Menu
Dead State
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / Dead State sur PC /

Avis Dead State sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
15.5/20
16 à 20
4
11 à 15
4
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
8 notes

Les avis les plus utiles

14/20
VieuxKrabss
Alerte
Posté le 23 sept. 2014 à 00:00

Je profite de ce que la bêta de Dead State soit sortie pour donner mon avis, étant donner que le jeu est dans la phase final de son développement.

Qu'est-ce que Dead State? Sur le papier, c'est un rpg-action-stratégie, mêlant à la fois l'ambiance de Fallout à la fois dans son gameplay et son ambiance post-apocalyptique, et Walking Dead pour les conflits humains, supposés être au coeur du jeu.

Je dis supposés, parce dans la pratique , bah c'est pas extra... Après avoir fait une fiche de personnage pas très complexe mais pas non plus pauvre, le joueur se réveil dans la cave d'une école, entouré d'étrangers. Ceux-ci lui expliquent que la fin du monde a bel et bien eu lieu: les morts se relèvent et dévorent les rares humains encore vivants.
Le groupe a peur, et il faut prendre une décision dès les premières minutes de jeu (je ne la dirai pas , car déjà que le scénario tient sur un timbre-post... ) ...Malheureusement, cette décision, comme TOUTES les autres décisions que le joueur doit prendre au cour du jeu, tombe dans le cliché le plus kitch possible, à la fin ça en deviens presque drôle.
Pour être grossier, je résumerai ces décisions à : être un gros salopard, ou être un gentil tout mignon. Voilà. Pas d'entre deux. Vous pourrez vaguement tenter d'être neutre, mais au final le groupe vous haïra presque plus que si vous aviez pris la décision de salopard.
Les divers pnj sont eux aussi des clichés sur pattes: la jeune fille traumatisée, le nerd, la femme garçon manqué badass, bref tout le casting d'un film d'horreur des années 80 y est.

Pourquoi une note aussi élevée alors que j'ai jusqu'ici émis une critique très sévère? Parce qu'au delà des personnages et du scénario ultra-kitch, on finit quand même par s'attacher à ce titre qui reste quand même bien sympathique.
La map, assez grande, est explorable dans sa quasi-totalité et vous pourrez tout rencontrez, des banlieues détruites au super-marché bondé de nourriture, nourriture qu'il faudra régulièrement récolter pour répondre au besoin du groupe. Pour revenir à la map, elle a l'avantage d'être, en début de parti, complètement vierge. Rien ne vous dit que vous allez dans la "bonne" direction, ou si au contraire vous vous dirigez en plein vers un groupe de bandit armé jusqu'aux dents.

Les ennemis, parlons en, à commencer par leur défaut. Soyons clair: l'IA est vraiment pas terrible. Les combats se font au tour par tour, mais vous pouvez aussi la jouer à la stealth et réussir à frapper un ennemi avant que le combat ne commence. La où l'IA est stupide, c'est qu'elle considère que le joueur est en stealth à partir du moment où l'ennemi lui tourne le dos. Ainsi, j'ai tué tout un groupe de bandits, un par un, d'une balle dans la nuque, sans que personne ne réagisse vu qu'ils me tournaient tous le dos. Très immersif.

Au final je me rend compte que Dead State a plus de défauts que de qualités, mais je rapelle aussi qu'il est en bêta, et que même s'il est en phase finale de développement, il est justement toujours en développement. Qui plus est, le scénario et les personnages ridicules ne sont pas si énervants que ça, et j'ai même réussi à m'attacher à un pnj dont la personnalité n'était pas trop râtée.

A suivre donc, ma conclusion serait que ce jeu part d'une idée originale en mêlant Fallout/Wasteland à Walking Dead, mais qu'il reste énormément de travail à faire. Ne l'achetez que si, comme moi, vous êtes fan de WD , ou s'il est en promo.

Lire la suite...
17/20
gronolife
Alerte
Posté le 10 oct. 2014 à 00:00

Malgré un look "old-school" ou "vieillot" suivant qu'on aime ou pas (ceux qui ont déjà essayé Age of Decadence vont retrouver le moteur de ce jeu dans Dead State... moi j'adore... ça rappelle un peu l'excellent Wasteland 2 mais en un peu moins beau graphiquement), ce jeu est captivant car c'est le genre de jeu sur lequel il est possible de passer des heures sans s'ennuyer, surtout si on est fan de survival zombie.

C'est bien simple : J'ai reçu le même jour "L'ombre du Mordor" et Dead State, et après une heure décevante sur le premier (que j'ai abandonné car je n'ai pas accroché malgré les magnifiques graphismes) j'ai décidé de tester le deuxième et suis tombé sous le charme et, depuis, je suis scotché dessus !

Le scénario est, certes, simple (survivre le plus longtemps possible à une épidémie zombie en étant retranché dans une école dans laquelle on doit gérer au mieux un groupe de persos en partie déjà existant et en partie recrutés sur le terrain), mais c'est un jeu presque open world et très axé sur l'exploration de carte (en partant d'une carte totalement vierge que vous découvrez petit à petit au fur et à mesure de vos explorations, et vraiment c'est de la vraie exploration libre car rien ne vous indique sur la carte du départ si vous explorez 'dans la bonne direction' ni si vous allez vous risquez de vous retrouver nez à nez avec une bande de bandits surarmés) et la collecte et la gestion des ressources. Et dans ressources j'inclu les persos car il y a un système de répartition des taches avec des choix à faire. Par exemple, est-ce qu'il vaut mieux assigner quelqu'un (et qui car chaque perso a ses forces et ses faiblesses) à la réparation du grillage autour de l'école, ou demander à cette personne de réparer le générateur électrique qui donne des signes de faiblesse, ou plutôt lui faire fabriquer des pansements, ou encore nous accompagner dans notre collecte (ce ne sont que des exemples car il y a beaucoup plus de choix que ça). Sachant qu'au niveau exploration/collecte, le nombre joue : Non seulement pour plus facilement faire face aux ennemis (zombies, bandits, etc) mais aussi pour ramener à la base le plus de loot possible (plus on est nombreux plus on peut ramener de grandes quantités de nourriture et objets divers trouvés) avant la tombée de la nuit. Mais, d'un autre côté, les ressources sont limitées, donc plus il y a de monde qui vient et plus il y a de risques que certains soient blessés grièvement et doivent passer plusieurs jours à se soigner... sans pouvoir ni travailler ni nous aider à la collecte. En plus, plus le temps passe et plus il faut aller explorer loin pour trouver de la nourriture et des médicaments, alors mieux vaut faire attention à qui on recrute, car chaque nouvelle recrue est une bouche supplémentaire à nourrir (même s'il est toujours possible de se débarrasser des personnages en trop en leur demandant de vous accompagner en exploration et en les laissant se faire dévorer par un zombie). A cela s'ajoute aussi une problématique de maintient du moral dans l'école.

Bref, il y a des choix à faire et ce coté gestion / stratégie me plait énormément. En plus il y a même du crafting car on peut assigner un perso à faire de la recherche afin de concocter de meilleurs armes ou armures, etc, à partir des objets ramenés.

Je dirais que ce jeu ne plaira pas à tout le monde, mais si vous aimez les 'survival zombies', avec beaucoup d'exploration, de collecte, de gestion de ressources et même du crafting, avec des combats en tour par tour, que vous n'êtes pas rebutés par des graphiques old-school, ET que vous parlez Anglais (je ne sais pas si le jeu sera dispo à terme en Français mais pour l'instant il est en Anglais) alors ce jeu est fait pour vous.

Je lui mets un 17/20 en raison de son très bon rapport qualité/prix/durabilité, et pour encourager le petit studio indépendant qui l'a fait. Continuez comme ça les gars !

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (8)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
14/20
VieuxKrabss
Alerte
Posté le 23 sept. 2014 à 00:00

Je profite de ce que la bêta de Dead State soit sortie pour donner mon avis, étant donner que le jeu est dans la phase final de son développement.

Qu'est-ce que Dead State? Sur le papier, c'est un rpg-action-stratégie, mêlant à la fois l'ambiance de Fallout à la fois dans son gameplay et son ambiance post-apocalyptique, et Walking Dead pour les conflits humains, supposés être au coeur du jeu.

Je dis supposés, parce dans la pratique , bah c'est pas extra... Après avoir fait une fiche de personnage pas très complexe mais pas non plus pauvre, le joueur se réveil dans la cave d'une école, entouré d'étrangers. Ceux-ci lui expliquent que la fin du monde a bel et bien eu lieu: les morts se relèvent et dévorent les rares humains encore vivants.
Le groupe a peur, et il faut prendre une décision dès les premières minutes de jeu (je ne la dirai pas , car déjà que le scénario tient sur un timbre-post... ) ...Malheureusement, cette décision, comme TOUTES les autres décisions que le joueur doit prendre au cour du jeu, tombe dans le cliché le plus kitch possible, à la fin ça en deviens presque drôle.
Pour être grossier, je résumerai ces décisions à : être un gros salopard, ou être un gentil tout mignon. Voilà. Pas d'entre deux. Vous pourrez vaguement tenter d'être neutre, mais au final le groupe vous haïra presque plus que si vous aviez pris la décision de salopard.
Les divers pnj sont eux aussi des clichés sur pattes: la jeune fille traumatisée, le nerd, la femme garçon manqué badass, bref tout le casting d'un film d'horreur des années 80 y est.

Pourquoi une note aussi élevée alors que j'ai jusqu'ici émis une critique très sévère? Parce qu'au delà des personnages et du scénario ultra-kitch, on finit quand même par s'attacher à ce titre qui reste quand même bien sympathique.
La map, assez grande, est explorable dans sa quasi-totalité et vous pourrez tout rencontrez, des banlieues détruites au super-marché bondé de nourriture, nourriture qu'il faudra régulièrement récolter pour répondre au besoin du groupe. Pour revenir à la map, elle a l'avantage d'être, en début de parti, complètement vierge. Rien ne vous dit que vous allez dans la "bonne" direction, ou si au contraire vous vous dirigez en plein vers un groupe de bandit armé jusqu'aux dents.

Les ennemis, parlons en, à commencer par leur défaut. Soyons clair: l'IA est vraiment pas terrible. Les combats se font au tour par tour, mais vous pouvez aussi la jouer à la stealth et réussir à frapper un ennemi avant que le combat ne commence. La où l'IA est stupide, c'est qu'elle considère que le joueur est en stealth à partir du moment où l'ennemi lui tourne le dos. Ainsi, j'ai tué tout un groupe de bandits, un par un, d'une balle dans la nuque, sans que personne ne réagisse vu qu'ils me tournaient tous le dos. Très immersif.

Au final je me rend compte que Dead State a plus de défauts que de qualités, mais je rapelle aussi qu'il est en bêta, et que même s'il est en phase finale de développement, il est justement toujours en développement. Qui plus est, le scénario et les personnages ridicules ne sont pas si énervants que ça, et j'ai même réussi à m'attacher à un pnj dont la personnalité n'était pas trop râtée.

A suivre donc, ma conclusion serait que ce jeu part d'une idée originale en mêlant Fallout/Wasteland à Walking Dead, mais qu'il reste énormément de travail à faire. Ne l'achetez que si, comme moi, vous êtes fan de WD , ou s'il est en promo.

Lire la suite...
17/20
gronolife
Alerte
Posté le 10 oct. 2014 à 00:00

Malgré un look "old-school" ou "vieillot" suivant qu'on aime ou pas (ceux qui ont déjà essayé Age of Decadence vont retrouver le moteur de ce jeu dans Dead State... moi j'adore... ça rappelle un peu l'excellent Wasteland 2 mais en un peu moins beau graphiquement), ce jeu est captivant car c'est le genre de jeu sur lequel il est possible de passer des heures sans s'ennuyer, surtout si on est fan de survival zombie.

C'est bien simple : J'ai reçu le même jour "L'ombre du Mordor" et Dead State, et après une heure décevante sur le premier (que j'ai abandonné car je n'ai pas accroché malgré les magnifiques graphismes) j'ai décidé de tester le deuxième et suis tombé sous le charme et, depuis, je suis scotché dessus !

Le scénario est, certes, simple (survivre le plus longtemps possible à une épidémie zombie en étant retranché dans une école dans laquelle on doit gérer au mieux un groupe de persos en partie déjà existant et en partie recrutés sur le terrain), mais c'est un jeu presque open world et très axé sur l'exploration de carte (en partant d'une carte totalement vierge que vous découvrez petit à petit au fur et à mesure de vos explorations, et vraiment c'est de la vraie exploration libre car rien ne vous indique sur la carte du départ si vous explorez 'dans la bonne direction' ni si vous allez vous risquez de vous retrouver nez à nez avec une bande de bandits surarmés) et la collecte et la gestion des ressources. Et dans ressources j'inclu les persos car il y a un système de répartition des taches avec des choix à faire. Par exemple, est-ce qu'il vaut mieux assigner quelqu'un (et qui car chaque perso a ses forces et ses faiblesses) à la réparation du grillage autour de l'école, ou demander à cette personne de réparer le générateur électrique qui donne des signes de faiblesse, ou plutôt lui faire fabriquer des pansements, ou encore nous accompagner dans notre collecte (ce ne sont que des exemples car il y a beaucoup plus de choix que ça). Sachant qu'au niveau exploration/collecte, le nombre joue : Non seulement pour plus facilement faire face aux ennemis (zombies, bandits, etc) mais aussi pour ramener à la base le plus de loot possible (plus on est nombreux plus on peut ramener de grandes quantités de nourriture et objets divers trouvés) avant la tombée de la nuit. Mais, d'un autre côté, les ressources sont limitées, donc plus il y a de monde qui vient et plus il y a de risques que certains soient blessés grièvement et doivent passer plusieurs jours à se soigner... sans pouvoir ni travailler ni nous aider à la collecte. En plus, plus le temps passe et plus il faut aller explorer loin pour trouver de la nourriture et des médicaments, alors mieux vaut faire attention à qui on recrute, car chaque nouvelle recrue est une bouche supplémentaire à nourrir (même s'il est toujours possible de se débarrasser des personnages en trop en leur demandant de vous accompagner en exploration et en les laissant se faire dévorer par un zombie). A cela s'ajoute aussi une problématique de maintient du moral dans l'école.

Bref, il y a des choix à faire et ce coté gestion / stratégie me plait énormément. En plus il y a même du crafting car on peut assigner un perso à faire de la recherche afin de concocter de meilleurs armes ou armures, etc, à partir des objets ramenés.

Je dirais que ce jeu ne plaira pas à tout le monde, mais si vous aimez les 'survival zombies', avec beaucoup d'exploration, de collecte, de gestion de ressources et même du crafting, avec des combats en tour par tour, que vous n'êtes pas rebutés par des graphiques old-school, ET que vous parlez Anglais (je ne sais pas si le jeu sera dispo à terme en Français mais pour l'instant il est en Anglais) alors ce jeu est fait pour vous.

Je lui mets un 17/20 en raison de son très bon rapport qualité/prix/durabilité, et pour encourager le petit studio indépendant qui l'a fait. Continuez comme ça les gars !

Lire la suite...
15/20
Cordalinge
Alerte
Posté le 03 févr. 2015 à 19:19

Gros fan des jeux en 3D iso avec combat en tour par tour (élevé au biberons de Jagged Alliance premier du nom) je me suis laissé tenté par l’achat de Dead State avant sa release officielle. J'ai été séduit par l'environnement, mais surtout par la gestion du "Base camp" et des survivant recrutés au fur et à mesure des rencontres et leurs assignations aux différents tâches journalières (construction de barricade, cuisine etc...). Bien sûr l'univers zombie et les groupes de looters ajoute du charme...J'ai toujours accroché aussi sur le concept de carte sur laquelle nous déplaçons notre groupe dans l'espoir de découvrir de nouveaux lieu qui nous amènent alors dans notre bonne vieille vue en 3D iso ! Je trouve la diversité des lieu à visiter assez riche. Malgré une réutilisation régulière d'objet (lit, commodes, voitures, etc..) je trouve que doublebear a su proposer des lieu suffisamment différents pour tenir en haleine l'esprit de découverte et le plaisir de la découverte d'une nouvelle supérette, lieu résidentiel, hôpital, zone de réfugiés, etc..bon point donc là-dessus. La diversité des armes, armures, etc est aussi à la hauteur, et la mini gestion RPG de notre personnage principal avec l'attribution de points sur la petite dizaine de compétences tient la route. Un dernier bon point...le tarif lors de l'acquisition en early access qui était de 20 € ce qui est cohérent pour le titre (28 actuellement...). Bon point aussi est la sortie de patch régulière (même si il reste encore beaucoup d'axes d'améliorations et bugs encore en suspend...le M de l'ordinateur impossible à gérer pour les Français actuellement pour décrypter les message ...comprendrons les détenteurs). Là ou je suis déçu : l'IA et effectivement la rapidité sur le tour des ennemis. Il est très rare de devoir combattre plus d'une dizaine d'ennemis de manière simultanée, mais si cela vous arrive, allez faire couler un café...Concernant l'IA il y a un gros axe d'amélioration à entreprendre, et de réactivité de nos ennemis. 80% des ennemis que je croise sont actuellement dézingués un par un en courant jusqu'à se positionner à côté d'eux, en activant alors le mode tour par tour de combat, qui grâce à notre initiative, permet un double coup de hache renvoyant notre ami zombie là ou il devrait être...alors j'use et abuse de cette technique, pour aller plus vite dans la découverte du jeux, en raison de la lenteur de déplacement des phases de combat ennemis, et en raison du nombre logiquement impressionnant de mort vivants...Cette technique si on regarde de prêt n'est pas non plus déconnante...Dans tout bon film de zombie (mode zombie à deux de tension et non WWZ boosté au viagra), on avance gentiment vers le troupeau, et on se taille des beafteack à chaque mouvement de bras...non, là ou ça déconne c'est qu'une fois que tu commence à te tailler ton steack, le zombie à 5 mètre de toi ne t'as pas remarqué, et tu retourne en mode "hors combat"...Un petit revamp sur ce point et le jeux passe à 17 !

Conclusion : Vous êtes amateur de zombie et vous aimez le tour par tour, dès la prochaine promo, faites vous plaisir ! Si vous avez déjà bouffé Wasteland 2 et que vous n'avez plus rien à vous mettre sous la dent...allez y aussi ! En tout cas une bonne surprise et un premier jet plutôt réussi pour ce studio !

Lire la suite...
16/20
Sire_Aramir
Alerte
Posté le 17 mars 2016 à 10:04

Dead State est une belle découverte, qui s'oriente autour de 2 grands axes : une partie exploration/baston et une partie gestion/management. Ceux qui sont allergiques à la seconde auront forcément du mal à accrocher à ce jeu, même si c'est la partie exploration qui leur prendra le plus de temps.
Tout commence par la création de votre avatar, avec choix de stats et de compétences. En faire un perso orienté combat est plus que conseillé, puisqu'il vous accompagnera obligatoirement lors de chaque sortie de groupe. Après un bref tutorial rendant la prise en main très intuitive, vous êtes lâché dans votre base, le shelter. C'est ici que toutes vos décisions stratégiques seront prises, et elles seront nombreuses ! Constructions de nouveaux bâtiments, améliorations d'équipements, prises en charge psychologique de certains recrues défaillantes, répartitions des tâches journalières en fonction des savoirs et des savoirs-faire de vos collègues d'infortune, et plein d'autres choses encore.
Vous devrez très souvent prendre des choix cruciaux, et suivre le chemin de la morale n'est pas toujours la meilleure option pour le bien collectif. Certains événements particulièrement tendus se règlent ainsi lors d'un espèce de conseil de crise, où les leaders d'opinion de votre campement auront leurs mots à dire. Libre à vous de les écouter ou pas, avec toutes les conséquences, souvent fâcheuses, que ça peut avoir. Tenter par tous les moyens de préserver le bien être général du groupe est l'aspect primordial de cette phase, sous peine de vous retrouver rapidement avec une mutinerie générale sur les bras. Cet aspect est vraiment très plaisant, et permet réellement de s'attacher à certains personnages plus qu'à d'autres, car tous ont leur propre personnalité, morale et aspiration. La tentation de régler définitivement le cas de certains de vos compagnons pour vous épargner de nombreux désagréments pourra parfois être une solution envisageable. Aux grands maux, les grands remèdes !
Évidemment, vous n'arriverez à rien en restant cloitrer dans votre base, car les ressources ( alimentaires, médicales ou en carburant ) se volatilisent bien vite. Pour réapprovisionner les stocks, vous devrez former des escouades quotidiennement pour partir explorer la région. D'abord à pied, dans un petit périmètre autour de la base, puis plus tard à cheval et enfin, pour ceux qui auront du carburant en grande quantité, en voiture. Chacune des zones comprend de nombreux points de ressources à piller, mais toutes sont défendues, soit par des tas de zombies, soit, pire, par des humains en général très peu amicaux. Les combats ont lieu au tour par tour, avec un nombre de points d'actions définis en fonction de la dextérité de votre personnage. Le positionnement par rapport à la cible est également pris en compte pour calculer la réussite ou non de l'attaque. Bref, privilégiez les attaques dans le dos. La gestion du bruit devient ici un facteur critique : une jauge vous indiquera le bruit causé par vos combats et/ou vos explorations, avec le risque d'attirer toujours plus de zombies, voire de pilleurs. Dans un premier temps, les armes de corps à corps sont clairement à privilégier, même si la fin du jeu se réglera à grands coups de fusils ! Sachez que vos explorations vous permettront aussi de rencontrer de très nombreux survivants, que vous pourrez recruter pour votre base. Attention ! Si la tentation est grande de recruter tout ce qui bouge, vous pourriez le regretter amèrement plus tard ! Une zone nettoyée le restera jusqu'à la fin du jeu. C'est justement cette fin de jeu qui pose problème. En effet, elle met du temps à arriver. trop de temps. C'est une avancée scénaristique qui vous permettra d'envisager enfin un épilogue à votre aventure. Dommage, car la carte aura sans doute été nettoyée entièrement auparavant, et vous n'aurez donc plus grand chose à y faire. Le joueur aurait du avoir la possibilité de se lancer dans les quêtes finales ( oui, il y a plusieurs fins possibles, en fonction de vos choix et de vos alliances ) lorsqu'il se serait senti prêt. Là, la fin de jeu est trop mollassonne et trop routinière, et on a vraiment hâte que ça se termine. Ce problème de rythme à ce moment du jeu est gênant, car on ne le ressent à aucun autre moment.
Cependant, si vous aimez les jeux de survie, et si vous lui pardonnez ses problèmes de rythme, vous prendrez votre pied avec Dead State !

Lire la suite...
14/20
craft[JV]
Alerte
Posté le 03 févr. 2015 à 21:32

J'ai eu le jeu en promo à Noël, j'aime bien, et le déplacement sur la carte est sympa, seul ou avec des pnj vous partez en recherche de loot.
L'anglais est un peu frustrant dans le jeu car il y a des réponses à faire, mais bon ca passe.

Lire la suite...
17/20
Campous
Alerte
Posté le 30 juin 2015 à 21:35

On voit le jeu: T-RPG / Survival-Horror.

On lance le jeu, on essaie de comprendre les mécaniques, et on part en exploration.
On voit un poste de police (Réaction: Des Armes!), la porte est fermée, on tire sur la porte pour l'ouvrir.... On se fait assaillir par 10 Zombies. On recommence.

On la refait avec le crochetage... Des pillards arrivent, On les tue... 20 Zombies ont entendu les coups de feu... On Meurt et On recommence.

On se la joue stratégie, Contournement, coup de Hache, on pille les boutiques vides et on retourne à l'abri en courant.... On arrive à l'abri, On a oublié de réparer le grillage... Les zombies nous ont envahi. On recommence.

Conclusion: Dur mais très complet. 17/20, C'est la maison qui offre. :)

Lire la suite...
15/20
simulink
Alerte
Posté le 21 mai 2015 à 23:06

Le jeu n'est pas très beau, mais je me suis bien amusé.
J'aime bien le côté rednecks qu'on peut aussi retrouver dans wasteland II (la première partie du jeu).

La difficulté de Maps est variable ainsi que leur intérêt. Mais on touche deux ou trois fois au sublime... donc ça vaut le coup.

Lire la suite...
16/20
Hubologist
Alerte
Posté le 15 avr. 2015 à 15:49

Encore un jeu indé qui puise son inspiration dans tout ce qui a fait la qualité des RPG Old school au tour par tour, et autant dire tout de suite que ça fonctionne à Merveille.

Si vous aimez les jeux ultra nerveux avec des graphismes qui font chauffer le pc, passez votre chemin.
Si vos références RPG sont Fallout/Fallout Tactics/Wasteland 1 et 2, foncez !

Contrairement à ce que j'ai pu lire : je trouve que la qualité d'écriture est au rendez-vous. Des milliers de lignes de texte, on se croirait dans un jeu de rôle papier. Des dizaines et dizaines de personnages avec chacun.e leur caractère et motivations, et leurs petites histoires à côté que vous pouvez choisir ou non de résoudre. Pas mal de choix moraux ou liés à la survie, qui donnent une sacré impression de liberté et pas mal de possibilités de rejouabilité, avec donc une durée de vie conséquente.

Personnellement le système de combat en tour par tour avec points d'action me plait toujours autant, la dimension stratégique est plutôt correcte, bien que les combats soient trop lents et manquent parfois de nervosité.
On pourrait aussi trouver qu'il manque des choses : un mode discrétion, la possibilité de négocier avec les autres "looters" plutôt que de devoir systématiquement se battre, la possibilité d'envoyer ses alliés en recherche de ressources sans avoir à diriger forcément le groupe (avec tout ce que ça impliquerait comme risques quand à leur survie ou au fait qu'ils ramènent peu de choses).

On peut aussi critiquer la difficulté. Si elle est assez hard au début (le moral est bas et descend de jour en jour, les combats contre les autres humains sont clairement à éviter), au bout d'une dizaine de jours, on est sur-équipés, on a des réserves de bouffe/essence, le moral remonte en flèche, et tout devient alors très facile. On ne sort alors plus de l'abri que pour continuer à amasser des ressources en quantité, s'amuser à poutrer quelques bikers et faire avancer l'histoire...
Il aurait peut être fallu un système de moral qui baisse quotidiennement, rendant les relations de plus en plus compliquées entre tous les personnages au fur et à mesure que le temps passe.

N'empêche, pour tout ce qu'il réussit à perpétuer dans l'univers du rpg old-school, dead state est un excellent jeu, qui continue à être suivi et optimisé par son équipe de développement (un patch est encore récemment sorti) et on peu espérer de futur mods pour parfaire encore tout ça
.

Lire la suite...
1