Menu
You Are Empty
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / You Are Empty sur PC /

Avis You Are Empty sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
12/20
16 à 20
0
11 à 15
2
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
2 notes

Les avis les plus utiles

11/20
Zakhiel
Alerte
Posté le 19 juin 2013 à 00:00

Difficile de noter ce FPS. Si on devait résumer les caractéristiques techniques de ce jeu, ça rassemblerait à ceci : Level-design ultra linéaire, éléments de gameplay ridicules (impossibilité de courir), armes déséquilibrées, difficultée inégale, sons mauvais dans l'ensemble, musique aux abonnés absents...
You Are Empty est objectivement un mauvais jeu qui ne mérite pas plus de de 6/20.

Mais YAE a quelque chose d'unique pour lui : son ambiance. Si votre truc c'est les uchronies communistes, les délires kolkhoziens, si vous rêvez de goulags et de long manteaux gris à étoiles rouges... alors ce jeu vous intéressera peut être.

Level-design aux abonnés absents certes... mais contre balancées par une esthétique générale incroyable. Se ballader dans les niveaux de YAE, c'est tout simplement faire une randonnées dans une reconstitution d'un état stalinien. C'est se plonger dans un monde qui a été recréé, alterné et figer sur un dvd. Le jeu est mauvais, mais ce qu'il donne à voir (à défaut d'être d'une beauté à coupée le souffle) est intéressant. Fermes, usines, villes staliniennes démesurées, tout y passe. Les ennemis aux même ne sont que l'incarnation de ce communisme cauchemardé : lobotomisés (dissidents ?) qui foncent dessus, ouvriers, fermiers, gardes rouges... les monstres ne sont pas vos ennemis direct. Ils ne sont que les allégories d'un système déshumanisant qui les a transformé.

Pour peu qu'on soit amateur de ce type d'ambiance, YAE mérite le coup d’œil. C'est un mauvais jeu, mais un mauvais jeu unique. Il est l'incarnation des fantasmes et peurs de ses développeurs de l'Est qui sont nés dans ce type de systèmes. Certes ils n'ont pas su en faire un vrai jeu vidéo comme l'ont fait les développeurs de STALKER, mais ils en ont fait ma fois une visite de musée assez touchante.

A tester pour tous les joueurs qui aiment les curiosités, les jeux bizarres et mal foutus mais avec une âme.

Lire la suite...
13/20
Mortamer2
Alerte
Posté le 21 janv. 2013 à 00:00

Honnêtement, un jeu bourré de défaut qui pourra en rebuter plus d'un. Pourtant, ce painkiller-like m'a bien plût sur certains points.
D'abord, le gamesystem est bancal, c'est un fait. Mais à l'opposé de beaucoup de fps actuels, on peut déjà porter toutes les armes trouvées sur notre parcours en même temps (l'arsenal étant bien sympa). L'IA est risible au possible mais le héros est assez vulnérable (enfin en théorie , l'abondance d'items pour regagner de la santé étant hallucinante). Il y a aussi certaines choses comme le netcode et les collisions (des flashs très gênants lors des coups que l'on subit ou lors de l'interaction avec certains items) qui sont plus ou moins foirées, etc...
Les graphismes pêchent par la tronche des textutes, par les bugs que celles-ci subissent(une poubelle à la limite de la luminescence, j'avais jamais vu ça).
Néanmoins, le jeu a une petite identité propre qui lui confère une certaine force. Celle-ci passe d'abord par le bestiaire hérité d'un painkiller qu'on aurait boosté à coup d'adn russe de l'époque, les monstres sont tous aussi barrés les uns que les autres (on va du patient en camisole un peu psycho au bossu cracheur d'acide en passant par la garde rouge ayant fait un léger régime). Le point fort majeur, totalement démarqué de la réalisation en demi-teinte du reste du soft, sera sans aucun doute l'ensemble des cut-scenes magnifiques racontant la trame (je ne spoilerais pas, même si ça reste un fps bourrin où le scenario ne s'impose pas des masses) ; parfois poétiques, parfois froides, elles ne laisseront pas le joueur indifférent.
En clair, un soft très léger, court, mal-foutu mais qui peut intéresser l'amateur de fps qui cherche quelque chose de différent. Donc recommandé aux habitués et à bas prix (je l'ai par exemple eu en téléchargement avec sept autres jeux via le site IndieGala dans un Bundle pour à peine plus de 5€).

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (2)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
11/20
Zakhiel
Alerte
Posté le 19 juin 2013 à 00:00

Difficile de noter ce FPS. Si on devait résumer les caractéristiques techniques de ce jeu, ça rassemblerait à ceci : Level-design ultra linéaire, éléments de gameplay ridicules (impossibilité de courir), armes déséquilibrées, difficultée inégale, sons mauvais dans l'ensemble, musique aux abonnés absents...
You Are Empty est objectivement un mauvais jeu qui ne mérite pas plus de de 6/20.

Mais YAE a quelque chose d'unique pour lui : son ambiance. Si votre truc c'est les uchronies communistes, les délires kolkhoziens, si vous rêvez de goulags et de long manteaux gris à étoiles rouges... alors ce jeu vous intéressera peut être.

Level-design aux abonnés absents certes... mais contre balancées par une esthétique générale incroyable. Se ballader dans les niveaux de YAE, c'est tout simplement faire une randonnées dans une reconstitution d'un état stalinien. C'est se plonger dans un monde qui a été recréé, alterné et figer sur un dvd. Le jeu est mauvais, mais ce qu'il donne à voir (à défaut d'être d'une beauté à coupée le souffle) est intéressant. Fermes, usines, villes staliniennes démesurées, tout y passe. Les ennemis aux même ne sont que l'incarnation de ce communisme cauchemardé : lobotomisés (dissidents ?) qui foncent dessus, ouvriers, fermiers, gardes rouges... les monstres ne sont pas vos ennemis direct. Ils ne sont que les allégories d'un système déshumanisant qui les a transformé.

Pour peu qu'on soit amateur de ce type d'ambiance, YAE mérite le coup d’œil. C'est un mauvais jeu, mais un mauvais jeu unique. Il est l'incarnation des fantasmes et peurs de ses développeurs de l'Est qui sont nés dans ce type de systèmes. Certes ils n'ont pas su en faire un vrai jeu vidéo comme l'ont fait les développeurs de STALKER, mais ils en ont fait ma fois une visite de musée assez touchante.

A tester pour tous les joueurs qui aiment les curiosités, les jeux bizarres et mal foutus mais avec une âme.

Lire la suite...
13/20
Mortamer2
Alerte
Posté le 21 janv. 2013 à 00:00

Honnêtement, un jeu bourré de défaut qui pourra en rebuter plus d'un. Pourtant, ce painkiller-like m'a bien plût sur certains points.
D'abord, le gamesystem est bancal, c'est un fait. Mais à l'opposé de beaucoup de fps actuels, on peut déjà porter toutes les armes trouvées sur notre parcours en même temps (l'arsenal étant bien sympa). L'IA est risible au possible mais le héros est assez vulnérable (enfin en théorie , l'abondance d'items pour regagner de la santé étant hallucinante). Il y a aussi certaines choses comme le netcode et les collisions (des flashs très gênants lors des coups que l'on subit ou lors de l'interaction avec certains items) qui sont plus ou moins foirées, etc...
Les graphismes pêchent par la tronche des textutes, par les bugs que celles-ci subissent(une poubelle à la limite de la luminescence, j'avais jamais vu ça).
Néanmoins, le jeu a une petite identité propre qui lui confère une certaine force. Celle-ci passe d'abord par le bestiaire hérité d'un painkiller qu'on aurait boosté à coup d'adn russe de l'époque, les monstres sont tous aussi barrés les uns que les autres (on va du patient en camisole un peu psycho au bossu cracheur d'acide en passant par la garde rouge ayant fait un léger régime). Le point fort majeur, totalement démarqué de la réalisation en demi-teinte du reste du soft, sera sans aucun doute l'ensemble des cut-scenes magnifiques racontant la trame (je ne spoilerais pas, même si ça reste un fps bourrin où le scenario ne s'impose pas des masses) ; parfois poétiques, parfois froides, elles ne laisseront pas le joueur indifférent.
En clair, un soft très léger, court, mal-foutu mais qui peut intéresser l'amateur de fps qui cherche quelque chose de différent. Donc recommandé aux habitués et à bas prix (je l'ai par exemple eu en téléchargement avec sept autres jeux via le site IndieGala dans un Bundle pour à peine plus de 5€).

Lire la suite...
1