CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
The Evil Within
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
15.5/20
16 à 20
227
11 à 15
72
6 à 10
23
0 à 5
15
Donnez
votre avis
337 notes

Les avis les plus utiles

19/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 21 déc. 2014 à 14:48

Evil Within ! Quand j'ai appris que c'était Shinji Mikami aux commandes de ce jeu, j'ai accouru au magasin local afin de me commander ce futur jeu de survival-horror. Et j'ai bien fait ! Shinji Mikami a montré que les triple A en survivol-horror n'étaient pas encore morts et que l'indépendant pour ce genre de jeu n'était pas la seule possibilité dans le monde pour avoir un BON jeu d'horreur. Shinji Mikami, pour ceux qui ne le savent pas, est un peu le papa des premiers Resident Evil avant qu'il ne quitte Capcom pendant Resident evil 4, car traité comme de la merde par ces derniers. Sont gentils chez Capcom. ^^ Bref, maintenant il est à la tête de sa propre boîte et à engager ses anciens collègues de chez Capcom avec qui il avait l'habitude de travailler afin de nous donner la providence ! Ooooh que oui je vais en faire des éloges car il le mérite amplement ! The Evil within n'est pas sans rappeler Resident evil 4 qui a beaucoup hériter de cet aspect, mais en mieux. Nous jouons un inspecteur de police dénommé "Sebastián Castellanos" un Espagnol perdu dans ce monde d'Américains, et sommes accompagnés par deux autres inspecteurs. Julie Kidman doublé en VO par la charmante Jennifer Carpenter (Debra Morgan) pour ceux qui ont vu Dexter et Joseph Oda un...inspecteur à lunettes et il va vraiment faire chier avec ces lunettes . Donc Sebastian et ses collègues arrivent dans un asile suite à un appel de la police et découvrent de macabre corps étendu au sol, bwhahahaha . Ils découvrent un survivant, Joseph demande à notre personnage Sebastian d'aller voir les moniteurs et d'ici nous voyons un individu capable de se téléporter, trancher la gorge de trois policiers, avant de disparaître d'apparaître devant nous et d'atterrir dans le sous-sol de l'asile ou une espèce de monstre nous a pendus tel du gibier et ou il y a des trancheuses partout et des pièges et...ok ? À partir de la nous tombons dans des événements que nous ne comprenons pas. Les choses s'enchaînent, il y a un rythme soutenu, c'est un jeu qui va toujours vous faire stressé et dépassé vos limites ! Certains diront : "ouais mais tu as des armes et donc pour subir de la vraie peur il faut être en infériorité face à l'adversité". Stoop ! Pas obligatoirement, non ! Tu trouves diverses armes au fil du jeu certes, mais les munitions sont minimes, tu peux même trouver une boîte de munitions avec qu'UNE balle dedans ! Et ne compte pas tuer un ennemi avec qu'une seule balle, si tu le crois, ahahaha tu me fais jubiler ! Pendant tout le jeu, tu as aussi des pièges qui sont posés un peu partout par les ennemis et qui t'obligent à les contourner, les démanteler afin d'utiliser les pièces pour en faire des carreaux d'arbalète ou les utiliser contre eux ! Car le jeu est difficile, c'est un jeu où vous allez mourir encore et encore. Ne vous attendez pas à réapparaître deux mètres à côté comme un certain Outlast, non. C'est un jeu qui va vous faire réfléchir sur comment procéder à la situation car je n'ai plus de balle et donc je vais plus privilégier l'infiltration pour les cutters par-derrière ou alors les contourner. L'atmosphère du jeu est super bien retranscrite, vous n'êtes jamais vraiment à l'abri ! Même la zone de sauvegarde qui est censée vous mettre à l'abri, là où vous êtes censé que rien ne vous y arrive, il y a une atmosphère lourde, malsaine et pensante, il y a tellement de questions à se poser sur l'infirmière qui s'y trouve ou encore la salle en elle-même. Pourquoi m'aide-t-elle ? Qu'est-ce qui s'est passé ici ? Même pendant le très bref moment de calme, tu as une bande-son qui continue à te mettre la pression. Et d'ailleurs, pour ceux qui ont le jeu, je vous conseille de le refaire en mode "akumu" pour encore plus de stress. Le seul point négatif que je pourrais citer, c'est le moteur du jeu un peu dépassé qui affiche beaucoup de cleeping pendant les cutscenes. Du moins sur console vu que c'est de là que j'y joue. Mais d'après ce que j'ai vu, il y en a moins, mais il y en a quand même, et toc ! Et pour les pciste qui ont la possibilité de retirer les bandes noires du jeu. Je vous en prie, ne le faite pas. Pour tout avouer, je partais avec des a priori avec les bandes noires alors qu'elles sont la force du jeu ! Elles réduisent le champ de vision ce qui est parfait pour ce genre de jeu, et qui influe sur l'immersion du jeu ! Voilà, voilà ! The Evil within, pour moi, est le meilleur jeu de l'année et Shinji Mikami a encore fait un jeu digne de ce nom.

Lire la suite...
15/20
abbath_D_O
Alerte
Posté le 26 nov. 2014 à 00:00

J'aurai préféré mettre une note un peu plus élevée, mais voilà, le meilleur comme le moins bon se côtoient dans ce jeu. Malgré tout, the evil within reste un bon survival, et tout amateur de ce genre se doit au moins de l'essayer.
Les problèmes donc : principalement au niveau du gameplay et de la finition.
On se demande si les dev' n'ont pas oublié de tester le produit fini, car quelques erreurs sont quand même un peu grossières.
Exemple : pouvoir mettre le feu à un cadavre alors qu'il baigne dans l'eau.....cela nuit à l'immersion. Tout comme le sprint : castellano est essouflé jusqu'à l'arrêt au bout de 12 mètres de course....c'est pas logique et encore une fois l'immersion en pâtit (je me demande comment il est passé aux tests de sélection de la police ;-)).
On peut dire que ce n'est pas grand-chose, mais pour un jeu de cette dimension c'est un peu moyen.
Un autre problème, mais c'est totalement subjectif, est la grande prévisibilité du jeu. Mikami à appliqué à la lettre les poncifs du genre, du coup l'ensemble manque un peu de surprises : tiens un interrupteur : une bande d'infectés va nous tomber dessus dès qu'on l'active; il faut du temps pour ouvrir cette porte... préparons nous à résister à des vagues d'hostiles. Il y a aussi la menace permanente du tueur implacable et intuable qui nous met la pression le long de certains niveaux; un peu cliché (ça reste quand même efficace).
Tout ça peut avoir tendance à se répéter et manque un peu d'originalité. Ceci dit on peut passer ça pour du respect envers les codes du genre......
Certains passages aussi peuvent partir d'une bonne idée mais sont un peu trop surexploité : je pense à la poursuite à travers les murs de flammes ou encore aux monstres aquatiques.
Je trouve aussi qu'il y a des chapitres carrément hors de propos, spécifiquement le 8 et le 12, qui sont complètement dénué d'intérêt (scénaristique ou en terme de gameplay),
et qui donnent l'impression de n'être là que pour rajouter un peu de durée de vie. On avance, on tue des monstres dans un couloir et terminé (chap 8), et le passage sur la tourelle n'est pas des plus habile...
Si je sabre autant, c'est parce que tout ces petits écueils m'ont un peu gâché le plaisir, mais surtout parce qu'en évitant ça on aurait eu affaire à un pur chef-d’œuvre du survival-horror. En effet le jeu à de très nombreuses qualités tant sur le fond que sur la forme et certaines idées sont originales et bien placées. J'ai vraiment accroché à l’esthétique du jeu, bien que la technique soit plutôt moyenne. Les niveaux sont bien construits, que se soit en intérieur ou en extérieur. Les environnements sont variés et peuvent surprendre. Une mention toute spéciale aussi au désign des personnages, particulièrement des boss, qui sont vraiment réussis.
L'ambiance est parfaite et l'ajout des bandes noires (qui certes ne plaît pas à tout le monde) renforce bien le côté cinématographique. Une excellente idée. On ressent bien la pression (sans être effrayés non plus) et certains passages sont bien gores.
Le gameplay aussi fait preuve d'intelligence avec principalement une gestion des pièges très bien vue :
ils peuvent être meurtriers mais également salvateurs si l'on parvient à correctement les utiliser. A nous de faire attention on l'on met les pieds et surtout de se creuser un peu les méninges pour économiser nos ressources
qui sont, survival oblige, très limitées. L'infiltration aussi est plutôt bien faite (last of us like?) et bienvenue car pas forcément présente dans le genre.
Donc, et malgré tout, The evil within est une bonne pioche, bourré de bonnes idée, et les quelques incohérences et loudeurs ne devraient pas freiner les amateurs de bon survival. Je pense que c'est ce qui s'est fait de mieux depuis dead space 2....

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (337)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
DébutPage précedente
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
13/20
mistercroft18
Alerte
Posté le 05 oct. 2016 à 16:49

Un jeu qui avait toutes les cartes en main pour être un chef d’œuvre de l’horreur, mais qui malheureusement se contente de la médiocrité sur bien des points.

Tout d’abord, d’un point de vue technique, il est indigne d’une console comme la PS4. Visuellement, si certains décors ou certaines ambiances sont très réussis, il reste majoritairement sombre et fade avec de nombreuses textures horriblement moches, auxquelles s’ajoutent des moments de clipping et de grosses baisses de framerate. Il en est de même pour le gameplay qui nécessitera un certain temps d’adaptation tant il est rigide et imprécis, sans parler de la caméra qui est parfois un calvaire à gérer. Cela dit, une fois en main, on prend enfin davantage de plaisir à en parcourir les chapitres qui donnent lieu à divers types de gameplay (infiltration, action, réflexion, habilité) et d’ambiances (horrifiques, malsaines, plus sereines), point sur lequel le jeu parvient à tirer son épingle du jeu et qui donne lieu à des passages particulièrement prenants voire marquants. Le point noir du tableau étant que, trop souvent, les références à la saga Resident Evil (et en particulier au 4 et au 5), que ce soit en termes de mécaniques, de scènes ou de bestiaire, deviennent davantage du manque d’innovation que des clins d’œil de la part de Mikami. Mais là où le jeu se casse le plus la gueule, c’est du côté du scénario. Pourtant, il faut le dire, le background est plus qu’excellent, l’univers est parfaitement travaillé et tout se tient de A à Z. Cependant, la narration est tellement mal écrite et exposée qu’il n’en reste qu’un épais brouillard qu’on doit diluer par nous-mêmes si on veut réellement en comprendre l’enjeu. Sans oublier la psychologie des personnages, et en particulier du héros, qui est quant à elle complètement à côté de la plaque puisqu’ils ont autant de charisme qu’un légume (d’autant que le doublage, s’il n’est pas mauvais, est loin d’être brillant non plus). De plus, il faut compter que les deux premiers DLC apportent des éléments capitaux à la compréhension de l’histoire, ce qui est quelque chose d’inadmissible. Peut-être que si la durée de vie avait été moins conséquente (17h34 de jeu pour ma part), l’histoire aurait été moins confuse. Parce qu’en effet, certains chapitres, et en particulier les derniers, sont inutilement rallongés avec des séquences dont le jeu aurait très bien pu se passer, et qui semblent uniquement avoir pour but de montrer l’étendu d’univers que sont capables de créer les développeurs, quitte à faire perdre au joueur le fil de l’histoire.

Malgré tous ces points, il n’en reste pas moins indéniable que le jeu parvient à marquer les esprits grâce à son ambiance parfaitement maîtrisée qui ravira tous les fans d’horreur. Si je ne regrette pas de l’avoir fait, je regrette cependant que tant de potentiel ait été gâché par une production trop approximative. Si un deuxième opus il y a, espérons qu’ils auront appris de leurs erreurs.

Lire la suite...
13/20
ryu52
Alerte
Posté le 13 nov. 2014 à 00:00

un jeu très attendu pour ma part, pour de la ps4 faudra repasser mais bon c'est pas l'aspect technique qui me gêne mis a part que le héros donne la forte impression de courir (quand il peut)avec un manche a balais dans le cul!
mikami a piquer pas mal de truc a ses copains pour faire son patchwork comme silent hill ,jouabilité tps a la re5...
mais voila , un survival horror qui ne fait pas peur, une ambiance malsaine directement repompée sur silent hill en beaucoup moins bien, des passage piégés ou la seule difficulté réside dans la non gestion de camera ( le passage avec les mines au sol)
et surtout un scénario post-it assez flou qui demandera beaucoup d'imagination aux joueurs afin d'interpréter eux même la fin.
tout n'est pas a jeté mais il faut bien se rendre a l'évidence que mikami n'a pas pondu un chef d'œuvre du genre.
peut etre que les jeunes joueurs seront satisfait du produit tel fut le cas pour moi avec silent hill premier et deuxieme du nom ou les deux premier resident evil mais la je prefere largement alien isolation.

Lire la suite...
12/20
kingkill33
Alerte
Posté le 14 oct. 2014 à 00:00

Attention possibilité de Spoil

Par ou commencer...
J'ai attendu ce jeux de longs mois, il est d'ailleurs un attribut majeur au fait que j'ai choisi la ps4.
J'ai donc été cherché mon jeux tout heureux, et en regardant la premiére cinématique j'ai eu cette sentation étrange qui trompe rarement que le jeux n'était pas ce a quoi je m'attendais.

En effet, graphiquement c'est une honte,je vous rappel qu' on est sur ps4, pour une ps3 passe encore mais la non!

Un jeux fait par le créateur de resident evil, pas obligé de le dire car TEW est carrément pompé sur RE4, mais en bcp moins bien!
Alors je vous l'accorde, l'univers est glauque, malsaint, le jeux est gore. Si vous vous demandez si le jeux fait peur je réponds clairement OUI.
Il est stressant par passages ca c'est une certitude.

Mais alors la niveau bestiaire, c'est du Re4.
Une sorte de secte avec un insigne du meme genre que re4, des zombies armés de hache, serpe, torches et dynamites qui rappellent sans doute aucun les villageois de re4, le mec a la tronconneuse, les deux jumeaux dans le jardin chapitre 6 c'est des el gigante en plus petit, c'est carrément du foutage de gueule!

Mais le pire dans tout ca, ce qui me fait descendre la note a 12, c'est ce gameplay infame, c'est une abération, le heros (pseudo Leon il a la meme coupe), il est raide comme un tronc d'arbre, la maniabilité est a chier, quand on bouge on a l'impression de passer a 30ips, combien de fois je suis mort a cause d'une maniabilité pourrave?? Pour ceux qui se demandent si le jeux est difficile, oui il l'est mais ce qui le rend dur c'est cette maniabilité pitoyable.

Et pour finir, l'angle de caméra est a vomir, trop proche du perso dans les couloirs, on ne voit rien. Couplé a la maniabilité désastreuse ca gache clairement tout.

Bref je suis deçu, dégouté et j'ai le sentiment de m'être fait pigeonner en achetant ce jeux.
Une fois de plus la pub a fait son job, vous faire miroiter un chef d'oeuvre alors que le jeux ne vole pas haut.
C'est tj la meme histoire, tout le pognon par dans la com' et au final on se ramasse de la daube.

VOus pouvez acheter ce jeux mais ne l'achetez pas neuf c'est du vol, 25e pas plus en occasion c'est deja suffisant.

Lire la suite...
7/20
Farys
Alerte
Posté le 14 oct. 2014 à 00:00

Plus ou moins d'accord avec la note du test et 100% d'accord sur ce fait : The Evil Within manque cruellement de finition ! Mais il fallait le sortir à tout prix hein, même si le jeu a été fini avec les pieds ! Dès le lancement, un patch à télécharger, ça donne tout de suite le ton. Pouvons nous espérer avoir enfin un jeu fini à sa sortie ? C'est sûrement pas Evil Within qui cassera le code !

Pour commencer, les développeurs ont eu l'intelligente idée de nous IMPOSER des bandes noires qui bouffent la moitié de l'écran, 1er point négatif à mes yeux car on devrait avoir le choix en 2014. Ils nous laissent le choix du grain de l'image, pourquoi alors ne pas avoir laissé le choix pour les bandes noires ? Un patch à venir parait-il...mouais, ça nous ramène à un jeu fini à la va vite pour faire du pognon rapidement grâce à tout ce tapage médiatique !

C'est un détail certes mais dans la mesure où le personnage est déjà très (trop) proche de l'écran, vous n'y voyez rien du tout et ça peut vite devenir injouable dans les moments où vous êtes submergé par l'ennemi.

Ensuite viennent les bugs de textures qui apparaissent à retardement (Ps4), les bugs de collisions qui sont légion. Dans le chapitre 4, je me suis même retrouvé avec une bouteille plantée dans l'avant bras pendant toute la durée de cette partie du jeu. Là où le jeu se veut flippant, j'avais plutôt envie d'éclater de rire tant ce bug était ridicule !

Après sur le papier, le jeu se voulait flippant, crade et gore ! Il l'est, mais ce jeu a trop de lacunes ! A commencer par un scénario qui n'a ni queue ni tête ! Beaucoup trop d'aberrations de gameplay du genre : Là ou notre super flic ne peut pas courir plus de 5 secondes sans cracher ses poumons, un gras du bide qui vous poursuit avec une énorme tronçonneuse ne se fatiguera jamais LUI ! Parait que c'est le genre qui veut ça ! Mais rassurez vous, vous pourrez toujours rajouter quelques secondes de course supplémentaires en upgradant votre personnage ! complètement RIDICULE

Le système de tir est imprécis, mention spéciale au tir d'arbalète complètement foireux ! l'inventaire s'en tire pas trop mal mais rien d'innovant. Les doublages sont moyens et les graphismes ne m'ont pas posé de soucis particuliers sauf quand on se retrouve devant un bug ridicule cité plus haut.

Enfin bref, je ne vais pas m'attarder plus longtemps sur ce jeu tant qu'il restera en l'état ! Mais même si patch il y a, c'est trop tard pour moi, il est dans sa boite en attendant d'être revendu.

A un moment, il faudrait clairement songer se sortir les doigts du Fion et nous sortir un jeu fini ! En l'état, ce jeu ne donne pas envie d'aller plus loin, mais ça n'engage que moi !

Lire la suite...
10/20
skynet-weapons
Alerte
Posté le 14 oct. 2014 à 00:00

Encore un jeu pas complément mauvais mais juste passable sur console NextGen !
La première chose qui dérange lorsqu'on commence à jouer est la caméra qui est trop proche et réduit l'angle de vision..c'est une technique d'optimisation pour la fluidité mais le résultat n'est même pas convaincant, et c'est d'autant plus triste vue que le jeu n'est pas transcendant esthétiquement ; j'ai eu l'impression de jouer à un jeu qui aurait été plutôt jolie sur la Xbox 360 alors que je joue sur Xbox one !
Encore de jolie trailers tournant à partir de vidéos PC mais qui ne reflète pas la qualité final sur les nouvelles consoles..bref. Après 8h de jeu, je n'ai même pas envie de continuer, les décors sont répétitive et sans grande originalité. Les mécaniques de jeu sont déjà vue et revue sans vraiment proposer quelque chose d'efficace et la maniabilité du personnage ne relève rien et s'avère même souvent calamiteuse.

Pour ma part c'est une déception de plus sur console NextGen.

Lire la suite...
6/20
ruby1717
Alerte
Posté le 30 oct. 2014 à 00:00

Me voilà ravie de mettre enfin la main sur un Survival, digne de ce nom, après l'attente d'une réalisation, longuement sollicitée, par le maître du genre, Shinji Mikami.
Car bien sûr, nous l'attendions tous, après la descente en flèche de la saga Resident Evil depuis l'abandon de son papa.
Certes, il me parait essentiel de comparer les deux jeux, tout le monde je pense a fait le rapprochement, et il n'est pas des moindre d'ailleurs, si seulement le scénario suivait.
J'y reviendrai plus tard , en attendant, The Evil Within, avec un trailer à couper le souffle, promettait un moment d'angoisse absolue, et il a tenu sa promesse, du moins, seulement sur ce point.

Après quelques heures de jeu, mes attentes en matière d'horreur ont été assouvies ; des endroits glauques, sinistres, sur fond de musique classique. Une angoisse perpétuelle, presque palpable, de nombreux sursauts… et un antagoniste remarquable ; Rubik, seul personnage abouti selon moi, possédant le charisme et la prestance d’un vilain digne de ce nom.

J’en viens ainsi à faire une parenthèse sur les personnages ; tout d’abord, Sebastian Castellanos, caricature du flic alcoolique (ça encore, ça peut passer), à la recherche de réponses. Euh, non, en fait… Il ne semble pas se préoccuper de ce qu’il peut se passer autour de lui. Son passé reste très flou, tout au long du jeu, malgré les diverses coupures de journaux/brochures que nous trouvons un peu partout dans les lieux sinistres où nous atterrissons.
Une lourdeur et une absence de personnalité me font regretter très vite ce personnage principal indigne d’intérêt… Tout comme les autres personnages tout aussi inutiles (Joseph et Kidman, qui ont encore moins d’intérêt qu’Ashley Graham, selon moi, cf RE 4)
Bien sûr, les questions se posent très vites. (Que font-ils ici ? Que se passe-t-il ? LESLIE, POURQUOI TU COURS ?!) mais les réponses n’arrivent jamais. Certes nous passons d’un endroit glauque à un autre, d’une forêt à un abattoir, puis des catacombes à un asile psychiatrique (qui réapparait plusieurs fois afin de sauvegarder auprès d’une dame étonnement calme malgré les circonstances…). Cette diversité des lieux à la possibilité de ravir le joueur, ou bien de l’énerver.
En ce qui me concerne, cela m’a plutôt énervée, dans la mesure où tout cela paraît absolument normal pour Sebastian, qui se contente de bribes de phrases qui constituent de pauvres dialogues :
(-Joseph, descend.
-Non, c’est trop haut. [Silence] Oh, attends, il y a un passage.)
Répliques très semblables à une mauvaise série B, sans compter que Sebastian ne possède pas non plus de répartie, ce qui lui permettrai de prendre la situation un peu plus à la dérision…
Mais qu’importe, si le scénario n’intéresse apparemment pas les joueurs qui ont noté ce jeu (ou bien je n’ai rien compris), je me pencherai alors dans une petite note sur le gameplay ;
Le personnage est lourd, difficilement contrôlable, et malgré les aptitudes modifiables à l’aide de liquide cérébral, je n’ai pas eu l’impression de voir de quelconques améliorations.
Concernant les boss cependant, je dois admettre qu’ils sont plutôt coriaces, pour notre plus grand bonheur (ou malheur, boss du chapitre 14 insupportable…) mais je mettrai un point d’honneur au boss de fin, qui se résume à être stupidement vaincu à l’aide de manipulations joystickables, si l’on peut dire ça comme ça… Et je dois dire que même Alexia et son canon à ion dans RE Code Veronica m’a donnée plus de mal.

Revenons à présent sur [l’absence] de scénario, malgré un petit espoir lors du chapitre 9 (sans spoiler, je dirai simplement que j’ai été ici agréablement surprise de reconnaître un endroit qui a sans doute ravi les amateurs de Mikami), j’ai néanmoins perdu toute espérance lorsque l’intrigue est redevenue plate, et, arrivée au dernier chapitre en songeant qu’une révélation aurait peut-être finalement lieu, je suis restée (désagréablement) surprise de la fin. Une fin dénuée de sens, qui m’a plus que refroidie.

Je cherche encore actuellement une explication, et je passe une annonce générale afin de comprendre ne serait-ce qu’un minimum…
Pour terminer cet avis, je donnerai donc un grand encouragement à Mikami, mais aussi un gros coup de pied aux fesses, en lui souhaitant de surtout faire beaucoup mieux la prochaine fois, et ce ne sera pas tellement difficile de faire pire, en tout cas.

Lire la suite...
10/20
William_Foster
Alerte
Posté le 23 oct. 2014 à 00:00

Je ne sais pas quelle note mettre à ce jeu parce que franchement je n'ai pas réussi à voir l'intérêt qu'il pouvait présenter:

-Il n'est pas du tout effrayant,

-L'ambiance ne prend pas aux tripes, ne fascine pas: on perçoit clairement les emprunts à silent hill, tant que sur le plan sonore que visuel, et la surprise n'y est pas du tout, d'autant que même empruntés silent hill, ces éléments ne produisent pas grands effets: c'est du copier/coller de "houla comme c'est morbide/malsain"... ça prend peut-être quand on a 18 ans en 1998, mais là, mikami a 15/20 de retard et zéro inventivité...

-Le gameplay est chiaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnt!!
Tire/Loote/avance/tire/cours/retourne toi/choisis l'arme appropriés/retourne toi/tire etc etc etc.
Absolument rien d'autre.

-Scénario évanescent, perso sans charisme,

-Zéro furtivité, y'en a un peu, mais vraiment peu, et c'est mal fait, le jeu n'a pas été désigné pour ça.

- Et puis c'est moche.

Bref, je vois pas l'intérêt de ce jeu, donc je vais pas lui mettre zéro parce qu'il reste jouable, mais quel intérêt?

Donc la moyenne. Mais c'est très généreux.
Même en occasion je ne le conseille pas. Il y a des jeux old gen ps3 bien plus intéressants.

Pour moi Mikami est comme ces vieux groupes de métal des 80's coincés dans leur trip et incapable d'évoluer. En terme vidéo-ludique, ça produit des softs moches et ennuyeux.

Lire la suite...
10/20
FieldsOfMarrow
Alerte
Posté le 16 oct. 2014 à 00:00

Le gros problème de ce jeu c'est sa difficulté exagérée. Qu'on me dise pas que c'est comme dans les survival a l'ancienne car c'est faux. Je suis au chapitre 10 pour le moment et: On a jamais assez de munitions pour battre les boss, on doit toujours recommencer une tonne de passages a la con car on a 2 balles pour 30 ennemis. Et encore, si seulement ca contribuait a donner un sentiment de peur, mais non. Le jeu ne fait pas du tout peur (alors que dans les anciens SH, on avait pas mal de balles, de soins, mais on flippait quand même). Je crois que c'est simplement a cause d'un level design trop exagéré et trop irréaliste qui me plait pas vraiment. Graphiquement (sur ps3) franchement ça passe, je trouve les éclairages assez jolis. Par contre les animations sont un désastre, on dirait les animations cartoon de shadows of the damned (l'animation de sprint dans les escaliers est a mourir de rire). Le jeu est assez long, il y a beaucoup de décors différents, ca c'est un gros plus. Mais pour un jeu qui se voulait comme un retour aux sources je trouve ca décevant. Aucune peur malgré le côté malsain, vraiment pas assez de munitions (c'est un gros problème) et un côté die and retry exaspérant.

Lire la suite...
12/20
Bumayebedeach
Alerte
Posté le 14 oct. 2014 à 00:00

Kaaraj, qu'il soit sympa on ne lui reprochera pas, par contre ce serait judicieux qu'on lui aiguise gentiment ses dents, notamment lorsqu'il fait part de ses analyses... Parce que si'j'en suis qu'à mes premières heures de jeu, la première impression (qui apparemment est plutôt révélatrice) est très moyenne...

Alors oui, il est sympa, l'ambiance un tantinet glauque. Mais c'est du déjà vu, du déjà ressenti. J'veux bien flipper comme pour Silent Hill ou les premiers R.E. (si c'est possible), sauf que ce jeu a le cul entre deux chaises : un retour à du traditionnel, pourquoi pas?, mais qui se voit lourdement plaqué par toute une panoplie de jeux qui font mieux sur certains points. Graphisme, animation, phase d'infiltration, fight en tout genre. Réanimer un style est possible quand on ne sacrifie pas les potentialités et surtout les exigences du machine. Puis sérieusement, ces choix pour favoriser l'immersion je veux bien, mais encore faut-il être cohérent : la VO bordel !!(en lisant le test, j'ai cru comprendre que l'on pouvait mettre la VOST, FAUX !!)

Bref, plaisant, mais beaucoup trop cher pour ce qu'il est (70 balles, Oh !!). Il faudrait peut être parfois resituer ses fonctions journalistiques au détriment de ce côté agent commercial, là 16 sérieux, c'est un beau tampon "APPROVED" généreusement filé. Si vous commencez à être aussi tolérants (négligents) vous contribuerez encore plus à cette logique monétaire (le jeu n'est clairement pas terminé, pourtant balancé au prix fort.)

Lire la suite...
10/20
darksoulsfan
Alerte
Posté le 14 oct. 2014 à 00:00

soyons clair , le jeu est loupé .
graph a la ramasse, impossible de s inflitrer, ia cheaté, textures qui apparaissent a la bourre et surtout : pas de peur . aucune . alien est bien mieux ! et outlast evidemment ...
Super decu , deja revendu . une honte pour de la next gen

Lire la suite...
16/20
[ZikMu]
Alerte
Posté le 17 oct. 2014 à 00:00

Du sang en veux-tu en voilà.

Bon jeux dans l'ensemble pas loin d'un must have.
D'abord dommage que la version originale sous titrée ne soit pas disponible. Les Temps de chargement sont un poil longs.
Le reste n'est que détails si on veut chipoter.

Mais quelle ambiance...
Mon dieu que l'environnement est malsain. Là ils ont fait très fort. Sentiment d'insécurité omniprésent, un peu comme dans Alien Isolation sans le côté gore.
Le jeux est plutôt beau graphiquement. La caméra nous joue quelques tours de temps en temps, surtout dans les endroits un peu confinés mais rien de méchant.

Ceux qui ne supporte pas la vue du sang passez votre chemin :)

Lire la suite...
17/20
rainbowboy63
Alerte
Posté le 14 oct. 2014 à 00:00

Etant un grand amateur de survival horror: Silent Hill, Dead Space, Resident Evil, Forbidden Siren, Project Zero, je peux vous dire que vous retrouverez ici les meilleures sensations vecu dans les meilleurs episodes de vos jeux horrifiques préférés. Stressant, prenant, enivrant et rempli de surprise, ce jeu est une véritable ode aux meilleurs survival horror(mention speciale pour forbidden siren).
Que vous soyez amateur de jeux horrifiques ou si vous voulez découvrir une bonne licence qui je l'espere fera renaitre le vrai survival horror, foncez.
en ce qui concerne les quelques soucis techniques, la version ps3 est bien optimisée, les bandes noires ne gene en rien le plaisir de jeu.
Bon jeu à tous.

Lire la suite...
9/20
Helico_niania
Alerte
Posté le 16 oct. 2014 à 00:00

je vais passer surement autant de temps a rédiger ce test que les dev's ont mis pour pondre le jeux, a peu prés 5 min.

jeux baclé, aucune innovation, copié/collé de re4.
dés les premiéres minutes on croit jouer a une beta, graphismes a la ramasse, gameplay nul de chez nul, personnage raide, temps de chargements assez longs, histoire vu et revue.

Le créateur nous a vraiment pris pour des pigeons en nous sortant ce re4 10 fois moins bien.

j'en suis au chapitre 7 et j'ai meme pas envie de le finir pourtant je suis un grand fan de survival.

J'ai mis 09/20 car la seule chose réussie c'est l'ambiance, oppressante, glauque, la rien a redire mais sinon tout le reste est a jeter!

Lire la suite...
10/20
Ben360
Alerte
Posté le 15 oct. 2014 à 00:00

The evil within ou la grosse blague de l'année. Si vous voulez avoir peur, stresser, être toujours en manque de munition alors oubliez ce jeu. Comme pour les films d'horreurs qui font rigoler car il se veulent sérieux et flippant sans en avoir les moyen et donc en deviennent drôle, le jeu fait exactement pareil on nous annonce le renouveau du survival lol si on regarde que ce jeu le survival est mort.Il en devient ridicule avec un héros bidon et blasé de tout ( un mec qui le course avec une tronçonneuse pffff tranquille des zombies????? en tant que flic il en croise tous les jours) après le jeu est bourré de bug les développeurs ne connaissent pas l'anti alliasing, c'est vilain au possible, le héros est débile ( un moment ou un mec le snipe le héros se met a découvert pour se planter devant le mec et dire hola je dois me planquer). On trouve des munitions partout enfin bref! je colle 10 car j'ai bien rigolé.

Lire la suite...
4/20
zet0korp
Alerte
Posté le 05 nov. 2014 à 00:00

Déception. Content que ce soit mon frère qui l'ai acheté et pas moi. Ce jeu est mal fichu, plein de contradictions dans le level design, aucune fluidité dans le déroulement et aucun charisme. Aucun charisme parce que dans ce jeu tout n'est qu'une mauvaise copie de ce qui a fait le survival horror. Mais vraiment mauvaise copie et effrontée, le nombre de choses qui sautent aux yeux comme étant du repompé de Silent hill... L'ambiance sonore est ridiculement pompeuse: musique classique sur trash gore à outrance et puis vide quasi total la plupart du temps. AUCUN attrait psychologique, fan de peur esquiver cette m... rien n'est amené correctement pour vous faire flipper.
Ho, et ils ont rendu (ou bien c'est pas fait exprès, je sais pas) le jeu super difficile, il en faut très peu pour mourir, et à chaque fois ça énerve parce que d'une scène à l'autre on est sensé jouer différement (bourrin, discret..) et rien dans le level design n'indique au joueur la voie à suivre.
Tout bonnement dégeulasse.
(D'un fan de silent hill 1, 2 et 3, silent hill origins, RE1, RE2 et RE4)

Lire la suite...
DébutPage précedente
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount PS4 12.95€ Micromania PS4 13.99€ Micromania PS4 13.99€ Amazon PS4 19.99€ Amazon PS4 24.73€ Cdiscount PS4 50.00€
Marchand
Supports
Prix