Menu
Noita
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / Noita sur PC /

Avis Noita sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
16/20
16 à 20
1
11 à 15
1
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
2 notes

Les avis les plus utiles

18/20
damiendetch
Alerte
Posté le 26 oct. 2020 à 21:58

Si Noita a tout du Rogue-like - on meurt et on recommence... beaucoup - c'est surtout un terrain de jeu idéal pour les apprentis sorciers et les alchimistes en herbe. J'ai plus d'une vingtaine d'heures de jeu pour le moment et je suis apparemment encore loin d'avoir découvert toutes les possiblités de combinaisons de sorts, de baguettes et de potions, et d'avoir exploré tous les biômes.

Comme rien n'est expliqué et que tout est à découvrir par soi-même, il faut tout de même passer le cap un peu frustrant des premières heures, qui sembleront assez rudes pour certains. Les graphismes rudimentaires (à mi-chemin entre les Lemmings et Warlock sur Apple II GS) pourront aussi en rebuter quelques-uns, mais Noita compense cela par la qualité de son moteur physique, et sa gestion incroyable des fluides, des chutes, des explosions et des changements de températures.

Dès qu'on commence à prendre en main les différentes mécaniques, et qu'on arrête de mourir en boucle, il y a alors de quoi s'amuser énormément. Un exemple de run parmi tant d'autres : après plusieurs échecs d'affilés dès les premiers niveaux, j'attrape par hasard une baguette qui me permet de lancer 9 bombes à la fois, puis je tombe coup sur coup sur un sort qui permet d'utiliser les baguettes à l'infini, un autre qui fait pousser des tentacules autour de mon personnage pour me défendre contre les attaques de mélées, et enfin un sort qui me téléporte dès que je subis des dégats. Je me retrouve ainsi téléporté dans tous les sens, de niveau en niveau, en moins de 10 minutes extrêmement fortes en adrénaline jusqu'au boss de fin...

Tout Noita est dans cette anecdote : chaque partie a les moyens de nous emmener dans une direction différente, de nous faire voir le jeu sous une facette inattendue, chaque mort nous donne envie de recommencer, juste pour voir de quoi la prochaine tentative sera faite. Pour peu que l'on ait une âme d'aventurier, Noita offrira largement de quoi s'éclater à tester l'effet des baguettes et des potions sur l'environnement. La plupart du temps littéralement.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (2)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
18/20
damiendetch
Alerte
Posté le 26 oct. 2020 à 21:58

Si Noita a tout du Rogue-like - on meurt et on recommence... beaucoup - c'est surtout un terrain de jeu idéal pour les apprentis sorciers et les alchimistes en herbe. J'ai plus d'une vingtaine d'heures de jeu pour le moment et je suis apparemment encore loin d'avoir découvert toutes les possiblités de combinaisons de sorts, de baguettes et de potions, et d'avoir exploré tous les biômes.

Comme rien n'est expliqué et que tout est à découvrir par soi-même, il faut tout de même passer le cap un peu frustrant des premières heures, qui sembleront assez rudes pour certains. Les graphismes rudimentaires (à mi-chemin entre les Lemmings et Warlock sur Apple II GS) pourront aussi en rebuter quelques-uns, mais Noita compense cela par la qualité de son moteur physique, et sa gestion incroyable des fluides, des chutes, des explosions et des changements de températures.

Dès qu'on commence à prendre en main les différentes mécaniques, et qu'on arrête de mourir en boucle, il y a alors de quoi s'amuser énormément. Un exemple de run parmi tant d'autres : après plusieurs échecs d'affilés dès les premiers niveaux, j'attrape par hasard une baguette qui me permet de lancer 9 bombes à la fois, puis je tombe coup sur coup sur un sort qui permet d'utiliser les baguettes à l'infini, un autre qui fait pousser des tentacules autour de mon personnage pour me défendre contre les attaques de mélées, et enfin un sort qui me téléporte dès que je subis des dégats. Je me retrouve ainsi téléporté dans tous les sens, de niveau en niveau, en moins de 10 minutes extrêmement fortes en adrénaline jusqu'au boss de fin...

Tout Noita est dans cette anecdote : chaque partie a les moyens de nous emmener dans une direction différente, de nous faire voir le jeu sous une facette inattendue, chaque mort nous donne envie de recommencer, juste pour voir de quoi la prochaine tentative sera faite. Pour peu que l'on ait une âme d'aventurier, Noita offrira largement de quoi s'éclater à tester l'effet des baguettes et des potions sur l'environnement. La plupart du temps littéralement.

Lire la suite...
14/20
probateur
Alerte
Posté le 16 oct. 2020 à 17:28

Les + :
- La physique. Bien que je n'apprécie pas les générations aléatoires de niveau en général, ici cela prend tout son sens. Car le jeu va générer des combinaisons inattendues.
- La musique progressive qui donne une tonalité originale.

Les - :
- Le côté Die&Retry pour faire Die&Retry. On nous donne vraiment peu d'infos sur des combinaisons mortelles de potions etc. Je trouve cela un peu ridicule de doper l'intérêt d'un jeu en vous faisant crever pour pouvoir comprendre et non pas parce que vous avez fait une erreur de jugement. Oui j'ai bien compris que ça n'est pas un jeu de casu et qu'on nous prend pas par la main. Je parle vraiment de cette volonté de vous faire crever genre " eh ouaip t'es mort, tu l'as pas vu venir hein ? On aurait pu te le dire que ça provoquerait ça, mais tu serais pas mort... ça n'aurait pas été drôle. Ce genre de difficulté pour moi c'est une erreur de gamedesign, pas de la vraie difficulté. Du piège. Et des pièges par ailleurs le jeu n'en manque pas. Donc un début de game avec des morts très connes juste pour faire style c'est hardcore.
- Des ennemis sacs à pv tout de suite. On a très vite intérêt avant de looter de fuir se planquer voire speedrun. J'ai pas trop aimé certaines situations où il était plus rentable finalement de fuir sans demander mon reste.
- Le plus gros défaut du jeu et ça rajoute à la FAUSSE difficulté du titre qui consiste à vous rajouter de la difficulté artificielle en ne communiquant pas tout ce qu'il faut dès le début. Ce sont les graphismes. Il est très compliqué de comprendre à quoi vous avez à faire. Ce n'est pas lisible. Le pixel art n'est pas à la hauteur. Il ne communique pas les informations qu'il faudrait pour faire des choix tactiques correctes. Fatalement au bout d'une heure de jeu, on finit par comprendre. Mais bon sang, une DA aussi obscure qui masque la nature des éléments c'est juste encore créer de la difficulté artificelle. Spelunky n'a pas la même physique basée sur les pixels, mais au moins quand vous crevez, c'est parce que vous savez ce que vous avez en face de vous, c'est de votre faute. Là c'est confus, piègeant.
Ok c'est du Die&Retry, mais il y a un côté fainéant d'une DA pas apapté au type de challenge.
On s'habitue au bout de quelques heure, donc je ne vais pas le descendre outre mesure. Mais c'est impardonnable comme défaut dans ce type de jeu hardcore.

Lire la suite...
1