Menu
Endzone - A World Apart
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
14/20
16 à 20
0
11 à 15
4
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
4 notes

Les avis les plus utiles

14/20
le_rockeur_fou
Alerte
Posté le 26 mars à 16:15

Le jeu est sorti de sa phase d'early access la semaine dernière. C'est un jeu de gestion qui reprend les principaux codes du genre (Anno par exemple). Il faut récolter des ressources via des bâtiments spécifiques (pêche, bois, scraps, etc). Les ressources premières sont ensuite transformées en outils.
Durant une partie, on lutte principalement contre la famine. Dans ce monde dévasté, tout est là pour nous compliquer la vie. La nourriture est l'eau peuvent être empoisonnées par les radiations, nos cultures peuvent être détruites par la sécheresse, etc. D'autant plus que les habitants ont des besoins énormes en eau, nourriture, outils et vêtements. En début de partie, presque tous les habitants sont entièrement dédiés uniquement à ça et ça ralentit la progression.
Il y a un arbre de recherche qui permet de débloquer de nouvelles technologies pour nous rendre la vie plus facile. La bonne idée c'est aussi des phases d'exploration pour trouver plus de ressources et des aides technologiques.
Pour les amateurs de jeux de gestion c'est plutôt bon, tout est là. Mon principal grief, et ça m'a presque fait arrêter ma partie avant la fin, c'est la difficulté assez élevée et la lenteur excessive. Les habitants vont chercher les ressources en marchant (pas de brouettes ou charriots dans un monde post-apocalyptique?) et ça prend un temps fou. On peut créer des chemins de terre pour aller plus vite et plus tard des routes pavées, mais c'est une recherche de niveau 3, ce qui est incompréhensible (on réinvente l'électricité avant les pavés). Autre problème, les raideurs, qui ont été ajoutés pour la sortie du jeu, qui sont mal équilibrés et un peu buggés (après avoir vaincu le groupe de raideurs j'ai quand même perdu les ressources pillées). Pour rendre une partie plus agréable je recommande de les désactiver, et aussi de réduire la vitesse de dégradation des outils et tenues. Bon point: les développeurs ont l'air réactif et à l'écoute des joueurs.
Le jeu n'est ni moche ni beau, mais quand la ville devient fortement développée, ça devient difficile d'identifier les bâtiments tant ils se ressemblent tous vu de loin. Il tourne bien sur une RX580 8GB. Aucun problème de stabilité à déplorer.

Lire la suite...
15/20
midnailah
Alerte
Posté le 19 avr. 2020 à 09:11

Première production de Gentlymad Studios, ce jeu de gestion/City-builder – Post-Apo en early access est prometteur. A son annonce en décembre, les amateurs de gestion, city-builders et autres simcityausures s’émerveillaient devant les premières images du jeu, en applaudissant un potentiel mélange entre l’acclamé Banished (de Shining Rock Software, sorti en 2014) pour l’aspect city-builder, et la non moins acclamée série des Fallout (on oublie 76 évidemment) pour l’aspect post-apocalyptique, mais aussi le plus récent Surviving the Aftermath, de Paradox Interactiv. Il sera d’ailleurs assez compliqué de ne pas voir des inspirations directes à Banished dans certaines mécaniques du jeu, même si Endzone dispose de sa personnalité propre avec un moteur Unity poussant l’appréciation du détail à la goutte de pluie sur les herbes arrosées par la bruine.

http://gamingnewz.fr/endzone-a-world-apart-le-test-sur-pc/

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (4)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
14/20
le_rockeur_fou
Alerte
Posté le 26 mars à 16:15

Le jeu est sorti de sa phase d'early access la semaine dernière. C'est un jeu de gestion qui reprend les principaux codes du genre (Anno par exemple). Il faut récolter des ressources via des bâtiments spécifiques (pêche, bois, scraps, etc). Les ressources premières sont ensuite transformées en outils.
Durant une partie, on lutte principalement contre la famine. Dans ce monde dévasté, tout est là pour nous compliquer la vie. La nourriture est l'eau peuvent être empoisonnées par les radiations, nos cultures peuvent être détruites par la sécheresse, etc. D'autant plus que les habitants ont des besoins énormes en eau, nourriture, outils et vêtements. En début de partie, presque tous les habitants sont entièrement dédiés uniquement à ça et ça ralentit la progression.
Il y a un arbre de recherche qui permet de débloquer de nouvelles technologies pour nous rendre la vie plus facile. La bonne idée c'est aussi des phases d'exploration pour trouver plus de ressources et des aides technologiques.
Pour les amateurs de jeux de gestion c'est plutôt bon, tout est là. Mon principal grief, et ça m'a presque fait arrêter ma partie avant la fin, c'est la difficulté assez élevée et la lenteur excessive. Les habitants vont chercher les ressources en marchant (pas de brouettes ou charriots dans un monde post-apocalyptique?) et ça prend un temps fou. On peut créer des chemins de terre pour aller plus vite et plus tard des routes pavées, mais c'est une recherche de niveau 3, ce qui est incompréhensible (on réinvente l'électricité avant les pavés). Autre problème, les raideurs, qui ont été ajoutés pour la sortie du jeu, qui sont mal équilibrés et un peu buggés (après avoir vaincu le groupe de raideurs j'ai quand même perdu les ressources pillées). Pour rendre une partie plus agréable je recommande de les désactiver, et aussi de réduire la vitesse de dégradation des outils et tenues. Bon point: les développeurs ont l'air réactif et à l'écoute des joueurs.
Le jeu n'est ni moche ni beau, mais quand la ville devient fortement développée, ça devient difficile d'identifier les bâtiments tant ils se ressemblent tous vu de loin. Il tourne bien sur une RX580 8GB. Aucun problème de stabilité à déplorer.

Lire la suite...
15/20
midnailah
Alerte
Posté le 19 avr. 2020 à 09:11

Première production de Gentlymad Studios, ce jeu de gestion/City-builder – Post-Apo en early access est prometteur. A son annonce en décembre, les amateurs de gestion, city-builders et autres simcityausures s’émerveillaient devant les premières images du jeu, en applaudissant un potentiel mélange entre l’acclamé Banished (de Shining Rock Software, sorti en 2014) pour l’aspect city-builder, et la non moins acclamée série des Fallout (on oublie 76 évidemment) pour l’aspect post-apocalyptique, mais aussi le plus récent Surviving the Aftermath, de Paradox Interactiv. Il sera d’ailleurs assez compliqué de ne pas voir des inspirations directes à Banished dans certaines mécaniques du jeu, même si Endzone dispose de sa personnalité propre avec un moteur Unity poussant l’appréciation du détail à la goutte de pluie sur les herbes arrosées par la bruine.

http://gamingnewz.fr/endzone-a-world-apart-le-test-sur-pc/

Lire la suite...
14/20
kain66654
Alerte
Posté le 21 août 2020 à 16:53

Après plusieurs dizaines d'heures de jeu, je peux donner un avis objectif sur Endzone. Visuellement c'est pas mal, les graphismes sont assez jolies et détaillés, quoi qu'un peu pixélisés en zoom ultra mais cela sera bientôt corrigé, car les grosses résolutions ne sont pas encore disponible. Niveau son, les musiques sont sympa et collent bien à l'univers post apo. Après pour ce qui est des mécaniques du jeu, elles sont vraiment très complètes, ce qui donne un beau gros contenu au jeu.
Pour le point négatif selon moi, c'est que justement cette mécanique de jeu est la copie conforme de Banished à 99%, oui c'est super et bien foutu mais j'aurais aimé voir autre chose! J'ai juste l'impression de rejouer à Banished dans un autre univers.
Bon après il y a les expéditions qui ramènent un peu de sang neuf et il ne faut pas oublier qu'il a une maj chaque mois qui rajoute un peu de contenu. Donc pour résumer Endzone est un bon jeu du genre qui mérite d'être acheté et testé, mais qui n'apporte pas grand chose de nouveau.

Lire la suite...
13/20
alisdoll
Alerte
Posté le 22 avr. 2020 à 18:00

le jeu est super propre et l'aspect porst apocalyptique est vraiment sympa. Le mode city builder est assez jouable. Espere une bonne mise a jour pour agrémenter tou ça.

Lire la suite...
1