CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
13/20
16 à 20
0
11 à 15
2
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
2 notes

Les avis les plus utiles

12/20
atoub
Alerte
Niveau 9
Posté le 05 juin 2017 à 05:28

Acquis avec le PS+, je le conseille à 5€ maximum.

Le jeu se présente comme l'enregistrement du commentaire audio de Dan Smith, réalisateur fictif du non moins fictif "The Deadly Tower of Monsters", un film de série Z héritier de la science-fiction des années 50, sur le point d'être édité en DVD. Il relate les aventures de l'intrépide astronaute Dick Starspeed, son fidèle Robot, et de Scarlet Nova, la fille rebelle d'un Empereur maléfique avide de pouvoir.

Ils devront faire l'ascension d'une tour vertigineuse, et affronter divers monstres génétiquement modifiés, parfois géants, tels que des dinosaures, gorilles, insectes, clones humanoïdes ou extra-terrestres. Certains sont animés façon stop-motion à la Ray Harryhausen, du plus bel effet. L'humour est omniprésent, et les clins d’œil aux joueurs et cinéphiles s'enchainent bien.

Top-Down Shooter à deux sticks, il se caractérise par sa verticalité. La tour est imposante, avec une grande profondeur de champ, et vous pouvez la parcourir sans temps de chargement. Les trois personnages sont jouables, en utilisant des cabines spéciales pour en changer. Ils sont dotés de pouvoirs spécifiques nécessaires pour passer certains obstacles.

La prise en main est assez molle, les déplacements trop lents. L'action manque de nervosité, surtout au début avec l'arme de base. Les roulades se déclenchent avec un petit lag. On alterne combats à distance (pistolet laser, lance-flammes, générateur de trou noir...) et au corps-à-corps (massue, sabre, fouet...). On peut aussi viser en contrebas, en faisant basculer la vue en plongée, mais si les ennemis sont trop éloignés du bord, ils seront hors-champ, donc difficile à repérer et atteindre.

Les phases de plates-formes sont hasardeuses. Le jet pack permet de ralentir les chutes, pour plus de précision à l'atterrissage, mais cela reste délicat. La caméra ne peut pas être contrôlée manuellement, et les actions deviennent illisibles lorsqu'elle est mal positionnée. Après un saut dans le vide, on peut revenir à son point de départ avec la fonction "téléportation aérienne". Très utile, voire indispensable.

L'aventure est bien rythmée, on ne s'ennuie pas. L'arsenal et le bestiaire se diversifient progressivement, et quelques surprises attendent régulièrement le joueur, jusqu'à briser le quatrième mur. Il est possible de se téléporter à différents checkpoints de la tour, une fois découverts, afin d'enchaîner facilement les allers-retours et explorer les moindres recoins de l'environnement. Ces checkpoints sont parfois mal placés.

La direction artistique est de qualité, originale et cohérente. Un filtre "VHS" peut être appliqué à l'image, mais fait davantage penser à une pellicule usée. Pas mal. Les couleurs sont criardes, comme il faut. Le design est réussi, que ce soit pour les personnages ou les décors. On sent l'amour des créateurs pour toute cette imagerie désuète, faite de carton-pâte et de bouts de ficelle.

Techniquement, c'est insuffisant. Les graphismes sont corrects, même si l'on note des traces d'aliasing, mais surtout il y a d'incessantes chutes de framerate qui gâchent pas mal le plaisir. Les scènes cinématiques sont buggées, avec des sautes entre les plans. L'IA des ennemis est rudimentaire. En cas de longue chute, il y a aussi beaucoup de clipping.

Les musiques sont pas mal dans le genre, mais répétitives. Elles tournent en boucles grossières. Parfois, elles s'arrêtent subitement, sans raison. Les bruitages, sans être mauvais, auraient pu être plus délirants. L'ambiance n'est pas totalement aboutie, on est très loin de films commme "Ed Wood" ou "Mars Attacks", par exemple.

L'éditeur n'a pas cru utile de proposer des voix françaises. On est donc obligés de lire les sous-titres et jouer en même temps, ce qui est au mieux très pénible, au pire impossible. Et ça parle beaucoup, c'est le concept. Les sous-titres sont parfois trop courts ou incomplets, avec des caractères spéciaux manquants (comme les "œ").

La durée de vie est d'environ 6h, sans compter l'or et les rouages à collecter pour améliorer son équipement. Plus les "missions", qui consistent à effectuer certaines actions spécifiques, parfois un certain nombre de fois, pour pouvoir augmenter ses capacités, et bien sûr remporter les trophées.

Au final, il s'agit d'un petit jeu avec un bon capital sympathie, mais qui manque de fun et pêche au niveau de l'optimisation. De plus, dans un vrai DVD, on a le choix de désactiver les commentaires du réalisateur, ce que j'aurais aimé faire. On a aussi le choix des langues et sous-titres, en passant. Bref, avec un framerate stable à 60fps et des doublages en français, je l'aurais noté 14/20.

Lire la suite...
14/20
CasualSam
Alerte
Niveau 2
Posté le 29 nov. 2016 à 17:16

Points positifs: l'humour hillarant du début à la fin
Points négatifs: durée de vie trop courte et commentaires lives en anglais sous titrés donc difficile de lire et de jouer en même temps.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (2)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
12/20
atoub
Alerte
Niveau 9
Posté le 05 juin 2017 à 05:28

Acquis avec le PS+, je le conseille à 5€ maximum.

Le jeu se présente comme l'enregistrement du commentaire audio de Dan Smith, réalisateur fictif du non moins fictif "The Deadly Tower of Monsters", un film de série Z héritier de la science-fiction des années 50, sur le point d'être édité en DVD. Il relate les aventures de l'intrépide astronaute Dick Starspeed, son fidèle Robot, et de Scarlet Nova, la fille rebelle d'un Empereur maléfique avide de pouvoir.

Ils devront faire l'ascension d'une tour vertigineuse, et affronter divers monstres génétiquement modifiés, parfois géants, tels que des dinosaures, gorilles, insectes, clones humanoïdes ou extra-terrestres. Certains sont animés façon stop-motion à la Ray Harryhausen, du plus bel effet. L'humour est omniprésent, et les clins d’œil aux joueurs et cinéphiles s'enchainent bien.

Top-Down Shooter à deux sticks, il se caractérise par sa verticalité. La tour est imposante, avec une grande profondeur de champ, et vous pouvez la parcourir sans temps de chargement. Les trois personnages sont jouables, en utilisant des cabines spéciales pour en changer. Ils sont dotés de pouvoirs spécifiques nécessaires pour passer certains obstacles.

La prise en main est assez molle, les déplacements trop lents. L'action manque de nervosité, surtout au début avec l'arme de base. Les roulades se déclenchent avec un petit lag. On alterne combats à distance (pistolet laser, lance-flammes, générateur de trou noir...) et au corps-à-corps (massue, sabre, fouet...). On peut aussi viser en contrebas, en faisant basculer la vue en plongée, mais si les ennemis sont trop éloignés du bord, ils seront hors-champ, donc difficile à repérer et atteindre.

Les phases de plates-formes sont hasardeuses. Le jet pack permet de ralentir les chutes, pour plus de précision à l'atterrissage, mais cela reste délicat. La caméra ne peut pas être contrôlée manuellement, et les actions deviennent illisibles lorsqu'elle est mal positionnée. Après un saut dans le vide, on peut revenir à son point de départ avec la fonction "téléportation aérienne". Très utile, voire indispensable.

L'aventure est bien rythmée, on ne s'ennuie pas. L'arsenal et le bestiaire se diversifient progressivement, et quelques surprises attendent régulièrement le joueur, jusqu'à briser le quatrième mur. Il est possible de se téléporter à différents checkpoints de la tour, une fois découverts, afin d'enchaîner facilement les allers-retours et explorer les moindres recoins de l'environnement. Ces checkpoints sont parfois mal placés.

La direction artistique est de qualité, originale et cohérente. Un filtre "VHS" peut être appliqué à l'image, mais fait davantage penser à une pellicule usée. Pas mal. Les couleurs sont criardes, comme il faut. Le design est réussi, que ce soit pour les personnages ou les décors. On sent l'amour des créateurs pour toute cette imagerie désuète, faite de carton-pâte et de bouts de ficelle.

Techniquement, c'est insuffisant. Les graphismes sont corrects, même si l'on note des traces d'aliasing, mais surtout il y a d'incessantes chutes de framerate qui gâchent pas mal le plaisir. Les scènes cinématiques sont buggées, avec des sautes entre les plans. L'IA des ennemis est rudimentaire. En cas de longue chute, il y a aussi beaucoup de clipping.

Les musiques sont pas mal dans le genre, mais répétitives. Elles tournent en boucles grossières. Parfois, elles s'arrêtent subitement, sans raison. Les bruitages, sans être mauvais, auraient pu être plus délirants. L'ambiance n'est pas totalement aboutie, on est très loin de films commme "Ed Wood" ou "Mars Attacks", par exemple.

L'éditeur n'a pas cru utile de proposer des voix françaises. On est donc obligés de lire les sous-titres et jouer en même temps, ce qui est au mieux très pénible, au pire impossible. Et ça parle beaucoup, c'est le concept. Les sous-titres sont parfois trop courts ou incomplets, avec des caractères spéciaux manquants (comme les "œ").

La durée de vie est d'environ 6h, sans compter l'or et les rouages à collecter pour améliorer son équipement. Plus les "missions", qui consistent à effectuer certaines actions spécifiques, parfois un certain nombre de fois, pour pouvoir augmenter ses capacités, et bien sûr remporter les trophées.

Au final, il s'agit d'un petit jeu avec un bon capital sympathie, mais qui manque de fun et pêche au niveau de l'optimisation. De plus, dans un vrai DVD, on a le choix de désactiver les commentaires du réalisateur, ce que j'aurais aimé faire. On a aussi le choix des langues et sous-titres, en passant. Bref, avec un framerate stable à 60fps et des doublages en français, je l'aurais noté 14/20.

Lire la suite...
14/20
CasualSam
Alerte
Niveau 2
Posté le 29 nov. 2016 à 17:16

Points positifs: l'humour hillarant du début à la fin
Points négatifs: durée de vie trop courte et commentaires lives en anglais sous titrés donc difficile de lire et de jouer en même temps.

Lire la suite...
1