CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
The Witch and the Hundred Knight
  • Tout support
  • PS4
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
14.3/20
16 à 20
1
11 à 15
3
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
4 notes

Les avis les plus utiles

12/20
Djidane01
Alerte
Posté le 05 avr. 2014 à 00:00

Sous des apparences trompeuses, The Witch and the Hundred Knight ne rend vraiment pas justice au savoir faire de Nippon Ichi Software.
Pour un premier essai du studio dans le genre Hack & Slash, le résultat m'apparait comme un jeu fade, sans saveur et bourré de petites choses irritantes, malgré quelques efforts pour trouver des mécaniques originales.

De fait, si le déroulement du jeu se fait classiquement en arpentant des niveaux relativement vides d'autres choses qu'ennemis et quelques coffres disséminés ça et là, le système de combat aura au moins tenté. Dans TwatHK, vous pouvez équiper jusqu'à 5 armes dont les coups sortiront successivement pour créer des combos dévastateurs. Parmi ces armes, on trouve des épées, des lances, des marteaux, des baguettes magiques, tout cela doté de capacités tranchantes, contondantes ou magiques de diverses natures, venant impacter les défenses ennemies. A vous de choisir comment organiser ces armes pour en tirer le maximum sans avoir à en changer tous les trois pas, sachant que ces objets montent de niveau (donc de puissance), que la façon de les organiser influe beaucoup sur leur potentiel destructeur et que pour une même arme, on peut trouver des versions rares ou très rares munies d'attaque ou même de petites capacités en plus.
Les mobs ne posant que rarement problème, c'est lors des combats de boss qu'il faudra être particulièrement vigilant. Ceux-ci sont quasiment invincibles tant qu'ils ne baissent pas leur garde, ce qu'ils ne font que lors de leurs propres attaques. Cela oblige à trouver la faille, à esquiver parfois à la dernière seconde une attaque téléphonée avant de faire pleuvoir sa contre-attaque. Ou de trouver d'autres méthodes d'attaque, comme les Tochkas, sortes de créatures venant prêter main forte au protagoniste sous forme de bombe, de piège, de flèches, etc...
Même si le résultat devient vite bourrin et répétitif, je considère que c'est dans ce système de combat que se concentre le seul vrai attrait du jeu. Car le reste est bien plus terne.

Vu de loin, le jeu semble bénéficier d'un look que Nippon1 ne peut renier: Musique typique de Tenpei Sâto (Disgaea et autres) agréables, Chara-design familier, humour loufoque, bref on est en terrain connu. Mais voilà, rien n'est à sa place. Le scénario est soporifique, les personnages peu charismatiques, les ennemis sont réutilisés jusqu'à la nausée et pire, l'humour ne fait pas mouche. Les devs ont ici opté pour un humour très noir, qui pourrait avoir son charme, mais qui m'apparait seulement dérangeant. De fait, le personnage principal est une anti-héroïne que je ne me plais pas à suivre, à la différence de Laharl par exemple.

Du fait des mécaniques de jeu trop facilitatrices (pas de game over, au pire vous perdez une partie de votre xp et des objets obtenus durant la session en cours) le challenge pratiquement inexistant durant le jeu courant ne s'étoffe que par un gros manque d'ergonomie, avec en premier lieu la caméra mal fichue et trop souvent bloquée par le décors. Décor pas mal réalisé d'ailleurs, mais si c'est pour qu'il cache l'action... Le maniement du Hundred Knight est aussi un peu rigide, et souffre d'un petit lag. Impossible d’arrêter un combo en cours pour esquiver par exemple. Il peut aussi arriver que vous acheviez un ennemi alors que vous cherchez à le boulotter pour faire remonter la jauge de GC si importante, c'est rageant.

L'autre problème vient d'ajouts qui ne restent qu'accessoires à l’échelle du jeu. La Witch Domination aurait pu par exemple étendre l'emprise de la sorcière sur le monde, mais ne sert ici qu'à récupérer des objets lambda. Un système de karma qui n'est là que pour être abaissé lorsqu'il atteint une trop haute valeur, celui de comportement ennemi est purement anecdotique. Pour finir, on trouve tellement de caisses d'objets dans nos pérégrinations que le système monétaire entier n'a aucune importance ici.

Bref, j'arrête de tirer sur l'ambulance. Le jeu, qui ne s'apparente finalement qu'à un jeu de farming n'est pas totalement raté, juste pas assez réussi pour que le chemin jusqu'au boss final soit vraiment agréable sur la longueur. J'en attendais plus. En espérant que le studio de développement apprendra de ces erreurs pour nous proposer quelque chose de plus abouti à l'avenir.

Lire la suite...
16/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 28 mars 2014 à 00:00

Allergique à l'anglais et aux RPG, passez votre chemin... Ce jeu est donc tout en anglais et de plus c'est un rpg japonais occidentalisé. Je m'explique.

On retrouve tous les ingrédients d'un j-rpg mais les combats se font en direct en vue du dessus comme un Diablo. Le jeu est très joli et les personnages assez attachants. Seul bémol, la musique très répétitive est assez soulante.

Sinon, il y a plusieurs points à gérer dans ce jeu notamment les Gigacals qui représentent notre endurance.

On retrouve donc un petit jeu très sympathique et très joli. J'adhère totalement au principe et je m'amuse grandement dessus.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (4)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
12/20
Djidane01
Alerte
Posté le 05 avr. 2014 à 00:00

Sous des apparences trompeuses, The Witch and the Hundred Knight ne rend vraiment pas justice au savoir faire de Nippon Ichi Software.
Pour un premier essai du studio dans le genre Hack & Slash, le résultat m'apparait comme un jeu fade, sans saveur et bourré de petites choses irritantes, malgré quelques efforts pour trouver des mécaniques originales.

De fait, si le déroulement du jeu se fait classiquement en arpentant des niveaux relativement vides d'autres choses qu'ennemis et quelques coffres disséminés ça et là, le système de combat aura au moins tenté. Dans TwatHK, vous pouvez équiper jusqu'à 5 armes dont les coups sortiront successivement pour créer des combos dévastateurs. Parmi ces armes, on trouve des épées, des lances, des marteaux, des baguettes magiques, tout cela doté de capacités tranchantes, contondantes ou magiques de diverses natures, venant impacter les défenses ennemies. A vous de choisir comment organiser ces armes pour en tirer le maximum sans avoir à en changer tous les trois pas, sachant que ces objets montent de niveau (donc de puissance), que la façon de les organiser influe beaucoup sur leur potentiel destructeur et que pour une même arme, on peut trouver des versions rares ou très rares munies d'attaque ou même de petites capacités en plus.
Les mobs ne posant que rarement problème, c'est lors des combats de boss qu'il faudra être particulièrement vigilant. Ceux-ci sont quasiment invincibles tant qu'ils ne baissent pas leur garde, ce qu'ils ne font que lors de leurs propres attaques. Cela oblige à trouver la faille, à esquiver parfois à la dernière seconde une attaque téléphonée avant de faire pleuvoir sa contre-attaque. Ou de trouver d'autres méthodes d'attaque, comme les Tochkas, sortes de créatures venant prêter main forte au protagoniste sous forme de bombe, de piège, de flèches, etc...
Même si le résultat devient vite bourrin et répétitif, je considère que c'est dans ce système de combat que se concentre le seul vrai attrait du jeu. Car le reste est bien plus terne.

Vu de loin, le jeu semble bénéficier d'un look que Nippon1 ne peut renier: Musique typique de Tenpei Sâto (Disgaea et autres) agréables, Chara-design familier, humour loufoque, bref on est en terrain connu. Mais voilà, rien n'est à sa place. Le scénario est soporifique, les personnages peu charismatiques, les ennemis sont réutilisés jusqu'à la nausée et pire, l'humour ne fait pas mouche. Les devs ont ici opté pour un humour très noir, qui pourrait avoir son charme, mais qui m'apparait seulement dérangeant. De fait, le personnage principal est une anti-héroïne que je ne me plais pas à suivre, à la différence de Laharl par exemple.

Du fait des mécaniques de jeu trop facilitatrices (pas de game over, au pire vous perdez une partie de votre xp et des objets obtenus durant la session en cours) le challenge pratiquement inexistant durant le jeu courant ne s'étoffe que par un gros manque d'ergonomie, avec en premier lieu la caméra mal fichue et trop souvent bloquée par le décors. Décor pas mal réalisé d'ailleurs, mais si c'est pour qu'il cache l'action... Le maniement du Hundred Knight est aussi un peu rigide, et souffre d'un petit lag. Impossible d’arrêter un combo en cours pour esquiver par exemple. Il peut aussi arriver que vous acheviez un ennemi alors que vous cherchez à le boulotter pour faire remonter la jauge de GC si importante, c'est rageant.

L'autre problème vient d'ajouts qui ne restent qu'accessoires à l’échelle du jeu. La Witch Domination aurait pu par exemple étendre l'emprise de la sorcière sur le monde, mais ne sert ici qu'à récupérer des objets lambda. Un système de karma qui n'est là que pour être abaissé lorsqu'il atteint une trop haute valeur, celui de comportement ennemi est purement anecdotique. Pour finir, on trouve tellement de caisses d'objets dans nos pérégrinations que le système monétaire entier n'a aucune importance ici.

Bref, j'arrête de tirer sur l'ambulance. Le jeu, qui ne s'apparente finalement qu'à un jeu de farming n'est pas totalement raté, juste pas assez réussi pour que le chemin jusqu'au boss final soit vraiment agréable sur la longueur. J'en attendais plus. En espérant que le studio de développement apprendra de ces erreurs pour nous proposer quelque chose de plus abouti à l'avenir.

Lire la suite...
16/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 28 mars 2014 à 00:00

Allergique à l'anglais et aux RPG, passez votre chemin... Ce jeu est donc tout en anglais et de plus c'est un rpg japonais occidentalisé. Je m'explique.

On retrouve tous les ingrédients d'un j-rpg mais les combats se font en direct en vue du dessus comme un Diablo. Le jeu est très joli et les personnages assez attachants. Seul bémol, la musique très répétitive est assez soulante.

Sinon, il y a plusieurs points à gérer dans ce jeu notamment les Gigacals qui représentent notre endurance.

On retrouve donc un petit jeu très sympathique et très joli. J'adhère totalement au principe et je m'amuse grandement dessus.

Lire la suite...
14/20
dylan058
Alerte
Posté le 27 mai 2014 à 00:00

C'est un pari risqué que de s'écarter des fans de japanimation pour essayer de toucher un public plus large avec The Witch And The Hundred Knight. Doté d'un humour noir et d'un sadisme qui plaira à certains et qui en dégoûtera d'autres, le jeu reste un RPG de niche qui mitigera forcément les joueurs. Les fans de Disgaea seront ravis de retrouver Metallia et d'autres personnages évoqués dans leur saga favorite. Le monde est très bien construit et est cohérent dans tous ses propos. Malheureusement, son gameplay rébarbatif et sa faiblesse technique en rebuteront sûrement plus d'un. On applaudira malgré tout NIS America, l'un des rares développeurs à proposer de nouveaux jeux chaque année sans pour autant surfer sur une seule licence. ....... les plus............... - Un gameplay simple et nerveux…
- La direction artistique toujours aussi bonne…
- Le doublage japonais excellent
- La musique, un délice pour les oreilles
- L'exploration attrayante
- Jouer les méchants ...... les moins.......... - …Mais trop répétitif
- …mais des graphismes en retard
- Un tuto qui n'explique pas tout

Lire la suite...
15/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 31 déc. 2015 à 12:59

Ce jeu est une bonne surprise, malgré ces gros défauts, comme ses graphismes dignes d'une PS2 et sa caméra à chier, the Hundred Knight est surtout passionnant pour ses personnages et son scénario. Le test dit qu'il y a trop de blabla, mais c'est en réalité un point positif car les conversations sont extrêmement importantes à travers le jeu et toutes sont logiques et sensées. A noter l'humour noir particulièrement présent, certaines scènes sont parfois très sombres ! Le monde semble bien enchanteur mais est très marqué par des scènes de meurtres, conspirations, vengeances et même des allusions au viol. Oui oui sérieusement. Question gameplay Hundred Knight est très plaisant à jouer, avec de nombreux pouvoirs et classes à sa disposition, le tout accompagné de magnifiques musiques, même si certains choix de bruitages et de musiques m'ont parfois laissé perplexe avec un mal de tête au bout du chemin. A noter un certain bug pour les versions Europe qui fait que le jeu peut crasher à n'importe quel moment, très lourd comme problème à la longue.
Pour conclure, un scénario, une ambiance, des personnages et musiques mémorables mais ternit par des graphismes d'un autre âge, des soucis de lisibilité et peu de rejouabilité une fois le jeu finit à 100%.

Lire la suite...
1