CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
15/20
16 à 20
2
11 à 15
0
6 à 10
1
0 à 5
0
Donnez
votre avis
3 notes

Les avis les plus utiles

18/20
Adiego-danrrun
Alerte
Niveau 10
Posté le 02 août 2017 à 14:03

Je ne suis pas un grand connaisseur des jeux d'infiltrations ni des jeux à la Commandos. Ceci est donc un avis d'amateur du genre.

Graphiquement, le titre s'en sort avec les honneurs : malgré un léger sentiment d'avoir quelques animations datées, il n'y a rien à redire dessus. Les cartes sont belles, détaillées, variées et les jeux de couleurs sont sublimes.
Niveau son, malgré une bande-son correcte, aucun thème ne s'est gravé en ma mémoire (mais ce n'est pas non plus ce qu'on recherche dans ce genre de jeux). Les bruitages, ambiance générale et doublages sont très convaincants. Gros point positif : les voix japonaises et des sous-titres disponibles en français.
Parlons maintenant du Gameplay : je disais plus haut que je ne suis pas un grand connaisseur de l'infiltration. Je connais bien sûr les phases d'infiltration à la Hitman ou Assassin's Creed et la débilité de l'IA associée. Ici, point d'ennemi qui reste de marbre devant une zone qui se vide de ses gardes. A chaque élément "inhabituel", l'IA va chercher, avec plus ou moins d'acharnement selon le type d'ennemi, l'origine de la menace. Se cacher derrière un buisson n'est alors d'aucune utilité.
La moindre erreur est punie sévèrement et conduira à recharger sa dernière sauvegarde. 3 sauvegardes rapides sont disponibles et les temps de chargement, à part le premier qui génère la mission, sont très rapides. Toutefois, le titre n'est jamais frustrant et pousse le joueur à toujours essayer d'autres alternatives ou persévérer dans ses approches. Patience, méthode, organisation sont de rigueur.
La difficulté est élevée mais jamais insurmontable avec la (les) bonnes stratégies, et le joueur apprend à chaque erreur de ses maladresses.
Les cartes sont immenses et les possibilités d'actions sont élevées, diversifiées. A la fin de chaque mission, un système de badges avec objectifs secondaires/optionnels permettent une rejouabilité certes forcée mais toujours intéressante car elle nous force à explorer d'autres voies, accomplir d'autres défis. Seulement 13 missions, mais elles sont longues, trépidantes et la collecte de badge pousse le joueur à recommencer au moins 2 fois chacune d'elle.
Les 5 personnages jouables se débloquent certes rapidement, toutefois ils ont chacun leur forces et faiblesses et aucun ne fait doublon. En outre, chacun dispose de ses propres caractéristiques et compétences. Ajoutez à cela une réelle relation qui se créé entre eux au fil des missions via de courts dialogues "in game" qui étoffent leur background.
Niveau jouabilité (à la manette), étant une adaptation d'un jeu PC (plus aisé à la souris), le jeu se joue à merveille. Certes, bien maîtriser la manière de bouger la caméra demandera un certain temps d'adaptation, mais la jouabilité aux sticks est fluide et il est très rare de pester contre les boutons. Le mode Ombre qui fige le temps, permet de pré-entrer 1 action imputable pour chaque joueur et de la déclencher simultanément, pour surprendre les ennemis.

Pour résumer, le titre nous propose de vrais défis et ne laisse aucune place à la chance ni à l'improvisation. Les 13 missions sont longues et la rejouabilité, même artificielle, est présente. Même s'il n'est pas un indispensable (quoique !), Shadow Tactics : Blades of the Shogun mérite sa place dans votre ludothèque.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (3)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
18/20
Adiego-danrrun
Alerte
Niveau 10
Posté le 02 août 2017 à 14:03

Je ne suis pas un grand connaisseur des jeux d'infiltrations ni des jeux à la Commandos. Ceci est donc un avis d'amateur du genre.

Graphiquement, le titre s'en sort avec les honneurs : malgré un léger sentiment d'avoir quelques animations datées, il n'y a rien à redire dessus. Les cartes sont belles, détaillées, variées et les jeux de couleurs sont sublimes.
Niveau son, malgré une bande-son correcte, aucun thème ne s'est gravé en ma mémoire (mais ce n'est pas non plus ce qu'on recherche dans ce genre de jeux). Les bruitages, ambiance générale et doublages sont très convaincants. Gros point positif : les voix japonaises et des sous-titres disponibles en français.
Parlons maintenant du Gameplay : je disais plus haut que je ne suis pas un grand connaisseur de l'infiltration. Je connais bien sûr les phases d'infiltration à la Hitman ou Assassin's Creed et la débilité de l'IA associée. Ici, point d'ennemi qui reste de marbre devant une zone qui se vide de ses gardes. A chaque élément "inhabituel", l'IA va chercher, avec plus ou moins d'acharnement selon le type d'ennemi, l'origine de la menace. Se cacher derrière un buisson n'est alors d'aucune utilité.
La moindre erreur est punie sévèrement et conduira à recharger sa dernière sauvegarde. 3 sauvegardes rapides sont disponibles et les temps de chargement, à part le premier qui génère la mission, sont très rapides. Toutefois, le titre n'est jamais frustrant et pousse le joueur à toujours essayer d'autres alternatives ou persévérer dans ses approches. Patience, méthode, organisation sont de rigueur.
La difficulté est élevée mais jamais insurmontable avec la (les) bonnes stratégies, et le joueur apprend à chaque erreur de ses maladresses.
Les cartes sont immenses et les possibilités d'actions sont élevées, diversifiées. A la fin de chaque mission, un système de badges avec objectifs secondaires/optionnels permettent une rejouabilité certes forcée mais toujours intéressante car elle nous force à explorer d'autres voies, accomplir d'autres défis. Seulement 13 missions, mais elles sont longues, trépidantes et la collecte de badge pousse le joueur à recommencer au moins 2 fois chacune d'elle.
Les 5 personnages jouables se débloquent certes rapidement, toutefois ils ont chacun leur forces et faiblesses et aucun ne fait doublon. En outre, chacun dispose de ses propres caractéristiques et compétences. Ajoutez à cela une réelle relation qui se créé entre eux au fil des missions via de courts dialogues "in game" qui étoffent leur background.
Niveau jouabilité (à la manette), étant une adaptation d'un jeu PC (plus aisé à la souris), le jeu se joue à merveille. Certes, bien maîtriser la manière de bouger la caméra demandera un certain temps d'adaptation, mais la jouabilité aux sticks est fluide et il est très rare de pester contre les boutons. Le mode Ombre qui fige le temps, permet de pré-entrer 1 action imputable pour chaque joueur et de la déclencher simultanément, pour surprendre les ennemis.

Pour résumer, le titre nous propose de vrais défis et ne laisse aucune place à la chance ni à l'improvisation. Les 13 missions sont longues et la rejouabilité, même artificielle, est présente. Même s'il n'est pas un indispensable (quoique !), Shadow Tactics : Blades of the Shogun mérite sa place dans votre ludothèque.

Lire la suite...
17/20
nli57
Alerte
Niveau 1
Posté le 13 déc. 2022 à 15:37

Oh le kif. Pour moi qui étais un grand fan de Commandos à la fin des années 90, quel plaisir de retrouver les mêmes sensations aujourd’hui. Et quelle satisfaction quand on vient à bout d’un niveau qui paraissait impossible à première vue ! Le test de jv.com parle de difficulté, mais je ne trouve pas que ce soit le bon terme. On peut sauvegarder quand on veut et relancer sa partie en quelques secondes, et il n’y a rien de délicat à jouer à la manette. Non, c’est plutôt de patience qu’il est question, car oui, il en faut beaucoup parfois, pour éliminer discrètement les gardes un par un… mais que c’est jouissif ! Franchement, je n’ai jamais ou presque trouvé le jeu frustrant, et pourtant il m’a fallu pas loin de 34 heures pour venir à bout des 13 missions. Au contraire, observer soigneusement le terrain et mettre au point son plan, voire même y réfléchir quand on ne joue pas, est une grande partie du plaisir procuré par ce jeu. La prise en main est très efficace (on peste juste occasionnellement quand Hayato ne cible pas le bon adversaire, par exemple), les personnages très complémentaires (mention spéciale pour les deux filles, aux capacités particulièrement cools), et l’habillage narratif, bien qu’assez rudimentaire, donne du sens aux missions. Bref, merci à Mimimi d’avoir ressuscité ce genre perdu avec autant de savoir-faire !

Lire la suite...
10/20
laurentpoussin
Alerte
Niveau 7
Posté le 05 avr. 2020 à 20:03

Peu convaincu... voilà mon idée après une dizaine d'heures de jeu. J'ai connu les anciens commandos sur pc et les plus récents XCOM... et justement, après XCOM, Shadow Tactics est très lent et excessivement laborieux. Le principal problème pour moi, c'est le manque de possibilités des personnages. Je prends un exemple tout bête : le ninja n'a qu'une seule arme de jet: UN SEUL SHOURIKEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Une fois utilisé, il faut le reprendre sur le corps de l'ennemis... Depuis quand une petite étoile de quelques grammes prend trop de place dans une poche pour en avoir plusieurs ? Un vrai ninja ne peut pas en avoir deux ou trois ? ou 20 ?
C'est ça ou le sabre au corps à corps... donc deux options. Chaque combattant a deux options et elles manquent souvent d'efficacité. Entre les solo de flûte qui n'attirent pas les garde vers un piège et les diversions qui ne marchent pas, vous comprendrez très vite qu'il n'y a à chaque fois qu'un chemin pour réussir la mission. Il est facile à trouver, si vous vous en écarté, vous mourrez. C'est donc un die and retrie très basique et pas fun pour un sou. J'attendais de ce titre de la difficulté mais aussi des récompenses lorsque j'imaginais des stratégies pour contourner les ennemis. En fait seul la méthode prévue fonctionne. Et donc le jeu perd toute sa saveur. Les gardes sont placés en grand nombre et souvent en groupe pour empêcher les actions du joueur là où ce n'est pas prévu. Quand je compare ce jeu aux nombreux jeu d'infiltrations et de stratégie ayant existé, je ne peu m'empêcher d'être très frustré. XCOM permettait d'improviser et il fallait avancer. Là quand on fait un faux pas, on meurt et on recharge tout de suite la sauvegarde des dernières 20 secondes. Peu d'enjeu donc.

Lire la suite...
1 
Meilleures offres
PS4 69.00€
Marchand
Supports
Prix