CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Test high tech Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy
4.5
Profil de BenchemanF,  Jeuxvideo.com
BenchemanF - Journaliste jeuxvideo.com

Bien qu’il soit le benjamin de la dernière famille Galaxy, le S24 « classique » est loin d’être à la ramasse ! Il a même de solides arguments à faire valoir comme son prix plus contenu et son format plus « compact ». Après plus d’un mois à l’utiliser quotidiennement, on vous explique pourquoi c’est lui qui risque de séduire les foules.

Sommaire

  • Les fiches techniques des Samsung Galaxy S24, S24+ et S24 Ultra
  • Prix : comme Apple, Samsung baisse (presque) tous ses prix
  • Design, un format « compact » des plus agréables
  • Écran du Samsung Galaxy S24, FIAT LUX !
  • Le retour de la puce Exynos, une bonne nouvelle pour les performances du Galaxy S24 ?
  • Samsung S24 : One UI 6, Android 14 et bien sûr Galaxy IA
  • Photo, ce Samsung Galaxy S24 polyvalent, adroit et un oiseau de nuit
  • Autonomie et charge : pas d’amélioration par rapport au S23

Voir le Galaxy S24 sur le site de Samsung

Samsung Galaxy S24 Ultra, iPhone 15 Pro Max, Google Pixel 8 Pro, Xiaomi 13 Ultra… Depuis quelque temps déjà, les grands constructeurs de smartphones aiment montrer leurs gros muscles. À chacune de leurs nouvelles cuvées, un smartphone survitaminé est censé symboliser tout leur savoir-faire technologique.

Or, bien souvent, ce ne sont pas nécessairement ces modèles qui recueillent toutes les faveurs du grand public. Même s’il est impossible d’avoir des chiffres de ventes exacts, il suffit de regarder dans son entourage pour s’en rendre compte. “Trop” grands, “trop” puissant pour un usage basique, “trop” chers aussi… Les modèles les plus “classiques” de chaque fournée sont souvent ceux qui ont le plus les faveurs du grand public.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Par conséquent, lorsque nous avons reçu le Samsung Galaxy S24, nous avons voulu prendre notre temps. Un mois est un délai raisonnable pour jauger les forces, les faiblesses, mais aussi l’unicité d’un smartphone.

Alors que vaut au quotidien le Samsung Galaxy S24 ? Est-ce que cette année encore c’est bien lui notre chouchou de la famille ? Voici nos réponses dans ce test complet.

Les fiches techniques des Samsung Galaxy S24, S24+ et S24 Ultra

Galaxy S24Galaxy S24+Galaxy S24 Ultra
Taille d'écran6,2 pouces6,7 pouces6,8 pouces
Type d'écranFHD+ Dynamic AMOLED 2XQHD+ Dynamic AMOLED 2XQHD+ Dynamic AMOLED 2X
Définition d'écran2340 x 1080 pixels3120 x 1440 pixels3120 x 1440 pixels
Taux de rafraichissement1-120 Hz1-120 Hz1-120 Hz
SoCExynos 2400 for GalaxyExynos 2400 for GalaxyQualcomm Snapdragon 8 Gen 3 for Galaxy
Mémoire vive8 Go12 Go12 Go
Stockage128/256 Go256/512 Go256/512 Go/1 To
Batterie4000 mAh4900 mAh5000 mAh
Connectivité5G / Wi-Fi 6E / BT 5.35G / Wi-Fi 6E / BT 5.35G / Wi-Fi 7 / BT 5.3
Capteurs photo principaux50 Mpx + 12 Mpx + 10 Mpx50 Mpx + 12 Mpx + 10 Mpx200 Mpx + 50/10 Mpx + 12 Mpx
Capteur photo secondaire12 Mpx12 Mpx12 Mpx
ÉtanchéitéOui (IP68)Oui (IP68)Oui (IP68)
Dimensions147.0 x 70.6 x 7.6158.5 x 75.9 x 7.7 mm162.3 x 79.0 x 8.6
Poids167 grammes196 grammes232 grammes
PrixÀ partir de 899€À partir de 1169€À partir de 1469€

Prix : comme Apple, Samsung baisse (presque) tous ses prix

Après des années d'augmentation, certains produits atteignant parfois des sommes indécentes, les constructeurs de smartphones premium semblent redescendre sur terre. Après Apple, qui avait réduit ses tarifs en septembre dernier sur certains de ses iPhone 15, c’est à Samsung de montrer l’exemple avec son Galaxy S24.

Disponible en noir, crème, argent et indigo, mais également en - vert, bleu ou orange - sur le site de Samsung, le Galaxy S24 se décline en deux configurations. En version 8/128 Go, il coûte 899 euros et en pour du 8/256 Go, il émarge à 969 euros. Soit une baisse respective de 60 euros et de 50 euros par rapport aux modèles S23. Pourvu que cela dure !

Design, un format « compact » des plus agréables

Comme vous avez pu le voir dans nos tests du S24+ et du S24 Ultra, les trois nouveaux smartphones de Samsung se ressemblent beaucoup entre eux, tout ayant également un fort air de famille avec la cuvée 2023.

Aussi élégant que le reste de sa fratrie, le S24 arbore au dos un revêtement en verre minéral agréable au toucher et un alignement de trois capteurs enchâssés dans la coque. Les finitions sont impeccables et ce minimalisme est une vraie réussite esthétique.

Samsung Galaxy S24 - design

Si à l'œil le S24 diffère peu de ses aînés, en main c’est une autre histoire. Et c’est bien là un de ses arguments principaux. Avec des mensurations pratiquement inchangées par rapport à 2023 - 147 x 70,6 x 7,6 mm pour 167 grammes - la préhension du S24 est excellente. Ceux qui aiment manipuler leur téléphone à une main, sans risque de chute ou de contorsion, seront ravis.

Samsung Galaxy S24 - préhension

D’autant qu’une légère modification, très légère, a eu lieu sur le cadre du smartphone par rapport au S23. Sur le modèle de cette année, les tranches en aluminium semblent plus aplaties. Résultat, l’accroche en main est ferme, mais également douce grâce aux bons arrondis qui se loge parfaitement la paume de la main.

Samsung Galaxy S24 - tranches

C’est subtil au début, mais à la longue, ce format « compact » est vraiment plaisant à utiliser. On pourrait croire que cette simple différence « taille » est un détail, mais pour beaucoup d’entre nous, pas du tout.

Écran du Samsung Galaxy S24, FIAT LUX !

En matière d’écran, Samsung nous a rarement déçus. Que ce soit sur de l’entrée de gamme, avec ses Galaxy A, ou sur du premium, avec les Galaxy S, le sud-coréen fait preuve d’une indéniable maîtrise.

Bien que déjà excellente en 2023, Samsung arrive encore à améliorer sa copie sur le S24. Sans surprise, nous retrouvons donc une dalle Dynamic AMOLED 2X de 6,2 pouces (1080 x 2340 pixels), soit 0,1 pouce de plus que le S23, et un taux de rafraîchissement pouvant grimper jusqu’à 120 Hz.

Samsung Galaxy S24 - écran

Première subtilité, le benjamin des Galaxy bénéficie cette année de la technologie LPTO. Par conséquent, le taux de rafraîchissement peut désormais s’adapter en fonction de notre usage de 1 Hz à son maximum. Seconde subtilité, bien plus visible au quotidien, le gain en luminosité. En effet, en pic HDR, le S24 culmine à 2600 nits, là où le S23 plafonnait à 1750 nits.

Ce regain de lumière est plaisant, car il n’est plus nécessaire de pousser la luminosité au maximum dehors pour pouvoir profiter pleinement de ses contenus. Un excellent point, déjà pour la qualité de lecture, mais aussi certainement pour l’utiliser en été sous un soleil de plomb.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Et même en matière de colorimétrie, Samsung se paye le luxe de faire mieux. Que ce soit en mode « Vif » ou « Naturel », aucune dérive chromatique n’est à signaler. Le premier mode fait preuve d’une saturation maîtrisée et le second ne propose pas des couleurs trop froides. Pour se détendre des vidéos, des séries ou des films, le S24 est un compagnon de choix.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

D’autant que sa partie audio est plus que correcte. Situés sur les tranches inférieure et supérieure, les deux grilles de haut-parleur délivrent un son qui met plutôt l’accent sur les médiums, donc les voix, et qui ne sature pas trop à plein volume. Pour donner un peu de peps aux basses, pour ceux qui préfèrent, Samsung propose de nombreuses options de paramétrages vraiment bienvenues.

Le retour de la puce Exynos, une bonne nouvelle pour les performances du Galaxy S24 ?

Comme évoqué dans notre test du S24+, Samsung refait scission cette année entre ses modèles. Le S24 Ultra bénéficie d’un SoC SnapDragon 8 Gen 3 et les deux autres doivent se contenter d’une puce « maison » Exynos 2400.Gravé en 4 nm, ce processeur de 10 coeurs s’accompagne d’un GPU Xclipse 940 et d’une mémoire vive de 8 Go pour notre S24. Le S24+, lui, bénéficie de plus de largesse, 12 Go de RAM.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

En termes de puissance pure, les benchmarks sont unanimes. La puce Exynos 2400 du Galaxy S24 fait mieux que la Snapdragon 8 Gen 2 du S23 et n’est pas si loin derrière la Snapdragon 8 Gen 3 du S24 Ultra.

Et à l’usage ? Sincèrement, le Galaxy S24 coche (presque) toutes les cases d’un smartphone premium. Il est véloce, son interface fluide même en multitâche et il fait tourner sans peine les applications les plus lourdes du Play Store. Et même si vous souhaitez vous lancer dans des retouches photo basiques ou du montage vidéo simple, il fera l’affaire.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Alors pourquoi presque ? Simplement, car il a tendance à chauffer légèrement lors de sessions de gaming intensives. Sur des jeux gourmands comme Genshin Impact ou Fortnite, il est tout à fait possible de jouer à 60 i/s en graphisme élevé. Cependant, pour limiter sa montée de température, nous avons préféré nous contenter de 30 i/s.

Samsung S24 : One UI 6, Android 14 et bien sûr Galaxy IA

Sans pour autant nous éterniser sur ces sujets, que nous avons déjà évoqués longuement dans notre test du Samsung Galaxy S24 Ultra, nous allons tenter de les aborder différemment.

Tout d’abord, pour ceux dont seul ce test du S24 intéresse, rappelons rapidement quelques essentiels. Les nouveaux smartphones de Samsung tournent sous Android 14 avec la surcouche One Ui 6. Toujours aussi fluide et complète, cette dernière est certainement une des plus abouties d’Android.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Autre information importante, le constructeur sud-coréen s’aligne désormais sur Google en matière de mise à jour. Toute la famille S24 bénéficie donc de 7 ans de mises à niveau d’Android et de la même durée pour ce qui concerne la sécurité. C’est un très bon point ! Que ce soit pour la durabilité du produit et le maintien de sa côte en cas de revente.

Cependant la plus grosse nouveauté de cette année concerne l’écosystème Galaxy AI. Une flopée de fonctionnalités censée nous faciliter le quotidien. Si certaines sont excellentes ( Assistant Note et Photo, Entourer pour chercher), d’autres sont plus discutables (Assistant Message) et d’autres juste perfectibles ( retouche régénérative de photo). Cependant, là n’est pas le plus important.

Cette première mouture Galaxy AI n’est certes pas parfaite, mais elle a le mérite d’apporter un peu de fraîcheur à nos smartphones premium. Et comme pour toute grande nouveauté, une courbe d’apprentissage nécessaire est à anticiper. Nous avons facilement pu le remarquer durant notre mois en compagnie du S24.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Au départ, nous avions envie de tout tester. Puis, très rapidement, nous sommes revenus à une utilisation classique de notre smartphone, en oubliant presque que nous avions un tel panel d’outils sous la main. Pour que Galaxy IA devienne un réflexe, il faut obligatoirement s’imposer une rigueur d’usage. En tout cas au début.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Ainsi, au bout de trois semaines d’utilisation, nos interactions avec ces nouvelles fonctionnalités étaient déjà plus fluides. Nous savions quand l’assistant web pourrait nous être utile ou pas. Lors d’un doute sur une phrase en anglais, nous commencions à utiliser le traducteur de Samsung plutôt que de nous rendre sur DeepL ou Linguee. Ou encore nous étions conscients que la retouche photo était surtout efficace sur des éléments en bord d’image.

Bref, nous avions pris le temps d’apprivoiser ces nouveautés pour mieux savoir les intégrer, ou non, à notre quotidien.

Photo, ce Samsung Galaxy S24 polyvalent, adroit et un oiseau de nuit

Sur le papier, le Galaxy S24 nous a d’abord un peu frustrés. En effet, peu ou prou, la même configuration matérielle que son prédécesseur, le S23, qui lui-même s’inspirait grandement du S22. Alors est-ce que Samsung nous sert ici juste du réchauffé ? Pas totalement.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Pour commencer, voici la configuration photo du Galaxy S24 :

  • un objectif grand-angle de 50 Mpx avec un objectif 23 mm, une ouverture à F/1,8, un autofocus Dual Pixel et une stabilisation optique.
  • Un ultra grand-angle de 12 Mpx avec un objectif 13 mm et une ouverture à F/2,2.
  • Un téléobjectif de 10 Mpx avec un objectif de 67mm, une ouverture à F/2,4 et un zoom optique x3
  • Un capteur à l’avant de 12 Mpx avec un objectif de 26 mm et une ouverture à F/2,2.

Même si le matériel ne change pas, tout porte à croire que le constructeur sud-coréen a légèrement modifié sa recette logicielle. En effet, nous avions déjà eu la chance d’avoir en main le S23, qui possédait déjà une expérience photo excellente, et pourtant ce S24 nous a semblé encore au-dessus.

Dans sa globalité, le capteur grand-angle est difficile à prendre en revers de jour. Même lorsque l’on prend une photo rapidement. Le piqué est au rendez-vous, le centre de l’image n’est jamais surexposé et les profondeurs de champ toujours bien respectées.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

De son côté, la plage dynamique est toujours juste et les micro-contrastes ne s'accentuent pas trop. C’est du beau boulot.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Idem pour l’ultra grand-angle. L’effet tunnel est majoritairement absent, même lors d’une prise en perspective cavalière, et l’assombrissement des bords est relatif. Encore une fois, c’est du beau boulot. '''

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy
Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Là où le S24 semble faire encore mieux que son prédécesseur, c’est au niveau de la gestion de la colorimétrie. Longtemps, Samsung a eu la main un peu forte en matière de saturation. Ici, les tonalités sont plus justes et s’auto-régulent avec plus de cohérence.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

D’ailleurs, cet aspect est encore plus visible, et remarquable, sur les clichés nocturnes. Même sur des scènes extrêmement complexes en termes de lumières et de couleurs, le S24 arrive à proposer un rendu percutant.

On ne vire jamais dans l’artificielle et à l’inverse on ne tombe jamais dans l’écueil de la froideur. Sur les photos de néons ou de magasins, c’est un pur délice. Cela faisait longtemps qu’un smartphone ne nous avait autant donné envie de jouer aux photographes noctambules.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Enfin, pour le téléobjectif, les portraits et les selfies, difficile de reprocher grand-chose à ce S24. Pour le premier, veillez à ne pas dépasser le zoom X10. Pour le deuxième, l’effet bokeh est crescendo. Et pour le dernier, la gestion de la lumière est toujours idoine.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Et au pire, du pire, des cas, même si un cliché ne nous convient pas, Galaxy AI est là. Reflets, gestion de certains micro éléments, ombres… N’importe quel détail se rectifie désormais en quelques secondes.

Autonomie et charge : pas d’amélioration par rapport au S23

C’est certainement le seul défaut de son format plus compact, sa batterie de « seulement » 4 000 mAh. Pour comparaison, le S24+ dispose de 4900 mAh et le S24 Ultra de 5000 mAh. Durant plusieurs semaines, nous avons utilisé le Galaxy S24 de manière différente afin de mieux jauger son endurance.

Sur une journée de semaine lambda, il tient du matin au soir. On peut l’utiliser dans les transports en commun pour jouer rapidement, le midi pour regarder une série, l’après-midi pour prendre des notes et consulter les réseaux sociaux et le soir pour se détendre sur Twitch.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

En commençant notre journée vers 7h30, le S24 arrivait en général vers 22h avec quelques miettes de batterie. Généralement entre 8 et 15%. C’est honorable, mais un peu court pour un smartphone de ce calibre. Nous aurions préféré passer toute la matinée suivante avec lui.

Avec un usage plus musclé, ce fut notamment le cas les weekends avec de nombreuses photos et vidéos en plus, le S24 devra passer par la case recharge en début de soirée. Ou alors, il faudra jouer sur l’économiseur de batterie et baisser la luminosité. Encore une fois, c’est correct, mais on attendait mieux.

Samsung S24, après plus d’un mois de test, je suis persuadé que c’est la meilleure affaire de la famille Galaxy

Pour faire reprendre des forces à son S24, Samsung mise sur un chargeur de 25 watts. Pour passer de 5% à 50%, nous mettions en moyenne 40 minutes et près de 1h15 pour aller jusqu’à 100%. On a connu plus rapide.

Rappelons également que le chargeur n’est pas fourni par le constructeur. Il faudra soit utiliser un chargeur compatible Power Delivery 3.0 que vous avez déjà sous la main, soit la mettre à la poche pour en acquérir un.

Voir le Galaxy S24 sur le site de Samsung

Conclusion

Points forts

  • Design élégant et excellente prise en main
  • Un superbe écran lumineux de 6,2 pouces et une bonne partie audio
  • Perfomances largement suffisantes
  • L'échosystème Galaxy AI bluffant par moment
  • 7 ans de mises à jour d'Android et de sécurité
  • Une partie photo polyvalente et performante la nuit

Points faibles

  • Une tedance à légèrement surchauffé sur jeux gourmands en 60 i/s
  • Une autonomie tout juste correcte
  • Des fonctionnalités de Galaxy IA perfectibles
  • Une charge rapide, pas assez rapide

Note de la rédaction

Le benjamin de la famille S24 a presque tout pour lui. Il est élégant, suffisamment performant et possède un écran OLED lumineux et bien calibré. Son volet photo s’améliore légèrement par rapport à 2023, c’est surtout le cas en matière de colorimétrie et de photo de nuit, tandis que sa partie audio et logiciel sont dignes de son standing.

Il se pare également de toutes les nouvelles fonctionnalités de Galaxy IA comme ses deux aînés. Le tout dans un format plus “compact”, plus apte à convenir à la majorité des utilisateurs. Tout mis bout à bout, il apparaît presque comme la meilleure affaire de la famille. Et même sa charge moyenne et son autonomie perfectible ne suffisent pas à nous faire changer d’avis, c’est dire !

Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. Les prix indiqués dans l'article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l'article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n'en soit informé. En savoir plus.
Dernières news JVTECH
Il aura fallu attendre 12 ans pour que Tinder vous protège enfin des dates louches avec l'arrivée d'une nouvelle fonctionnalité de sécurité Il y a 13 heures
Apple fait confiance à la France pour l'iPhone 16 et iOS 18 : l'entreprise compte rattraper son retard en matière d'intelligence artificielle avec le rachat d'une entreprise parisienne Il y a 14 heures
La vidéo du moment