CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Test high tech Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…
4.5
Profil de RommB,  Jeuxvideo.com
RommB - Journaliste jeuxvideo.com

Dans le milieu très concurrentiel que sont les PC portables, Samsung avait du chemin à faire pour se faire une place, et leur Galaxy Book4 Ultra semble cocher de nombreuses cases. Néanmoins, est-il exempt des défauts inhérents à pas mal de laptops Windows ? Voici mon analyse, en tant qu'habitué des MacBook.

Sommaire

  • Quatrième édition d'une gamme peu connue en France
  • Design : les Galaxy Book ont trouvé leur identité
  • L'écran m'a bluffé
  • Clavier et trackpad : Samsung, il faut qu'on parle…
  • Connectique : tout ce qu'il faut
  • Performances : clairement pas déçu
    • Et la 4070 alors ?
  • SSD
  • Autonomie et charge : bien joué Samsung
  • Conclusion

Quatrième édition d'une gamme peu connue en France

Samsung, vous voyez leur logo un peu partout, que ce soit sur les smartphones, les machines à laver ou même les micro-ondes. Mais quand on revient aux bases, Samsung fait aussi des PC portables. Quatre ans que la marque sud-coréenne a lancé sa gamme premium simplifiée, mais trop peu sont encore au courant. Et pourtant, la qualité est là, comme vous allez le voir.

Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…
ModèleGalaxy Book4 Ultra
Taille d’écran16 pouces
Type d’écranAMOLED 400 nits
Résolution2 880 x 1 800 pixels
Taux de rafraîchissement120 Hz adaptatif
ProcesseurIntel Core Ultra 9 185H
GPUNVIDIA GeForce RTX 4070
Mémoire vive (RAM)32 Go
Stockage1 To
Connectiquex2 USB-C Thunderbolt 4
x1 USB-A
x1 Prise jack 3.5
x1 Port HDMI
x1 Port de carte MicroSD
Dimensions355,4 x 250,4 x 16,5 mm
Poids1,86 kg
Prix de lancement3 899 €

Cette quatrième édition du Galaxy Book Ultra se place dans la continuité de la gamme, en changeant surtout l'intérieur de la machine. On reste sur les RTX 4000 avec, ici, le modèle le plus haut de gamme qui se targue d'une 4070 laptop sous le capot. En revanche, c'est le processeur qui passe un nouveau cap. On le rappelle, cet ordinateur est principalement destiné aux vrais bosseurs, qui ont besoin de puissance pour leur workflow atypique : graphismes, 3D, montage... vous connaissez la chanson.

Design : les Galaxy Book ont trouvé leur identité

Samsung n'a rien changé par rapport à l'année précédente. Le sobre logo de la marque étrangement positionné sur le côté me déplaît de moins en moins, et la finesse générale du produit est tout de même surprenante, quand on sait la puissance qui s'y cache. Le tout en métal est un must pour les haut de gamme qui se respectent, mais il va falloir faire attention aux traces de doigts, qui sévissent un peu trop ; et aussi voter un décret pour arrêter ces autocollants sur les ordinateurs Windows... Toute la classe inhérente au Galaxy Book que Samsung a travaillé se voit ruinée si facilement, et ce n'est pas ce genre de chose qui va faire changer d'avis les pros Apple.

Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…

Sinon, je m'attendais à quelque chose de plus lourd en main, je sens que je peux l'emmener un peu partout sans avoir une crampe au petit doigt au bout de huit secondes. Les patins surélèvent pas mal le PC, mais auraient pu être un peu plus antidérapants. La touche premium reste tout de même le capot qui, respirant la solidité, se soulève sans faire lever le reste. Finalement, j'aime l'approche de Samsung, même s'il est compliqué de battre Apple côté classe et sobriété.

Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…
  • Haut-parleurs : signés AKG, ils sont impressionnants, puissants. Les basses ne sont pas à tomber à la renverse, mais la saturation à haut volume est presque inexistante, et l'expérience est globalement claire. Venant d'un MacBook où les haut-parleurs sont excellents, je suis agréablement surpris.
  • Capteur d'empreinte : il est très efficace, mais la petite taille de la touche fait que je rate mon coup de temps en temps. Un détail.

L'écran m'a bluffé

Avec la qualité d'écran époustouflante des derniers MacBook Pro en date, je commençais déjà à prendre de haut de Galaxy Book4 Ultra ; «comment oserait-il rivaliser ?» me disais-je. En l'admirant pour la première fois, je compris mon erreur. Je faisais face à une dalle AMOLED (comprenez OLED), de résolution 3K, avec une précision des couleurs particulièrement étonnante. Rien à voir avec les écrans PC OLED que j'ai pu tester par le passé, celui-ci est d'une justesse que beaucoup envient. Moins de pixels et de luminosité que le MacBook Pro, mais un contraste infini et des angles de vision ultra-larges. On retrouve aussi du 120 Hz adaptatif qui rend tout fluide, que ce soit dans les jeux ou simplement en faisant bouger la souris durant une session bureautique. Les animations de Windows 11 se sont améliorées, je sens que j'ai davantage envie de naviguer dans l'interface. Alors bien sûr, c'est de l'OLED, donc l'écran est brillant, donc il y a davantage de reflets que sur une dalle mate. Néanmoins, cela permet un meilleur contraste et des couleurs plus éclatantes.

Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…

Ha oui, l'écran est tactile. Bon, ça fonctionne bien, mais pour un ordinateur qui ne se plie pas entièrement comme les versions 360, l'intérêt est assez limité, mis à part pour produire les mêmes dalles pour tous les modèles et économiser de l'argent côté Samsung.

Clavier et trackpad : Samsung, il faut qu'on parle…

Le clavier est pas mal ! Si, si, ne vous méprenez pas, la course est courte mais suffisante, même si j'aurais apprécié un rétroéclairage des touches un peu plus punchy. Mon problème réside davantage dans l'organisation des touches, mais ça, Samsung n'y est pour rien.

Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…

En revanche, là où Samsung y est pour quelque chose, c'est le trackpad. Entre tous les éléments que Samsung aurait pu emprunter des MacBook, la marque sud-coréenne a fait le choix, comme tous les autres constructeurs Windows depuis 10 ans, d'ignorer l'excellence des trackpad d'Apple. Toujours pas Force Touch qui simule un clic et donne un retour haptique. Ici, on a toujours une plaque qui se baisse quand on clique dessus. Ainsi, le tiers supérieur de la surface ne sert pas à grand-chose. C'est dommage, surtout quand Samsung fait l'effort de nous proposer un trackpad gigantesque. Je trouve cela frustrant : la partie basse clique bien, la partie du milieu demande plus de force, et le reste fait de la figuration. Encore une fois, c'est le cas pour tous les PC portables Windows. Une souris règle le problème, mais quand on parle de portabilité…

Connectique : tout ce qu'il faut

On reconnaît bien Samsung dans sa volonté de nous proposer toujours le maximum d'options possibles, et ici, vous ne manquerez pas de ports pour connecter divers périphériques. Le port HDMI est là, heureusement, mais on a aussi deux ports USB-C pour la recharge et la connexion à un autre écran externe, un port USB-A parce qu'on sait jamais, et un port de carte MicroSD. Petit hic : j'aurais aimé voir un port USB-C de part et d'autre pour pouvoir charger l'appareil d'un côté ou de l'autre.

Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…
Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…

Performances : clairement pas déçu

Quand on PC coûte plusieurs milliers d'euros, on est en droit d'en attendre beaucoup côté puissance. C'est justement ce point, et quasiment le seul, que Samsung a daigné changer depuis la dernière génération de Galaxy Book Ultra. Intel change de dénomination pour ces processeurs, et on passe donc du i9-13900H avec 14 coeurs, au Core Ultra 9 185H avec 16 coeurs. Pour mesurer les performances, on lance un simple benchmark qui nous donne deux scores :

  • Single-core processeur : 1851 (lorsqu'un seul cœur est activé, durant des tâches à faible intensité)
  • Multi-core processeur : 14357 (lorsque tous les cœurs sont activés, durant des tâches à haute intensité)

Les résultats obtenus ci-dessus sont lorsque l'ordinateur est branché au secteur. Si on éteint la prise, voici les résultats :

  • Single-core : 1528 (perte de 17% par rapport au test ordi branché)
  • Multi-core : 13267 (perte de seulement 8% par rapport au test ordi branché)

Les PC portables Windows voient toujours leurs performances chuter sur batterie, mais ici, la perte est particulièrement faible. Samsung a donc fait le choix de réduire légèrement les performances du processeur afin de gagner en autonomie, mais de réduire également la chute de performances quand on est débranché. C'est un choix que j'apprécie, car cela permet de garder une certaine productivité lorsqu'on est en déplacement.

On est pas sur un PC gamer, la machine est particulièrement silencieuse et nos mains ne sont jamais plus que tièdes : 45 degrés quand l'ordinateur est au repos, et maximum 80 degrés pour le processeur.

Et la 4070 alors ?

Un ordinateur comme celui-ci a aussi besoin de puissance graphique pour soutenir les projets ambitieux de nos amis artistes, graphismes, et autres experts en animation 3D. La RTX 4070 est, ici, une version allégée pour lui permettre de rentrer dans le fin châssis du Galaxy Book4 Ultra. Il ne faut donc pas s'attendre à des performances équivalentes. Voyons déjà ce que donne le résultat Geekbench GPU :

  • OpenCl branché : 86238
  • OpenCL débranché : 66890 (perte de 22%)
Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…

Comparé à une 4070 pour PC fixe bien plus volumineuse, on est sur une puissance théoriquement divisée par deux. C'est beaucoup, mais cela reste une machine largement capable d'encaisser des tâches lourdes, et qui ne se limitent pas à du montage léger et de la navigation sur Internet. En plus de la petite taille, la raison de cette puissance réduite réside dans le choix de Samsung de garder le Galaxy Book4 Ultra au frais, et sans pour autant faire tourner les ventilateurs à un volume insupportable.

La technologie RTX Studio, qui permet de tirer profit au mieux des performances de la carte graphique pour les tâches créatives. Pour en profiter, il faut s'assurer d'avoir téléchargé les pilotes correspondants dans l'utilitaire Nvidia.

Dans un test de jeu en condition réelle, j'ai lancé Cyberpunk 2077, un des jeux les plus gourmands qui existent et souvent utilisé pour ce genre de test. En gardant la résolution native de l'écran - elle est assez élevée - voici le nombre de FPS que j'ai pu obtenir avec les réglages suivants :

Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…
  • Résolution : 2 880 x 1 800
  • Graphismes : moyen
  • Ray-Tracing : oui (faible)
  • DLSS : oui
  • Nombre de FPS moyen : 47 en branché, et 30 FPS en débranché. C'est jouable.

SSD

En tant que professionnel, je suis certain que la vitesse du stockage que vous utilisez au quotidien a de l'importance. Pour un PC à ce prix, heureusement, Samsung ne nous la met pas à l'envers : on est sur la même vitesse, voire un peu mieux que l'année dernière.

Test Galaxy Book4 Ultra : Samsung sort un PC portable exceptionnel, mais…

Autonomie et charge : bien joué Samsung

Pour s'éloigner de l'image du PC gamer, il faut de la finesse, mais aussi et surtout une autonomie qui tient la route. Pouvoir travailler en déplacement sans être cantonné à une prise constamment est un vrai atout, et Samsung a pris le soin de proposer une batterie conséquente et optimisée. En effet, en laissant tourner une vidéo YouTube avec la luminosité au maximum, j'ai pu tenir presque 9 heures. Un très bon score qui devrait, certes, chuter durant des tâches plus intenses, mais cette machine vous assure au moins 4 ou 5 heures quoi qu'il arrive.

Conclusion

Conclusion

Points forts

  • L'écran est bluffant, je ne m'en remets pas
  • La puissance de la RTX 4070 portable dans un châssis aussi fin
  • La connectique variée
  • Haut-parleurs qui envoient du pâté

Points faibles

  • Un trackpad qui a du potentiel, mais un peu décevant
  • Une 4070 réduite, finesse oblige

Note de la rédaction

Samsung nous a habitués à des mises à jour incrémentales, et ce Galaxy Book4 Ultra ne fait pas exception. En gardant la même RTX 4070 portable, on passe au Core Ultra 9 185H, pour un vrai boost en puissance single core. Pour le reste, on est toujours sur une machine fine, étonnamment légère, pas si bruyante et qui garde nos paumes au frais, même lors de tâches intenses. L'écran OLED est un des meilleurs du marché, et si je regrette toujours l'efficacité du trackpad, le clavier, la connectique, et les haut-parleurs rattrapent largement le coup. Bien joué Samsung, mais pas sûr que ce modèle attire beaucoup de monde s'il coûte aussi cher que son équivalent Apple…


Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. Les prix indiqués dans l'article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l'article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n'en soit informé. En savoir plus.
Dernières news JVTECH
Couché sur la banquette arrière à 130 km/h : ce conducteur inconscient du danger s'est filmé en train de réaliser une cascade avec le pilotage automatique de sa voiture Il y a 15 heures
C'est une première : TikTok est bloqué en France au grand dépit des utilisateurs 17 mai, 20:20
La vidéo du moment