la garde incassable des ennemis les plus forts, ou l'étrange cécité de Kiryu pour chopper ou frapper un mec au sol juste devant lui. Le lock est un naufrage absolu, trop souvent Kiryu va frapper à côté, le rendant de facto inutile. Un ennemi se faisant frapper dans le dos peut se retourner instantanément et même nous en coller une, chose qui nous est totalement impossible. Je pourrai continuer encore longtemps, y a plein de soucis de ce genre.

Le challenge est parfois mal calibré, les 1er boss anormalement costauds (Tamashiro, Kanda), ou certains passages, telle la course poursuite du début du chapitre 6, beaucoup trop difficile (j'ai dû recommencer 10 fois!). D'ailleurs les courses poursuites sont une abomination, Kiryu se stoppe dès qu'il frôle un truc ou pire rebondit 3 mètres en arrière, au secours!

Bref ce Yakuza 3 pêche sur quelques aspects assez importants (rythme chaotique, mécaniques vieillottes). Reste un soft fascinant, immersif, sa richesse n'a d'égale que son inventivité, ce n'est pas un Yakuza pour rien. Un bon titre, qui aurait évidemment mérité un remake comme ses prédécesseurs.

Lire la suite...
16/20
moegreenspecial
Alerte
Posté le 12 mai 2020 à 17:45

Quel plaisir de pouvoir continuer l'aventure sur cette génération avec ces remaster.

On ne présente plus le système de jeu yakuza qui reproduit la même recette en l'améliorant depuis le début, je me contenterai donc de vous parlez de l'appréciation du scénario et de cette remasterisation.

Le scénario, qui a été beaucoup critiqué a l'époque et encore aujourd'hui comme étant le plus faible de la série est loin d'être aussi ennuyant qu'on veut bien le dire, il se passe tjs beaucoup de chose, et on y découvre de nouveau personnage très sympathique avec lesquels il se passera plein d'évènement et de combat.
Ce scénario comporte deux environnements différents, le quartier de Kamurocho que tout les habitués de la série connaissent bien et l'orphelinat de Kiryu sur l'île d'Okinawa qui est une petite nouveauté bien rafraichissante, cela reste un quartier dans lequel vous pouvez évoluez et pratiquez vos activités comme a Kamurocho, sauf que l'orphelinat de Kiryu se trouve en face d'une plage qui est superbe, donc ambiance chemise a fleur et cocotier qui apporte du changement et une petite ambiance de vacances qui n'est pas désagréable.
Ce qui a le plus dérangé les joueurs sur cet opus, c'est le fait que le gros de l'activité de l'orphelinat et de ses missions, ne concerne quasiment que des missions assez fed ex avec les enfants ou des petit jeux a faire avec eux ou encore régler leurs petits problèmes assez anecdotique, ce qui peut paraitre ennuyant vu comme ça .. alors c'est vrai que cette partie n'est pas la plus palpitante, mais elle apporte une parenthèse de calme qui contraste fortement avec la vie trépidante que Kiryu mène le reste du temps en ville, et de mon point de vue cela a été fait exprès de la part des dev's pour que les joueurs ressentent ce changement de vie, ce qui renforce l'autre aspect du scénario, et de ce point de vue là, faut avouer que c'est plutôt bien fait, on se retrouve parfois a vouloir quitter la ville et toute ses activités pour un peu revenir en bord de mer au calme et profiter de cette ambiance vacances.

La remasterisation .. C'est joli, on sent une amélioration par rapport a l'original de ce point de vue, par contre la gestion des combats (en hard du moins ) est pas top du tout, les habitués de la série parle de cet opus comme de celui ou les mobs se protège le plus et je comprend pourquoi maintenant, les mobs sont TOUT LE TEMPS en protection, vous avez beau taper dessus, rien n'y fait, ils ne lâchent leurs protections que quand vous êtes de dos ou en train de vous faire fracasser par plusieurs mob en même temps, donc si vous êtes en garde face a un trash mob, il peut parfois passer plusieurs dizaine de secondes avant que le mob se décide a vous donner un coup, ce qui donne des situations un peu absurde ou vous vous retrouvez a vous regardez face a face sans vous taper dessus, donc pas fun du tout !
L'autre aspect qui m'a un peu ennuyé c'est l'avancement dans le jeu qui est mal calibré, du genre le colisée qui n'est accessible qu'au chapitre 9, ce qui est bien trop tard, même chose pour certaine salle de jeu ou les missions avec les hôtesses qui sont très dense et qui se déclenche beaucoup trop tard quand on voit ce qu'il y a a faire, du coup on se retrouve en fin de partie avec une montagne de chose a faire qu'on aurai espéré voir arriver + tôt dans le jeu a un moment ou justement les activités sont moins nombreuse.

Cela dis, pour le reste, ca reste un bonheur pour les amateurs de la série, tout est là ou presque, les codes de la série sont respecté et on est content de retrouver toute ses petites habitudes.

Lire la suite...
16/20
LeJoukeur
Alerte
Posté le 25 févr. 2020 à 05:51

Le genre Yakuza est pour moi une niche que peu de gens auront l'occasion de tester et ce remaster est une occasion parfaite

On est beaucoup plus gâté que dans le jeu original qui je le rappel date de 2009

Par contre avec un titre pareil je m'attendais à une note plus haute c'est étrange :(

Lire la suite...
15/20
tommy1981
Alerte
Posté le 25 févr. 2020 à 11:22

Super trilogie pour terminer la collection. Toujours aussi fun à jouer. Le HD est pas mal fait. Si vous aimez Judgment, et que l'anglais vous fait pas peur, allez y. Des heures de jeux en perspectives. Au passage faite les 2 premier et même le 0 si vous souhaitez vous y mettre pour bien comprendre l'histoire !

Lire la suite...
12/20
Tony_Stark7
Alerte
Posté le 25 févr. 2020 à 13:08

Il en manque 4 je crois : yakuza 0, 1, 2 et 6.
Bref c'est pas une collection mais le coffret est plutôt joli.

Prenez le à 20€ max ou attendez Yakuza 7
Ces Yakuza ont quand même vieilli et sont souvent ennuyeux à jouer/regarder, malgré une ambiance dépaysante.

Lire la suite...
10/20
Basile805
Alerte
Posté le 01 févr. à 17:02

Le jeu est bien... pour un jeu PS3. Par contre pour un remaster PS4 les graphismes sont vraiment pas beau. Autre point négatif: les points de sauvegarde. Ils sont trop rares et cela peut faire perdre jusqu'à une demie-heure au joueur. En ce qui concerne le gameplay, le jeu est bon mais pas exceptionnel non plus. Moi je ne le recommanderais pas.

Lire la suite...
16/20
AndrouWasHere
Alerte
Posté le 04 janv. à 14:26

Content de retrouver cet épisode, le premier que j'ai eu l'occasion de creuser en son temps. Sans nécessairement le comparer aux autres, et je ne connais pas la série intégralement, celui là me plait.
Je passe vite sur le "remaster", il me semble bon, l'image est nette, le jeu est fluide. Évidemment quand on se retrouve collé au costard de Majima c'est affligeant, la foule est un peu instable... Yakuza 3 quoi.

La partie introductive fait jaser mais elle pose tranquillement un cadre spécifique et je reste assez sensible aux bons sentiments pour l'apprécier.
Le scénario est bien mené et sombre/sérieux, les cinématiques et dialogues sont soignés et bien doublés.
Parallèlement le ton "en jeu" est souvent très léger, les missions annexes et activités sont une contrepartie efficace à l'intrigue, cet équilibre et cette diversité est typique de la saga pour ce que j'en sais.
Les combats sont un peu frustrants, le sentiment de contrôle ou de progression technique ne sont pas flagrants, la persévérance est plus déterminante que l'habileté. On se soigne, on meurt peu, on avance.
Un peu archaïque peut être pour ceux qui débarqueraient sans savoir, Yakuza 3 est pour moi une tranche de nostalgie très appréciable.

Lire la suite...
1